Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

lundi 29 septembre 2014 à 16h21min

Ce samedi 27 septembre2014, s’est déroulée à la salle de conférence de Ouaga 2000, la cérémonie officielle de sortie de la 6e promotion du Master 2 Management International, spécialité Affaires Internationales. Par un partenariat qui lie l’Université de Ouagadougou et l’Université de Lyon 3, les étudiants ont reçu un parchemin co-diplômé des deux universités. « Yeleen Koura ou Nouvelle lumière », c’est le nom de cette promotion dont le choix s’est porté sur le Député Eddie Komboigo, PDG du groupe CAFEC-KA, comme parrain.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

L’Université de Ouagadougou abrite en partenariat avec l’Université Jean Moulin de Lyon 3, le Master MBA. Un programme de Master Management International Lyon 3 délocalisé à l’Université de Ouagadougou. Il est également délocalisé dans quatre autres pays africains. Ils étaient ainsi au total 40 étudiants burkinabè dont 32 hommes et 8 femmes à recevoir ce jour leur diplôme. La coopération entre Ouagadougou et Lyon est à sa dixième année et à la sortie de la 6ième promotion.

Les étudiants à travers leur représentant ont traduit leurs remerciements et reconnaissance envers leurs enseignants et les responsables de l’Université de Lyon. Tel leur nom de Baptême « Yeleen Koura » ou Nouvelle lumière, ils disent espérer autant rayonner dans le monde des affaires.

Parents et amis n’ont pas ménagé leur effort pour venir soutenir et partager la joie des « élus et heureux du jour ». La cérémonie, elle, s’est déroulée sous la présidence du ministre de l’Enseignement secondaire et supérieur et le patronage du Directeur de l’Institut de l’administration des entreprises (IAE) Lyon, M. Jérôme Rive.

Si les étudiants ont reçu des encouragements et conseils de celui à qui ils disent devoir beaucoup, le Professeur Jean Jacques Fridrich, ils ont également été félicités et encouragé par les officiels de la cérémonie.

Pour le parrain, l’entrepreneuriat est le métier le plus difficile et le plus facile. « Métier le plus difficile car il comporte un facteur risque élevé et un engagement personnel permanent. Métier le plus facile, car il se construit sur la base d’idées et de convictions personnelles ». Le parrain Eddie Komboigoa également fait part des difficultés qui attendent ses filleuls, et leur a prodigué des conseils.

Ce partenariat entre les deux universités qui est à sa dixième année, a permis de former plus de deux cent cinquante (250) diplômés au profit des entreprises et des administrations publiques du Burkina Faso et de la sous-région.

Pour information, l’université Jean Moulin de Lyon est une université de Sciences Humaines et Sociales, dont les deux principaux secteurs sont le droit et la gestion-management. Elle est membre fondateur de la COMUE de l’Université de Lyon. L’IAE Lyon, composante de l’Université Jean Moulin, est le plus important centre de formation et de recherche en Management de la région Rhône Alpes, et le premier centre régional, après Paris.

A l’endroit de ces nouveaux diplômés, leur parrain ne leur a donné comme mot clé pour leur réussite : Travailler, travailler et travailler. Cela, tout en demeurant humble et modeste.

Amélie Gué
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 septembre 2014 à 16:32
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-UniversitéLyon 3 : 40 nouveaux diplômés en management international spécialité Affaires internationales

    C’est qui le monsieur qui est venu en ensemble pagne à cette cérémonie ?

    Il fallait le chasser ! Ayons un peu de goût et de tenue !

  • Le 29 septembre 2014 à 17:09, par Sirac
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Salut à tous !
    Je précise que mon propos n’a rien à voir avec le choix du présent parrain, expert comptable de son état et j’ai pas d’éléments pour le juger.
    Un monsieur avait écrit sur la question des modèles que les médias et notre société proposent aux jeunes à longueur de journée à coup de sponsoring, coupe de Monsieur X, présidence de Madame Y, parrainage de Monsieur Z !
    Je voudrais savoir comment se fait le choix des parrains dans le cadre de sorties de personnes formées. Le corps enseignants a-t-il son mot à dire ? Et le reste de la communauté ?
    Le parrain est-il synonyme de modèle à suivre ?
    Quels risques pour les récipiendaires et les acteurs impliqués au cas ou le parrain s’avérait être un grand délinquant un jour ?
    J’ai souvent entendu des adultes se plaindre des plus jeunes. Mais savons-nous réellement ce que nous voulons que ces jeunes soient demain ? Quelles valeurs magnifions-nous ?

    Réfléchissons encore un peu plus sur la question de modèles d’hommes et femmes que nous proposons à nos enfants ! Il y va de notre survie !!!

  • Le 29 septembre 2014 à 17:52
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Tu ne crois que tous ces étudiants qui sont dans des accoutrements de merde sont plus à plaindre ?Heureusement que le ridicule ne tue plus personne dans ce pays,que des importations débiles pour paraître malheureusement minablement puisque ces "m’as tu vu" ne savent pas qu’ils ressemblent à des guignols et c’est la même chose de ces cravatés de merde jusqu’aux mâchoires avec leur costard de merde dans un pays où il fait plus de 30°.Pour moi tous ces complexés chroniques mériteraient la lapidation mais comme nous sommes dans un pays de complexés chroniques,tout est permis

  • Le 29 septembre 2014 à 18:33, par kabaco
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    ce monsieur en ensemble pagne est le Président de l’Université.

  • Le 29 septembre 2014 à 18:56, par sid soba
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Si vous n’avez rien à dire sur l’article taisez vous. En quoi son ensemble pagne gâche la cérémonie ? Il est bien habillé dans son ensemble pagne ! Au moins il consomme Africain.
    Félicitations aux diplômés.

  • Le 29 septembre 2014 à 19:09, par Moi
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Dans votre logique du "consommer africain", il faut aussi rejeter le savoir et les diplômes qui viennent d’ailleurs. Ou bien ?

    Les japonais ont bien adopté le costume trois pièces à la ville, tout en gardant leur kimono à la maison.
    Si le monsieur veut, il n’a qu’à se mettre en benda à la maison, personne ne se plaindra.
    Quand les gens portent les beaux dan fani dagara, personne ne se plaint.

    Quand on va à une cérémonie, on ne s’habille pas comme si on partait prendre un pot avec ses amis. Il faut respecter la solennité des circonstances !

  • Le 29 septembre 2014 à 19:19, par Toi
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    A Moi !
    Les compétences et les savoirs sont universels ! Chaque peuple apprend des autres ! Mais chacun doit y contribuer avec sa culture !
    Les singerieries impliquant de porter ces vêtements ridicules sous les tropiques contribuent à nous rabaisser encore ! Porter des vestes et cravates sur mobylettes par 43°C ! Pauvres de nous ! Je vous conseille de réécouter Sandwidi Pierre monsieur Moi ! Il parle dans une de ses chansons de vous !
    Oui, ce sont des diplômes africains qu’ils nous faut !

  • Le 29 septembre 2014 à 20:18
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    @Moi,je préfère des têtes bien pleines dans des haillons que ces solennités de pacotille où c’est le paraître qui compte.Pauvre Faso,tu es violé de toute part.A notre temps dans les 80,nous avons avions traversé tous les cursus universitaires avec succès sans avoir eu besoin de toutes ces mondanités d’une hypocrisie déconcertante car je suis convaincu que parmi ces 40 récipiendaires pour les affaires internationales,30 ont dû acheter ce diplôme.C’est ainsi que ça se passe dans ce pays où on peut tout acheter,il suffit d’avoir de l’argent qui provient en partie du vol,pillage de nos deniers publics.Voilà le cercle infernal où nous sommes enfermés par ce régime de voyous qui dirige ce pays depuis 28 ans.

  • Le 30 septembre 2014 à 00:16, par burkimbila
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    ayez du respect pour ce grand monsieur.

  • Le 30 septembre 2014 à 09:03, par Gina
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Mon ami, c’est plutôt toi le complexé ici. Le monsieur est bien habillé et il consomme local, le reste no one cares at all.

  • Le 30 septembre 2014 à 10:54, par VERITE
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Hey Africain !!!! toujours des critiques quand on est pas concerné. c’est grave de voir que des gens peuvent critiquer une remise de diplome. un tel parrain ou pas ;ces jeunes là ont bossé dur pour arriver là ou ils sont. ou est le probleme ?

  • Le 30 septembre 2014 à 12:25, par Janelle COULIBALY
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    En tout cas comme l’a conseillé le parrain les clés de la réussite sont le travail le travail et encore le travail. Nous avons travaillé dur pour obtenir ce diplôme. je suis fière d’avoir bénéficié de cette prestigieuse formation et d’avoir connu des hommes et des femmes braves dont la devise était "ne jamais abandonner"
    Que Dieu bénisse yeleen koura ! le meilleur reste à venir

  • Le 30 septembre 2014 à 13:47, par SAMSUNG
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Achéter un diplôme après avoir payer 1500000 cfa comme frais de formation ? t’es bete quoi !

  • Le 30 septembre 2014 à 15:35
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Plutôt que de s’acharner contre les conditions du choix du parrain pour lequel chacun est libre d’apprécier en toute conscience, il faut prier pour que les récipiendaires soit des contributeurs efficaces à la construction du pays

    Plutôt de s’attaquer à la tenue vestimentaire du président de l’Université, admirer un groupe d’apprenants qui ont de l’espérance et qui voit dans leur parchemin le début d’une nouvelle aventure professionnelle pour eux

    Plutôt de prendre toute votre énergie pour insulter en disant que 30 personnes sur 40 ont acheté le diplôme, admirer des personnes déjà qualifiées de nos universités (car tous sont titulaires d’un diplôme de niveau maîtrise au moins d’une université de la sous régions ouest africaines et la plupart de l’Université de Ouagadougou) et ils ont des ambitions pour oser continuer à se former, à investir sur eux-même pour être pour eux-même, pour leur famille et pour le Burkina, une ressource humaine de grande qualité.

    A regarder les récipiendaires de la cérémonie, ils tous en emploie déjà quelque part, et ils ont estimé malgré tout de continuer à se former et relever de nouveaux défis professionnels et cela, c’est la signature des hommes conscients de leurs limites et de leurs devoirs de s’améliorer. C’est une marque de modestie et de grandeur des hommes. Haa ! si tout les incompétents pouvaient avoir une telle vision, très rapidement, ils évolueraient vers des hommes intègres, bien formés et prêts à aller au charbon pour le développement de notre cher patrie le Burkina Faso.

    Dieu bénisse cette promotion et leur donne de participer au rayonnement et au développement de notre cher pays, le Burkina Faso, pour le bonheur de tous même de ceux qui n’ont pas d’autres propositions que de s’attaquer à des bébés

    Cordialement
    Bonne journée

  • Le 30 septembre 2014 à 16:25, par OUATTARA Soumaïla
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Certaines personnes ont besoins de parler pour s’écouter. L’article est pourtant bien claire. Il informe le public de mise sur le marché national et international de nouvelles compétences en Management international des affaires. Maintenant que ceux qui ont une dent contre l’honorable Député, Eddie W. Comboïgo, souffrent que ce soit bien lui que nous ayions choisi pour nous parrainer. Que l’on voit de la publicité pour sa personne, c’est normal car dans toute action humaine il y a toujours une contre-partie matérielle ou immatérielle. Quant au Pr BAYO, il est dans son bon droit ainsi qu’il s’y plait.
    Félicitation à la Promotion YELEN KOURA, bon vent à tous et Vive le Parrain !

  • Le 1er octobre 2014 à 02:21
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Nouvelle Lumiere, quel manque criard d’ imagination. Une lumiere est toujours une lumiere et elle n’a pas besoin qu’ on oppose ancienne lumiere a nouvelle lumiere. C’est pas faire preuve de lumiere, les gars. Je ne suis meme pas etonne par le choix du parrain.

  • Le 1er octobre 2014 à 02:26
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    Moi je crois que le mieux habille, c’est ce monsieur en pagne complet. Ca lui va tellement ! Mais comment les burkinabe ont tant perdu le style et le gout comme ca ? Il suffit de se mettre en costard pour etre bien habille ? Benaud a dit que l’ habillement, c’est comme la flingue. Il ne suffit pas d’ en avoir mais de savoir s’ en servir. Nous devons encourager de telles manieres elegantes de s’habiller.

    LOP

  • Le 1er octobre 2014 à 02:36
    En réponse à : Partenariat Université de Ouagadougou-Université Lyon 3 : 40 diplomés pour les Affaires internationales

    @par Moi, le moi est haissable. Je signale d’ abord que je suis dagara mais ce n’est pas seulement le dagara bala qu’ il faut valoriser dans ce pays. C’est parce que les intellectuels dagara, decomplexes pour la plupart, ont ose porter leur dagara bala que la moutarde a pu prendre. Est-ce que tu sais que les premiers fonctionnaires dagara qui s’ habillaient comme ca a Ouaga, on les appelait des paysans ?Oui, ils ont accepte leur paysan- yaa, d’ etre des paysans, des gens du pays et voila que des copistes - suivistes se sont engouffres dedans. Meme si je ne suis pas contre parce que ca permet a beaucoup de mes parents de vivre decemment de la couture et du filage. Laissez d’ autres styles d’ autres regions aussi s’ epanouir et on dira que la culture burkinabe est rayonnante et forte. Si le tapis est beau, c’est grace a la multitude de ces differents fils( fil rouge, fil noir, fil jaune or, fil bleu, etc.). Souvent, quand je respecte les vestes etles cravates de beaucoup de nos compatriotes, ca me donne envie de ricaner. C’est la force, non ?
    Le Monsieur qui est en pagne doit avoir une forte personnalite, il doit etre un leader, il ne suit pas les autres, il installe sa propre mode meme s’ il va etre mal juge par des esprits superficiels comme celui qui veut qu’ on le lie comme un fou. Avec ca, ca se croit un esprit democrate, agile a regenter la maniere meme dont les uns et les autres doivent s’ habiller. Vivez et laissez vivre. Ya wanna ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés