Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

mercredi 7 janvier 2015 à 18h59min

Dans l’écrit ci-après, le débat est lancé sur la question de savoir, si la réduction de l’âge de départ à la retraite, n’offrirait pas plus de places au profit des jeunes dans leur quête d’insertion professionnelle.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Lors de son discours à la Nation à l’occasion du nouvel an, le Chef de l’Etat Michel KAFANDO a, entre autres, annoncé plusieurs chantiers comme faisant partie des priorités de la transition. Il a dit en substance, concernant la jeunesse : « Nous n’avons pas oublié nos engagements en faveur des jeunes. En plus de l’inscription au budget national d’une ligne de crédit, nous comptons mobiliser des ressources additionnelles pour jeter les bases de notre programme pour l’emploi des jeunes. J’ai bien précisé qu’en raison de la durée de vie de la transition, nous tracerons au moins les sillons, à charge pour ceux qui viendront après nous de les parfaire »

D’entrée de jeu, nous sommes de ces personnes qui pensent que, quels que soient les exploits que les organes de la transition auront réalisés au cours de leur mandat d’un an, ils auront échoué s’ils ne parviennent pas à organiser des élections libres, inclusives, justes et transparentes afin de ramener le pays sur les rails d’un Etat de droit véritable, synonyme de retour à l’ordre constitutionnel normal. Si en plus de cette principale mission et des questions quotidiennes de survie et de sécurité, les organes de la transition arrivent à poser les jalons d’autres chantiers afin que ceux qui prendront la relève puissent les poursuivre et les parfaire, c’est tant mieux. Pourvu que cela ne soit pas préjudiciable à la réalisation de la mission pour laquelle ils ont été mis en place.

La question de l’emploi des jeunes, ceux-là même qui ont été une des pièces maîtresses de la révolution d’octobre, nous interpelle tous. Elle a toujours été en bonne place lors de sorties des plus hautes autorités de la transition, comme l’atteste le discours du Président du Faso cité ci-haut. Nous allons donc jeter le pavé dans la marre, en posant la question suivante : Si tant est que la question des opportunités d’emploi pour les jeunes constitue une préoccupation de premier ordre, pourquoi ne pas revenir sur l’âge de la retraite et le revoir à la baisse ?

Il est vrai que depuis près d’une décennie sinon plus, dans les pays membres de l’UEMOA, la tendance a été la généralisation de l’âge moyen de la retraite à 60 ans, certaines catégories de salariés pouvant cesser activité une (1) à quatre (4) années en moins ou trois (3) années de plus. Au Burkina Faso, le Décret No 2005-024/PRES/PM/MTEJ/MFB du 31 janvier 2005 fixe l’âge de départ à la retraite des travailleurs salariés comme suit : 56 ans pour les ouvriers et assimilés ; 58 ans pour les employés et assimilés ; 60 ans pour les agents de maitrise, les cadres et assimilés ; 63 ans pour les médecins et enseignants du supérieur officiant dans le privé.

Au Burkina Faso comme dans les différents pays concernés, des arguments ont été développés de part et d’autre, soit pour décrier ou pour applaudir la mesure. Pour les uns, « la retraite à 60 ans risque de pénaliser les jeunes qui sont de plus en plus nombreux sur le marché du travail ». Pour d’autres, « cette opération permettra de renflouer la Caisse de la Sécurité Sociale, les employés qui travailleront plus longtemps cotiseront davantage avant de jouir de leurs économies ». Selon les défenseurs de la mesure donc, « certains agents passent plus de temps en position de retraite qu’en temps d’activité. Alors que notre système est celui par répartition qui veut que les recettes techniques soient suffisantes pour prendre en charge les pensions de retraite »

Nous sommes en face de deux argumentaires qui tiennent tous la route, dans le contexte actuel où d’une part les cotisations sont insuffisantes pour prendre en charge les pensions de retraite, alors que d’autre part le taux de chômage des jeunes ne fait que grimper vertigineusement.

Notre préoccupation dans le présent article, c’est le chômage croissant des jeunes et nous nous demandons si revenir sur l’âge de la retraite dans le sens de sa révision à la baisse ne contribuerait pas à résorber de façon significative cette question, dans la durée.

Quels ne seraient les gains pour la jeunesse et partant pour la nation entière si l’âge de la retraite des salariés des deux dernières catégories par exemple, était réduit respectivement d’un (1) et de deux (2) ans pour ceux qui devraient aller à la retraite à 60 et 63 ans ?

Dans nos campagnes et villages, les personnes d’un certain âge (55 ans et plus) sont généralement déchargées des travaux champêtres quand elles ont de grands enfants pour prendre la relève. Il en est de même des femmes de la même tranche d’âge sinon moins qui, en plus, sont déchargées des tâches ménagères quand elles ont des belles filles pour les soulager de ces travaux. Pourquoi cette valeur cardinale de respect, de soutien et de prise en charge des personnes âgées ne pourrait-elle pas s’appliquer concernant les salariés d’un certain âge ?

Si le problème réside en ce que les cotisations sont insuffisantes pour prendre en charge les pensionnés, pourquoi ne pas penser à revoir ces cotisations à la hausse ? Nous ne pensons pas que les personnes en activité (les travailleurs), et en prime la jeunesse pour qui l’on aura créé des opportunités pour augmenter son accès à l’emploi, rechigneraient à accéder à cette exigence. Ce ne serait ni plus ni moins qu’une contribution à une prise en charge plus décente des personnes âgées, et de soi-même quand viendra le moment de jouir de sa retraite.

Comme nous l’avons dit plus haut, c’est un pavé que nous jetons dans la mare pour susciter la réflexion et le débat, à charge pour les spécialistes de la question de nous enrichir par leurs avis et apports.

Cynthia Benao
benao_cynthia@yahoo.com

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 janvier 2015 à 21:46, par Filsdupaysan
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Je pense que la question ne mérite même d’être posée. La réduction de l’âge de départ à la retraite offrira pus de places aux jeunes mais aussi favorisera le développement économique du pays. Jetez un regard dans les entreprises veilles de plus de 30 ans vous verrez. A partir de 55 ans, les gens deviennent improductifs et trop absents. Donc revoir à la baisse l’âge de départ à la retraite est une bonne chose

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 00:25, par Bakus
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    A mon avis, la solution réside beaucoup plus dans une bien meilleure répartition de l’emploi à travers une séparation nette entre le secteur privé et le public. Aussi, si nous prenons l’exemple de l’enseignement secondaire, je dirai que c’est bien là un secteur qui peut contribuer à employer beaucoup de jeunes pour peu que les enseignants du public abandonnent les heures de vacation (pourquoi pas par solidarité vis à vis de leurs frères ou enfants) au profit de ceux qui cherchent du travail. On observe dans notre pays des travailleurs consultants, bref certains exercent deux, trois métiers tandis que d’autres n’en ont pas.Le développement de la solidarité accompagné par des mesures politiques plus sociales viendront mettre fin au chômage au Faso. J’en suis persuadé.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 03:44, par Pat-Projet
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Tres bel article et mes felicitations pour les idees avancees. cependant je me permettrais de d’objecter sur certaines des idees que vous avez vous meme dit jeter dans la mare.
    1- on ne lutte pas contre le chomage des jeunes en reduisant l’age de depart a la retraite mais en creant des emplois. ce dont souffre notre pays est l’inadequation entre la demographie galopante que nous connaissons et la creation de nouveaux emplois. en cela il revient a direque a) la fonction publique ne peut plus demeurer encore longtemps la seule vraie pourvoyeuse d’emplois, b) une formation adequate devrait surement beneficier a cette jeunesse afin que non seulement elle s’instruise et arrive a un certain moment a une grande creativite. cela faciliterait l’acces au credit car les projets que les jeunes bien instruits et bien formes produiront serait facile a financer par la qualite de la reflexion. Cette formation devrait aussi devouer une partie a un nouveau lavage de cerveau qui viserait a expliquer a la jeunesse qu’elle pourrait s’auto-employer et ne devrait pas seulement compter sur le service publique, c) Il faut encourager la creation et l’installation de grandes entreprises et de grandes compagnies privees sur le sol du Faso. En plus il faut encadrer par des textes plus serieux que ceux dont on dispose actuellement le prive, revoir les salaires et les droits des employes des etablissements prives. il faut ainsi arriver a obliger les entreprises creer legalement a embaucher des permanents et a les declarer a la CNSS afin d’eviter la precarite du monde travailleur. d) il faut arriver a controler la demographie par des campagnes fortes et bien ciblees. la demographie galopante empeche la conception de projets et programmes efficaces et efficientes empreints de durabilite. Il faut donc arriver a stabiliser la population, c’est une obligation. Sans cela aucun programme de l Etat en faveur de la jeunesse ne saurait etre ni durable ni viable.
    2) il faut preferer la forme Je au lieu du Nous. cet article est bien le votre et il faut l’assumer.
    3) Le probleme de l’emploi des jeunes est tranversal a plusieurs domaines et donc a plusieurs ministeres, il ne saurait etre traiter aussi simplement que vous le faites dans votre article. J affirme cela car vous avez base votre etude pour cet article que sur le probleme de l age de depart a la retraite, cela vous a fait voir les solution de travers car le probleme n’est pas en fait l age de depart a la retraite. conferez-vous plus haut de a-d pour les percevoir. et cela n’est encore rien si l’on devait vraiment ecrire un article a publier.
    4- il faut donc identifier le probleme par des etudes serieuses pour enfin en degager des solutions.
    5- rehausser la cotisation serait diminuer les salaires, a moins que cela ne se fasse conjointement avec une augmentation substantielle du salaire de base.
    6- ce que vous appelez valeur cardinal ne s’applique pas ici car vous tentez d’appliquer une habitude culturelle a un probleme economique, financier, academique, sociologique et demographique.
    7- quand vous dites "Nous ne pensons pas que les personnes en activité (les travailleurs), et en prime la jeunesse pour qui l’on aura créé des opportunités pour augmenter son accès à l’emploi, rechigneraient à accéder à cette exigence", je voudrais savoir c est apres quelles etudes ? si vous n en avez pas pas fait, alors l’affirmation est gratuite.
    8- Il faut que le Faso.net qui est un journal serieux qui doit grandir plus demande a ceux qui publient des articles de citer leurs sources et de donner des references sures vrifiables. on ne peut s’asseoir dans son salon et en 30 minutes ecrire ce papier et l’envoyer a la publication.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 06:51, par ouzo
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Aucun sens. Plutot pensez a pousser les jeunes au leadership. Amenez les creer plus d entrprises. C est la seule facon de lutter contre le chomage car cela cré des emplois. Quelle statistique prouve que la reduction de l age de la retraite permet de reduire le taux de chomage au niveau de la jeunesse ??

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 09:45, par Le vigilant
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Travaillez à ce qu’on octroi des crédit consistant sans affinité aux jeunes entrepreneurs et ceux la qui portent de bons projet selon leur formation. Travaillez à ce que le gouvernement crée des usines pour transformer nos matières premières à savoir( le karité, la tomates, la mangue, etc). lutter pour que Brafaso redémarre et également la STFL (usine de transformation de fruit et légumes de Loumbila) démarre.
    Vous laissez des solutions à coté et vous cherchez au loin.
    Ils y a des jeunes aujourd’hui malgré le faites qu’ils sont embauchés dans des entreprises, s’ils gagnent de bon financement beaucoup vont démissionner pour aller travailler dans leur propre compte et même employer aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 11:03, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    - Hey ! Vous-là, disons-nous la vérité !! Il faut diminuer l’âge d’aller à la retraite. Ce n’est pas un vieux croûlant de 60 ans qui va aller en retraite et pouvoir et se recycler encore. Alors qu’après la retraite si tu es assis à ne rien faire et à ne boire que du dolo panaché au frelatté parce que tu n’as plus l’argent de bière, tu vas abréger tes jours.

    Moi je pense que RETRAITE ne veut pas dire RETRAIT, mais RETRAITE pour moi veut dire RETRAITEMENT ! Donc un retraité doit faire d’autres activités (Agriculture, Elevage, Pêche, Mécanique, etc.) pour se maintenir et être toujours joyeux et se maintenir la santé.

    C’est ce que Thomas SANKARA le digne fils de ce pays avait compris et il faisait faire le sport de masse chaque jeudi soir. Un fonctionnaire assis vieilli et meurt vite et il faut qu’il bouge un peu. Un fonctionnaire qui bouge beaucoup aussi mange et boit du n’importe quoi et meurt vite. Nous on voit toutes ces choses dans notre petit village ici. Tu as des agents d’agriculture qui se promènent partout dans les villages, ils mangent du ’’samsa’’ préparé au marché dans la poussière, des viandes mal grillées et non inspectées par le vétérinaire, ils boivent du dolofortement panaché au ’’Koutoukou’’ ou au guin frelatté pour rechauffer le ’’Samsa’’ et un beau jour tu apprends que : ’’Il n’avait rien ! Il est mort brusquement !!’’.

    Partant de ce principe qui est le mien, il faut envoyer les gens en retraite à 50 ans non seulement pour permettre aux jeunes d’avoir des emplois dans la fonction publique contractuelle, mais aussi pour que ces retraités de 50 ans soient encore utiles.

    Pourquoi attendre 60 ans pour retraiter quelqu’un au monent où il n’a plus de force et où sa vue a suffisamment baissé et où il accumule plusieurs maladies ? N’est-ce pas que c’est pour aller s’assoir à l’ombre d’un arbre et déplacer chaque fois sa chaise au gré du déplacement de l’ombre, et à penser son passée, à regretter ce qu’il n’a pas pu faire quand il était encore fort, à passer son temps à gronder et à trouver que tout ce que sa femme et ses enfants font est soit mal fait, ou pas fait à temps ! Pourquoi ? Pour trouver que soit le dolo est trop aigre, mal fermenté ou dilué avec de l’eau alors que c’est son ventre qui ne fonctionne plus bien ?!

    LA RETRAITE À 50 ANS POUR UN RETRAITEMENT DU FONCTIONNAIRE !!!!!

    Insultez-moi maintenant !!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 11:35
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Penser à forcer les différents corps ordonnée par ordre a permettre d’ embaucher plus. Et mettre fin a a discrimination. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 12:35, par Sid Pa Yii
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Je pense que l’intervenant N°4 a vraiment touché le cœur du problème et il serait bon que Mr Loada explore ces pistes pour tracer ainsi les sillons de la solution du problème ! Le plus grave est nôtre situation où nous voulons tous être salarié et principalement dans le public(c’est le champ de personne donc on peut nous traiter de "bras mort" ou autre , jamais on ne me licenciera pour cela) ; dans le privé, c’est l’obligation de résultat sinon c’est la porte et dans l’auto-emploi c’est clair et net" soit c’est le résultat est là soit on fait faillite" ! Il y a un énorme travail à faire sinon l’âge de la retraite est un leurre qui ne résoudra pas du tout le problème car il faut se vérifier les statistiques et vous verrez dans l’administration publique : on recrute moins chaque année dans chaque ministère que ceux qui partent en retraite !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 13:09, par lewil
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Bonjour. Sans trop entrer dans un raisonnement économique prenant en compte les variables (macro)économiques (produit intérieur, emploi, chômage, inflation, etc.), une considération plus simple de la situation ferait parler du récurrent problème de gouvernance d’abord surtout concernant la gestion rationnelle et la répartition équitable des ressources du pays. Cela fait penser en partie au traitement salarial des agents publics (sans oublier l’impérieuse nécessité pour l’Etat d’accompagner et d’encadrer l’initiative privée). C’est vrai qu’un agent public rempli un sacerdoce, mais nous pensons simplement qu’une revalorisation du salaire pourrait lui permettre de se mettre à l’abri de certains soucis (surtout logement, scolarisation des enfants) et mieux préparer paisiblement la retraite. Dans ce cas je souscrit à un âge de retraite de 60 ans maximum quelque soit la catégorie de l’agent. Il faut reconnaître que le régime hypocrite du président Compaoré n’avait pour stratégie que de travailler à maintenir la majorité dans une misère pour régner indéfiniment. Mais nous espérons que la prochaine équipe dirigeante saura bien prendre en compte les vrais intérêts du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 18:11, par BOUIE
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Je remercie l’auteur pour cette belle et ingénieuse opinion. Il y a encore des burkinabé patriotes, solidaire et qui aiment leur pays et ses enfants. Quand on vous lit tous, c’est marrant. On se rend compte que certains ne font que défendre leur butin. La retraite à 50 ans pour tous les travailleurs serait sauf pour un aveugle sans qu’on ait besoin d’étude une solution efficace. Non seulement, elle permettrait aux travailleurs d’entreprendre comme d’autres l’ont souligné mais éviterait les problèmes des retraites comme on le constate actuellement (on va à la retraite sans force et sans projet tout pourri pour attendre la mort certaine). Et surtout, permettrait aux jeunes frères d’avoir de l’expérience et de servir aussi leur État. Combien des ses vieillards avec les les suspension d’age à leur époque peuvent venir à l’heure au service ou mener une activité sous pression ? Généralement se sont des gens qui sont payés sans un véritable apport aux service. Je vous tire encore mon chapeau pour votre patriotisme et votre sens de réflexion. Que le gouvernement en face vivement un crédo.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 19:27, par tiego
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Souvenez vous que les jeunes d aujourd’hui seront les vieux de demain. Supposons que vous commencez à travailler à 30. Combien de temps vous restera t il pour aller à la retraite si on avance l âge. Le problème n est pas à ce niveau.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 21:37, par nabi
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    Merci pour votre écrit. J’espère seulement que la CARFO et la CNSS ont les ressources pour payer les pensions. Je suis déchu qu’on pense ainsi traiter la question du chômage. Pourquoi faisons nous des politiques de luttes contre la pauvreté et non des politiques de développement ? La lutte contre le chômage réside dans ce choix merdeux et nul part à ailleurs ! Et pour finir, sache qu’on ne crée pas de l’emploi ; on crée des activités. c’est ça qui amène le développement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 09:13, par lelaisserpourcompte
    En réponse à : Emploi des jeunes : Agir sur l’âge de la retraite ?

    En plus des vraies et durables solutions qui sont la création d’emploi en adéquation avec les programmes de formation, la maitrise de la population en rapport avec les ressources du pays, je propose, même si c’est pas la solution idoine, la possibilité d’accepter la retraite anticipée au niveau de la fonction publique avec une indemnité de départ à la retraite afin de permettre aux candidats de développer des activités génératrices de revenus et de création d’emplois.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés