Fête de l’indépendance : L’incidence infrastructurelle à Dédougou

mercredi 10 décembre 2014 à 12h19min

Dédougou vibre au rythme de la fête commémorative du 54è anniversaire de l’indépendance de notre pays. A la veille du pic de cette fête, la ville frappe par sa physionomie infrastructurelle. Preuve que la dynamique d’érection des localités qui abritent cette fête tournante en véritables villes, est encore tangible.

Fête de l’indépendance : L’incidence infrastructurelle à Dédougou

A l’image des chefs-lieux de région qui ont déjà accueilli la célébration – tournante depuis 2008 – de la fête de l’indépendance, Dédougou dispose désormais d’infrastructures nouvellement réalisées. Il s’agit entre autres, d’une salle polyvalente multifonctionnelle dont l’édification a englouti 1 715 000 000 FCFA, d’une Place de la Nation qui a coûté 475 600 000 FCFA.

La capitale de la région de la Boucle du Mouhoun dispose désormais d’un hôtel administratif prêt à accueillir des services publics déconcentrés de l’Etat, notamment les directions régionales de ministères. Contrairement à Dori où les travaux de construction du stade régional ont démarré après les festivités du 11 décembre, Dédougou abrite déjà le stade régional de la Boucle du Mouhoun. Un stade moderne doté d’une piste d’athlétisme, et qui a coûté environ 1 080 000 000 FCFA. Il devra accueillir, ce mercredi 10 décembre, la finale de la Coupe de l’Indépendance en football, suivi de saut-para.

A la faveur de la commémoration du 54è anniversaire de l’accession du pays des Hommes intègres à la souveraineté internationale, la ville de Dédougou a enregistré une hausse de ses infrastructures routières. Il s’agit - avec 7 100 000 000 FCFA - du bitumage de la voirie urbaine de la cité du Bankuy, des pistes internes et de la voirie au niveau de la cité des forces vives (plus de 80 villas disponibles). Il s’agit également, de la bretelle du site de l’université de Dédougou (296 200 000 FCFA), de la voie de contournement de l’axe du défilé (453 000 000 FCFA), de la voie d’accès au Pied à terre du président du Faso (151 000 000 FCFA).

En sus, la mobilisation de 723 000 000 FCFA a permis l’aménagement de la bretelle du site de restauration, de l’aire de restauration, de l’aire des tribunes au niveau de l’axe du défilé et du parking au niveau des tribunes et de l’aire de repas. Des ronds-points et un aérodrome aussi, Dédougou en est doté.

Ce sont autant d’infrastructures dont l’inauguration est annoncée pour intervenir le mercredi 10 décembre 2014, à la suite d’une cérémonie régionale de décoration des récipiendaires de la Boucle du Mouhoun. Autant dire que la fête bat son plein déjà.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Messages

  • Bon vent à la région de la Boucle du Mouhoun que la fête s’achève en beauté.

  • Qu’est ce qui a été fait chez les SAMO dont c’est la région ?

  • Fulbert Paré, où sont les infrastructure en image ? Tu parles d’infrastructures alors qu’il n’y a que des mots dans ton article.

  • en 2015 nous relevons ce défi

  • Mais ou est le projet de cabarets dans le lancement avait ete effectue par Son Ex. Excellence Monsieur l’Ex. Premier Ministre ? . Amicalement votre Chef

  • BONNE FETE DE L’INDEPENDANCE A TOUT LE PEUPLE BURKINABE.

  • Samogho meme, c’est pas l’ homme koi, c’est litteur. Faut les laisser avec leur Moussiane et facon facon-la. Comme vous connassiez litter, faut litter on va voir. Vous n’ en pas malins avec des cadres qui littent danbord pir eux-mieme. Degagder des mogos impuissants comme ce Tape Sonne, pardon, ce Topan Sanne. Il etiait mieme pli pleh de le orieille de Ablasse Konkaosse a api il parlimentalait aviec le Tout est Reg de Naza- Wack consort mais il moyen mieme pas sarmer le Beau Blaise. Bien vrai il a pas femme, miais l’ homme ossi il peut ka mieme flatter le lhomme mieme si leur vont pas se voir a deux comme Zalisaa et moi. Pirkoi il pivait pas pour dire a le Beau Blaise que Tougan es bandouonne de li- meme ? Pirquoi il pivit pas de dire que Toma est bandouonne de li- meme ? Pirkoi il pivait de dire que ce rezion il a connassie mieme 2 perehidents mais ce rezion il moyen mieme pas tomber casser kalebass et de degagder a Ziniare dans les de zieux.Coumi moi mieme ze si un moaga templeh 100% moi mieme ze si a daccord aviec ca ke Mossitanga se doivait de depenser Mamogodougou . Don que on a lasse ces chamogos -la ils vont se flatter ke s’ est eu ki moyen terriasser de l’ homme par a terrre. Miais comme ke zaime a le zohstice , faut on a ka donner lier un peu. Sinon quand le chamo de dans le reg dans le erg il se fasse, ti pe plis le donner sel et pui la eau et li il va etre dancord anviec toi. Don on a ka fieree doussment. Sinon lier mieme peu se lever et pi dire que eu ils sont appartien a la Mali et pi dezoindre la Naza-wack de diberation de ler Samogo et nous on di koi en si mouoman ? C’est mon parlemen de Goama Ancien Coumbattu por ozordi.Fo pas fiere sa l’ houomme ke ti vi pas il va te fiere a toi mieme. Aske zai manti ?

    Goama Moaga Zohstice
    Difenssiere des Chamo

  • la poussière veut nous tué ici a dedougou je vous assures ""pas de chose 1téressant si ce nes que les feux tricolores.....

  • Je propose qu’on remplace Ziniaré par Gourcy en 2016. c’est une province qui a des potentialités non encore bien connues mais on pourra les connaître ensemble. Comme c’est entre nous y a pas de problème non ? Epuis de toute façon y a déjà tout à Ziniaré. En fait il y a eu de bonnes initiatives comme cette célébration tournante même si on peut dénoncer les détournements et autres pots de vin. Je propose qu’à l’avenir tous les travailleurs puissent avoir la possibilité de participer à la fête en ayant la possibilité de faire partir de la délégation officielle. Par exemple, pourquoi la délégation du MESS ne comprend pas des enseignants du terrain ? Cette délégation ne doit pas seulement prendre en compte les agents de bureau ; pareille pour les autres ministères.

  • Bonne fête a tout les dedougoulais(e).j imagine l organisation un jour le 11 décembre chez les lobi-dagaris dans le sud-ouest.ils vont exiger seulement la commission cabaret et commission viande de chien » [traoremarthur

  • Il était temps ! la Boucle du Mouhoun est l’une des deux plus grandes Régions du Burkina et la dernière qui n’était pas reliée à la capitale par la voie bitumée. C’est chose faite il y a un an. Aujourd’hui cette région (grenier du Burkina) peut être fière à la faveur du 11 Décembre de dire qu’elle appartient à la République avec ces nouvelles infrastructures, car la République a pensé à elle en lui donnant de ces habits neufs. Il appartient donc à ses fils et filles de prendre bien soin de ces joyaux et de les fructifier et surtout de travailler à investir chez eux, vu le fort potentiel existant. Cette région doit être un pôle de croissance économique pour le Burkina, il s’agit donc que la République y songe avec empressement.

  • Mais et le marché de la viande de chien ?
    Vous avez oublié de l’érigé ?
    Ces Samo, la, vont bouder la fete !!!

  • C’est une bonne chose la délocalisation de la fête commémorative de l ’indépendance. La mise en place d’infrastructures participe au développement économique, social et culturel du Burkina Faso. La délocalisation permet aussi de développement d’un esprit de cohésion au sein des populations ainsi qu’ un esprit d’appartenance à une région, à un même pays, le Burkina Faso.

  • C’est une bonne chose la délocalisation de la fête commémorative de l ’indépendance. La mise en place d’infrastructures participe au développement économique, social et culturel du Burkina Faso. La délocalisation permet aussi le développement d’un esprit de cohésion au sein des populations ainsi qu’ un esprit d’appartenance à une région, à un même pays, le Burkina Faso.

  • Fête de l’indépendance : L’incidence infrastructurelle à Dédougou
    l’article serait plus pertinent avec des photos d’infrastructures a l’appui.....

  • Ton article serait excellent si il y avait au moins une seule photo. Car dit-on, une photo vaut mille mots. On sent que tu as poussé la recherche d’information, jusqu’à nous donné des chiffres. Mais fait nous vivre encore plus du rythme de fête le jour "j". Rattrapes-toi STP car il n’est pas tard petit chameau hé, petit samo.....

  • Dans tout sa il y a pas eu des infrastructures sanitaires ? je suis désoler mais a mon avis rien n’est fait.

  • Plus de 20 milliards de francs CFA ont été annoncé comme budget de la commémoration de cette 54ème anniversaire de la fête nationale. Il serait intéressant que nous populations puissions savoir ce qui a été fait avec cet argent qui est nôtre dans les détails.
    Pour les priorités de la région qu’est-ce qui a été fait au juste ??? Santé, Education, etc.

  • Cette bonne initiative est à mettre à l’actif de qui ?

  • Félicitations au Prési Blaise Compaoré pour cette belle initiative...

  • Bonne celebration de la fete de l’independance de notre cher pays le Burkina a mes. cousins samos, qu’Allah nous epargne des tragedies,amen !

  • Bonjour,
    Je suis très ravi de la délocalisation de la fête nationale. Cela permet de développer la région. mais n’est-il pas temps de faire un bilan de tout cela. A ma connaissance, aucun programme n’a construit des infrastructures scolaires, de santé ou des plateformes de formations des jeunes dans leur plan d’action.
    Comment voudrait-on développer les régions et réduire la pauvreté si un minimum d’infrastructure n’est pas réalisé. l’accent est mis sur le côté festivités et logements (qui ne sont même pas occupés après les fêtes).
    Il faudra revoir tout cela.

    Cordialement

  • Quelle est l’incidence infrastructurelle dans les autres Provinces de la région de la boucle du Mouhoun ?

  • Bonne fête ! Historiquement le 11 décembre Fête nationale n’est pas la fête de l’indépendance. C’est la commémoration de la proclamation de la République voltaïque le 11 décembre 1958. La Fête de l’indépendance est bien le 5 août !

  • Mon problème avec les festivités tournantes du 11 décembre c’est la quasi concentration de toutes les infrastructures dans le chef lieu de la région. Cet état de fait est source d’exode vers les centres urbains les mieux nantis alors qu’il suffirait de penser un peu aux autres provinces en leur accordant quelques infrastructures et un relooking.

    Merci

  • Personnellement, je pense que la CITEE DES FORCES VIVES est un gaspillage qui ne di pas son nom. C’est bien de construire, mais c’est encore mieux si ces constructions servaient à la population. J’ignore combien coûte une de ces villas de la citée des forces vives, mais on pourrait revoir tout le processus. 1- Dégager la suprficie de la citée ; 2- Attribuer les parcelles en bordure des grandes voies à ceux qui auront pour obligation d’y construire, et le reste servira à la construction des LOGEMENTS SOCIAUX qui seront mis à la dispositions de ceux qui pourrront en bénéficier. Au moins après le 11 décembre, ces logements serviront et à coup sûr, trouveront preneurs. A MEDITER ;

  • J’espère que ces villas n’auront pas le même sort que celles de Fada (inhabitées depuis).

  • je me rappelle à son temps à fada, disait on que la fête avait couté environ 11 milliards alors que la commune urbain de gayeri juste à 75km avait besoin d’un groupe électrogène de 17 million pour avoir accès à l’électricité. c’est vrai qu’on mise sur les régions mais il serait judicieux d’élargir un peu l’enveloppe aux provinces de la région concernée et rendre public le bilan chiffré de ces commémorations.

  • J’espère que ces villas ne resteront pas fermées comme celles de Fada (de belles maisons hyper chères qui ne servent à personnes).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés