Le MPP dans les régions : 13 présidents de fédération nommés pour la coordination des actions

mercredi 28 mai 2014 à 02h12min

La lettre d’information ci-après du service d’information et de communication du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) fait le point de la session extraordinaire du Bureau politique national du parti tenue le 24 mai 2014 à Ouagadougou et au cours de laquelle des présidents de Fédération –au nombre de 13- ont été nommés pour assurer la coordination des actions du MPP dans les régions.

Le MPP dans les régions : 13 présidents de fédération nommés pour la coordination des actions

Le Bureau Politique National (BPN) du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), a tenu ce samedi 24 mai 2014 à Ouagadougou, une session extraordinaire, sous la présidence du camarade Simon COMPAORE, 2ème Vice- Président chargé des relations extérieures.
La rencontre était axée essentiellement autour :
-  De la mise en place des 1ers responsables des Fédérations du Parti,
-  De la situation nationale.

La nomination des 1ers responsables des Fédérations donne le coup d’envoi de l’implantation du Parti au niveau des secteurs géographiques. Les Fédérations qui sont des structures de coordination au niveau régional ont été installées par consensus.

Ainsi, le BPN a procédé à la nomination présidents de fédérations, les camarades dont les noms suivent :
-  Boucle du Mouhoun : Adama ZERBO.
-  Cascades : Gouali SOW ;
-  Centre : Boureima BOUGOUMA ;
-  Centre-Est : Dieudonné SORGHO ;
-  Nord : Antoine Raogo SAWADOGO ;
-  Plateau central : Saîdou BA ;
-  Sahel : Moulaylou MAIGA ;
-  Sud-Ouest : T. Ignace SOME ;
-  Centre-Nord : Viviane Yolande OUEDRAOGO ;
-  Centre-Ouest : Rokia ROUAMBA ;
-  Centre-Sud : Gilbert Bila SEDOGO ;
-  Est : Yacouba TANI ;
-  Hauts-Bassins : Bala Moussa SANOU.

Plusieurs sujets d’intérêt national ont été abordés par les membres du Bureau Politique National.

Les échanges ont porté sur la vie du Parti ; ainsi, les missions effectuées à l’extérieur du pays (Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire,…) ont permis la mise en place des structures devant travailler au rayonnement et à l’enracinement des comités dans ces pays ; de plus, il s’est agi de faire le point sur l’enrôlement biométrique en cours, et pour lequel des disfonctionnements graves sont constatés.

Le BPN a dénoncé également le climat d’insécurité et la violence verbale actuellement en cours dans notre pays et appelé l’Etat à jouer son rôle de protection des populations.

Enfin, les membres du BPN ont réaffirmé leur engagement et leur détermination à œuvrer effectivement pour l’alternance démocratique au Burkina Faso en 2015.
MPP : Démocratie – Egalité – Progrès

Le Secrétariat à l’information et à
la Communication

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés