Université de Koudougou : Les étudiants en LMD pour des mesures transitoires.

lundi 1er décembre 2014 à 13h18min

Les étudiants dans le système Licence Master Doctorat (LMD) de l’Université de Koudougou (UK) ont organisé une conférence de presse le vendredi 28 novembre 2014. Ils demandent des mesures transitoires afin de prendre part aux concours de la fonction publique dès la session de 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Université de Koudougou : Les étudiants en LMD pour des mesures transitoires.

Face à la presse, les conférenciers ont interpelé les autorités de la transition sur la situation des étudiants qui sont dans le système LMD. Au ministère de la fonction publique, les conférenciers demandent leur participation aux concours niveau Bac +2 à l’issu de la validation des quatre premiers semestres. Ils souhaitent que leurs camarades détenteurs de la Licence dans le système LMD puissent prendre part à tous les concours cycle A de la fonction publique, à partir de la session de 2015 selon leurs spécificités. Dans le cas contraire, « nous interpelons le Ministère des Enseignements Secondaire et Supérieur à ordonner aux Universités d’ouvrir des Maîtrises après la Licence comme mesures transitoires jusqu’à ce qu’il y ait des vraies réformes pour que les étudiants issus du LMD ne soient pas marginalisés. » a laissé entendre Amadé Nacanabo, l’un des conférenciers.

Nous ne sommes pas contre le LMD

Les étudiants ont dit s’exprimer au nom de tous les camarades du Système LMD. « Nous précisons que nous ne sommes pas contre l’application du système LMD mais nous nous soucions juste de notre avenir » a rappelé Amadé Nacanabo. Ils ont marqué leur disponibilité au dialogue avec les nouvelles autorités concernées.

Ses devanciers du système LMD ont déposé une plateforme auprès de l’UK et de la Direction régionale pour transmission au Ministère des enseignements secondaire et supérieur le 23 juin 2014. Comme réponse, l’ex-ministre de la fonction publique, lors de la conférence de presse de lancement des concours de la fonction publique session de 2014 tenu le 19 mai déclarait : « les étudiants titulaires d’une licence LMD peuvent postuler aux concours niveau DEUG II du système classique ou de niveau licence et ceux titulaires d’un Master II peuvent prendre part aux concours niveau maîtrise. Mais ces derniers seront rémunérés en fonction du niveau auquel ils ont postulés ». Les conférenciers trouvent à cette mesure « des insuffisances, de l’injustice et de l’inégalité dont les étudiants issus du LMD sont victimes. »

Simon Céphas BAMOUNI
Pour Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés