Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

mardi 25 novembre 2014 à 23h52min

Monsieur le Président pour procéder au remplacement des Directeurs généraux des établissements publics de santé que sont les Centres hospitaliers Souro SANON de Bobo Dioulasso ; les CHR de Fada N’gourma ; de Ouahigouya et de Banfora vous avez bien voulu lancer un avis d’appel à candidature publié dans le quotidien SIDWAYA n°7778 du lundi 27 octobre 2014 soit quelques jours avant la dissolution du gouvernement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

Compte tenu de la situation socio politique mouvementée qu’a connu le pays pendant les jours qui ont suivi , l’information n’a pas été diffusée et la fermeture de certains services de l’Etat n’a pas permis à tous les candidats d’établir les pièces constitutives exigées dans le dossier de candidature et nous vous remercions d’avoir prolongé les délais de clôture de la réception des dossiers jusqu’au 14 novembre 2014.

Monsieur le président il reste cependant que l’interprétation des termes de références relatifs au poste du directeur général du Centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso n’est pas sans équivoque ; en ce qui concerne la possibilité pour les administrateurs des hôpitaux et des services de santé de postuler à ce poste. Les fonctionnaires dans ce corps sont formés par l’Etat pour l’administration des hôpitaux et des services de santé par recrutement sur concours direct de candidats ayant la maîtrise ou la licence en sciences économiques ou en droit ; qui suivent une formation d’une durée de trois ans. Le décret 2006-463 relatif aux textes d’orientation des emplois spécifiques du Ministère de la santé(TOES) : précisent leur domaine de compétences parmi lesquelles la direction des établissements hospitaliers y compris les CHU. De même l’article 43 du décret 2014-615 /PRES/PM/MEF/MS du 24 juillet 2014 portant statut général des établissements publics de santé y compris les CHU qui traite des conditions de nomination du DG ni les statuts particuliers du CHUSS n’excluent les administrateurs des hôpitaux de la possibilité d’être recrutés à ce poste de responsabilités.

Monsieur le président si l’interprétation des TDRs donne la possibilité aux administrateurs des hôpitaux de se présenter au test de recrutement au poste de DG du CHUSS ; comme lors du test de sélection de 2011, nos propos sont sans objet. Si tel n’est pas le cas, il convient de relever que de simples termes de références établies par le Ministère de la santé et votre commission ne sauraient déroger ce fois ci aux prescriptions des deux décrets susmentionnés et des statuts particuliers du CHUSS ; en exigent un niveau d’études au-delà de ce qui est prescrit par les textes règlementaires en vigueur. Une telle décision constituerait un abus de pouvoir ; attaquable devant le juge administratif.
Au vu de ce qui précède, ne pensez-vous pas qu’il serait opportun de clarifier la possibilité pour les administrateurs des hôpitaux de postuler au poste de DG du CHUSS.

Monsieur le président à l’heure ou notre pays amorce une phase de changement profond il nous semble plus judicieux d’inscrire l’action de votre commission dans une démarche inclusive donnant l’égalité des chances à tous les potentiels candidats dans la transparence et l’équité.
Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer l’expression de mes sentiments les plus distingués

Un groupe de travailleurs au CHUSS Bobo

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 novembre 2014 à 06:35, par Jamantigui
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Si la décision est attauable devant le juge administratif pourquoi ne pas le faire au lieu de venir s’étaler dans la presse ? Qui est ce groupe de travailleurs qui n’a pas le courage de ses opinions ? Ne salisez pas l’image des administrateurs des hôpitaux et des services de saté avec des écrits aussi plats. Le jour que l’Etat Burkinabé se rendra compte qu’il forme des administrateurs des hôpitaux avec ses maigres ressources il prendra les dispositions idoines pour tirer le meilleur profit de cette catégorie de personnel de santé.

    Enfin, être directeur général n’est pas une fin en soi pour celui qi est animé d’une volonté saine de servir sa patrie et son prochain.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 07:21
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    C’est la rue qui gouverne now, cest bien, mais ....et quand la rue n’aura pa raison ???

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 08:04, par Daj
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Bien vu chers collègues. On espère que l’hyper médicalisation de l’administration sanitaire du Burkina sera revue.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 09:29, par dao
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    où sont les termes de réference, afin de nous permettre de meiux comprendre ? il est vrai que les TDR ne peuvent pas être contraires aux décrets cités sous peine de nullité ! il ne faut faire des TDR en fonction d’un individu que l’on veut recruter !!
    par ailleurs les recrutements des DG des EPE doivent faire l’objet d’attention particulière de la part des autorités actuelles. une fois un DG retenu, cela signifie qu’il a les capacités techiniques ; mais cela ne suffit pas ; un DG peut avoir la capacité technique mais s’il traine des casseroles cela signifie qu’il n’est pas un bon gestionaire ; il doit être ecarté ! la moralisation de l’Administration est fondamentale. j’en profite pour proposer que l’équipe gouvernementale, avec en tête le Premier d’entre les Ministres, suive un seminaire (une journée !!) sur la déontologie administrative et ethique professionnelle ; c’est une façon de donner l’exemple ! ce seminaire doit être annuel ! histoire de leur rafraichir la mémoire ! afin que le pouvoir ne leur monte pas à la tête !!! ce que je dis là est très important !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 09:56, par CYCLONE
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Et puis quoi encore ?Vous êtes là à parler d’études licences maitrise et quoi d’autres ?Les CHU sont des centres universitaires et de recherches, pensez vous que sans un niveau supérieur vous pouvez discuter franchement avec un professeur d’université ?
    Vous collègues ont montré leurs limites dans les CHR en passant tous leurs temps à faire des missions inutiles. Et puis, une structure de santé comme un CHU, c’est avant tous à but social ou doit prévaloir des notions comme économie de la santé,santé publique......S’il vous plait ne faites pas réveiller les tares du régime compaoré où les lois étaient votées pour arranger des cousins/cousines, frères/sœurs etc

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 11:22, par KORO BAK
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Soyons franc et direct , un administrateur des hôpitaux n’a pas de bagage intellectuel suffisant pour diriger un centre hospitalier universitaire . soyons sérieux il ne s’agit pas de dealer simplement avec les fournisseurs et autres mais de pouvoir discuter face à face ( dialogue direct ) avec un professeur ou un médecin spécialiste ( qui possède à quelque part déjà une petite licence ou un petit Master en gestion en plus de ses diplômes ! ). Voyager un peu dans la sous région , la plupart des administrateurs des hôpitaux ont soutenu au moins une thèse . Et puis ... même au niveau des CHR vous avez largement montré vos limites . L’heure est au changement comme vous le dites si bien dans votre papier .

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 13:18
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Monsieur Hien Piedelmon, ayez l’honnêteté de parler en votre nom ! Votre conclusion vous trahit : "Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer l’expression de mes sentiments les plus distingués". Le DG sortant Bamago ne devrait pas être le seul à être chassé du CHUSS. C’est vous, DSG, et le DHQS, qui l’aviez conduit dans le gouffre ! L’état d’insalubrité du CHUSS est là pour en témoigner. C’est vous plutôt que les travailleurs du CHUSS devraient bouter hors ! Tribunal administratif ou pas, un administrateur des hôpitaux quelques soient les diplômes dont il barder ne peut pas gérer le CHUSS dans son état actuel. Vivement que le DG par intérim qui est du sérail soit confirmé pour mettre de l’ordre dans cette pourriture à l’image lieutenant colonel Isaac Yacouba ZIDA. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 14:33, par comment ça
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Des D G dégommés de certains CHR ont passé leur temps à se pavaner comme des paons, au lieu de travailler. quels administrateurs des hôpitaux ? à Bobo, les chauves souris ont tout fait pour mélanger le mandat de Bamogo. regarder l’ état dans lequel se trouve l’ hôpital de Bobo ? désagréable, même pas des moindres examens de palu, on ne peut y faire !
    messieurs les administrateurs des hôpitaux, pour une fois, il faut la boucler !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 15:05, par Windyam
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Je ne comprends pas l’acharnement de certains internautes sur les auteurs présumés de cet article.La loi stipule que le niveau licence ou master qui fait d’eux des administrateurs d’hopitaux leur donne le droit de postuler au poste de directeurs d’hopitaux. C’est bien pour cela que nous avons lutté pendant la révolution, afin de donner une égalité de chances pour tous les secteurs d’activités. Depuis quand a t’on besoin d’avoir un niveau Phd pour gérer une équipe qui comprend des chercheurs et professeurs de medecine. Autant faire un CV type pour quiconque voudrait se présenter comme chef de l’état. "Allez voir ailleurs dans la région" dit un internaute. Va voir encore encore plus loin dans le monde en occident et tu verras qu’il n y a que des pays comme le nôtre où les titres sont plus importants que les personnes, et où les gens aiment à ce qu’on les appelle par leurs titres (Dr, PDG, ...). En l’état actuel des choses et dans le but de la transition, nous avons besoin d’hommes expérimentés et non bardés de diplômes qui se perdent bien souvent dans les réalités du terrain. C’est une transition et nous avons besoin que les acteurs du CNT relèvent les institutions pour les mettre sur le droit chemin et d’autres personnes compétentes prendront la relève. Soyons tolérants et évitons à chaque fois de nous attaquer les uns aux autres en s’accusant de toutes sortes de crimes. Un pays qui n’a que ses hommes comme richesse se doit de voir bien plus que les titres des uns et des autres. Dieu bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 15:20, par sogossira sanou
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Le troisième intervenant n’est pas si clair que cela ; il cite un certain monsieur Hien qu’il dit se trahir à travers sa signature, mais lui même a envoyé son propos sans le signer. Ici il n’y a pas à avoir quelque peur que ce soit de vos opinions ; je pense que dire à son vis-à-vis qu’il a tord, s’il le reconnaît, il est le premier bénéficiaire de la critique ; mais faut-il que cette critique soit fondée. Je ne sais pas de quoi tout ceci traite très clairement, mais je pense que personne au Faso actuel ne doit craindre de dire très haut et fort ce qu’il pense quand c’est dans l’unique soucis du bien commun, mais pas d’intérêt particulier et partisan, ce qui était la règle du régime et système compaoré.
    Aussi, j’exhorte à ce que ne cultivons cette culture du franc parler, c’est aussi ça l’intégrité. En disant toutes les milles vérités, celui qui ne veut pas les entendre, ce dernier n’est pas burkinabé et s’impose de ne pas avoir de prétentions d’occuper un poste de responsabilité de complaisance ; cette ère est révolue au Burkina. Ici nous ne sommes plus là pour nous faire plaisir, mais nous nous réveillons et nous avons le devoir de nous atteler à la tâche après que nous ayons été enterrés à des lieux de profondeur.
    L’honnêteté est tout ce qui doit guider tout un fils de ce pays. Que souffrent ceux qui n’ont pas cette vertu. L’Afrique n’a pas besoin de flagorneurs.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 16:49, par ouss
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Moi je me demande encore et toujours comment on choisi ces DG. Moi j’ai connu Bamogo en 2006 quand il etait DG a Fada. Voilà un monsieur qui ne s’interesse que de son bureau et de sa maison.
    A Fada par manque d’eau pour laver des blouses il nous est arrivé d’evacuer des femmes sur ouaga pour des cesariennes. A raison de 50000 f comme frais d’evacuation. Et tout ceci parceque notre mou ne peut pas empecher les riverains d’envahir le forage et lr chateau du CHR. Je ne sais pas combien de femmes ou de bébé en ont payé de lrur vie

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 17:43, par Johnson
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Vous les francophones, vous me faites marrer chaque fois que vous mettez en lien, compétences et diplômes. Le monde est plein d’hommes compétents sans diplômes (exemple de Zida Aboubakar dit Sid naba) et de diplômés incompétents ( je vous laisse trouver vous-mêmes des exemples).

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 19:34
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    En réponse à l’intervenant 7, je voulais dire que j’ai usé de rhétorique en pensant être compris. Comme ce n’est pas le cas, alors il faut savoir que je suis un travailleur du CHUSS et que Mr Hien est le directeur des services généraux. Il a coulé Mr Bamago pensant pouvoir prendre sa place. Maintenant que l’intérim ne lui a pas été confié et voyant que dans les termes de références la notion de doctorat a été introduite il joue au dilatoire. Ce que je dénonce c’est qu’il signe sa déclaration au nom des travailleurs du CHUSS. Il perd rien pour attendre car les travailleurs du CHUSS vont le chasser comme SAGNON Adama. Vu ce que ce monsieur a fait au CHUSS aucun CHR ne voudra de lui. Qu’il retourne au ministère de la santé voir madame Ouattara Korotoumou qui l’a propulsé là où il est malgré sa médiocrité. C’est bien la fin de Compaorose au CHUSS !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 23:28, par Nadjol
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    j,ai lu avec un grand intérêt les modes de désignation du Directeur Général de l’hôpital sourö sanon de Bobo-dioulasso ,écrit par un collectif de travailleurs du chuss de Bobo-dioulasso.Les patients ne souhaitent pas rentré dans cette guerre corporative.Ce qui intéresse les patients c’est la qualité des soins qu’on leur administre par un personnel compètent. le reste c’est des luttes d’intérêts.Le chuss de Bobo a été géré par un administrateur des hôpitaux recruté sur dossier a candidature.La suite on la connait. il a été relevé de ses fonctions pour incompétence par son conseil d’administration.Je ne veux pas dire que tous les autres administrateurs sont incompétents, loin de moi cette idée.Les patients voudraient d’un Directeur général compétent qui veillera à ce que le chuss de Bobo-dioulsso soit propre, ne soit pas un marché ou on vend même de la colas etc,un chuss ou il n’y aura pas rupture de stock de consommables de gaz d’acétylène et d’oxygène etc,qu’importe sa corporation.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 00:14, par Omar
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Les medecins specialistes ou non ont ete formes pour la clinique et les administrateurs pour l’administration.En ce que je sache le premier ministre nest pas titulaire de phd mais cest lui le premier ministre. Sachez que les gros dealeurs se sont les medecins, allez y voir ce qui se passe au chr de Koudougou. On sait aussi que depuis un certain temps les medecins commercants ont envahi les districts au detriment des malades et maintenant vous voulez devenir DG des CHU.Je dis non car vous netes pas formes pour la gestion. Alors si vous voulez devenir Administrateur des hopitaux faites le test de recrutement de 5 Administrateurs de la fonction publique , vous allez vous rendre compte qu’on ne devient pas administrateur qui veut.
    Pour une fois de plus laisser les administrateurs leur droit de devenir Dg et les medecins la clinique.
    Je termine par ce point du fait qu’il existe de grande discrimination au ministere de la sante quant a loctroie des bourses car ce sont toujours les medecins a qui lon octroie des bourses en management, economie de la sante , sante publique au detriment des administrateurs. Le burkina est en manque criard de specialiste en cardiologie, chirurgien ...etc et de plus vous occupez tous les postes de direction et de coordonateur de projet
    Je dis non a cette injustice.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 09:14, par KORO BAK
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Hé Omar trop de contradictions dans vos propos . Au passage je t’informe que de DG du Fond monétaire International ( donc le plus grand manager du monde ! ) est un médecin . Par ailleurs si les médecins occupent beaucoup de postes de coordonnateur de projet ; c’est qu’ils sont compétents dans les mesure où ses projets sont non gouvernementaux , et internationaux pour la pluparts . Avec vos diplômes -maison d’administrateur des hôpitaux c’est pas sûr que même à Bobo ville vous êtes les mieux plavés pour gérer .
    Cordialement .

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 10:23, par etudiant
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Omar tu fais la honte du pays. Pour ta gouverne va dans les districts sanitaires ce sont vous les administrateurs et gestionnaires qui sont les plus grands voleurs. Toujours la entrain de passer des marches c’est vous qui utiliser le carburant comme vous voulez meme les moto du services. Va ds les cma tu verra bcp de medecins et infirmiers sont sans moyens de deplacement alors vous les gestionnaires et administrateurs se partagent les motos du service. Tu verra toujours que ce sont les soit disant administrateurs qui sont les plus nombreux a la maco pour detournement. Si c’est pas au Burkina dans aucun pays quelqu’un qui n’a pas doctorat en santé publique ne peut diriger un CHU. Moi je propose qu’on envoi le concours a niveau doctorat en santé publique option economie de la santé ou gestion etc.. dans ce cas toute personne titulaire d’un doctorat ds ce domaine pourra composer. En ce moment on donne la chance a tout le monde q tu soit medecin infirmier et mem hors santé si tu as un doctorat en santé publique tu compose. Voit partout ou ya les soit disant administrateurs ils ne se soucis que de voler de l’argent au lieu de travailler. Vous etes une bande de voleurs ces administrateurs qui se la coulent douce alors que les agents de santé se battent jours et jours pour relever des defis. Je reconnais qu’il ya certains parmis vous qui sont honnete mais la plus part sont des voleurs.Je demande a qui le veux de verifier dans les cma les plus nantis et ceux qui occupent les bureaux climatisés sont les administrateurs et c’est eux qui soupent toujours avec les adminstrateurs voila aussi qd ya problem c eux on met en prison

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2014 à 16:22, par Le planificateur
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif de travailleurs s’insurge contre les modes de désignation du directeur général du CHU-Souro Sanon

    Je soutiens pian omar . Il faut rendre a cesar ce qui appartient a cesar. cest a dire les administrateurs a ladministration et les medecins a la clinique. Et si le ministere de la sante trouve que le corps administratif ne presente aucun interet quon les remet simplement pour reemploi dans les autres ministeres.
    Aux finances et ala douane ce ne sont pas les Docteurs qui occupent les directions mais ces ministeres fonctionnent tres bie.
    A bas les medecins commercants , Avec zida nous allons redresser ce ministere

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés