Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

A Hélène S, « La femme c’est comme… une eau brûlée qui s’évapore » • dimanche 9 mars 2014 à 23h23min

Femme noire, femme du sahel
Femme svelte aux contours ceints de perles
Lumineuse noirceur des matins d’Afrique
Ange d’arcane au cœur d’atlante
Nénuphar immergé des eaux silurées de sya
Temoin-obscure de lumière céleste
Je te salue, te remercie et te loue,

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Aux femmes : <i>FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE</i>

O mère, O sœur, O compagne !
D’accepter que je m’immortalise en toi
Comme un instant se pérennise dans l’éternité.

Femme noire, femme soumise
Femme écartelée, les bras suspendus
Femme battue aux joues fleuries de larmes
Faiseuse de nombre venue pleurer mon ombre
Luciole bleutée de mes nuits des saisons hivernales
Nageuse blême des lacs poissonneux de Tingrela,
Tu es Océan !

Et mon regard, quand il s’incurve sur ta beauté
Ou enserre les formes sculpturales de ta noirceur
Parsème de petites iles inhabitées
Et tu seras toujours, o crépuscule de pale lune, ma sainte cité.
Femme noire, femme vêtue de flamme !
Femme qui n’est rien d’autre qu’une Femme
VIENS ! Toi qui, aujourd’hui, es Axiome !

Et moi qui suis l’alpiniste des poèmes choucroutés
Je te cherche partout, me perds, me pends et te trouve enfin
Ici, dans la voix herbeuse de ta questionneuse maternité ;
Là dans les langes d’un soleil de convivialité,
Où jadis les dieux, dans une admiration déçue, déposèrent lune et galaxie,
Là bas dans ce secret que tu livres à l’homme d’être enfin Homme.

Viens vite alors, prends mes phalanges
Et portes moi là, sur cet Océan, où bientôt toi et moi, nous serons Terre entière

Gérard V KAMBIRE
"Paroles sans voix"

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 mars 2014 à 14:25, par Femme Africaine
    En réponse à : Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

    Très beau poème. Merci. Bonne fête à toutes les femmes.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars 2014 à 17:44, par Jamanatigui
    En réponse à : Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

    Ce poème dédié aux femmes devrait plutôt être adressé à une catégorie de femmes en l’occurrence la femme rurale. Celles qui ont juste besoin de l’eau pour accomplir leurs missions et non celles entourées de deux voire trois bonnes pour satisfaire leurs caprices et qui n’ont pas d’autres préoccupation en dehors de la restauration de leur clitoris, qui cherchent solutions aux faux problèmes comme cette histoire "viol conjugal". Je suis pour l’épanouissement de la femme mais pas dehors de son sphère social. Les femmes citadines se sont débarrassé de toute forme de contribution dans le fonctionnement de leur foyer, ce qui n’est pas grave. Ce qui est grave et qui menace les fondements de plusieurs foyers c’est cette qui « question de viol conjugal qui fait son émergence sourdine dans les discours officiel ». N’est-ce pas inquiétant quand on vient faire de la première devoir d’une femme un crime ? Mais que veulent-elles finalement nos épouses ? Suis-je tenté de demander. Quand tu sors tirer des balles perdu dehors histoire de se mettre à niveau, elles se disent victimes de trahison. Quand tu veux consommer local et qu’elle n’a pas envie parce que tu n’as pas satisfait à sa longue liste de doléance, elles parlent de « viol conjugal ». Seigneur, où allons-nous ?.

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars 2014 à 07:37
      En réponse à : Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

      message plein de vérité et qui se disent souvent tout bas pour ne pas être traité de misogyne ou de racisme à l’égard des femmes. Ah ! le copier-coller sans discernement dont les conséquences pourraient être désastreuses pour les foyers fragiles et cela par la faute de prétendues femmes émancipées.ce serait vraiment dommage.

      Répondre à ce message

    • Le 9 mars 2014 à 08:47, par ouessal
      En réponse à : Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

      S’ il vous plait, je vous conseille de chercher à mieux cerner le sens de VIOL et ensuite de VIOL CONJUGAL. Ne pensez vous pas que la femme peut également violer son mari ? Ne vous emporter pas sur les mots et sur les problèmes réels. Ce que vous vivez chez vous est très différents de ce que Gomma vie .Quand vous parler de réparation de clitoris, je puis vous dire que vous n’êtes pas bien placé en tant qu’homme, de juger de cette situation. Pour mieux comprendre certains problèmes de femmes, pensez à vos filles et non pas à votre propre femme. Sachez que chaque individu a une confiance extraordinaire en son propre jugement et en ses pratiques propres.

      Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 09:45
        En réponse à : Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

        C’est une possibilité qu’une femme viol son mari mais dans le cas présent la victime est sous entendu et même un âne te dira qui en est victime. Entre nous depuis quand le viol conjugal est il un problème au Faso ? Cite moi simplement 5 cas d’hommes qui ont été victime de viol au Faso ici dans la rue comme comme au foyer

        Répondre à ce message

    • Le 9 mars 2014 à 15:33, par BISMARK
      En réponse à : Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

      Tres bien vu cher ami. Au finish on se demande ce qu’elles veulent:une chose et son contraire. Pour ce qui concerne le viol conjugal, soyons un peu prudent car il ya tres souvent des boucs insatiables qui veulent 7 jours sur 7 mettre leur arme a niveau

      Répondre à ce message

    • Le 9 mars 2014 à 16:24, par ouessal
      En réponse à : Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

      cher frère, je vous conseille de chercher à mieux cerner le sens de viol et de viol conjugal.Ne vous emporter pas sur le fait que l’on dénonce les problèmes réels. Si non, vous serrez comme un partisan du silence complice. A ce que je sache, un homme peut être également victime de viol conjugal. En outre, en tant que femme victime de L’excision je puis vous affirmer que l’absence du clitoris peut être un obstacle à l’accomplissement de ce vous appeler premier devoir de femme. Où va également le monde quand on fait soumettre à la femme et avec persistance, des pratiques rétrogrades et dégradantes qui l’empêchent d’affirmer sa féminité, et que en retour on refuse de reconnaitre le mal que l’on cause à son semblable.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 15:42
    En réponse à : Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

    Je loge près d’une chambre de passe à Ouaga. Mais j’étais découragé de constater dans la nuit du 8 mars que toutes les femmes que les hommes amenaient dans ce lieu portaient toutes les pagnes du 8 mars. Je cherchais le numéro de téléphone d’une presse pour venir être témoin ; malheureusement je n’ai pas pu l’avoir. QUEL SACRILÈGE !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 10:08, par BIBOIN
    En réponse à : Aux femmes : FEMME NOIRE, TU ES TERRE ENTIERE

    Bonjour,
    mes chers frères, quand ont parle de la femme ont parle de nos mamans,nos sœurs et nos filles,pas seulement de nos épouses. Un de mes amis d’enfance aime dire que : "aujourd’hui toutes les femmes de ce pays sont émancipées mais le problème est qu’elle ne sont pas toutes libres".Il parle de la liberté de la femme."Connaitre ses droits et ses devoirs est une émancipation, les exercé sans problème est une liberté"dit mon ami. Oui, quoi qu’on dise, tout ce que nous faisons, c’est d’un côté pour donné satisfaction à une femme ; guai ou hétérosexuel.Respectons les, et donnons la femme sa liberté.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés