Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

mardi 24 juin 2014 à 19h35min

Il y a de cela deux mois, une carrière s’achevait. Une riche carrière de magistrat. En effet, ce 10 avril 2014, monsieur BOLY Abdouramane, précédemment Premier Président de la Cour de cassation a été admis à faire valoir ses droits à la retraite à l’âge de 63 ans. Le Centre pour l’Ethique Judiciaire (CEJ) et l’Union des Jeunes Avocats du Burkina (UJAB), saisissent cette heureuse occasion pour reconnaître et magnifier la rigueur au travail d’un homme, le respect de la Justice et du Justiciable d’un magistrat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

Magistrat, monsieur BOLY, l’a été pendant près de 40 ans. En effet, juge intérimaire dès août 1975, à seulement 24 ans, il a très vite gravi la hiérarchie judiciaire pour être Procureur de la République près le TGI de Ouagadougou en 1981.

Avec l’avènement de la Révolution, il est nommé premier Président de la Haute Cour d’ Etat en avril 1984, puis secrétaire général du Ministère d’Etat chargé de la Justice (alors dirigé par le Président Blaise COMPAORE) en septembre 1984.

Magistrat de principe, monsieur BOLY, alors membre du SAMAB, sera l’un des premiers magistrats burkinabé à être dégagé sous la révolution, en août 1985. S’en sont alors suivies deux années de vide dans sa carrière, laquelle reprendra en décembre 1987 à la faveur de la rectification.

Réintégré en 1987, il est nommé conseiller juridique au Ministère des affaires étrangères et en 1988, Président de chambre à la Haute Cour judiciaire. De 1991 à 1997, il occupera les fonctions de conseiller à la Cour suprême, puis de membre de la Chambre constitutionnelle (1997-2002) et du Conseil constitutionnel (2002-2008).

Après deux années passées en qualité de Procureur Général de la Cour des Comptes (2009-2010), il a pris sa retraite en qualité de premier Président de la Cour de cassation, fonction qu’il a occupée depuis juillet 2010.
Au cours de cette riche carrière, les qualités professionnelles et humaines de monsieur BOLY ont fait de lui un magistrat respecté. Homme de principe et de caractère, il a su, dans toutes les fonctions qu’il a occupées, s’appuyer sur la nécessaire dignité du juge pour maintenir et primer celle du justiciable.

Comme toutes œuvres humaines, ces décisions ont pu être contestées, mais jamais son intégrité n’a pu être mise en doute.

Au moment où cet illustre magistrat fait ses adieux au corps de la magistrature, le Centre pour l’Ethique Judiciaire et l’Union des Jeunes Avocats du Burkina (UJAB) tiennent à lui rendre un hommage appuyé pour l’exemple d’intégrité et de dignité qu’il a été tout au long de sa carrière.

A un moment où la Justice burkinabé est au centre de toutes les critiques, placée elle-même au banc des accusés pour répondre des chefs de corruption et de politisation notamment, il convient de savoir rendre hommage à ceux des juges qui ont su respecter leur serment.
Et monsieur BOLY Abdouramane en est un.

A l’occasion de sa retraite, le CEJ et l’UJAB se joignent à la Cour de cassation pour lui présenter leurs vœux les meilleurs pour une retraite pleine de bonheur au milieu de ses enfants et petits enfants.

Consortium CEJ-UJAB
Me Pierre L YANOGO

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 juin 2014 à 14:48, par DEB
    En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

    Je ne vois pas en quoi ce magistrat est politiquement neutre ? cet écrit indique bien qu’il a été Secrétaire Général du Ministère de la Justice alors dirigé par Blaise Compaoré. Tous les postes occupés par la suite ne peuvent aucunement être neutres eu égard à cette relation somme toute particulière. En effet, il doit aussi bien sa réintégration ainsi que ses promotions aux prestigieux postes de la magistrature Burkinabé avant tout à son "sauveur" Blaise Compaoré et il ne peut pas jurer n’avoir pas rendu service à son sauveur dans le cadre des fonctions qu’il lui a confiées voir même dans la vie tout court. Pour que le commun des mortels comme nous autres puissions apprécier la qualité de cet homme, il l’aurait fallu des exemples claires et nettes d’intégrité face aux dossiers brûlant notamment tels les assassinats de Dabo Boukary, du journaliste Norbert Zongo, du Président Thomas Sankara etc. pour qu’on puisse apprécier la qualité professionnelle actuellement très rares voir quasi inexistantes de nos juges face au climat généralisé de corruption et notamment de "juges acquis ou soumis". A défaut, je suis désolé de le classer comme les autres juges en service actuel dans nos palais de justice. Cependant, je lui souhaite tout de même du courage pour sa "détresse" ou du moins sa retraite.

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin 2014 à 12:56, par lisou
      En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

      @ Deb tu sais on ne rends jamais hommage à un minable ! Vraiment aberrant comme post, arrêtez d’être rabat joie et à arrêtez les jalousie minables et le pays va émerger ! SOUFFREZ MAIS RECONNAISEZ QUE JUGE BOLY NA PAS AVALE LA JUSTICE AVEC UNE CAISSE DE FLAG !

      Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2014 à 16:53, par MUNAKA
    En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

    Oui mon grand frere toujours egal a lui-meme et integre. Dieu t’accore une longue et belle retraite, un repos bien merite.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2014 à 17:35, par tinga
    En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

    Au lieu de crier tout le temps que la justice est corrompue et politisée, vous devriez proposer concrètement des solutions pour redorer son blason !

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2014 à 17:35, par Koumbem Tipousga
    En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

    Bon repos papa.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin 2014 à 21:11
      En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

      Je ne vois vraiment pas l’intérêt de cet écrit, dès mois après la retraite de ce juge !!!! ....il y a clairement un objet caché... De toute l’histoire judiciaire du Burkina c’est le seul magistrat honnête que vous avez trouvé ????Comme par Hasard

      Répondre à ce message

      • Le 25 juin 2014 à 09:40, par diawando
        En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

        Bravo les avocats, vous faites oeuvre utile à travers cet article ennnous montrant qu’il existe toujours des gens bien dans la famille judiciaire. Le juge Boly.A mérite cet hommagede l’UJAB ! Ceux qui disent où pensent le contraire ne connaissent pas l’HOmme et ignorent totalement l’histoire de notre justice. Cette meme justice, si chère à tous, à été servie avec loyauté, abnégation et surtout intégrité par le juge Boly souvent même au péril de sa vie ....cest un homme doté de beaucoup d’humilité et pour qui la justice est un sacerdoce. Il part à la retraite la tête haute, sans avoir été hué, , sans avoir accepté de vendre son âme au diable où échangé sa dignité contre villas cossues et voitures de luxes....hommage à toi vieux juge, à nous de poursuivre le combat et d’être digne de t’avoir connu !

        Répondre à ce message

      • Le 25 juin 2014 à 12:11, par diawando
        En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

        Bravo les avocats, vous faites oeuvre utile à travers cet article ennnous montrant qu’il existe toujours des gens bien dans la famille judiciaire. Le juge Boly.A mérite cet hommagede l’UJAB ! Ceux qui disent où pensent le contraire ne connaissent pas l’HOmme et ignorent totalement l’histoire de notre justice. Cette meme justice, si chère à tous, à été servie avec loyauté, abnégation et surtout intégrité par le juge Boly souvent même au péril de sa vie ....cest un homme doté de beaucoup d’humilité et pour qui la justice est un sacerdoce. Il part à la retraite la tête haute, sans avoir été hué, , sans avoir accepté de vendre son âme au diable où échangé sa dignité contre villas cossues et voitures de luxes....hommage à toi vieux juge, à nous de poursuivre le combat et d’être digne de t’avoir connu !

        Répondre à ce message

  • Le 25 juin 2014 à 08:23
    En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

    y’a t’il un seul magistrat intègre au Burkina ? j’en doute fort. je ne crois pas que ce magistrat soit au dessus des autres. J’attend les preuves.

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin 2014 à 13:46
      En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

      Mon cher, on a l’impression que vous avez une dent personnelle contre la Justice. Le peuple burkinabè mérite sa juste ; si elle bien rendue c’est que le peuple a su joué sa partition ; si elle est corrompue, c’est que le peuple a mal joué sa partition. Evitons de niveler par le bas.

      Répondre à ce message

  • Le 25 juin 2014 à 09:33, par Mariama
    En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

    que ceux qui pensent qu’il n’est pas honnete disent si eux ils le sont ! vous ne connaissez pas l’homme ni la personne vous ne conaissez que les fonction ! donc on pourrait dire que tout bon commercant qui reussit est un voleur ou travail avc les gens du pouvoir ! n’importe quoi ! la personne qui dit qu’il a servi Blaise je voudrai juste dire a cette personne qu’il a servi sa nation et non Blaise ! et cette personne qui critique la quesque elle elle a fait de bon pour qu’on parle de lui ! si tu n’est rien ne t’appitoie que sur ton propre sort ne soit pas jaloux parckon parle d’un homme qui a fait de sa vie un combat pour la justice ! merde la qu’on se dise la verite ! tjs a critiquer ms vous ne faites rien pour faire avancer les choses ! lui il la fait ! BIEN ET PROPRE !

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin 2014 à 12:15, par MHD
      En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

      Bravo juge Boly ! Homme intégré, vous méritez tout notre respect. Vous êtes un modèle pour nous.

      Répondre à ce message

      • Le 25 juin 2014 à 13:21, par AUTREMENT DIT
        En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

        OUI IL Y A DES MAGISTRATS INTEGRES ? OUI IL YA DES HOMMES DIGNES ? OUI IL YA ENCORE DES GENS BIEN ET MEME DES GENS TRES BIEN DANS LA FAMILLE JUDICIARE ! BOLY ABDOURAMANE FAIT PARTI DE CES GENS LA. JE LE SAIS ? BEAUCOUP LE SAVEZ ? SI POUR AVOIR TRAVAILLE AU COTE DE BLAISE ON SE PERMET DE DOUTER DE SON INTEGRITE CEST SCANDALEUX. MAIS ENFIN CERTAIN AIME LE SCANDALE....JUGE BOLY MERCI POUR CE QUE VOUS AVEZ FAIT POUR LA JUSTICE, CELLE LA MËME QUE VOUS AVEZ TANT CHERIE ET SERVI AVEC PASSION ET DEVOUEMENT. VOS COLLABORATEUR,COLLEGUE,RECONNAISENT EN VOUS UN HOMME de conviction, un homme travailleur, pointilleux, bref un homme bien, un juge qui part à la retraite au moment ou la justice se trouve dans un piteux état, au moment ou elle a besoin de gens comme vous pour la réhabiliter dans son honneur ! merci pour ce que vous avez fait, bon vent et que Dieu vous garde

        Répondre à ce message

    • Le 25 juin 2014 à 12:53, par DEB
      En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

      Au lieu de rouspéter mon cher internaute, il faut plutôt donner les preuves de l’intégrité de ce magistrat qui le différencie des autres magistrats du Burkina tous corrompus et incapables de dire le droit avec courage et professionnalisme. Ce ne sont pas des critiques formulées mais plutôt un constat simple sur des dossiers brûlants d’assassinats de valeureux Burkinabè toujours pendants en justice sans issus tels Dabo Boukary depuis 25 ans,Norbert Zongo depuis 16 ans et le Président Thomas Sankara depuis 27 ans. Qu’a fait ce haut magistrat pour que ces dossiers d’assassinats crapuleux et ignobles soient jugés par la justice Burkinabè ? Pourtant il était bien aux affaires non votre magistrat que vous dites intègre et professionnel ? Qu’a-t-il fait pour ces dossiers ? Il ne s’agit pas de critiquer pour critiquer mais de dénoncer le comportement inacceptable d’un corps (la magistrature)important pour la démocratie qui se complaint dans la corruption et l’accointance avec le pouvoir politique au détriment des populations dont il détient son pouvoir judiciaire comme du reste l’exécutif. C’est du reste la raison pour laquelle, ces pouvoirs sont sensés être séparés et indépendants, ce qui n’est pas le cas au Burkina où la majorité des magistrats sont des "juges acquis" au service du pouvoir familiale à vie. Vivement que nos magistrats se ressaisissent pour dire le droit et rien que le droit sans aucune référence à la catégorie sociale du justiciable.

      Répondre à ce message

      • Le 25 juin 2014 à 19:57, par P.Bismuth
        En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

        Il est bien difficile d’empecher un tonneau vide de faire du bruit comme ce Deb. Cest caricatural de croire que la justice se resume aux dossiers Sankara,Dabo, norbert zongo et Guiro. Sachez que tous les jours,des milliers de personnes voient leurs problem de toutes sortes reglés, sans bruits, par de nombreux tribunaux très diversifiés. Si la justice etait donc majoritairement mal rendue,il ya longtemps que vous ne seriez pas là pour braire à tout va. Un peu de discernement vous ferait du bien

        Répondre à ce message

  • Le 25 juin 2014 à 12:49
    En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

    pur subjectivisme messieurs . Vous ne dites pas en quoi il a été plus intègre que les autres. En quoi, il est aussi intègre que le juge Nébié qui vient d’etre assassiné...pour ses idées. Donnez nous des faits ou des dossiers. En quoi, les autres sont-ils également corrompus. Si vous appréciez le juge Boly c’est bien, mais ne le comparez pas aux autres en disant qu’il a été intègre sans donner de preuves

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin 2014 à 14:14
    En réponse à : Magistrature : Hommage à monsieur BOLY Abdouramane

    S’il a été dégagé par Sankara,c’est que c’est un juge corrompu et pas intègre.Notre Thomas Sankara ne se trompe jamais dans ses jugements,la preuve,Il fut réintégré par la compaorose compradore mais quel est l’état de notre justice actuellement ?Une justice pourrie et corrompue jusqu’à la moelle.Si nous sommes là à dénoncer la mal gouvernance de cette mafia qui nous gouverne,la faute revient en premier à la justice qui a démissionné préférant se compromettre pour des miettes.La justice burkinabè est une vraie HONTE,une catastrophe qui mérite d’être purgée après le départ de cette mafia en novembre 2015.Pian !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés