‘’Job’’ de vacances : Passe-temps pour certains, nécessité pour d’autres

jeudi 4 septembre 2014 à 02h56min

Les vacances scolaires sont considérées comme une période pendant lesquels les élèves et étudiants doivent, à travers des voyages ou autres activités de détente, se reposer. Mais, force est de constater que ce n’est pas le cas pour tous. Certains saisissent cette occasion pour essayer de ‘’ se faire ‘’ un peu d’argent, et ce pour des raisons diverses.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
‘’Job’’ de vacances : Passe-temps pour certains, nécessité pour d’autres

Un stage pendant les vacances dans son domaine de la formation en cours ou le métier dans lequel l’on voudrait plus tard s’inscrire est un classique et certainement recommandé. Cela permet d’acquérir une expérience et partant, d’avoir ou d’augmenter son argent de poche. Cependant, la plupart des métiers de vacances au Burkina ne s’inscrivent pas dans cette logique.
En effet, pour bon nombre, le job de vacance relève parfois d’une nécessité, ou même d’une obligation. Les conditions économiques difficiles dans lesquelles les parents sont confrontés, la pauvreté extrême des populations, le coût élevé de l’éducation, contraignent souvent les vacanciers à ne point envisager de repos. Dans ces conditions, c’est même parfois une aubaine pour les parents de voir les enfants ramener quelque pièce de monnaie pendant les vacances. Des pièces qui, mises de côté, peuvent permettre au bout d’un certain temps, à défaut de payer la scolarité, de payer les fournitures ou des vêtements pour la reprise de l’école.

Quels métiers et à quelle fin !

Se payer de vêtements, c’est ce qu’Issa Sanfo, 14 ans, élève en classe de 4e, espère pouvoir faire à l’approche de la rentrée avec les économies qu’il fait de la vente de journaux ivoiriens. Tout comme Sanfo, Abdoul Rasmané Sawadogo, dit faire le métier de pompiste dans une station pour ne pas rester sans rien faire le temps des vacances. Ce métier lui permet ainsi de joindre l’utile à l’agréable car, en plus d’avoir trouvé une occupation, il arrive à « gagner quelque chose pour payer ses fournitures et bien d’autres choses avant de repartir à l’école ». Neimatou Ouédraogo, quant à elle, espère pouvoir aider son père à payer sa scolarité grâce aux 200 F que sa tante avec qui elle travaille lui donne après chaque journée de vente d’arachides.

Seulement en cas de force majeure ?

De l’employé à l’employeur en passant par les collègues de travail, tous apprécient l’initiative et le travail que fournit les élèves et étudiants en ces temps de vacances. Cependant, si certains l’apprécient positivement, d’autres pensent qu’il n’est pas bien pour des élèves de faire des jobs pendant les vacances. Selon Ouédraogo Yacouba, « les vacances sont faites pour se reposer, se préparer pour la rentrée à venir et relire les anciennes leçons de temps à autre pour ne pas oublier ». Pourtant, l’élève qui fait un job n’a pas le temps pour réviser et ça peut jouer négativement sur ses études. Il poursuit en ces termes : « il est dangereux de laisser les élèves faire les jobs pendant les vacances parce que ça peut les amener à abandonner l’école par la suite. Le fait que l’élève soit habitué pendant les vacances à avoir de l’argent sur lui l’empêchera de suivre correctement les cours à la reprise, si toutefois il venait à ne plus en avoir pendant l’année scolaire ». Il ne soutient donc pas les élèves dans leur job de vacances sauf en cas de force majeure où ils sont obligés de le faire pour payer la scolarité ou les fournitures. Il invite les parents qui ont la possibilité d’assurer la scolarité de leurs enfants de ne pas les laisser s’y aventurer.

Rosine Kaboré et Martiale Zongo (stagiaires)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés