Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

dimanche 9 novembre 2014 à 23h47min

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, l’homme ne laisse personne indifférente. Depuis son fief de Bobo-Dioulasso, Djafar Hema, puisque c’est de lui qu’il s’agit est connu pour son franc parlé. A l’avant-garde des religieux qui tentaient de raisonner l’ex homme fort du Burkina contre toute idée de modification de l’article 37, le fondateur du Comité culturel de la génération des trois testaments ( CCGT) a encore assuré au cours d’une interview avec des journalistes de Bobo. Entre déclarations choques et mise en garde à l’adresse du Lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, le « fou » de Blaise Compaoré a dit ses vérités. Lisez plutôt.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

Lefaso.net : Au lendemain de la chute de Blaise Compaoré, avez-vous toujours le sentiment d’avoir prêché dans le désert ?

Djaffar Hema : Quand je parlais, on me traitait de fou. Et voilà là où nous en sommes. Ce que les gens ont oublié, c’est que les paroles du fou sont souvent pleines de sagesse. Travailler avec ces paroles, peut souvent nous éviter le pire. Si le CDP m’avait écouté, on aurait pu contourner la situation actuelle. Blaise m’a toujours pris pour un fou. Je sais qu’il entendait mes interpellations et celles des autres personnes qui l’invitaient à laisser le pouvoir à quelqu’un d’autre. Il avait des agents qui étaient chargés de relayer tout ce qui se dit sur lui. Je lui parlais en tant que frère, car nous sommes tous burkinabè. Et mon objectif était qu’on évite le pire. Quand tu es président, il faut écouter tout le monde, même les fous. Dieu même qui nous a créés nous écoute et choisit ce qui est bien. Ce que Blaise avait oublié, c’est que le pouvoir est à Dieu qui à son tour le donne au peuple. Et c’est au peuple de choisir quelqu’un pour gérer son pouvoir. Et si un peuple te donne son pouvoir, il faut se mettre à l’idée que ce même peuple te le réclamera un jour. Il n’y a pas de bagarre en cela. Si tu n’es pas de mauvaise foi, tu dois donc être en mesure de rendre au peuple son pouvoir sans le moindre bruit. Si tu refuses cela, Dieu va te honnir. Et c’est ce qui est arrivé à Blaise. La preuve en est qu’avec tout son armement, le peuple, mandaté par Dieu a repris son pouvoir et l’a chassé en pleine journée. Dieu a montré à Blaise que le pouvoir est à lui. Même les Blakoros (bambins en langue Dioula) ont demandé le départ de Blaise. Qui leur a dit ça ? C’est Dieu. Avec quoi l’a-t-on chassé ? Des balais, des cartons, des écritures à l’aide de charbon.

Lefaso.net : Après la chute de Blaise Compaoré, le pouvoir est encore dans les mains des militaires. Êtes-vous pour le maintien d’un militaire à la tête de l’Etat burkinabè ?

Djafar Hema : Depuis l’existence du Burkina Faso, il n’y a que les militaires qui gèrent le pays. Sangoulé Aboubacar Lamizana, Saye Zerbo, Jean-Baptiste Ouédraogo, Thomas Sankara, Blaise Compaoré et aujourd’hui on nous parle de Zida. La place des militaires se trouve dans les casernes. Ils ont été formés pour assurer notre protection et non pour nous gouverner. Qu’ils retournent dans leurs casernes pour mieux assurer la sécurité des personnes et des biens. Qu’ils partent et qu’ils nous laissent gérer notre pouvoir. Il faut que je vous le dise hein. Zida c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans comme Blaise. Il faut qu’il parte dès maintenant.

Lefaso.net : N’est-ce pas la faiblesse de l’opposition politique qui a porté le Lieutenant-Colonel Isaac Zida au pouvoir ?

Djafar Hema : Cela n’a pas été une faiblesse, mais une erreur. Il ne faut pas confondre erreur et faiblesse. Mais, je pense qu’ils ont vite compris en exigeant que la transition soit gérée par des civils. Cette histoire ne se discute même pas. Que les militaires laissent le pouvoir au peuple. Un militaire n’a jamais été formé pour diriger un pays. Son rôle, c’est assurer la sécurité des gens. Moi Djafar, je ne suis pas d’accord pour que l’armée gère ce pays.

Lefaso.net : Pendant le soulèvement populaire, des gens ont pillé et vandalisé chez des gens, mais aussi dans des services. A votre avis, est ce que cela n’a pas terni un peu l’image de la révolution ?

Djafar Hema : Vraiment, j’ai été attristé par le comportement de ceux qui se sont donné à ces actes. Mais, comme on le dit, dans un groupe, il y a toujours des bons et des mauvais. Dans le gouvernement de Blaise, il y avait des bons mais aussi des mauvais. Dans cette histoire, il y avait des gens dont la réflexion était de savoir comment voler. Ce qui est le plus déplorable, c’est l’incendie de la mairie de Bobo-Dioulasso et du palais de justice. Ce sont des endroits où nous allons forcement pour une raison ou pour une autre. A la mairie, on aura besoin de papiers. On fait comment ? A la justice, c’est pareil. Ceux qui ont fait cela sont mauvais. Mais comme on le dit, le poisson pourrit par sa tête. C’est parce que le gouvernement qui est parti volait sans gêne que les gens ont eu le courage de le faire aussi. Ils sont responsables de ce qui est arrivé à ce pays. Le peuple était remonté contre eux. Les gens ont cassé des boutiques et autres, c’est vrai. Mais que faisait le gouvernement de Blaise en ce moment. Eux, ils tuaient les gens. Ce qui est encore pire que les casses des boutiques.

Lefaso.net : Après sa démission, Blaise s’est réfugié en Côte-D’ivoire. Comment analysez-vous cela

Djafar Hema : Rectificatif ! Blaise n’a pas démissionné, on l’a chassé. J’ai appris aussi qu’il a eu refuge en Côte d’Ivoire. Mais, il faut le dire, si Blaise est en Côte d’Ivoire, nous ne sommes pas en sécurité. Parce qu’il est en contact direct avec ses enfants qu’il a formé et mis à la tête de notre pays. Ceux qui sont là actuellement sont des enfants de Blaise. Un serpent ne donne naissance qu’à un serpent. Si on les laisse, ils seront pires que leur maître. Heureusement pour nous que les Ivoiriens ne veulent même pas de Blaise chez eux.

Lefaso.net : Un dernier mot ?

Djafar Hema : Oui, j’en ai. Je veux juste dire à la population de rester toujours mobiliser. Quant aux militaires, qu’ils repartent dans les casernes. Pensez-vous que s’ils s’enracinent on pourra leur dire la vérité ? Non, parce qu’ils ont des fusils. S’ils veulent, on pourra les nommer colonels, chef d’Etat-major et autres. Mais le pouvoir, c’est pour le peuple, c’est pour nous. C’est mieux qu’ils partent. Si on laisse Zida, le cas de Blaise risque de se reproduire. C’est-à-dire 27 ans de règne.

Propos retranscrits Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 novembre 2014 à 22:21
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    J’aime ce Monsieur, on a tord de le prendre pour fou. Il a une clarté d’analyse et il dit ce qu’il pense sans langue de bois. C’est un grand Monsieur. Rien à dire par rapport à ses déclarations.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2014 à 22:23
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Vraiment Djafar, merci pour cette analyse de très belle facture. Je vous rassure vous n’êtes pas fou vous comprenez la situation mieux que beaucoup qui commencent déjà à tomber sous le charme du colonel Zida. Et comme vous l’avez bien dit l’armée doit retourner dans les casernes et continuer a assurer la sécurité des burkinabés pas besoin d’être au pouvoir pour remplir cette tâche ( qui ne l’oublions pas est leur mission première ). Il est temps pour le Burkina d’avoir un civil comme président il y’a suffisamment d’hommes capables au Burkina pour entamer un vrai processus de développement. Merci encore Djafar.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2014 à 22:36
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    De grands sages comme DJAFAR devraient être consultés pour les questions d’intérêt national. La révolution a surpris l’opposition qui n’a pas su la gérer. Maintenant, il veulent écarter la diaspora burkinabè de leurs organes de transition. C’est une grave erreur qui va les pousser bientôt à remettre le pouvoir à son juste propriétaire qui est le peuple. Celui qui survivra verra comme Blaise a vu les conséquences de son entêtement à vouloir modifier la constitution. Djafar et nous autres prévenont toujours avant l’arrivée de la catastrophe.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2014 à 22:43, par YIRMOAGA
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    KORO DJAFAR, rien que la vérité au nom d’ALLAH. même avant la crise, vous aviez toujours conseillé et vos avertissements serviront de leçon à savoir un serpent ne donne naissance qu’à un serpent. sans commentaire.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2014 à 23:09, par La plume citoyenne
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Je suis entierement d’accord avec ce monsieur. Aucune raison ne justifie la gestion d’une republique democratique par des militaires. Leurs presence dans le gouvernement est un signe de faillite de la revolution populaire. Tous ces blesses et morts de cette revolution populaire ont-ils ete martyrs pour rien ? Quelle est leur recompense si un groupe arme de la meme souche de Blaise dirige notre pays. C’est comme un pas en avant de 50 ans suivi d’un pas en arriere de 100 ans.

    Le Burkina n’est toujours pas libre, il faut continuer de lutter.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2014 à 23:57, par the upright
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Merci Mouhalim pour la franchise islamique dont vous avez toujours fait preuve. Un autre Mouhalim, Kaboré de son nom a fait les frais de ce système que vous avez aujourd’hui déchu. Le Tout Puissant n’écoute que ses fidèles sincères. Eclairez toujours la communauté sans vous soucier des "qu’en dira-t-on ?". Dieu vous garde.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 00:18, par John le roc
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    « Avec quoi l’a-t-on chassé ? Des balais, des cartons, des écritures à l’aide de charbon. »Les femmes aussi ont participé à la chasse bien avant, avec leur spatules de cuisine.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 02:39
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Là Djafar Héma n’a pas été prudent. Il faut parfois parler avec réserve sinon si ce que tu dis ne se réalise pas tu deviens un menteur aux yeux des gens. Si Y. Isaac ZIDA par Djafar Héma sera un menteur.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 03:36, par PUISSANCE 21
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Tres bonne analyse. Bien parlé Djafar, tu as dit la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 06:46, par Notre
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Tâchons de diaboliser les militaires. Ce sont des burkinabè et sensés faire partie intégrante de la reconstruction de notre pays. Tout ce qui brille n’est pas or. J’ai beaucoup peur pour ce pays sans une prise de conscience collective. Le changement c’est le défis de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 07:27
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Tres bonne analyse ! Djafar a dit la verite,la transition de ce pouvoir doit etre assurer par un civil.par ce qu avec les militaires a la tete,on risque le pouvoir a vie......les militaires sont pour assurer la securite de la population,ma pas pour gouververner....

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 07:35, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Mr DJAFAR HÉMA, moi Yamyélé je te salue ! Je salue ta dignité et ton franc-parler. Que Dieu te protège te garde encore pour longtemps pour continuer à conseiller les ’’durs d’oreilles’’.

    En effet, on ne doit plus accepter qu’un militaire dirige ce pays. Ces gens n’ont jamais apporté du bien à ce pays et tous leurs passages à la tête de ce pays n’ont été jalonnés que d’assassinats ! Ils ont fait plus de mal que de biens pour ce pays !!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 07:44, par Amadou
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Monsieur Kamisoko, de grâce nous n’avons pas besoins de certains de vos propos xénophobes envers les burkinabè. A vous lire on a le sentiment que vous avez plutôt des comptes à régler sur la crise ivoirienne. Quelles preuves avez vous pour justifier la présence de soldats burkinabè sur le sol ivoirien et particulièrement sur le mont péko dans la région de Duekoué. Vous êtes parmi ces gens qui disaient dans certaines presses écrites qu’avec cette crise l’heure est venue pour que les burkinabé vivent l’enfer. Dommage que certaines personnes comme vous en veulent aux burkinabè. Au lieu de rester dans le commentaires sur le sujet qui est posé vous passez le temps à nous envoyer vers un autre débat en avançant des choses pour lesquelles vous n’avez aucune preuve. Les habitants de la forêt du mont péko sont des réfugiés agricoles burkinabè contraint de s’y réfugier pour échapper à la mort planifiée par certaines personnes comme vous qui ont cette haine viscéral contre tout ce qui est burkinabè. Dommage que vous vous comportez de la sorte pour tes hommes qui ont participé à la construction de la CI. C’est malheureux que sous nos cieux on ne valorise pas ceux qui travaillent péniblement dans nos champs de cacao ou de cacao. On doit le développement de la CI en grande partie à ces gens qui dans l’ombre, loin de l’internet, parlent peu mais contribuent énormément en l’entrée de devises. Ces personnes sont très humble et moins bavards mais travailleurs. Comme on le dit souvent quand vous faites quelque chose vous avez contre vous ceux qui font la m^me chose que vous mais surtout CEUX QUI NE FONT RIEN. De grâce éloigner vous de la haine envers ces gens car il méritent mieux que ce que vous leur offrez. UN FRERE

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 07:55, par Justin
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Decidement Djafar est veritablement un fou. Donc il sait pas que blaise a demissioner quoi ??? Il est completement a l’ouest lui

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 07:57, par Paré
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Je tire mon chapeau à ce digne fils du Burkina. Que Dieu le bénisse.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 08:07, par jean baptiste bassono
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    merci mr djafar herna pour cette analise

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 08:10, par fils de l homme
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans » belle analyse d un homme averti.philosophe des temps présent je valide ton analyse mais
    j ose espéré que dieu est avec le Burkina et que Zida tiendra parole ;autrement dit il trouvera le peuple sur son chemin.la patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 08:13, par BECUWE
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    De la sagesse et du bon sens ! Du patriotisme ! Tout ce qui manque à la plupart des dirigeants africains

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 08:43, par Kertchi
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    C’est peut être vrai, mais j’ai confiance que le Colonel Zida, ne voudra pas confisquer le pouvoir ; je pense qu’il est très conscient de son rôle actuel, il est jeune, avec un avenir devant lui. et je pense aussi, qu’il fait partie de la nouvelle génération de militaires, mais soyons prudent quand même.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 09:38, par Yampalaké
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Blaise pouvait éviter cette tragédie s’il avait écouté Mr DJAFAR et beaucoup d’autres, malheureusement il ne voyait rien en face qui pouvait l’entraver dans son fauteil à vie. Devant c’est pas maïs déh ! ...ne jamais laisser nos intérêts nous nous voiler la face ou boucher nos oreilles.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 09:54, par Laagm taaba
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    j’avais écouté une de ses predications, ou il disait ke l’article 37 est un article de sang.Effectivement ça s’est termininé dans un bain de sang d’innoncents burkinabè. Kel gachis.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 11:03, par Zongson
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Bien. Toi tu as eu le courage bien avant et c’est à ton mérite.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 11:51, par Sali Ouattara
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Merci pour votre point de vue bien défendu. L’heure n’est pas aux débats. Il serait plus judicieux pour tous les Burkinabé de faire des propositions concrètes. Par ailleurs, de la même manière vous demandez aux militaires de rester dans les casernes je demande aux hommes religieux d’éviter de mettre de l’huile sur le feu. Vous êtes des hommes de Dieu, essayez tant que possible de rester dans l’impartialité. Que les politiques fassent leur travail et que les religieux fassent de même. Chacun son boulot.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 11:51, par biriki
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Bien vu et bien dit l’intègre Djafar hema : la thèse de la démission ne tient pas, il a été chassé avec des balais, des cartons, des spatules, etc. Hommage à Djafar pour son intégrité, comme aux autres qui adoraient Blaise en lieu et place de Dieu !

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 11:53, par Pascal Ouedraogo
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Merci à Djafar Hema pour sa vision. Zida était proche de Blaise mais je pense que Zida est un don de Dieu pour nous. S’il ya bien des gens qui ont permis par leur passivité que cette Révolution aille jusqu’au bout, c’est bien l’armée. D’aucuns savaient que même l’Armée était derrière le peuple. Si ce n’était pas le cas, les hommes de tenue vous bouclent tout Ouaga avec chars et kalash à l’aube du 30 octobre et le Révolution avorte. Moi je salue cette armée là. En plus la transition est en marche. Je propose une journée d’Hommage aux hommes de tenue comme pour fêter en différé le 1er Novembre. Nous leur devons cela et nous devons les accompagner pour la construction d’une armée vraiment républicaine au service de la démocratie et du développement. Faisons confiance au colonnel Zida et tout ira bien. Apprenons à nous accepter et à vivre ensemble quelques soient nos différences pour ne pas emboîter le pas de ceux qui nous venons de chasser. La vraie Révolution viendra quand l’armée voudra s’imposer ou confisquer ce processus. Pour l’instant marchons ensemble et faisons confiance : Dieu est avec nous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 12:07, par burkinbila
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Ce monsieur est bien un homme de dieu car il un haut amour pour la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 12:18, par tièkadiyé
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Sacré DJAFAR ! J’adore le franc parlé de ce M. Toujours égal à lui-même, quelque soit le nombre des années.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 12:19, par cool
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Justin na rien compris djafar sait il est très intelligent ce Mr. mais c’est toi Justin qui confond chasser et démissionner pcq u est trop Pr l blasco surtout fais attention u penses k les gens à l’ouest st comment ? réfléchi avt de dire des bêtises chasser c’est chasser ok ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 12:20, par Tapsoba Mady
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Vraiment je dis même que c’est les femmes qui ont anéantis le wak, le gris ou les fétiches du pouvoir de Blaise, car les spatules levées contre un homme anéantis tous son pouvoir ; et cela a été à l’origine que Blaise et sa bande malgré leur puissance n’ont pas vu venir leur chute car ils allaient qu’à même terminer leur mandat en 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 13:09, par djaffarr
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    rêveurs comme Jaffar / vous croyiez réellement que c’est le peuple qui fait partir Blaise ?

    Analyser bien et dites Merci a la France et aux USA, les jeux étaient faits et la messe a été dite

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 13:45, par le calme
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Justin, si tu dis que décidément Djafar est fou pour ne pas savoir que COMPAORE Blaise a démissionné, c’est que tu ne comprend pas français. En français facile, il veut dire tout simplement que COMPAORE Blaise a été contraint(obligé) à la démission, donc chassé en quelque sorte.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 13:59
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    IL DIT RIEN QUE LA VERITE

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 15:19, par BANGRE NAABA
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Slt à tous
    Juste vous rappeler d’une chose ce Monssieur, Djafar Hema serait le fou du film "le rêve du piton" à vos souvenir. Ils sont nombreux ces fous au Burkina, dans le cercle des politique que dans la société civil.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 16:01, par Sali Ouattara
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Merci pour votre point de vue bien défendu. L’heure n’est pas aux débats. Il serait plus judicieux pour tous les Burkinabé de faire des propositions concrètes. Par ailleurs, de la même manière vous demandez aux militaires de rester dans les casernes je demande aux hommes religieux d’éviter de mettre de l’huile sur le feu. Vous êtes des hommes de Dieu, essayez tant que possible de rester dans l’impartialité. Que les politiques fassent leur travail et que les religieux fassent de même. Chacun son boulot.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 16:12
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Djafar avait prédit cela. Mais il y’a aussi Valère Somé qui l’a prédit depuis des années. Et même il a érté celui là qui a eu le courage en deux jours faire le tour de tous les partis de gauche pour sonner le rassemblement. Le Lion, Maitre Sankara, Norbert Tiendrébéogo peuvent l’attester. Il a été celui là aussi qui a donné courage à Rock de quitter le CDP et aller avec d’autres pour créer le MPP. Mais aujourd’hui il n’est cité nulle part même pas par ceux là qu’il a sorti de la torpeur. On devait l’associer à l’élaboration de charte car il a bcp à apporter.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 18:56, par ouattzak
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    C’est avec joie que je lis une foi de plus Mr Djafar OUATTARA. L’analyse est précise et sans ambiguïté. Toujours la même ligne, sans langue de bois.
    Je voudrais en réalité répondre à ceux qui ont eu une autre lecture de ce entretien (Rêveur il faut dire merci à la France/USA ; Vous demandez aux militaires de rester dans les caserne je vous demande de ne point mettre l’huile sur le feu ; celui qui fait le parallèle avec les Burkinabè en Côte d’Ivoire.....etc, ce qui est totalement hors sujet).
    Vous ne pensez qu’il est temps que vous compreniez que cet PEUPLE a mûri, que cet PEUPLE a pris son destin à main ? L’église à donné son opinion sur le projet de loi de la modification de l’article 37 avant cela Mr Dafar, à mainte reprise, a dit ce qu’il pensait des déclarations de vice-président Blaise. On ne peu pas dire que les Prêtres et prédicateurs ne sont pas des composants du peuple Burkinabè.
    Quant à la France/USA, ils se sont limités à leur déclaration de principe que tout le monde connait. Aucun français ni américain était dans la rue au 28, 29, 30, 31 Octobre. Ce n’est pas sur les français ou américains que les balles pleuvaient devant Kossyam, l’Assemblée encore moins chez François Compaoré. Ils ne viendront pas faire l’insurrection populaire au Burkina même pas les africains d’autres pays (UA).
    Quant à l’autre qui parlait des burkinabè dans la forêt, le frère a donné une reponse à la hauteur de son imaginaire et apocalyptique vision des peuples burkinabè et ivoirien. Je ne vais pas en rajouté.
    Merci encore à Mr Djafar OUATTARA qui s’est toujours placé au dessus de la mêlée.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 20:11, par sana saidou
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    mon vieux nous suivons attentivement les chose le même peuple qui a chassé Blaise existe toujour et nous sommes très bien soudé pour faire partir le colonel s’il le faut merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2014 à 21:09
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Merci a mohalim Djafar pour ses analyses toujours pertinentes. Pour moi Blaise Compaoré déchu et réfugie en Côte d’Ivoire n’est pas suffisant. Qu’est ce qu’on attend pour demander le gel des avoirs des Compaoré et de leurs sbires du CDP. Pendant 27 ans, les ressources minières et financières du pays ont ete pillées et déposées dans des paradis fiscaux. Je demande à notre nouveau chef d’État de faire une demande du gel de leurs avoirs auprès des institutions financières internationales et d’engager la procédure de rapatriement de ces fonds.
    Vive la révolution du peuple Burkinabe. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Traoré

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2014 à 00:01
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Quel grand Monsieur ! Zida commence à tenir un discours pas très claire. Si l’opposition et les OSC n’ouvrent pas l’oeil, ils seront surpris d’être étonnés.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2014 à 07:44
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Merci à Djafar Hema pour sa vision. Zida était proche de Blaise mais je pense que Zida est un don de Dieu pour nous. S’il ya bien des gens qui ont permis par leur passivité que cette Révolution aille jusqu’au bout, c’est bien l’armée. D’aucuns savaient que même l’Armée était derrière le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2014 à 10:14, par john
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    sali ouattara tu as raison mais les religieux en font parti des Burkinabés ou je me trompe ? Donc a l’heure actuel l’avis de tout le monde compte . Mr Djafar a toujours dit la vérité mais personne ne l’écoute surtout les autorités du pays c’est déplorable.Merci que le tout Puisant vous garde et nous garde aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2014 à 11:29
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Je signe et je persiste, ce Djafar est un fou parce qu’ il a des troubles mentaux ,demandez à son médecin.. et puis rappelez vous que ce bien djafal qui avait dit à l’époque Blaise était un bon maitre et qu’il devrait designer un des ses élèves pour le remplacer. donc pour quoi ce djafal refuse t il maintenant Zida puisque Zida est petit de Blaise...N’importe quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2014 à 11:38
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Dieu bénisse ma patrie ! C’est dommage que le pessimisme commence à entamer les esprits de certains de mes compatriotes. Sachez qu’une charte de transition est en voie d’être adoptée au grand bonheur de la population et que nous nous acheminons vers une transition civile et apaisée. De grâce, évitons de jeter le discrédit sur notre armée. On ne cessera jamais de le rappeler : nous avons une armée républicaine et respectable. Arrêtons de penser que ZIDA fera comme l’autre. Accordons lui le bénéfice du doute. Que Dieu apaise les cœurs de mes compatriotes. Je reste néanmoins l’un des plus admirateurs de Djafar !

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2014 à 16:50
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Tout ivoirien digne de ce nom se doit de féliciter le peuple Burkinabè pour sa maturité et son courage. Merci, frères Blaise a fait trop de mal à la Cote d’Ivoire

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2014 à 17:42
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Ce n’est pas du pessimisme, mon frère même moi, si j’étais à la place de ZIDA, si les gens n’arrivent pas à mettre les garde-fous là où il faut je profiterais. En faite autant que nous sommes, quelque soit notre bonne fois, s’il n’y a pas de barrières on se laisse aisément aller à bonjour les dégâts pour les autres bien sûr. Et comme le dit l’adage « prudence est mère de sûreté. Qui te dit que le Blaiso ne continue pas de gérer les choses à travers ces Hommes (Armée Nationale, Président d’autre pays, …) ?
    Pourquoi c’est après que le Blaiso soit parti que l’armée s’affiche. Est-ce que ce n’est pas un arrangement du genre : « je pars, et vous assurer mes arrières, le temps que je me trouve un bon coin car si les politiciens ne coince vous être dans la merde aussi okkkkk… ».
    Quand, le Blaiso forçait la main de tous les burkinabè (je parle de ceux qui peuvent se le revendiquer, les vrais, pas ceux qui ont ce titre parce que, y résident mais ceux qui l’ont dans le sang et dans l’âme), l’armée ne pouvait pas tout simplement intervenir avant pour éviter ce qui est arrivé. Car je suppose qu’elle est notre armée et non celle de Blaise. La preuve étant que voilà que lui est parti mais l’armée est là. Elle ne peut pas nous berner d’être avec le peuple. Elle joue à la politique de la France qui attend toujours de savoir qui gagne le math avant de choisir de supporter ce dernier.
    Et Pourquoi c’est ZIDA, lui qui était proche du Blaiso. C’est pour assurer la fuite de l’autre tout simplement. Pourquoi faire semblant de fermer les frontières après lui ? On n’a pas besoin d’aller à La Sorbonne ou à une école militaire pour savoir que dès que le Blaiso à démissionné il faut fermer les frontières, et commencer à filtrer les allers retours de coté de PO pour ….et sans oublier à qu’a partir de Kosyam, la seule porte de sortie et ou d’arrivée de renfort n’est autre que ... .
    En sommes, les civiles s’ils veulent assurer la transition ils n’ont qu’a faire pardon et s’entendre sinon de 13 jours on passera à un mois puis finalement pour 12 mois et l’armée évoquera le désaccord pour assurer la transition et après avoir coûté vous imaginez la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2014 à 09:46, par Martin GRUER
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    "Heureusement pour nous que les Ivoiriens ne veulent même pas de Blaise chez eux." Cette simple phrase, qui hélas conclue ce propos, montre bien que par moment Djafar dit n’importe quoi. S’il ne prend des nouvelles du pays voisin que sur les sites anticolonialistes dogmatiques et pro Gbagbo ça montre bien qu’il ne fonctionne qu’avec la partie de l’information qui soutien son propos. Que penser donc du reste. Opportunisme ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2014 à 23:33, par HEMA Bassinon
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Ce qu’a dit mon "père" n’est pas du superflu. En effet, lorsqu’on analyse de loin comme de près, on se rend compte qu’apparemment c’est ce spectre qui se dessine. Sinon, comment et pourquoi depuis un certain temps, les militaires du RSP qui étaient et sont toujours les hommes "forts", "surarmés", "surentrainés" et "bien traités" peuvent-ils laisser le "boss" échappé de cette façon là ? Aussi, avait-il (ZIDA) promis de donner le pouvoir aux civils danx deux semaines ; que fait-il jusque là ? A quand finalement ?
    Prudence et vigilance !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2014 à 18:29, par Nissalwafoom
    En réponse à : Bizarre tout sa !!

    Toute créature est de DIEU !!
    Que ce soit vous Mr Djafar, que ce soit Mr Compaoré, que ce soit Mr Zida ou moi qui écrit ces lignes. Personne ne peut prédire le devenir d’un autre (permettez moi de dire que vous parlez sans réserves)
    ça aurait été plus sage pour vous de supposer au lieu d’affirmer !! Et tout en supposant vous pouvez donnez vos souhaits , vos attentes et vos ponits de vue aulieu de juger et condamner !!
    Dieu c’est pour tout le monde ! Lui seul doit juger !
    Si vous dites faux, Dites nous pourquoi vous avez 5 doigts ? Et non 6 ou 4 ou 3 ou ....
    Une personne dôtée d’une conscience et qui l’utilise permanamment ne peut souhaiter le mal d’une autre car nous sommes tous pareils "des créatures mortelles". La paix on veut la paix

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:44
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    C’est que un militaire est avant tout un citoyen burkinabè .En quelque sorte un civil amélioré qui porte la tenue ,ce sont nos frères nos soeurs,voir nos parents proches ou éloignés,les diaboliser ne serait que nous juger nous mème

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2014 à 10:24, par Abdoula
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    hier c’etait ces memes militaires qui nous tiraient et qui ont tué !DJAFAR que DIEU vous donne longue pour votre bonne analyse

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 11:01, par Yamkaye
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Dieu dans son immense miséricorde pour le peuple du pays des hommes intègres envoya "cinq envoyés spéciaux" . Blaise Compaoré en tua deux et dieu reprit un:Joseph Ky Zerbo. Saurons-nous faire bon usage des deux autres restants ? le professer et le prédicateur.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2015 à 19:54, par allmaker
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    merci vieux pere pour ta franchise

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 16:24, par Filsdupays
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Djafar a dit ce que les journalistes voulaient plutôt entendre. Mais ces journalistes sont ceux qui mettent de l’huile sur le feu. Il est bien clair qu’à la tête du pays actuellement on a bien un civil qui est bien M. Kafando. Pourquoi poser des questions qui désorientent Djafar dans ses analyses. Il faut savoir donner à César ce qui l’appartient. Qui des Burkinabé n’a pas sauté de joie à la déclaration de M. Zida le 31 octobre à la place des nations ? Ne soyons pas injustes et ingrats. Moi, je ne suis qu’un simple burkinabé et remercie M. Zida pour ce qu’il a fait et continue de faire pour ce pays. Que Dieu puisse éclairer tout un chacun.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2015 à 10:40, par Housseini Karembé
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Merci papa Djafar,j’écoute tes prêche depuis tout petit je suis du mali précisément à bandiagara dans le pays dogon.
    Tes prêche ne concerne pas seulement le Burkina Faso mais toute la sous région parce que nous vivons la même. On te traite de fou mais tu es loin d’être fou.Moi même quand j’écoute tes prêche devant ma boutique on me traite de fou mais je vis avec tes paroles comme guide.
    Mon rêve est de venir te voir chez toi.je t’aime Mon Karamoko

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2015 à 11:25, par iblenchanteur
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Je ne vois pas en quoi la chute du régime fait de lui un grand prédicateur. n’importe qui parlait de cette probable chute. Trop de propos sans preuves.Je sais que moi même j’écoute souvent ses discours. Mais il délire beaucoup. Quand il dit que Dieu donne le pouvoir au peuple,moi je crois qu’il blasphème. Cette histoire de pouvoir au peuple découle de la démocratie. Donc de grâce qu’il ne mêle pas Dieu à nos inventions humaines et les lui attribuer.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 09:34, par lezer
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Je trouve que l’Imam Diafar est quelqu’un qui réfléchie bien et, qui fait de très bonne analyses, si toutefois on prenait le temps pour l’écouter.
    Je me rappelle qu’avant la révolte populaire, il est intervenue sur le même site de forum des internet sur la question de modification de l’article 37. Il a clairement dit à Blaise d’abandonner le projet de révision de l’article 37. Et qu’est ce que des gens ne lui ont pas dit. Il s’attirer toutes les insultes du monde. Et enfin il a eu raison. Ceux qui l’ont insulté je pense quand même qu’ils ne pas partis avec Blaise, et aussi qu’ils n’ont la mémoire aussi courte pour avoir oublier ce le Grand Diafar leur avait dit.
    Tout bon dirigeant doit s’approcher de ce grand Imam pour avoir ses analyses sur la situation de la gestion de la nation et aussi avoir de bon conseil. Je dit que le Grand Imam Diafar est l’exutoire de la rage des populations marginalisées et , des hommes sans voix.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 12:44
    En réponse à : Djafar Hema, prédiacateur musulman : « Zida, c’est Blaise. S’il reste, il fera 27 ans »

    Djafar n’est pas le seul a savoir faire des analyses pertinentes, il se trompe eperdumment sur le compte du premier ministre Zida et il ferait mpeux de la fermer avant de creer des zizanies dans le pays. Tout ces dires il pense dire la verite mais c’est de la calomnie. Lui Djafar que sait-il du premier ministre ? qu’il n’invoque pas des demons de division sur le pays.
    On se connait tous. Mais a force de croire qu’il connait tout il se mordra les doigts quand il seme les graines de la calomnie. Ses inytentions inavouees sont voues a l’echec. La parole, connait-il les effets de la calomnie ?
    Arrete de faire le prophete dui malheur !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés