Electrification rurale : Akon en parle avec le président Blaise Compaoré

samedi 15 février 2014 à 03h44min

Akon, son nom à l’état civil Alioune Badara Thiam, séjourne depuis hier 13 janvier 2014 au Burkina dans le cadre d’un projet d’électrification en Afrique. Il a été reçu, en audience, ce vendredi 14 février 2014, par le président du Faso, Blaise Compaoré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Electrification rurale : Akon en parle avec le président Blaise Compaoré

Après Dakar et Bamako, Akon est arrivé dans la capitale burkinabè. Parti de son pays, les Etats-Unis, dans le cadre d’un périple nommé : « Tournée d’Akon en faveur de l’électrification de l’Afrique » qui le conduira dans 9 pays africains, il a été reçu par le président du Faso. Il est porteur d’un projet d’électrification de villages en Afrique. Baptisé : « Akon Lighting Africa », ce projet a pour but d’apporter de l’électricité à près d’un million de ménages ruraux africains, à l’aide de l’énergie solaire.

A l’issu de son entretien avec le chef de l’Etat, l’artiste a d’abord indiqué que « le problème en Afrique est l’électricité. Car sans elle, on ne peut rien faire ». Alors que, selon son constat, les populations des zones rurales ne disposent pas d’électricité. Comme il fallait s’y attendre, les échanges avec le chef de l’Etat ont été conviviaux.

Le projet dont il est porteur vise à électrifier des foyers en Afrique d’ici fin 2014. Au Burkina Faso, ce sont 150 000 à 200 000 foyers qui seront concernés par cette opération. « Nous voulons apporter notre contribution pour aider l’Afrique », a-t-il ajouté.

Avec le chef de l’Etat, Akon avait discuté du projet en septembre 2013 lors du séjour du président Blaise Compaoré à New York. « Il (NDLR, le président du Faso) avait absolument voulu qu’on vienne implémenter le projet au Burkina », a précisé l’artiste, non sans fierté, d’apporter une solution à l’un des problèmes de l’Afrique.

Le coût du projet n’est pas encore totalement défini. « Pour l’instant, on est au début et on est en train de visiter les pays, aussi différents les uns que les autres. Après, on va faire des études pour évaluer les coûts », a indiqué Akon avant d’ajouter que le coût sera abordable et sera d’ailleurs préfinancé.

A la question de savoir si ce projet servira à faire du business ou du social, Alioune Badara Thiam alias Akon est clair : « Les deux ».

Au total 9 pays ont été retenus pour recevoir le projet. Il s’agit du Sénégal, du Mali, de la Guinée, de la Gambie, du Burkina Faso, de la Guinée équatoriale, du Gabon, du Congo et de la Côte d’Ivoire. Il va concerner plus d’un million de foyers.

Akon et les Kora Awards

On se rappelle que l’artiste avait été annoncé en grande pompe comme la personnalité vedette de l’édition des Kora à Ouagadougou. Après tant de bruits, les spectateurs et téléspectateurs avaient eu la mauvaise surprise d’apprendre que le musicien américano-sénégalais n’avait pas fait le déplacement de Ouagadougou. Interrogé sur la question, il dit n’avoir pas eu l’information à temps. « C’est après l’évènement que j’ai été informé que je faisais partie des invités. Malheureusement, le promoteur a parlé avec une personne qui prétendait me représenter alors qu’il n’était pas membre de mon staff. Malheureusement cela arrive souvent. Je n’en veux pas aux promoteurs des Kora Awards car ils ont voulu faire quelque chose de bien », a-t-il justifié son absence. Mais tout n’est pas totalement perdu car Akon va « organiser un concert à Ouagadougou pour la jeunesse burkinabè ». Voilà qui calme les ardeurs des uns et des autres.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés