Programme des volontaires de la CEDEAO : Quand le virus Ebola gâche la fête du 4e anniversaire

lundi 31 mars 2014 à 00h02min

Le Programme des Volontaires de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a commémoré le 26 mars dernier ses quatre ans d’existence. A l’occasion de ce 4e anniversaire, des acteurs dudit Programme ont animé à Ouagadougou, un point de presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Programme des volontaires de la CEDEAO : Quand le virus Ebola gâche la fête du 4e anniversaire

C’est dans la sobriété que le quatrième anniversaire du Programme des Volontaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (PVC) a été commémoré ce mercredi 26 mars 2014. A Ouagadougou, une seule activité était au programme : un point de presse. Il a été animé principalement par Francis Chucks Njoaguani, directeur du Centre de la CEDEAO pour le développement de la Jeunesse et des Sports ; Yves Pelletier, directeur régional de France Volontaires ; Delphine Samadoulougou, directrice générale du Programme national de volontariat du Burkina Faso ; Ibrahim Ouédraogo, coordonnateur régional du PVC. Les autres activités réjouissances populaires comme le cross préalablement prévus, ont été annulées au regard notamment de la crise sanitaire qui prévaut en Guinée, où sévit depuis le 23 mars 2014 une épidémie de fièvre hémorragique virale (111 cas dont 70 décès) et qui menace de nombreux pays voisins (Sénégal, Côte d’Ivoire, Mali, Libéria), obligeant les autorités de ces pays à prendre des mesures de précautions. La Guinée Conakry fait partie, faut-il le rappeler, des premiers pays de la CEDEAO à recevoir des volontaires de la CEDEAO dans le cadre de la phase pilote. Ce programme, assure Francis Chucks Njoaguani, « vise à mobiliser et à promouvoir l’expertise ouest africaine au service de la paix et du développement dans la région ».

« Le Programme est conçu avec à sa base, des principes de développement des jeunes, mettant l’accent sur la pro-activité des jeunes et leur engagement dans les activités socio-économique au sein de leur communauté. Ainsi, les jeunes habilement mobilisés, peuvent sensibiliser sur l’importance de la préservation de la paix dans les communautés et participer à sa construction, tout cela à travers le volontariat », explique pour sa part Ibrahim Ouédraogo. Et la CEDEAO, avec son Programme de volontaires bien en marche depuis plusieurs années, est en avance, à en croire Yves Pelletier de France Volontaires, sur l’Europe qui vient d’adopter une loi allant dans ce sens.

Résultats de la phase pilote du PVC et perspectives

La phase pilote du Programme des volontaires de la CEDEAO couvre 4 pays : Libéria, Sierra Léone, Guinée et Guinée Bissau. Dans ces Etats qui ont connu ces dernières années une certaine instabilité sociopolitique, le volontariat des jeunes est un moyen pour la CEDEAO pour promouvoir le développement, la paix et l’intégration régionale. Le PVC a été lancé à Monrovia (Libéria) le 26 mars 2011 par l’ancien président de la Commission de la CEDEAO, le Ghanéen James Victor Gbeho. Et depuis l’arrivée des premiers volontaires de la CEDEAO au Libéria en 2011 à nos jours, le PVC a déployé près de 100 volontaires (précisément 96 volontaires).

Premier pays à recevoir des volontaires de la CEDEAO, le Liberia a bénéficié de 20 volontaires de novembre 2011 à décembre 2013. Parmi ces volontaires, précise Ibrahim Ouédraogo, l’on compte des laborantins, des spécialistes en santé mentale et environnementale ; des infirmiers et sages-femmes ; des spécialistes de développement de curriculum ; des professeurs d’électronique, de sciences physiques, mathématiques et de sciences naturelles.

Après le Liberia, le PVC a par la suite déployé 40 déployé 40 volontaires en Guinée, selon les domaines de priorité définis par le gouvernement guinéen. Sur le terrain, il y a 22 volontaires dans l’éducation ; 17 dans le domaine de la santé et 1 dans le domaine de la jeunesse.

En Sierra Leone, 3e pays bénéficiaire de la phase pilote de la PVC, 36 volontaires ont été déployés. Le pays a exprimé le besoin d’avoir 20 professeurs de français et de sciences, 6 spécialistes de médecine (dentistes, optométristes, généralistes) ; 10 infirmières de soins intensifs. Cette année, des pays comme le Liberia et la Guinée Bissau pourront recevoir des volontaires de la CEDEAO.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 juillet 2015 à 19:24, par BONAVENTURE
    En réponse à : Programme des volontaires de la CEDEAO : Quand le virus Ebola gâche la fête du 4e anniversaire

    Bnjour je suis etudiant en criminologie et j’aimerais faire parti du programme de volontariat de la CEDEAO .

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 22:21, par Mamadou I Camara
    En réponse à : Programme des volontaires de la CEDEAO : Quand le virus Ebola gâche la fête du 4e anniversaire

    Cher Messieurs
    C’est avec une grande conviction que je m’adresse à vous par le canal de ce site d’information, sur le Programme des volontaires de la CEDEAO.
    En effet, je suis diplômé en science de l’Éducation (Bac+4) à l’Institut Supérieur des Sciences de l’Éducation de Guinée (ISSEG), section langue française (14ème promotion,2008).
    Je sollicite, si vous me permettez bien, faire parti du programme des volontaires de la CEDEAO,non seulement apporter mon grain de sel, après 6 ans d’expérience pédagogique, mais aussi bénéficier de votre expertise, dans la réussite de ce programme, salutaire et salvateur des problèmes sociosanitaires qui paralysent enfin, le processus de développement de l’Afrique, particulièrement les pays touchés par ces fléaux.
    Espérant de vous une suite favorable, je sais compter d’avance sur l’attention que vous porterez à mon message.
    Cordialement !
    Mamadou I Camara

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés