Réhabilitation des cimetières de Bobo : le comité de pilotage joue la carte de la transparence

lundi 1er septembre 2014 à 00h11min

Le Comité de réhabilitation et de gestion des cimetières de Bobo (CRGCB) a animé un point de presse, ce samedi 30 aout 2014. Présidée par El Hadj Dianguinaba Barro, le président d’honneur de ce comité, le point de presse a permis de faire un état des cotisations et des travaux de clôture du cimetière Route de Balankélédaga.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Réhabilitation des cimetières de Bobo : le comité de pilotage joue la carte de la transparence

A la date du 26 août 2014, le Comité de réhabilitation et de gestion des cimetières de Bobo (CRGCB) avait à sa disposition 52.045.620 F CFA dont 48 325 120 F CFA en numéraire et 3 720 000 F CFA en matériaux. Financée par des dons, l’initiative de réhabilitation des cimetières de Bobo est née de la volonté des personnes ressources de prendre en charge la problématique de l’insalubrité des cimetières de la ville. Et c’est par devoir de transparence et dans le souci d’élargir la base des donateurs que le comité de pilotage a organisé un point de presse. Piloté par une vingtaine de personnes, le CRGCB regroupe des dignitaires des religions musulmane, catholique, protestante, des opérateurs économiques, des coutumiers… Ainsi, le nom et la somme octroyée par tous les donateurs ont été répertoriés et publiés dans des quotidiens de la place. L’état d’avancement des travaux dans le cimetière Route de Balankélédaga a été également fait (suivi d’une visite des lieux après le point de presse). Tout en espérant toucher le maximum de personnes, le souhait ardent du comité de pilotage est de renforcer le partenariat avec la commune de Bobo. En effet, pour El Hadj Sékou Haïdara (le coordonnateur du CRGCB) l’implication des mairies est une nécessité pour la réussite de leurs missions. Dans l’immédiat, le comité attend toujours la promesse de 5.000.000, faite par les mairies de la commune de Bobo. Avant le point de presse, le comité avait pu recouvrir 43% (52.045.620 F CFA) du fonds nécessaire pour la clôture totale du cimetière Route de Balankélédaga (mûrs de 2 mètres avec deux chaînages). Le cout total du projet tourne autour de 123 000 000 F CFA (sans TVA). En rappel, le cimetière à clôturer a une longueur totale de 3km et une superficie de 48, 5ha.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Dianguinaba se porte bien

Il est de plus en plus présent sur le terrain. Absent des grands évènements et donné pour mort plusieurs fois, El Hadj Dianguinaba Barro se porte bien. « Le vieux » a même fait son « show » à l’occasion du point de presse sur l’état des cotisations et de l’évolution des travaux de réhabilitation du cimetière. En sa qualité de président d’honneur du CRGCB, il a fait des suggestions. Entre autres, il a demandé l’élargissement du comité de pilotage aux femmes. Séance tenante, l’on a récolté les retombés de la suggestion du vieux. Dans la mesure où des femmes se sont signalées par des dons.

Par O.B

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés