Assises nationales sur le conseil de dépistage du VIH au Burkina : Les conclusions et les recommandations

jeudi 29 mai 2014 à 23h38min

Les rideaux sont tombés le 28 mai dernier sur les Assises nationales de dépistage du VIH au Burkina Faso. A l’issue des travaux de groupe, des plénières ont été organisées pour la mise en commun des réflexions issues des groupes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assises nationales sur le conseil de dépistage du VIH au Burkina : Les conclusions et les recommandations

Ces travaux de groupes ont permis de répondre aux questionnements formulés dans les thématiques et de formuler des recommandations. Voici les conclusions et les recommandations de ces assises.

 

SYNTHESE DES TRAVAUX

 

Thèmes

conclusions

 

Stratégie du dépistage

 

·       Revoir les documents normes et directives et les curricula de formation des acteurs du CDV pour mieux les adapter au contexte de l’épidémie du VIH,

 

·       Poursuivre et renforcer les stratégies de l’intégration SR/VIH ; VIH/TB et voir autres possibilités d’intégration ;

 

·       Mettre en place en système unique d codification des clients des centres CDV

 

Organisation et fonctionnement d’un Centre  

 

Redynamiser le dépistage en milieu de soins

 

Améliorer la gestion des intrants à travers une bonne communication  sur l’utilisation de ces intrants

Dépistage et cibles spécifiques

 

Définir de manière opérationnelle les groupes spécifiques ;

 

L’assurance qualité du dépistage

 

 

·       Prévoir 5% du budget du conseil dépistage pour l’AQS

 

·       Réviser les normes et directives pour les adaptées à notre épidémie actuelle.

 

·       Améliorer la planification des activités de dépistage en produisant des  plans périodiques à tous les niveaux.

 

·       Renforcer le système de suivi et dévaluation du conseil de dépistage du VIH,

 

·       Mettre en place un système de labellisation

 

Le financement du dépistage

·       Renforcer la mobilisation des ressources financières au niveau local auprès des privés ;

·       Prévoir des budgets de dépistage dans les programmes d’intervention développer au profil des populations clés ;

 

·       Intégrer le dépistage d’autres maladies au CDV ;

 

 

Lien entre dépistage et structures de prise en Charge

·       Actualiser régulièrement le répertoire des structures de prise en charge ;

 

·       Responsabiliser les centres de dépistage dans la gestion du lien avec les structures de prise en chargé

 

·       Lever l’anonymat du test pour faciliter la référence et le suivi des personnes testées séropositives ;

 

RECOMMANDATIONS

1. Privilégier l’efficience des stratégies pour rechercher les personnes à mettre sous traitement

2. Dynamiser le dépistage en milieu de soins.

3. Mettre en place un comité d’assurance qualité pour la labellisation des centres de dépistage

NB : A l’issue des travaux les participants ont proposé la mise en place d’un comité de suivi composé de :

Ministère de la santé (PSSLS et DSF)
- SP/CNLS
- PAMAC
- PTF (OMS, ONUSIDA, UNFPA, PNUD, BM, UNICEF)
- Monde communautaire (CORAB, CNSPE, CICDOC)

Fait à Ouagadougou le 28 mai 2014

GB

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés