Situation politique nationale : Une campagne contre le référendum sur les réseaux sociaux

mardi 27 mai 2014 à 03h13min

« La Campagne : "Je dis NON... et Toi ? " est lancée. Si tu "dis NON au Référendum au Burkina Faso " fais pour toi et pose la question à ton Camarade ». C’est le message qui passe depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Le message est accompagné d’une photo de l’intéressé avec à droite écrit : « Je dis non au référendum au Burkina Faso. Et toi ? ». Le peu qu’on puisse dire, est que cela suscite un engouement sur la toile chez les Burkinabè d’ici et d’ailleurs. Des hommes comme des femmes en passant par certains artistes et journaliste, sur Facebook surtout, la mode actuelle semble bien être "a chacun sa photo" « Je dis non au référendum ».

Situation politique nationale : Une campagne contre le référendum sur les réseaux sociaux

La campagne consisterait à mettre sa photo sur un message et à le poster en identifiant le maximum de ses amis afin que tout le monde puisse voir le post et répondre à la question posée dans le texte à savoir « Je dis non et toi ».

Ainsi, dans leurs publications, l’on remarque que les partisans de la campagne identifient également beaucoup de leurs amis sur les différentes photos. En plus du réseau social Facebook où elle se fait remarquer, la campagne se passe sur d’autres réseaux sociaux comme Twitter, Google+, Instagram, Linkedin... « Nous voulons utiliser ces canaux pour nous faire entendre de l’intérieur comme de l’extérieur » affirme l’initiateur, Charles K Somé (photo ci-dessus). Il ajoutera que le but est, pour eux, de manifester encore le refus des burkinabè vis-à-vis du projet d’organisation du référendum.

« Nous pensons que c’est un bon début. Ce n’est plus un secret, tout le monde voit les tournées aux allures de campagne électorale des tenants du pouvoir pour inciter, sans le dire, les populations à se tenir prêtes pour voter "Oui" en cas de référendum. C’est dans cette logique que nous aussi, avec nos petits moyens, pensons qu’il est bon de commencer une campagne pour dire aux populations d’empêcher la tenue du référendum et au cas échéant de voter "Non " ».

Le constat que l’on fait est que le phénomène prend de l’ampleur, vu le nombre de photos publiées et de "Non" enregistrés en guise de réponse dans les commentaires.

La campagne a déjà reçu le soutien de certains artistes tels Smockey, Sams’k le jah, Souleymane Ouedraogo alias Basic Soul ou encore Cherif Moumina Sy, journaliste et membre du forum des éditeurs africains qui ont également publié leurs photos de campagne “Je dis Non… Et toi ?“ sur leurs différentes pages Facebook.

L’initiateur Charles K. Somé est lui-même burkinabé, de formation juriste et vit en Belgique. Il est communicateur d’entreprise et journaliste, blogger sur Borromee04 et administrateur de la page Espace De Liberté.

Amélie GUE

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés