Conseil national de la transition : La Conférence des présidents se penche sur l’ordre du jour de la session unique

jeudi 8 janvier 2015 à 01h29min

Le Conseil national de la transition, organe législatif de la transition, a opté pour une session unique de 10 mois au cours de l’année 2015. Après l’adoption du budget de l’Etat, la conférence des présidents, réunie le 6 janvier 2015, a permis de se pencher sur les activités à mener, les propositions et les projets de lois à examiner au cours de cette session unique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil national de la transition : La Conférence des présidents se penche sur l’ordre du jour de la session unique

La conférence des présidents, comme le veut le règlement, a réuni le président du CNT, les présidents des quatre groupes parlementaires, les présidents des quatre commissions générales, le secrétaire général du CNT et le ministre en charge des relations avec le CNT. « Cette réunion avait un certain nombre de points à l’ordre du jour dont la question des activités qu’il faut organiser pour pouvoir répondre aux attentes du peuple en matière de textes de lois qui proviendraient de nous et que nous devrions élaborer », a précisé Lucien Honoré Nombré, premier vice-président du Conseil national de la transition, à la fin des travaux qui ont duré environ deux heures.

Le parlement de la transition a adopté la session unique de dix mois. Ce qui impose de travailler à plein régime. Ainsi, après l’examen et l’adoption de la loi de finance 2015, et en attendant que le gouvernement achemine des projets de lois, le bureau du CNT a jugé utile de rechercher, identifier les thématiques et les concepts qui peuvent faire l’objet de propositions de lois. Ce qui est certainement attendu comme contribution du CNT pour le renforcement de la démocratie, des libertés et de la consolidation des institutions.

Sur l’éventail de concepts débattus par les présidents, on retiendra entre autres les questions de l’enrichissement illicite, le renforcement et la consolidation des libertés des citoyens.
Les pistes sont donc dégagées. L’on attend plus que la formulation de ces concepts en propositions de lois.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés