Eglise catholique : Jubilé des 150 ans de la mort du Frère Gabriel Taborin

lundi 24 novembre 2014 à 22h55min

L’Eglise catholique a commémoré samedi 22 novembre, les 150 ans du retour au ciel du Frère Gabriel Taborin. Une messe d’action de grâce a été célébrée pour l’occasion. Elle a été présidée par le cardinal Philippe Ouédraogo à la grande cathédrale de Ouagadougou. C’était en présence des Frères de la sainte famille de Nazareth, les élèves et parents d’élèves des établissements fondés par la congrégation, les sœurs d’autres congrégations.

Eglise catholique : Jubilé des 150 ans de la mort du Frère Gabriel Taborin

Rappeler aux fidèles la vie, l’héritage laissé par le Frère Gabriel Taborin et les actions de sa congrégation, les Frères de la sainte famille de Nazareth, tel était le motif de cette action de grâce. La vie du frère Gabriel Taborin était remplie de sainteté et elle a été consacrée « à l’école de Jésus, Marie et Joseph ». Lors de son homélie, Monseigneur Philippe Ouédraogo résume : « le récit de sa vie nous révèle sa foi vive, sa piété sincère, sa fermeté inébranlable dans les épreuves, son amour de Dieu, sa grande dévotion de l’eucharistie et à la sainte famille, sa profonde humilité (…) Il a payé de sa personne tout le prix lié à son choix religieux ou laïc. Pourtant, il meurt très satisfait remettant sa congrégation à Dieu ». Oh Dieu, disait –il, faites que ce soit votre œuvre et non la mienne. Le frère Gabriel proposa ainsi un chemin pour l’annonce de l’évangile, qui ne passe pas par l’apparence ni par la force psychologique, des moyens ou des rôles mais la simplicité d’une présence avec les gens et pour les gens. » C’est donc animée d’une grande joie que la congrégation des Frères de la Sainte Famille a tenu à célébrer les 150 ans de retour au ciel de leur Fondateur.

Accompagnement des jeunes dans une saine croissance

Comme le Frère Gabriel Taborin de son vivant, la Congrégation de la sainte famille de Ouagadougou depuis 52 ans, continue ses bonnes œuvres. En effet, elle a pu se mettre ainsi au service de l’éducation chrétienne des jeunes, la formation, l’aide au clergé et la réalisation d’œuvres sociales pour le développement intégral de l’Homme. En témoigne, la création de trois centres de réinsertion et d’initiation aux métiers, la complexe scolaire sainte famille de pissy, le lycée Saint Joseph Moukassa de Koudougou, le collège Wende Manedga à Ouagadougou, l’établissement Gabriel Taborin, le centre de formation professionnel de Fada N’ Gourma. Monseigneur Philippe Ouédraogo a félicité la congrégation pour ses œuvres. Nombreux sont les anciens élèves issus des établissements de la sainte famille. Ils se retrouvent dans divers secteurs notamment administratif, socio-politique du pays qui font preuves de piété et de loyauté dans l’exercice de leur responsabilité.

En termes de perspectives, la congrégation des frères de la sainte famille adopteront la continuité dans les bonnes œuvres. Pour le Provincial des Frères de la sainte famille, frère Sylvain Zoungrana, les années à venir, il y aura plus d’élan de réconfort et de renouveau dans les actions. C’est pourquoi cette action de grâce est un tremplin pour se projeter d’avantage vers l’avenir et surtout dans un monde de plus en plus matérialiste. Il s’agira aussi de redoubler d’effort pour être au service des personnes vulnérables et des familles. Et au vu de la pauvreté constatée en milieu scolaire, les Frères de la sainte famille ainsi que les élèves issus des établissements de cette congrégation ambitionnent de créer une fondation dénommée Le Petit Taborin. L’objectif est de sensibiliser dans ses établissements les élèves les plus nantis à venir en aide aux moins nantis. En attendant, la Congrégation des Frères de la sainte famille a partagé avec les fidèles un déjeuner après l’eucharistie, toujours dans le même esprit de l’église famille et de solidarité.

Balguissa Sawadogo
LeFaso.net

Messages

  • Bonne célébration

  • Bonne fête encore et heureux jubilé à toute la famille SA FA en général et aux frères de la Sainte Famille en particulier. Puisse le Fr. Gabriel TABORIN du haut des cieux intercéder pour nous et pour son œuvre. Amen !
    Chapeau au comité provincial d’organisation et à toutes les bonne volonté qui ont placé des leurs pour donner un éclat à la célébration.

  • Depuis le 22 février, le Burkina se réjouit de la création du Cardinal Philippe OUEDRAOGO. Madame la journaliste n’est-elle peut-être pas encore au courant pour continuer à parler de Monseigneur Philippe OUEDRAOGO, ou bien s’agit-il d’un autre évêque qui a prêché l’homélie ? Félicitations aux Frères de la Sainte Famille pour leur fructueuse mission dans notre pays. Prions pour qu’un jour le vénérable Gabriel TABORIN soit béatifié puis canonisé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés