Travail agraire et Art : Docteur Ernest Bassané révèle des liens insoupçonnés

dimanche 29 juin 2014 à 04h35min

« Travail agraire et Art : pour une herméneutique de la création artistique et littéraire chez les paysans Lyela de Jijir ». C’est autour de ce thème qu’Ernest Bassané a mené la recherche pour sa thèse de doctorat qu’il a présenté et défendu ce samedi 28 juin à l’amphi Jean-Pierre Guingané de l’UFR-LAC devant un jury composé des Professeurs Louis Millogo, Salaka Sanou, Georges Sawadogo et Issa Aziz Douada venu du Niger.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Travail agraire et Art : Docteur Ernest Bassané révèle des liens insoupçonnés

Le terme qui est ressorti dans l’analyse de tous les membres du jury, présidé par le Professeur Louis Millogo, pour qualifier le thème traité par Monsieur Bassané est « originalité ». Un thème dont les termes principaux, que sont agriculture et art, paraissent d’emblée éloignés et que Monsieur Bassané, par ce travail, a rapproché. En effet, la recherche menée par le doctorant a abouti à faire voir, comme l’a souligné le Professeur Georges Sawadogo codirecteur de la thèse, la part du fait agraire comme support et lieu de connaissance d’une société.

Ainsi, la question que le doctorant s’est posée et qui l’a conduit à traiter de cette thématique est « comment le travail de la terre peut-il s’accommoder à la fois du lucratif et de l’artistique, du culturel et de l’économique ». Une problématique qui interpellerait chaque Burkinabè, un pays où l’agriculture occupe une place importante, un pays en voie de développement qui passe nécessairement par une croissance économique et où les richesses culturelles restent à découvrir et à mettre en avant. Sur ce fait, les membres du jury l’ont rappelé, c’est au Burkinabè de valoriser leur culture sous tous ses aspects. Et l’objet de la recherche effectuée par Ernest Bassané était précisément de savoir comment le phénomène agraire peut devenir suffisant à l’expression d’une identité culturelle. Il est alors ressorti de son travail « des découvertes inattendues sur le théâtre et l’architecture, des pratiques artistiques engendrées par les travaux champêtres, les expressions artistiques prise en compte dans le travail agraire », bref des éléments qui identifient et traduisent les valeurs sociales des Lyela à travers le travail de la terre. D’ailleurs, explique Monsieur Bassané, chez les Lyela « le travail agraire rime avec une activité qui dépasse le cadre de la quête du pain quotidien, de la survie pour embrasser des réalités et des sphères souvent insoupçonnées ».

Les observations et appréciations du jury

Selon le Professeur Salaka Sanou, Directeur de thèse, le travail du candidat a pris en compte la sociologie, la sémiotique ou encore l’histoire. Et Malgré certains manquements retenus par les membres du jury comme les insuffisances au niveau de la structuration et le déséquilibre formel du document, l’exploitation non suffisante de la démarche comparative ; les résultats du travail concordent avec les attentes pour une thèse de doctorat que sont une problématique éclairée, une écriture claire et une originalité du thème, a souligné le Professeur Issa Aziz Daouda, rapporteur de la dite soutenance. Il a donc été qualifié de travail de « qualité ayant abouti à des conclusions convaincantes ». Ainsi, suite à la satisfaction des juré concernant le parcours d’unité et de logique, l’ancrage culturel et l’utilité du travail produit, l’originalité de la thématique qui révèle une perspective importante jamais rencontrée (le Président du jury), le jury a décidé d’élevé Ernest Bassané au rang de Docteur ès Lettres avec la mention très honorable et les félicitations unanimes des membres du jury.

Martiale ZONGO

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés