Situation politique nationale : « Le groupe parlementaire CDP se démarque résolument de ceux qui hier disaient oui à tout… », dixit Alain Yoda

mardi 4 mars 2014 à 23h48min

Les journées parlementaires du groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ont pris fin à l’issue de 48 heures de réflexion autour du thème « Démocratie, dialogue politique et paix sociale ». La cérémonie de clôture organisée à cet effet, a connu la présence des membres du Secrétariat exécutif du parti dans une salle pleine à craquer avec une forte coloration de bonnets rouges, et où la situation politique nationale a été dépeinte, les actions futures du groupe parlementaire déclinées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation politique nationale : « Le groupe parlementaire CDP se démarque résolument de ceux qui hier disaient oui à tout… », dixit Alain Yoda

Des rangs du groupe parlementaire CDP de 70 membres initialement installés à l’hémicycle, il y a eu deux démissions dont une – celle du Larlé Naaba Tigré - intervenue dans le contexte de la vague de défections individuelles et collectives qu’a connue le parti en début d’année 2014. Ces deux postes ont été pourvus, et c’est un groupe parlementaire CDP « toujours au nombre de 70 » que son président Alain Yoda, a présenté à la cérémonie du jour. Ce sont eux qui, 48 heures durant, ont « planché, à en croire Alain Yoda, avec des communicateurs avertis  », sur le thème sus-indiqué « dont l’actualité est évidente ». C’est un thème, précise Alain Yoda, qui « montre, à souhait, que le Groupe parlementaire CDP est en phase avec son parti et également en phase avec son peuple qui l’a mandaté  ».

Et aujourd’hui, confie le président Alian Yoda, « Les membres du groupe parlementaire CDP ont une culture politique et une vision politique qui leur permet de tenir tous les débats ». Un groupe qui, ajoute-il, « se démarque résolument de ceux qui hier disaient oui à tout, et qui, aujourd’hui, sans avoir engagé le débat en interne, disent non à tout ce qu’ils ont fait adopter ». Mieux, « Le groupe parlementaire CDP continuera d’appuyer le gouvernement dans la mise en œuvre du programme sur lequel le candidat Blaise COMPAORE a été élu  ». C’est du moins, ce qu’a annoncé de vive voix Alain Yoda qui, interrogé sur les projets du groupe durant la session parlementaire qui s’ouvre demain 5 mars 2014, dira : « Nous allons aller discuter des lois dans les commissions et ensuite les voter ; et voir dans quelle mesure nous pouvons imaginer des propositions de loi de nature à répondre aux besoins de nos populations ; en même temps que nous allons contrôler l’action du gouvernement  ».

Le patron de la cérémonie, le SEN Assimi Kouanda, après avoir félicité et le président de l’Assemblée nationale et l’ensemble du groupe parlementaire à l’honneur, dira que « le CDP est convaincu que la démocratie s’exerce et prospère avec le peuple ». Et d’ajouter, « Le CDP s’élève contre la prise en otage de la liberté et du devenir du peuple par la promotion de la pensée unique, au mépris même des principes essentiels qui fondent la démocratie ». Et sa conviction à lui, c’est que « La participation réelle des citoyens à la réflexion sur les questions concernant le présent et l’avenir de la nation est, plus qu’une simple option, un impératif dicté par la marche et l’ancrage actuel de la démocratie ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés