Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

mercredi 30 avril 2014 à 00h22min

Une délégation de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) conduite par le député Albert Elisée Kiemdé, a échangé avec des militants du parti dans le Houet. A Bobo-Dioulasso, responsables et militants du parti du Lion ont planché sur les voies et moyens pour implanter durablement le parti dans la cité de Guimbi Ouattara. C’était le samedi 26 avril 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

Initialement, la délégation du Bureau politique national de l’UPC conduite par le député Albert Elisée Kiemdé devrait rencontrer uniquement les responsables du parti à Bobo-Dioulasso. Mais pour permettre à la base d’être imprégnée des choix du parti, il a été permis aux militants de suivre les échanges.

C’est donc des centaines de sympathisants de l’UPC qui ont écouté les députés Elisée Kiemdé, Amadou Sanou et des responsables locaux du parti de Zéphirin Diabré. Devenue la deuxième force politique du Burkina après les élections couplées de 2012, l’UPC a encore du chemin à faire à Bobo-Dioulasso.

Néanmoins, le bureau politique du parti a tenu à féliciter ceux qui ont permis à l’UPC de s’implanter à Bobo. Seul député de l’UPC dans le Houet, Amadou Sanou est tout naturellement l’homme sur qui l‘UPC s’appuie pour grignoter du terrain dans la cité de sya.

Pour y arriver, la délégation ouagalaise a suggéré l’installation et la vitalité des structures de base du parti. « Ce sont les structures de base qui font fonctionner un parti. Si vous n’avez pas de structures fonctionnelles votre parti ne peut pas vivre », a laissé entendre Elisée Kiemdé.

L’UPC et la situation nationale

Se prononçant sur la vie des partis politique au Burkina, Elisée Kiemdé a laissé entrevoir des alternatives pour parvenir à l’alternance. Pour le député de l’UPC, la candidature unique n’est pas forcément la meilleure solution pour faire barrage au CDP en 2015.

Néanmoins, une alliance entre les partis politiques de l’Opposition serait inévitable pour les acteurs de l’alternance selon le député : « Aucun parti ne peut remporter une élection. Ni l’UPC, ni le MPP ni le CDP…ne peut remporter une élection au Burkina »

Concernant les relations de son parti avec le MPP, Elisée Kiemdé a laissé entendre qu’il n’y a pas de contradiction entre son parti et celui des anciens ténors du CDP.

En ce qui concerne les grandes questions du moment, on notera que les positions de l’UPC sont statiques. Le parti est toujours contre le sénat et contre la modification du sénat.

Ousséni BANCE

Lefas.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 avril 2014 à 03:41, par Titi
    En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

    De bonne foi ce parti inspire confiance. Les responsables sont prudents et convaincants, preuve que ce n est pas un parti circonstanciel ou subordonné à un intérêt égoïste . Si les bobolais désirent voir leur ville retrouver son rang de capitale économique qu ils votent ce parti. Bon vent à l UPC .

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 09:43, par le revolté
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      Moi je suis tout blanc de cœur avec vous dans ce combat pour le bien être du citoyen Burkinabé ,mais permettez moi de vous prodiguer mes conseils ,je vous prie de bien vouloir les considérer ,1 je voudrais que vous ayez un contrôle en terme de qui peut participer a vos manifestations ;2 utiliser toujours des méthodes et de discours citoyens ,3 faire fi de la haute épaule ,surtout ne jamais inviter les politiques a se présenter a vos activités comme l a fait notre cher très grand professeur d Harvard ,ça vous soustrait du crédit entant que mouvement de la société civile !!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 10:33, par Militant UPC
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      C’est Claire l’UPC n’a rien en avoir avec le MPP, un parti opportuniste, circonstanciel, qui lutte uniquement pour son intérêt égoïste. MPP au pouvoir en 2015, sera amer au peuple et le peuple dira que Blaise est mieux. Mais je préfère encore 100 fois l’UPC au pouvoir que ce pourriture de parti qu’es le MPP.

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 10:41, par gouba gabriel
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      ah c est pas un peu tard ça !! eh déjà qu est ce a inspiré notre éminent teacher ,que dis je ? profesor de la grande université d Harvard des grands USA a vouloir aller a une conquête d une ville ? eh a t il oublié que ses concurrents(MPP) dises mal en mal le CDP a bobo ? ou bien c est le match des titans qu il veut commencer ? en tout cas on vous observe !!!

      Répondre à ce message

      • Le 30 avril 2014 à 16:37, par Tifis
        En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

        L’UPC est disparu de la circulation. Mais qu’es ce qu’il se passe avec le tout grand prof de Harvard, il doit trouver rapidement un système pour sortir son parti de la mauvaise phase. Les économistes sont faits pour ça là, trouvé des solutions à des problèmes complexes ou bien il plus vision d’un économiste philosophe.

        Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 13:12, par ZiniarrusZorrus de Pilimpikou
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      UPCet MPP : Même combat pour l’alternance ! Que Dieu veille sur le Burkina Faso.

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 20:07, par toucher du doigt
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      l’upc est devenue la marionnette de l’opposition .le mpp les a complètement enfoncé dans le gouffre ! seul manière pour Dabré de se faire voir c’est de se rendre dans toute les petites manifestations dont celui du balai citoyen qui en réalité est sous le commandement de Diabré

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 21:56, par upc au carré
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      le mpp est arrivé dans l’opposition et nous impose une concurrence déloyale .ils cherchent à embobiner le cfop afin d’avoir un candidat unique qui sans doute KABORE mais qui n’aime pas le pouvoir ! nous aussi à l’upc , nous aspirons à ce que notre leader soit président en 2015 .le plus choquant ils sont venus nous ralentir la course alors que nous étions bien parti pour être au pouvoir en 2015

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 22:00, par upc au carré
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      que dieu nous en garde des oiseaux de malheurs qui pointent leur nez nouvellement et qui usent de ruse mal saine pour pouvoir s’emparer du pouvoir à tous les coups .allah en dêmê oh !

      Répondre à ce message

    • Le 1er mai 2014 à 17:22
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      Les burkinabè ne savent pas ce qu’ils perdraient, en ne donnant pas la chance a ce Grand M, Zèphirin DIABRE de présider leur pays. Je trouve qu’il sera le meilleur des candidats en 2015 de par sa personnalité incontestable que reconnaissent même ses adversaires. Le MPP doit beaucoup aux partis d’opposition du CFOP.

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 04:24, par Alain
    En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

    UPC est plus crédible que le MPP en tt cas. J’aurais préféré que Roch, Salif et Simon rejoignent l’UPC que de créer leur propre parti. Cela aurait beaucoup plus crédibilisé les idéaux qu’ils défendent. Surtout que a une certaine époque ces même démissionnaires étaient les plus fervent défenseur du sénat et de l’article 37.

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 10:35, par Diasporasenegal
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      En rappel monsieur Alain zéph à publiquement dit qu’il est néolibéral et je ne pense pas qu’il puisse faire l’affaire des burkinabé sa c’est 1.ensuite UPC n’a pas cette expérience en matière politique et s’y connaît très mal de la réalité politique au Burkina.le leader de ’upc sait aujourd’hui que se réaligner au MPP serait un plus pour l’oposition.le MPP dans tous les cas est le seul parti de l’oposition crédible et capable de faire face au CDP.

      Répondre à ce message

      • Le 1er mai 2014 à 01:33, par JAMS
        En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

        je ne suis pas d’accord avec votre réaction.dire qu’il n’y pas d’opposition crédible au Faso hors le MPP est une erreur.nos opposants ont toujours lutter pour qu’il y ai de l’amélioration des conditions de vie des burkinabés et je sais que j’en fais parti. ces gens du MPP viennent de comprendre que la lutte que nos opposants mènent est digne d’intérêt des burkinabés qui ne veulent que le partage équitable des fruit de leur sueur.je tire mon chapeau à ces opposants que vous juger mal.que Dieu leur donne longue vie pour qu’ils continuent de lutter pour notre cause.Dieu seul sait si les gens du MPP pourront continuer à lutter si un des leur subit un jour le même sort que notre cher Norbert ZONGO. S T P, revoie ta manière de penser et mets toi à la place de nombreux misérables burkinabés et tu saura qu’ils n’ont pas besoin de ces institution budgétivores.

        Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 06:55, par SOLDIER
    En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

    NOUS portons depuis 3 ans le fardeau des autres.on ne peut pas tout pardonner.ils payerons tres chere malheureusement

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 09:01, par Anita Manour
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      l’UPC, le PDS/MEDBA et le PAREN, sont des partis qui, à mon avis, valent mieux que les autres partis d’opposition quant à la confiance qu’on leur place. Pas un parti comme l’UNDD et son président traitre. En avant pour le changement en 2015.

      Répondre à ce message

      • Le 30 avril 2014 à 10:38, par Diasporasenegal
        En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

        Argumente si non c’est vraiment très simple d’affirmer gratuitement..
        Le MPP est la..mêle si publiquement vous ne pouvez pas l’admettre au moins on est sur que vous trembler face à ce parti raison pour laquelle vous parlez de ce parti..MPP reste une force imperturbable..vous le constatez de vous même..

        Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 09:21, par fofana drissa
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      ah là ça va barder !!!! a qui sera ma ville ? nous l avons toujours su CDP ,hier les caméléons sont venu et estimés qu ils étaient devenus maître des lieu aujourd hui le pauvre UPC veut aller se taper la poitrine a bobo ,en tout cas une chose est sûr les Bobolais que nous sommes savons faire un choix ,vive la politique

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 07:23, par tampo
    En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

    autant le dire, on vous voit venir, c’est après dire que vous faites alliance avec un autre parti, c’est dans ça on ne va pas s’entendre car s’il ya un parti politique de l’opposion à qui on doit faire alliance c’est belle bien l’UPC.

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 10:16, par Tapsoba®(de H)
      En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

      Comprenez le député quand il parle d alliance.Il a bien dit qu une candidature unique de l opposition n est pas forcement la meilleure.Cela sous-entend qu il revient aux électeurs de déterminer dans les urnes quel parti est crédible par son PROJET DE SOCIÉTE à eux proposé(on perd souvent de vu ce côté et pourtant, un parti doit être jugé par ce qu il propose, même si sous nos cieux,c est plus ta poche qui te rend crédible que ton projet,mais depuis l évenement de l arr.4,les choses commencent à changer) ,capable de battre le CDP au second tour.Il n est pas exclu qu afin de réduire les candidatures dans le but d optimiser les chances d accès d un de l opposition au sécond tour ,on crée un climat favorable aux ralliements des petits partis d opposition aux grosses pointures,telles que L Unir/PS,UPC,MPP,PDS/Metba entre autres .Passé ce cap,une grande coalition de tous les partis d opposition derrière ce candidat admissible se chargera de faire barrage au CDP.Preuve qu il s inpire de l expérience sénégalaise .

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 14:25, par Mamita
    En réponse à : Bobo : L’UPC à l’assaut de la deuxième ville du Faso

    Je trouve dommageable que l’actualité politique fasse la part belle au MPP, faisant une pub gratuite à ces dinosaures de l’ex tout puissant CDP. Ne nous leurrons pas, ce sont les efforts de partis dynamiques comme l’UPC lors des élections couplées dernières, et l’activisme de mouvements citoyens tels le Balai Citoyen qui, couplés à la situation de raz-le-bol généralisé qui prévalait déjà dans les entrailles du peuple, ont mis à mal le pouvoir de M. Blaise Compaoré. Je trouve que le MPP fait de l’opportunisme et cherche juste à surfer sur cette vague de "y’en a marre" généralisé. Restons vigilants, ce sont les mêmes qui pendant plus d’une décennie ont soutenu et élaboré le gros du système CDP qui a pris notre pays en otage. Le bourreau d’hier ne peut pas devenir le justicier aussi facilement !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés