Moussa Zerbo, correspondant provincial de l’UPC dans le Houet : « Chantal Compaoré n’est pas une personnalité politique… »

mardi 15 avril 2014 à 00h54min

L’appel au référendum sur l’article 37 fait par la première dame du Faso, Chantal Compaoré et des responsables du Front républicain au cours du meeting du 12 avril 2014 à Bobo-Dioulasso continue d’alimenter les débats dans la ville de Sya. En tant qu’un des acteurs politiques majeurs des derniers mois dans la cité de Guimbi Ouattara, Moussa Zerbo, le correspondant provincial de l’Union pour le changement (UPC) et un des coordonnateurs du Regroupement des partis politiques de l’opposition du Houet (RPOH) nous a livré sa lecture des évènements au cours d’une interview. Une interview dans laquelle, l’homme s’est entre autres prononcé sur « l’irruption » de Chantal Compaoré sur le très controversé article 37, l’impact de l’avènement du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) sur l’opposition politique…

Moussa Zerbo, correspondant provincial de l’UPC dans le Houet : « Chantal Compaoré n’est pas une personnalité politique… »

Lefaso.net : Quelle appréciation faites-vous du meeting du Front républicain à Bobo-Dioulasso ce samedi 12 avril 2014 ?

On a eu des échos à travers la presse et à travers ce que la population bobolaise nous a relayé. C’est de bonne guerre. Nous, nous disons que c’est logique que des partis politiques se regroupent pour donner une certaine visibilité à leur action. En dehors de la manière dont les gens ont été mobilisés, on peut dire que les choses se sont bien passées pour eux.

Lefaso.net : Comment les gens ont été mobilisés selon vous ?

Je suis bobolais et j’étais dans la ville le jour du meeting. Il suffisait de faire le tour des stations pour se rendre compte du nombre de cars qui ont été mobilisés pour ce meeting. En plus des cars, des jeunes ont été mobilisés avec des billets de 2 000 F CFA et des bons d’essences. Nous, nous trouvons ces pratiques déplorables.

Lefaso.net : Est-ce anormal que des partis politiques donnent les moyens à leurs militants pour participer à une activité qu’ils organisent ?

Ce ne sont pas forcément les militants du Front républicain qui étaient au stade. Dans une situation de pauvreté généralisée, les gens sont prêts à tout. La foule du stade était une fausse mobilisation. Les partis membres du Front républicain doivent mettre fin au clientélisme. En réalité, le Front républicain sait très bien que ceux qui étaient au stade ne sont pas forcément leurs militants. Malheureusement, ils ne peuvent que se contenter des faux militants et c’est déplorable.

Lefaso.net : Que pensez-vous de l’appel de Chantal Compaoré au référendum ?

Jusqu’à preuve du contraire, le peuple burkinabè n’a pas de problème avec l’article 37. Ce qui est évident pour ce peuple est qu’après ses deux mandats, le Président du Faso n’est plus apte à se présenter à une présidentielle au Burkina. Maintenant, si le pouvoir en place estime qu’il a des problèmes avec l’article 37, on pourrait parler de référendum. Sinon, il suffit juste de faire un sondage pour se rendre compte qu’il y a des membres du Front républicain qui ne sont pas pour un référendum sur l’article 37. Chantal peut donc appeler au référendum.

Lefaso.net : Est-ce que quand Chantal Compaoré, qui peut être considérée comme le porte-voix de son mari demande le référendum, il y a lieu de croire que Blaise Compaoré sera candidat à l’élection présidentielle de 2015 ?

Chantal Compaoré est un citoyen burkinabè. Elle peut avoir des avis comme tout le monde. Maintenant, il ne faudra pas faire l’amalgame entre le chef de l’Etat qui a été élu par le peuple burkinabè et son épouse. Chantal Compaoré n’est pas une personnalité politique et jusqu’à preuve du contraire, elle n’est pas le porte-parole de Blaise Compaoré. Blaise Compaoré ne s’exprime pas par personne interposée. On attend donc que l’intéressé se prononce.

Lefaso.net : Au-delà de la manière que vous n’approuvez pas forcement, peut-on dire que la mobilisation du Front républicain entache les actions entamées par le CFOP dans sa lutte contre l’installation du sénat et la modification de l’article 37 ?

Lorsqu’il était puissant, le CDP à lui seul pouvait remplir le Stade Samgoulé Lamizana. Si aujourd’hui, le CDP a besoin de 36 autres partis pour remplir le Stade Wobi, c’est qu’il y a un malaise qui ne dit pas son nom. Le parti au pouvoir a été fortement fragilisé par des démissions. Maintenant, le CDP s’entoure avec des partis satellites qui n’ont aucune base. Par conséquent, le meeting du Front républicain n’entache en rien les actions entreprises par les partis politiques de l’Opposition dans leur lutte contre le sénat et contre l’article 37.

Lefaso.net : Depuis un certain temps, le CFOP n’est pas réactif sur le terrain. Est-ce qu’on peut s’attendre à des appels après le meeting et les messages du Front républicain à Bobo-Dioulasso ?

Il serait hasardeux pour moi de parler au nom du Chef de file de l’Opposition même si je suis de son parti. En plus, il y a l’Etat-major permanent de crise qui œuvre à Ouagadougou dans un cadre bien règlementaire. On attend donc les directives avant d’agir.

Lefaso.net : Vous êtes un militant de l’UPC mais aussi un des responsables du Regroupement des partis politiques de l’opposition du Houet (RPOH). A ce titre, est-ce que la création du MPP n’a pas créé la zizanie au sein de l’opposition burkinabè ?

Le MPP est le produit d’une scission du CDP. Ce sont des mécontents du CDP qui ont formé un parti politique et ils sont plus nombreux que ceux qui sont restés dans la maison CDP. Des partis affiliés au CFOP ont fusionné avec le MPP ce qui ne diminue en rien les capacités de l’opposition. Bien au contraire, on peut dire que la création du MPP a renforcé l’opposition politique burkinabè. Mieux, les militants du MPP ont participé à la marche du 18 janvier 2014 sur appel du CFOP.

Lefaso.net : D’aucuns pensent que l’avènement du MPP a relayé l’UPC au second plan sur l’échiquier politique national. Qu’en pensez-vous ?

A chacun son analyse. Le MPP vient de naître, c’est tout à fait logique que ces leaders entreprennent des activités de gauche à droite. Ce qui peut ou fait croire que le parti à une certaine stature. En ce qui concerne le clivage entre le CDP et le MPP, nous, nous disons que les uns et les autres doivent adoucir leur position. Il est clair que les critiques sont virulents entre ces frères qui se sont séparés. Néanmoins, le CDP et le MPP doivent nous éviter de jouer sur des terrains dangereux.

Lefaso.net : Est-ce que le refus du référendum, du sénat, de l’article 37 sont toujours d’actualité au sein de l’opposition politique burkinabè ?

Jusqu’à présent, la donne n’a pas changé sur le plan politique et les positions de l’opposition burkinabè demeurent intactes. C’est vrai qu’il n’est pas expressément écrit dans la constitution que l’article 37 est verrouillé. Mais la logique voudrait qu’on puisse respecter ses paroles. Ce n’est pas à la fin d’un mandat qu’on doit songer à modifier la constitution. Pour ce qui concerne le sénat, l’opposition politique trouve que les pesanteurs socio-économiques du Burkina ne nous permettent pas de supporter son coût actuellement. On a d’autres problèmes.

Interview réalisée par Ousséni BANCE

Lefaso.net

Messages

  • Maman Chantal donne seulement son point de vue sur la situation politique sinon elle sait que le référendum n’aura pas lieu. Jamais.

    • Mais quel oiseau de mauvaise augure guette le Burkina par l’entêtement à l’organisation d’un référendum alors que notre situation économique actuelle est enviée par certains grâce à 27 années de pouvoir de notre Président ? Qui peut répondre intelligemment à cette question sans m’opposer que l’article 37 prévoit la révision ?

    • J’ai bien peur que Chantal COMPAORE ne soit une Simone GBAGBO bise !"DEMAIN N’EST PAS LOIN"...

    • il y a référendum pian !!!!vérité no1 ,soyons réalistes nous ne sommes pas obliger d aller dans tout le Burkina pour savoir que le referendum est d une nécessité indéniable,il suffit de voir sur les forum pour voir la différence des points de vue ,or nous savons que dans de telle situation il y a des procédés bien établis pour départager ces points de vue au rang des quels on cite le referendum alors n ayez pas peur ,le referendum ,son non parait bizarre mais soyez rassuré ça tue pas ,vive le referendum !!!

    • Que Dieu nous épargne les horreurs que nos frère ivoiriens ont eu a vivre. La paix dans se pays ne dépend pas uniquement de Blaise mais de nous tous et nous avons pour devoir de préserver cette paix dans le pays des hommes intègre

    • vérité no1, toutes les pièces du pozole son entrain de se réunir pour l’organisation du référendum à moins que tu ne soit trop naïf pour le voir. Mais ouvre les jeux sinon tu seras surpris et tu n’aura pas d’autres solutions que d’aller au référendum.

    • Chantale Compaoré sait ce que’elle fait, c’est une femme très intelligente, donc tu ne peut pas la comparé à Simon Gbagbo qui était envoûte.

    • osez critiquez Chantal,c’est purement de la bêtise humaine,qui ose dire le contraire ?cette bonne dame c’est donné a fond pour le BURKINA sur plusieurs domaines a savoir l’excision:grace a elle l’ONU a adopter une loi donc une loi internationale contre l’excision.sans commentaire !!!

    • Alors nous sommes d’accord sur un point il n’est inscrit nul pârt que l’article 37 n’est pas révisable comme vous le dit monsieur Zerbo.Le président du Faso a la pleine capacité de modifier l’article l’article en vertu de son pouvoir.

    • En politique il n’ya pas de logique ;c’est de bonnes guerres et chacun soutient la ou ça l’arrange.Il peut être modifier alors il peut être modifier,que ceux qui sont contres se battent pour obtenir plus de militant s’ils veulent parvenir au pouvoir.

    • LE FILS tu es un menteur !en ou Chantal s’implique dans la politique ?tout comme quoi Blaise est sont mari.ne soyez pas aussi mécréant que ça,voyez la vérité et arrêtez les conclusions hâtives.

    • VOUS ne parlez jamais des innombrables bonnes choses que cette bonne dame a fait pour le Burkina.c’est très facile de critiquer mais tout de même reconnaissez les mérites d’autrui de grâce !!

    • Irene pouvez vous me dire c k cette ’Bonne dame’ a fait pour le Burkina. N’y a til pa des femmes au pays qui ont fai mieux.? C’est pas parck une personne a fai une bonne action kil ne faut pas parler ou critiquer quand elle s’hasarde sur des chemins epineux. Et d’ailleurs a part dancer Djandjoba le 8 mars j n voi pas son oeuvre.Donc arreter de distraire les hens ici.

    • Cher ROVANE vous dites que grace a Chantal l’ONU a adopter une loi sur l’exicion. Certes, mais c’est pas pour autant qu l’on va pas critiquer certaines de ses actes. Elle n’a pa plus de merite que les autres femmes du pays.

    • simone n’etai pas intelligente ?Chantal ne serait pas mieux si toutefois elle sort du cadre de la mobilisation de nos mamans pour la cause féminine pour aspirer au pouvoir !

  • monsieur les membres du front republicains, du MPP, laissez nous vivre en paix. On est pas en campagne. Donc de grace. arretez vos meetings.
    habitant de Banfora, un djanjoba a été organisé à coté de chez moi et des cars ont transporté les fameux militants à bobo pour le meeting du front republicain
    Etant apolitique, je me retrouve plus dans mon propre pays. On ne fait pas de campagne avant l’heure
    Mais le sénat, la modification de l’article 37 j’opposerais mon refus catégorique car on ne change pas les règles du jeu à la fin du match.
    Quand au soutien de la first lady à son mari, ce n’est pas une surprise. mais quand l’ane va te terasser, tu ne vera jamais ses oreilles. A bon entendeur

    • le choix est tout claire soit aller au référendum soit supplier Blaise de rester et vous même vous aller modifier les textes de votre propre gré pour-qu’il reste. So quelque soit alpha Blaise va rester et tout le monde sera comptant.

  • Référendum là ho c’est comment même ?

    C’est pour demander au peuple s’il est d’accord pour s’il est d’accord pour faire référendum et après faire referendum pour modifier l’article 37 ou bien comment ont va faire ?
    ah ! parce que faire referendum c’est un et puis modifier l’article 37 c’est deux.
    Faut pas qu’on mélange les deux et puis embrouiller les gens dès.
    Maitre SANKARA il faut ouvrir l’œil et faire attention à ça .
    Nous on est derrière toi.

  • De toute les façons ceux qui vont s’entêter contre la volonté du peuple trouveront en face le vrai peuple !Maintenant au BF aucune personne sans exception ne fera plus de 2 mandats !Nous ferons tout pour que les gens se plient au jeu de la démocratie !

    • Chantal Compaore est bel et bien une personnalité politique. Vraiment je ne sais pas où ce type a fait sa formation politique. Et puis il raconte en plus sa vie quand il affirme que les traîtres demissionnaires du CDP sont plus nombreux que les patriotes qui y sont restés. Je veux que tous ceux qui doutent encore comprennent que même l’opposition connaît la vérité. En effet, le sieur Zerbo dit que l’art 37 n’est pas verrouillé par la constitution donc où est le problème. Si c’est le respect de la parole, c’est une question relative qui n’a rien à voir avec l’objectivité constitutionnelle. Allez y dans la même logique demander à ceux du mpp qui ont juré de soutenir le Président en oeuvrant à son élection en 2010 pourquoi aujourd’hui ils ne respectent plus leur parole . Quant à la mobilisation du front, ce type déverse uniquement sa bile en affirmant des inepties. Chaque parti mobilise avec ses moyens, et la politique c’est avant tout une question de rapport de force. Lorsqu’on a rien à dire on est pas obligé de parler. Vive la démocratie et le choix intégral du peuple.

    • le patriote c’est faux ce que vous dit,sauter le verrou de limitation du mandat présidentiel serait justement renforcer la démocratie.Pourquoi un vrai démocrate devrait-il aller a l’encontre de la modification de cet article,sauf ceux qui sont justement contre le président Blaise.

    • Electron 1er expliquer moi en quoi sauter le verrou de la limitation des mandats renforce la démocratie. Je crois que ce sont les illettrés qui dans un état de marasme intellectuel osent avancer de tel réflexions. Tu penses que ceux qui veulent limiter les mandats sont contre Blaise. Mon gars tu ne connais rien encore. On est que foutre de Blaise, on regarde les générations futures. Tu crois que sa sera logique si chaque président faisait 30 ans au pouvoir ?ou est la démocratie ? Et je te rappel que c’est ton même Blaise qui en modifiant la constitution a établi cet article.

    • Donc comme ça tu penses que la constitution on la change quand on veut comme on veut selon son humeur. Et puis peut tu me citer un article qui donne la personnalité politique a Chantal ?

    • Le Burkina Faso n’est pas en crise ni en situation déplorable. le Burkina Faso a simplement SEM Blaise COMPAORE. Qu’on n’arrête d’insulter mon président.
      Le Président Blaise est doué d’une intelligence et d’une sagesse qui lui a permis d’être Médiateur interplanétaire Il s’est bien que s’il se déclare sortant en 2015, il aura simplement une manifestation de joie par le peuple : il n’y aura pas de soulèvement populaire.
      Mais s’il se déclare candidat en 2015 y’aura soulèvement populaire.il le sait !!!!
      Blaise est en même temps la paix et la crise du Burkina de Demain !

  • "Ce sont des mécontents du CDP qui ont formé un parti politique et ils sont plus nombreux que ceux qui sont restés dans la maison CDP". Ou ce Moussa Zerbo a obtenu cette information ??? D’un sondage ou de son imagination personnelle ??? Les gens devraient apprendre a avoir une veritable demarche scientifique, voir intellectuelle avant de balancer des informations de la sorte...

    • au dela de blaise qui laissera le pouvoir sans modifier l’article 37. aucun parti politique ne fera plus de deux mandats au bf.que ça soit inscrit ds la constitution ou pas. c’est la volonté du peuple.
      en bon entendeur slt.

    • Mon frere, ouvre les yeux un peu. Meme le president du Faso est devenu independant. Cela veut dire q ceux qui continuent de se reclamer du CDP le font par interet simplement sinon le CDP aujourd’hui 7 fini.

    • Il n’écrivait pas un texte scientifique à ce que je sache, mais il faisait bien une déclaration politique. Pourquoi vouloir qu’il Fasse une analyse scientifique. Du reste, te crois-tu vraiment scientifique ? Dis-moi Quelle technique de collecte de données tu utilises, des personnes seront capables de te prédire les résultats auxquels tu parviendras avant même que tu aies commencé tes enquêtes. Soyons un peu modeste !!!

    • Les politiciens tels que je les lit m’inquiètent énormément. Personne n’a le monopole du peuple. Faites très attention parce que rien n’est jamais sûr et évident en la matière ; c’est pourquoi le jeu démocratique a des règles qui permettent au peuple de s’exprimer quand il le faut. Arrêtez de parler à la place du peuple s’il vous plait. La question est très simple, il s’agit d’être démocrate ou pas. Le référendum est bel et bien indiqué de mon point de vue dans notre situation actuelle et il faut savoir que la démocratie a un coût. Un problème d’argent ne peut mettre en cause les règles de la démocratie. Soyons sérieux et orientons nos efforts dans le sens de garantir un scrutin transparent et crédible. Oui un scrutin crédible est bien possible ici au Faso et y parvenir est la raison d’être des partis politiques. Travaillons en cela et le peuple va réellement trancher et on sera tous tranquilles.
      Les mobilisations que nous observons de part et d’autre sont loin d’être le reflet du peuple ; la grande majorité est silencieuse et à chacun de travailler pour arracher le maximum de voix. Que personne ne se trompe rien n’est encore gagné rien n’est encore fait tout reste possible. Que Dieu protège le Burkina.

    • MAMAN Chantal du courage,n’écoute pas les insensés qui veuille que le monde tourne uniquement qu’a leur faveur.courage dans ton travail,surtout sort pas derrière ton mari.nombreux sont ceux qui sont avec vous !

    • Démarche scientifique et intellectuel hein !!!??? Tu te crois ou ? ON analyse un état de fait et on tire des conclusions. Il ne suffit pas de venir ici balancer des commentaires sans aucun intérêt.

  • Le titrage de votre écrit "Chantal Compaoré n’est pas une personnalité politique" est de mon avis, peu adapté à son contenu. En effet, votre interviewé a eu à donner des réponses capitales sur des points plus intéressants que la Sortie de la Dame. Est-ce pour mieux vendre ? Bon on fera avec en attendant. Revenant sur votre "Titre" et la réponse de l’interviewé à la question précise, je dirai que sa réponse est bien adéquate. En sa qualité de "citoyenne", je pense que Dame Compaoré est en droit d’avoir des idées militantes comme vous, comme tout le monde et pourquoi pas, créer même un "PARTI" si elle s’en sentait capable. Mais delà à vouloir amalgamer avec son foyer (très envié par bien d’autres femmes je l’avoue), c’est abuser de son intelligence. Même si nous sommes restés dépassés au Burkina (puisque le féodalité existe toujours dans bon nombre de foyers ici au pays), elle est consciente qu’elle devrait faire la différence entre es marmites et la Vie de la Nation (qu’elle ne s’en offusque pas parce que je parle d’une bonne femme de foyer). Cependant, c’est bien de son droit et cela lui est d’ailleurs légitime, elle ne peut que soutenir son "mari", mais avec des manières. Ce que l’on doit retenir des réponses de l’interviewé et qui sont intéressants pour nous sont les points suivants : 1)-ce meeting de Bobo Dsso est un "non-évènement" parce que ayant sonné faux ; 2)-les présents au dit meeting sont plus des "chercheurs de la pitance quotidienne" que des militants des partis se réclamant de cette Organisation ; 3)-le déclin du CDP dans le HOUET tout comme à travers le pays dans son ensemble. C’est ce qu nous intéresse.

  • Félicitations à ZERBO (un samo émancipé) pour sa grandeur d’esprit visible à travers cette interview. Si certains du CDP pouvaient s’élever autant, la démocratie aurait gagné.
    Bon vent à tous.

    • Zerbo oublie de te dire que des militants UPC ont démissionné pour le MPP, et des centaines, voire des milliers. Je ne citerai que le Secrétaire aux Finances de l’UPC (National). Vérifier la liste, ils sont plusieurs cadres à avoir claqué la porte de l’UPC

    • Eh alors ! Est-ce un crime que des militants (ex-qualité) de l’UPC aillent au MPP ? Je pense que cela est de leur droit que de penser à leurs panses. Vous portez les débats sur un autre terrain qui nous intéresse de moins en moins pour l’instant. En attendant, appartenant à la "Sociale-Démocratie" ou au "Libéralisme" ou encore autres appellations idéologiques qui ne sont que du vent dans nos têtes de burkinabé affamés par tant d’années de pression, d’oppression et d’appauvrissement, l’UPC et le MPP sont du CFOP, appartiennent à l’Opposition qui ne réclame que "Alternance qui devra nécessairement suivi d’Alternative", "le respect de la Constitution qui doit rester dans l’état sans possibilité de révision des Articles "non révisables" tel l’Article 37", "le respect du PF des termes de la Constitution dont lui-même a approuvé les termes", "la Paix et le Développement pour tous aujourd’hui, demain et après 2015. Oui ! nettoyons d’abord la bergerie. Nous compterons les brebis après. Donc, chose en son temps et un temps pour chaque chose.

  • S’il vous plait n insulter pas les burkinabe qui y étaient en leur disant qu’ils ont participé du fait de leur pauvreté generalisée. Soigner votre communication politique !

  • Yaako ! Chers Burkinabè, Le diable frappe à la porte ! De grâce, si ce n’est déjà fait, ne le laissez pas entrer dans la case. trop dangereux Eza pas bien

    • Aux renegards du Cdp mēme si vous n’avez pas honte ayez pitie de vous meme. Vous parlez de traitres aujourdhui saviez vous le sens de ce mot ou bien vous etes tous drogués comme votre père spirituel Blaise. Dites moi sincerement entre quelqu’un qui tue celui avec qui il a partagé des repas , celui chez qui il s’est lavé, mangé et couché , celui qui avait confiance en toi et que ses parents t’appelle mon fils. Et ceux qui disent non a quelqu’un parce qu’il est trop egoiste ;il ne pense qu’a Lui seul et a sa famille , ne se soucis pas de la volonte du peuple, celui pour qui et avec qui ils ont pris des risques au peril de leur vie et de leur famille. Qui de ces deux categories de personne est le traitre.

    • LE DIABLE A ENFONCE LA PORTE DEPUIS LE 15 OCTOBRE 1987 ET A ENDEULLE LE PAYS AVEC 13 PERSONNES TUEES. IL S’AGIT MAINTENANT DE LE FAIRE SORTIR.

  • Populations du Burkina Faso qui n ont pas acces au net pour dire votre point de vue, je vous demande de rester serein car demain n est pas loin. Vraiment le gigaparti le CDP doit véritablement avoir honte de ne pas etre capable a lui seul de contrer l avancee du MPP en se renforcant avec 3 autres partis satellites et partillons pour organiser une mobilisation de cette foule heteroclite sans precedent. Dans tout cela, les personnes cube mazzi comme Herman Yameogo doivent commencer a se determiner assez vite sinon la frontiere restera seulement ouverte pendant 24 H00 pour leur permettre de s enfuir et nous eviter

  • Alain Zoubga a dit une fois qu’il est resté au garage durant 20 ans et c’est leur tour de bouffer.Qui est fou ?je vous assure que si aujourd’hui il ya remaniement ministériel, il y aura beaucoup de démissions.parmi les leaders du Mpp qui occupe un bon poste ? c’est parce qu’ils n’ont plus rien qu’ils font du bruit.les politiciens au faso, c’est leur internet personnel d’abord.

  • Il y a "Mamie Fètè" à Ziniaré:c’est elle la Gouverneure de Ziniaré. Et il y a "Maman Posso" à Kosyam. Elle veut continuer d’être première Dame. Blaise est foutu, il ne peut plus reculer sinon, ses oreilles vont bourdonner chauqe soir de pleurs : "gniinn gniinn, si je ne suis plus première Dame, qu’est-ce que je vais devenir ? Si les ????? ganent ça elles vont trop se moquer de moi, gniinn, gninnn" Voilà le bruit que Blaise entend chaque soir. Le pauvre !

  • DANS TOUS REGIMES AU MONDE DIT ,DEMOCRATIQUE ,PLUS DE 2 MANDATS ,DEVIENT PUREMENT UNE DICTATURE """ ALORS ,APRES 27ANS DE POUVOIR ,QU’EST-CE QUE TOI blaise Tu vas apporter au peuple burkinbe ??RIEN ,ABSOLUMENT RIEN ,SAUF DU SANG ET DES MORTS .ET SI C’EST CE TU VEUX ,ALLONS-Y ,LE PEUPLE EST DEBOUT ,ET VOUS RISQUEz ,DE VOUS RETROUVER A LA CPI,ET VOIR CHASSER DU BURKINA,.NOUS SOMMES PRES POUR LA CONFRONTATION,ET GARE A TES MILITAIRES ,CAR ,SI LE SANG COULE ,VOUS ETES FOUTUE POUR TOUJOURS ,,,,

  • Hey, hey, hey Chantou ! Ne rentrez plus dans ce débat !

    • héeeeee Maman Chantal pardon faut enlever ta bouche dans palabre des hommes article 37la c’est pas palabre de femme nous on te respect très bien,continu donc a t’occupé de nos mamans ; ton mari la c’est un guerier laisse le on va voir ou il va installer son soit disant senat la et l’application de la modification de l’article 37. nous les enfants de la nouvelle génération nous ne voulons plus de ton mari il a fait beaucoup pour le pays il n’a qu’a aller se reposer en 2015.CHAQUE CHOSE A EU FIN ;A BON ENTENDEUR SALUT

  • le second appel au rèferendum sera entrepris par djamila compaorè, la candidate de salia sanou

  • Arreter de lancer des fleurs de Chantal, elle a dit des betises car le peuple Burkinabé n’a ni le temps, ni les moyens pour un quelconque referendum. En 27 ans vous avez dejà fais tous ce que vous pouviez, vous devez partir maintenant afin d’eviter une crise à notre très cher pays !
    Il ya une chanson ivoirienne qui dit : "de la manière tu viens au pouvoir, c’est comme ça tu t’en vas... chacun a son tour"
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés