Production d’électricité : Un retard « inexplicable » dans le projet d’extension de la Centrale électrique Bobo II

mercredi 26 février 2014 à 04h59min

Le ministre des Mines et de l’Energie, Salif Lamoussa Kaboré, s’est rendu le lundi 24 février 2014 à Bobo-Dioulasso, sur le chantier des travaux du projet d’extension de la centrale électrique Bobo II. Le constat semble amer, puisque le chantier accuse un grand retard.

Production d’électricité : Un retard « inexplicable » dans le projet d’extension de la Centrale électrique Bobo II

Les coupures intempestives d’électricité continueront. Et pour cause, le projet d’extension de la centrale électrique Bobo II, dont la première tranche additionnelle de 20 MW devait normalement être opérationnelle en mars 2014, accuse un grand retard. Lancé en juillet 2013, le projet devait renforcer la production d’électricité pour faire face à la période de canicule. Financé par l’Etat avec le soutien de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) à 41, 4 milliards de F CFA, le taux d’exécution est de 47%. C’est, en effet, le constat qu’a fait le ministre des Mines et de l’Energie, Salif Lamoussa Kaboré, lors d’une visite du chantier. Un retard que les responsables de l’entreprise en charge du projet devront expliquer.

Un retard incompréhensible

Difficile pour eux de respecter le délai de quelques semaines qui leur reste au regard des difficultés que le responsable de l’entreprise en charge de la construction a du mal à expliquer. Des difficultés qu’il justifie, tantôt par l’acheminement des machines, tantôt par le plan de réalisation. « Nous sommes en retard, mais nous faisons le maximum pour avoir le matériel et les machines afin de poursuivre les réalisations  », explique Aaron Gal, le responsable représentant l’entreprise en charge de la construction. Une explication qui convainc mal voire pas du tout le ministre Lamoussa Kaboré qui tente d’en savoir davantage. « Vous n’avez pas répondu à ma question », relance le ministre.

« Vous avez pris des engagements et il faut les respecter » a argué Salif Lamoussa Kaboré. Face à cette situation « inexplicable », le ministre veut clairement situé les responsabilités. Il a exigé du directeur général de la SONABEL, Apollinaire Ki, une rencontre avec les responsables de l’entreprise dans les prochains jours. Pour lui, alors que l’Etat burkinabè a honoré ses engagements financiers, le peuple ne peut pas subir les conséquences d’un retard qui ne lui incombe pas. «  Aujourd’hui, qu’est-ce que nous allons dire au peuple ? Que vous êtes en retard ? Vous avez pris des engagements pour mars 2014 pour la centrale et voilà que vous êtes loin d’être prêt », a-t-il dit, visiblement remonté.

Plus de 130 milliards F CFA entre 2008 et 2014

Entre 2008 et 2014, plus de 130 milliards de FCFA repartis entre la centrale de Komsilga et celle de Bobo-Dioulasso ont été injectés dans le secteur de l’énergie en vue d’augmenter les productions d’électricité. Ce secteur qui est une priorité du gouvernement, selon le ministre Kaboré, bénéficie également du soutien des partenaires techniques et financiers du Burkina Faso, vise à satisfaire l’offre dans la fourniture de courant électrique. A titre d’exemple, a-t-il dit, la centrale de Bobo-Dioulasso recevra de nouvelles capacités de production de l’ordre de 48MW. «  Nous attendons le premier moteur pour le mois de juin 2014 avec un premier fonctionnement en septembre et la deuxième tranche de 24MW en fin d’année », assure le ministre. A l’entendre, ce projet de 41,4 milliards de F CFA a permis la création de 150 emplois. Salif Kaboré veut éviter à Bobo les problèmes de la centrale thermique de Komsilga. Au lieu du port d’Abidjan, c’est celui de Tema qui sera le principal fournisseur.

Bassératou KINDO

Pour le Faso.net

Messages

  • BONJOUR JE NE SAIS PAS POURQUOI VOUS NOUS PARLER DE RETARD INEXPLIQU2 .C4EST PRATIQUEMENT UNE HONTE ET UNE PREUVE DE GESTION DU POUVOIR CAR GOUVERNER C4EST PRÉVOIR .IL SUFFIT JUSTE DE REGARDER COMMENT LES CHOSES SONT POUR SAVOIR QUE NOUS AVIONS UN MINISTRE QUI N4EST PAS LA HAUTEUR .QUELQU4UN QUI A ÉTÉ INCAPABLE DE G2R2 UNE STRUCTURE COMME LA SONABEL ONT LUI CONFIE TOUT UN MINISTRE BREF TOUT CELA NOUS MOTIVE 0 LUTTER AVEC L’OPPOSITION .

    MONSIEUR LE MINISTRE VOUS ÊTRE JUSTE INCOMPÉTENT

  • il est bon de situer effectivement les responsabiltés car les entrepreneurs doivent savoir qu’on ne doit pas badiner avec l’Etat, alors même que ce dernier a fait d’énormes sacrifices pour s’acquiter de sa part. cependant que faisaient depuis tout ce temps les services techniques de suivi et de ontrôle du ministère en charge ?

    • Très bonne question Mr DAO

    • mes frères, c’est d la poudre aux yeux.ce n’est pa l’unique marché qui accuse d retard.rares sont les marchés exécutés à temps.d’ailleur,l ministre était dja o courant d c retard.tous les contrats signés en conseil des ministres font l’objet d suivi particulier et régulier.c’est gamation.

    • En tous les cas arrêter vos délestage dans la région de l’Ouest. Vous savez que vous privez cette population injustement de l’électricité. Cette population souffre de la mauvaise gestion des ressources nationales,sachez chers messieurs que nous ne sommes pas tous des SAlia dans cette région.

    • Rien d’étonnant avec ce regime,la malgouvernance,tous des corrompus !L’entrepreneur sait qu’il ne craint rien,s’il a mouillé des bouches !!Ainsi va le Burkina nouveau !Comment comprendre,un chantier qui doit etre livré en mars 2014,se trouve etre exécuté à un mois du delai à 47% !Monsieur le ministre ,dites-nous tout svp !

  • Ce Monsieur de la Sonabel doit arrêter de prendre le peuple burkinabè comme des imbéciles en cessant tout simplement de parler. Cet entreprise est à l’image de son client représenté par ce Monsieur de la sonabel qui n’a jamais été à la hauteur des attentes des consommateurs depuis qu’il est là. et si ne n’est pas la faute de Narcisse, c’est la faute de l’entreprise en charge de tels ou tels travaux. Aujourd’hui, la sonabel fait la honte du PROGRES au burkina et court derrière le développement qu’elle ne rattrapera malheureusement jamais, tant elle est aussi vieille de ses machines, de ses technologies que de ses responsables qui n’ont pas entraîné une proactivité dans les performances de la sonabel d’hier à aujourd’hui : Quand ils venaient à la sonabel, la sonabel n’avait pas de problème et les clients aussi. C’est insultant qu’on vienne aujourd’hui nous faire l’etat des lieux d’un chantier en retard pour justifier le calvaire que le peuple doit encore endurer par la faute de la sonabel. Le véritable responsable est d’abord ce Monsieur de la sonabel qui fonctionne sans obligation de résultats avant d’être l’entreprise à qui il a confié les travaux

  • Ca c’est ridicule,le ministre ne nous dira pas que c’est maintenant qu’il est au courant de ce retard.Que les gens nous prennent un jour au serieux.C’est comme ca ils font et personne ne nous respecte la.

  • Nous sommes surpris que le Ministre soit surpris que les travaux n’avancent pas. Dans les vrais pays, on l’aurait démissionné direct. Si j’étais ministre, et si j’avais des services de contrôle, et si je voyais comment on coupe le courant chaque jour dans notre pays, moi même et mes collaborateurs suivraient ce dossier au jour le jour au regard de l’importance des défis. Le Ministre sait très bien pourquoi l’entrepreneur s’en fout de respecter les délais. Il en de même pour l’aéroport de Donsin où Azimo est fortement en retard sur la réalisation des maisons de recasement des déguerpis. Le ministre sait très bien pourquoi lui et ses services n’ont aucune autorité sur les entrepreneurs. Donc c’est du vent. Tout cela pour nous convaincre qu’ils travaillent et pour nous amadouer pour changer l’article 37. Haa, ces chantiers du référendum. Mais je voudrais rassurer le gouvernement que cela ne change rien quant au respect strict de la constitution

  • il y a une structure de contrôle du ministère qui est sur place et qui suit l’évolution des travaux mais comment le ministre semble être étonné de voir l’état des travaux ? y a t-il pas de compte rendu ?

    • Ne vous foutez pas de nous et arrêtez d’insulter l’intelligence du peuple Burkinabé. Tu sais pourquoi ça n’avance pas et ceux depuis belle lurette.
      Ce n’est pas pendant que le peuple souffre de chaleur que tu vas aller visiter cette centrale et jouer à l’innocent. De grâce tais toi. Si tu sais ce qui s’est passé avec Komssilga, tu sais aussi ce qui se passe avec Bobo. Les mêmes causes ont produit les mêmes effets.
      Courage à mon cher peuple. Chaque chose a une FIN.

    • de projet de gauche a droite derrière avant on vous voit venir c’est à la fin du mandat du capitaine blaise qu’on multiplie les projets qui ne vont même pas voir le jour au finish pour après dire que BAISE DOIT RESTER AU POUVOIR APRES 2015 POUR achever ses projets. Même ta propre maison tu va mourir sans finir de construire ou arranger. Le ministre fait de la publicité ,le peuple est vigilent.vous etiez ou depuis 27 ans de rrègne

  • Bonjour, voyez-vous on gère notre pays comme on gérerait une simple cabane. Le même Lamoussa nous a fait avaler des couleuvres à la SONABEL et mieux, il a été promu Ministre pour encore continuer à nous égrainer des échecs interminables dans ses projets. Komsilga, interconnexion, Bobo II et que sais-je encore ! Vraiment si nous citoyens, nous ne savons pas ce que nous voulons, eux au moins ont un objectif, mettre le grappin sur les maigres ressources de notre pays et foutre le camp au moment venu. Alors, ouvrons l’œil et le bon !
    Le Burkina sera ou ne sera pas par l’inertie ou par les actions raisonnées de ses filles et fils. Pensons-y !

  • Moi je voulais seulement qu’on me cite un projet d’infrastructure dans ce pays du Burkina où il n’y a pas de retard. un seul ? 47% de réalisation, peut être dans la réalité c’est 30%. et coment rattrapper un tel retard dans le béton ? un béton quand c’est programmer pour 30 jours, c’est 30 jours au moins ; pas moins surtout que c’est pour infrastructure de pointe. si c’est pour passer à la télé et se faire voir, oui ; mais nous ne sommes pas dupes. Avant Lamoussa, c’était le Premier ministre, ministre de l’enseignement supérieur, ministre des infrastuctures,ministre de...et je ne sais qui encore ?! s’il vous plaît, le disque est rayé !

  • Bonjour tous le monde,

    J’ai moi-même vu récemment sur le panneau qui donne les informations sur le chantier de la route de Saaba (Maitrise d’ouvrage, maitrise d’oeuvre, délai d’exécution, ...) : FINANCEMENT BUDGET DE L’ETAT EXERCICE 2011. Nous sommes en 2014 et les travaux sont loin d’être à 25% d’exécution.
    Trouvez l’erreur !

    C’est pour dire que les retards au niveau des délais d’exécution des travaux semblent être la norme au BF.
    Nous sommes à même de nous poser un certain nombre de questions :
    - Les contrôleurs des travaux font-ils leur travail ?
    - Le ministre en charge fait t-il son travail ?
    - L’entreprise était-elle en mesure d’exécuter les travaux dans les délais ? (Compétences techniques, management de projets ?...)

    En résumé, on commencera à avoir des travaux exécutés à temps lorsqu’on se posera les bonnes questions et lorsqu’on mettra en œuvre les plans d’actions pour y arriver.

    A bon entendeur salut !

  • Ce retard est une preuve supplémentaire de l’amour que Blaise a pour bobo

  • PARCE QUE S’EST BOBO OU QUOI !, INCOMPRÉHENSIF CETTE HISTOIRE , COMMENT UN CHANTIER DÉBUTÉ EN 2008 QUI DOIT ÊTRE CENSÉ TERMINÉ EN MARS 2014, VOUS MONSIEUR LE MINISTRE VOUS VOUS PRÉSENTÉ EN FIN FÉVRIER POUR VOIR LE CHANTIER OU EST LE SÉRIEUX .

  • PARCE QUE S’EST BOBO OU QUOI !, INCOMPRÉHENSIF ET INEXPLICABLE CETTE HISTOIRE , COMMENT UN CHANTIER DÉBUTÉ EN 2008 QUI DOIT ÊTRE CENSÉ TERMINÉ EN MARS 2014, VOUS MONSIEUR LE MINISTRE VOUS VOUS PRÉSENTÉ EN FIN FÉVRIER POUR VOIR LE CHANTIER OU EST LE SÉRIEUX .

  • Encore ce ministre aux sorties fracassantes. Mr le ministre il faut arrêter les verbiages unisites qui font croire à votre bonne foi. Vous êtes au parfum de ce retard et peut être même la cause. L’échèc de Komsilga en dit long.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés