Joseph Nébilma Bakouan, gouverneur de la région des Hauts-Bassins : « Je demande à la population de poursuivre son élan de travail, parce qu’il n’y a que le travail qui paie »

vendredi 26 septembre 2014 à 02h58min

Ceux qui ont eu la chance de le côtoyer le décrivent comme un gouverneur à la fois rigoureux et relaxe à volonté. A la tête de la région des Hauts-Bassins depuis l’année 2012, Joseph Nebilma Bakouan, puisque c’est de lui qu’il s’agit s’est ouvert à Lefaso.net à travers une interview. Dans ce jeu de question/réponse axé essentiellement sur la région des Hauts-Bassins, l’administrateur civil de formation s’est prononcé sur les missions assignées à un gouverneur au Burkina Faso, les potentialités économiques des Hauts-Bassins et sur bien d’autres questions. Dans un contexte politique burkinabè où la radicalité est de mise entre défenseurs et pourfendeurs de la modification de l’article 37, Joseph Nébilma Bakouan a également évoqué le devoir de neutralité assigné aux administrateurs civils.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Joseph Nébilma Bakouan, gouverneur de la région des Hauts-Bassins : « Je demande à la population de poursuivre son élan de travail, parce qu’il n’y a que le travail qui paie »

Lefaso.net : Peut-on savoir qui est Joseph Nébilma Bakouan ?

Joseph Nebilma Bakoua : Je suis un administrateur civil de première classe, treizième (13ème) échelon. J’ai vingt-neuf (29) ans de service et je suis marié. J’ai successivement occupé plusieurs postes dans la hiérarchie administrative du commandement à savoir : préfet ; secrétaire général de mairie ; secrétaire général de province ; Haut-commissaire ; secrétaire général de région et présentement je suis gouverneur de région.

Lefaso.net : Quelles sont les missions assignées à un gouverneur de région au Burkina Faso ?

Joseph Nebilma Bakouan : Conformément aux dispositions du décret N°2012-804-PRESS-8-10-2012, le gouverneur est le dépositaire de l’autorité de l’Etat dans la région. Il est le délégué du gouvernement et le représentant de chaque ministre dans sa région. Il veille à l’application des lois, des règlements et des décisions du gouvernement. Il reçoit du gouvernement les directives et les instructions concernant la politique nationale et régionale. Le gouverneur coordonne l’activité des services déconcentrés, des administrations de l’Etat et des établissements publics implantés dans la région conformément au texte en vigueur. Il a la charge des intérêts nationaux, de l’ordre public et de la sécurité dans la région. Chaque année, le gouverneur reçoit une lettre de mission du ministère De l‘Administration territoriale et de la Sécurité (MATS), qui lui assigne des objectifs précis à atteindre dans le cadre de ses attributions suscitées. Lire la suite

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 septembre 2014 à 03:34, par kafe
    En réponse à : Joseph Nébilma Bakouan, gouverneur de la région des Hauts-Bassins : « Je demande à la population de poursuivre son élan de travail, parce qu’il n’y a que le travail qui paie »

    « Mon » œil ; il n’y a que le travail qui paye, es-ce lui même il travaille ??? il a une fois fait le tour des alentours du marché de Bobo depuis sa nomination dans la région ? c’est honteux pour un premier responsable de la région il dit quoi même à son maire central quant ils se retrouvent ? Il ne suffit pas de s’assoir dans son palais pour dire c’est le travail qui paye. On te sent pas a Bobo il faut que tu te montre. Mes esclaves mossi sont assis des années durant devant ces flaques d’eau à chaque saison pluvieuse pour chercher leur argent même si on dit que l’argent n’a pas d’odeur ; les Bobos ne intéressent pas au développement du marché mais vous, vous pouvez approcher Bakouan qui veux travailler pour qu’il arrange ces coins pour vous. il n’a pas besoin de le dire on sais que le travail paye. Je sais qu’à Tougan on a pas de goudron mais on mange pas devant les flaques d’eau de vidange.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 10:26, par soum de Bobo
    En réponse à : Joseph Nébilma Bakouan, gouverneur de la région des Hauts-Bassins : « Je demande à la population de poursuivre son élan de travail, parce qu’il n’y a que le travail qui paie »

    Bjr Kafe. La liberté de parole dont nous bénéficions ne doit cependant nous faire oublier le civisme par le respect de l’autorité. On ne doit pas s’adresser à une autorité de cette façon il y a des gens qui ignorent une chose. A partir d’un écrit on peut ressortir le type de personnage qui se cache dernière et vous-même frère Kafe faites alors votre descriptif. Dans ts les cas raison ou pas, vous perdez votre raison avec votre manière de vous exprimer. Au plaisir Kafe pour un ton plus mesuré.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 13:16, par Taire
    En réponse à : Joseph Nébilma Bakouan, gouverneur de la région des Hauts-Bassins : « Je demande à la population de poursuivre son élan de travail, parce qu’il n’y a que le travail qui paie »

    Mr Bakouan a été nommé seulement deux ans de cela. Le problème de Bobo est grave. J’ai eu la chance de voir ma ville au temps de Lamizana, Saye Zerbo, Jean B. Ouedraogo, Thomas Sankara et Blaise Compaoré. La ville de Bobo contrairement aux autres villes du Burkina a regressé dans son developpement. Elle était la ville la plus propre, elle est aujourd’hui la plus salle. Les alentours du marché dont parle Kafe, la dégradation des voies se géneralise dans la ville.Ces problèmes ont commencé par des nids de poules que la voirie dans le temps s’attelait à fermer avant qu’ils ne grossissent et se transforment en marécage ou en mare de crocodiles. Il n ya plus de cuves de ramassage d’ordures ménagères, mais des fossés transformés en poubelles, il n’ya pas de puits perdus, dans des quartiers entiers les douches communiquent directement avec les fossés et au pire ces eaux ruissèlllent devant les cours des voisins. Les responsables : c’est nous, les délégués, les conseillers, les maires, les députés, les partis politiques au pouvoir et ceux qui y aspirent. Partout où nous nous trouvons, élisons des travailleurs aux têtes de nos structures,changeons nos mentalités et nos manières vive la salubrité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés