Assises nationales sur le conseil dépistage volontaire du VIH : Adopter de nouvelles stratégies pour les 5 prochaines années

mardi 27 mai 2014 à 03h12min

Sous le parrainage de la représentante résidente de l’OMS au Burkina Faso, Ouagadougou abrite du 26 au 28 mai 2014, les assises nationales sur le conseil dépistage volontaire du VIH sous le thème « Quel CDV au Burkina Faso plus d’un quart de siècle après les premières initiatives dans les milieux associatif, communautaire et de soin ? ». Et c’est le Ministre de la santé, Patron de la cérémonie, qui a procédé à l’ouverture des travaux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Assises nationales sur le conseil dépistage volontaire du VIH : Adopter de nouvelles stratégies pour les 5 prochaines années

Ce 26 mai 2014, ils sont 120 participants et personnes ressources venus des 13 regions du pays, pour prendre part aux Assises Nationales sur le Conseil Dépistage Volontaire du VIH. Pendant 72 heures, ils devront faire l’état des lieux de la synergie d’actions menées par le monde associatif, communautaire, et celui de soin et dégager les stratégies de lutte à adopter pour les cinq (5) prochaines années.

Selon les analyses du CSLS 2011-2015, ces assises sont le fruit d’un long processus de réflexion qui a réuni quatre (4) mois plutôt des acteurs engages sur la question depistage volontaire. C’est en cela que le Ministre Léné Sebgo et la représentante résidente de l’OMS, le Dr Djamila Cabral, ont salué à sa juste valeur cette initiative du CICDoc qui devrait permettre de repenser les stratégies pour une meilleure efficience du dépistage du VIH. Six thématiques, des stratégies de dépistages à la problématique du financement en passant par l’Assurance qualité et le suivi évaluation, seront traités durant ces trois jours.

A la fin des travaux, les décideurs et "les organisations de la société civile devraient disposer d’un document de référence faisant état du bilan de près de 25 années de CDV ainsi que la nouvelle vision et des perspectives par rapport au dépistage dans les cinq années à venir", dixit le Ministre de la Santé convaincu que c’est dans la réflexion permanente que des idées novatrices naîtront dans la lutte contre la pandémie du siècle.

Herman Frédéric BASSOLE (stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés