Cascades : Un camp ophtalmologique au profit des patients

lundi 9 juin 2014 à 19h21min

Du 25 mai au 04 juin 2014, il a été organisé à Banfora au profit des patients de la région des Cascades, un camp ophtalmologique. Initié par le Centre hospitalier régional (C.H.R) de Banfora, cette activité entre dans le cadre d’un partenariat entre le C.H.R et l’Association pour la promotion de la santé oculaire(APSO) au Burkina Faso, et une ONG néerlandaise appelée Focus 2. Sur un objectif initial de 150 patients, c’est au finish 216 personnes qui ont été opérées et guéries de la cataracte.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Cascades : Un camp ophtalmologique au profit des patients

« La vie, c’est la vue », a-t-on coutume de dire. Mais l’opération de la cataracte est assez coûteuse. En effectuant cette sortie à Banfora, les organisateurs comptent apporter leur soutien aux populations démunies de la région des Cascades. Et cette sortie est la 39e d’APSO avec Focus2 en province. La cataracte est une maladie qui peut rendre aveugle, et l’intervention permet au patient de recouvrer la vue. L’opération de Banfora s’est tenue en deux phases : une première phase dite de prospection qui a eu lieu du 12 au 23 mai 2014, et la phase d’intervention chirurgicale qui s’est tenue du 25 mai au 04 juin 2014.

Aux dires du Docteur Pierre DJIGUEMDE, médecin ophtalmologue au Centre Hospitalier Universitaire de Ouagadougou, la cause principale de la cataracte est liée à l’âge. Plus on prend de l’âge, plus on est exposé à la maladie. Néanmoins, certaines causes, pas nombreuses, sont liées à des traumatismes et d’autres à des maladies tel que le diabète. Selon monsieur Lin SOMDA, Directeur Général du C.H.R de Banfora, c’est la 4e campagne contre la cataracte à Banfora. Mais curieusement, chaque fois, il n’y a pas moins de 150 personnes. Ce qui voudrait dire que c’est la maladie oculaire qui sévit dans la région des Cascades. Pour le moment, aucune étude ne permettrait de dire avec certitude que certains patients viennent de pays voisins. L’équipe qui a mené l’activité de Banfora était composée de trois médecins néerlandais, un médecin ivoirien, un médecin burkinabé, sept attachés de santé, un opticien et une fille de salle. Le prochain camp pourrait se tenir en novembre 2014.

Golleau Isidore TRAORE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés