Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

jeudi 6 février 2014 à 04h08min

L’annonce du départ, du président de la Fédération des églises et missions évangéliques (FME), Pasteur Samuel Yaméogo, du groupe de médiation a suscité et continue de susciter beaucoup d’interrogations. Eh bien, le Pasteur s’explique dans les lignes qui suivent où il évoque la non participation de la FME au Collège des sages auquel ont pris part les trois autres membres du groupe de médiation ; à savoir l’ancien président Jean-Baptiste Ouédraogo, Monseigneur Paul Y. Ouédraogo, El Hadj Mama Sanou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

« La recherche de la paix à tous les niveaux est, pour la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME), un ordre du Seigneur selon les Saintes Ecritures :
Mathieu 5 : 9 « Heureux ceux qui procurent la paix car ils seront appelés fils de Dieu. »
Romains 12 :18 : « S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. »

La FEME n’épargnera donc aucun effort pour s’associer aux autres communautés religieuses du pays à la recherche des voies et moyens pour consolider la paix et la cohésion sociale.

Cependant, la FEME qui a été contactée en tant que communauté religieuse pour prendre part à la médiation, a constaté que les autres représentants participent sous la bannière du Collège de Sages qui n’engage pas explicitement leurs communautés religieuses. C’est pourquoi, faute d’homogénéité, la FEME se retire de la Commission.

Mais, nous exhortons tous les fidèles évangéliques à de ferventes prières pour une paix durable dans notre pays et dans la sous- région. Pasteur Samuel YAMEOGO

Président de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME)

Je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous, autre chose que Jésus-Christ et Jésus Christ-crucifié. 1 Cor.2 :2 »

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 février 2014 à 12:14
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    C’est trop facile ça ! Laissez écrire l’histoire sans vous.

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 14:25, par SuisVraimentFaché
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Suis d’avis avec ton commentaire ! Ce n’est pas parce qu’on nous avait exclu du Collège des Sages, qu’il faut qu’on s’exclut nous-mêmes ! J’aurai crié au scandale si on n’avait pas été approché ! En tant que membre de cette communauté, moi j’estime que l’avis de nos responsables est plus qu’utile et qu’on a pas le droit de nous dérober comme -ça ! Pasteur, rejoignez les autres ! Et si vous n’êtes pas d’avis avec les autres membres du comité, c’est une raison encore plus importante pour y siéger parce que ça signifie que votre apport est d’autant plus intéressant !

      Répondre à ce message

      • Le 5 février 2014 à 22:41
        En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

        merci pasteur de ne pas cautionner cette trahison de transition

        Répondre à ce message

        • Le 6 février 2014 à 09:26, par Verseau
          En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

          De quelle trahison tu parles ? Quand on n’a rien à dire on se tait ! Le plus grave n’est pas la méchanceté des gens méchants mais le silence des gens biens.

          Répondre à ce message

        • Le 6 février 2014 à 11:27, par MECONTENT
          En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

          Ce pasteur ne veut pas la paix au Faso. Quel que soit les difficultés, il faut les surmonter au nom de la paix. C’est une honte pour un responsable comme vous de quitter avec ces justifications. Bonne suite à ceux qui n’ont pas démissionné.

          Répondre à ce message

        • Le 6 février 2014 à 14:13, par Paris Rawa
          En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

          Je suis tout à fait d’accord avec le pasteur pour les raisons évoquées : pourquoi doit-il être là-bas pour représenter sa communauté alors que les autres y sont à un titre personnel !? La première déclaration du groupe des médiateurs avait bien dit qu’ils s’étaient auto-saisis de la question à un titre personnel ! Si ce n’est pas le cas du pasteur, ça aurait été un vraie trahison de sa communauté de l’engager au sein d’une groupe d’individu agissant en leur propre nom et nom en tant que représentant de leur communauté. En plus les autre, contrairement à lui, sont d’anciens membres du collège des Sages. Non le pasteur a raison de se retirer. A moins de mettre en doute les raisons avancées on ne voit pas ce qu’on peut lui reprocher. Il mérite respect !

          Répondre à ce message

      • Le 6 février 2014 à 10:55, par Lumière
        En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

        Pasteur dit nous la vrai raison. Nous ne sommes pas dupés, c’est trop facile d’évoquer la raison d’homogénéité. Avant de t’engager tu savait très bien que n’avait pas fait parti du collège des sages et eux oui. Les autres savait également que tu n’avait pas fait parti du collège mais malgré tout ils t’ont contacté c’est à dire que ce critère ne compte pas.

        Répondre à ce message

        • Le 6 février 2014 à 16:51, par Paris Rawa
          En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

          Si vous pouvez apporter des preuves que les raisons avancées par le Pasteur ne sont pas les bonnes, alors faites-le clairement. Sinon vous lui faites un très mauvais procès d’intention ! Le débat politique actuel n’a pas besoin de telles accusations infondées qui vont chercher des poux sur la tête de personnes présumées innocentes. Cependant, le principe même de la médiation en l’absence d’une vraie crise est critiquable, d’autant plus qu’on ne perçoit guère l’utilité (ne parlons pas de nécessité) de la curieuse période de transition que les médiateurs proposent. La période de transition constitutionnelle va de l’ouverture de la campagne électorale pour l’élection du nouveau président et s’achève avec la passation de service et sa prise de fonction en fin 2015. A-t-on besoin d’une autre période, non constitutionnelle ? Pourquoi faire ? Les médiateurs ont-ils oublié que ce qui fait protester l’opposition et la société civile c’est la volonté exprimée de Blaise Compaoré de déborder de la limite constitutionnelle de son mandat présidentiel ! Pourquoi va-t-on croire raisonnable qu’il reste encore au pouvoir après la fin de son mandat, pour une transition qu’il se refuse à faire maintenant, dans la durée de presque 2 ans qui lui reste encore ? En fait de transition, qu’a-t-il de si important à faire ? Qu’il se contente de rester au pouvoir jusqu’à la date et à l’heure de la passation de service avec le président élu. C’est plutôt le nouveau qui aurait pu avoir besoin de temps pour se préparer, mais le principe de la continuité de l’État ne supporte pas de tels caprices. Cette proposition des médiateurs est très bizarre et c’est inacceptable de la part de gens censés impartiaux et œuvrant pour la paix ! Ils nous doivent des explications, à moins de retirer cette proposition curieuse.

          Répondre à ce message

      • Le 6 février 2014 à 14:47, par Hum !
        En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

        On a tendance à croire qu’un leader réligieux est de facto un homme sage.
        Combien de manipulateurs peut-on citer, même le christ en était tellement conscient qu’il n’a eu de cesse de le repéter.
        L’homme de Dieu n’est pas celui qui se le revendique mais celui qui comme le bon samaritain a su porter son amour à son prochain.
        C’est pourquoi moi je suis resté dans la croyance en mes ancètres. Eux au moins ne sont pas tributaires de certains dogmes apportés de loin.
        On m’a enseigné en tout cas l’amour du prochain, sans forfaiture et sans hypocrisie. Je ne le dis pas pour ce pasteur que je respecte. Mon propos s’adresse à tous.

        Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 16:00
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Bon Dieu, c’est quoi son histoire Pasteur ? Vous avez été contacté par des personnes dignes et vous les connaissez bien ou pas. Je pense qu’il faut s’engager clairement. Dans tous les cas, les membres du collège des sages ont sauver une fois ce pays. Dites nous la vérité Pasteur,

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 22:54, par kiendrebiogo moussa
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      il faut que les gens cesses d’empoisonner l’atmosphère politique car en ce qui concerne l’article 37 , sachons qu’il est modifiable ! et notre constitution n’en dit pas le contraire .laissons alors le peuple décidé de l’avenir de notre pays par un référendum qui ne fera que nous arrangé !

      Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 01:13
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Pasteur YAMEOGO, vous êtes président d’une structure qui par nature manque d’homogénéité. Pourkoi tenez-vous tant à l’homogénéité comme condition sine qua non pour apporter votre pierre à l’étification de la paix ?

      Répondre à ce message

      • Le 7 février 2014 à 06:49, par LA VERITE
        En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

        je pense qu’il faut lire le message du Pasteur dans le fond et non dans la forme des mots. c’est une très grande responsabilité que d’engager toute une communauté religieuse dans une mediation aussi problématique. Aucune communauté religieuse n’est représentée dans cette médiation ;les responsables religieuses représentés dans cette médiation le sont de leur propre chef et en tant que membre du collège des sage. le Pasteur peut peu être rejoindre la médiation après mais non comme représentant de la FEME même s’il n’était pas membre du collège des sages.... C’est suffisamment clair pour qui veut comprendre

        Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:18, par Demo
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Cher pasteur,c’est quoi cette ambiguité ???Ne vous êtes vous pas contacté avant de prendre part ou alors c’est quand vous avez compris que les autres voulaient être claires avec Blaise que vous vous retirer ? Nous, le peuple vous a vu faire des vas-et viens chez notre torpilleur Blaise...donc on est libre de penser que vous avez soupé avec lui et donc vous êtes 1 de ses nombreux complices qui rendrons des comptes bientôt....Vive le changement.A bon entendeur,salut.

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 12:39
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Vraiment notre pasteur déconne quoi. Tu veux la paix et tu es rancunier jusqu’à ce point ? Simplement parceque tu n’as pas eu les indemnités comme les participants au collège des sages. Les Evangeliques ont intérêt a chasser ce monsieur a leur tête pendant qu’il est temps." La paix c’est pas un mot, c’est pas la theorie biblique mais c’est l’ouverture du coeur, le pardon, le comportement". En tant que faiseur de paix tu pouvais noter au passage la non considération de l’Eglise evangelique lors du collège des sages et travailler pour l’amour de Dieu et la paix sociale ici bas. Oubien tu voulais être l’initiateur pour récuperer des "feuilles". Caméleon.Quel témoignage pour un serviteur de Dieu ???????????????????????

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 12:44
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Cher Ami,
      Je pense que tu n’as pas bien compris ou que tu n’as pas lu les recommandations du comité de médiation. Leurs recommendations font l’affaire de Blaise Compaoré. En gardant ta position tu risque de te réveiller dans 10 ans et trouver toujours que c’est BC qui est toujours Président. Ils proposent une transition à la fin de ce mandat (2015). Je te rappel que Laurent GBAGBO est resté Président de transition pendant 8 ans (2002 à 2015). Conclusion de mon message, je trouve que le Pasteur a bien fait que quitter

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 14:20, par Yelmanegda
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Chers internautes comprenez bien la position du Pasteur, tous les autres membres sont enregistrés sous l’étiquète ancien membre du collège des sages que ce soit l’Imam ou le Monseigneur. Il n’est pas dit qu’ils sont médiateurs au nom de leur communauté religieuse. Seul le pasteur est enregistré sous le nom d’une communauté religieuse. Rappelez-vous chers lecteurs, il n’y a pas encore longtemps sur la toile, il était reproché aux religieux de ne s’être pas concerté pour faire une déclaration sur la situation nationale quand le problème du Sénat a éclaté à ses débuts. comprenez que le Pasteur ne soit pas à l’aise d’être le seul représentant d’une communauté religieuse dans cette équipe. Il aurait fallu l’invité à son propre nom et non au nom de la communauté évangélique. Mettez en place une structure de médiation qui implique toutes les communautés religieuses et vous verrez le Président de la FEME, le Pasteur Samuel YAMEOGO prendre part.
      Pasteur, vous avez été sage dans votre décision. Que le Seigneur continue de vous guidé.Paix au Burkina Faso !

      Répondre à ce message

      • Le 6 février 2014 à 10:03, par Seigneur
        En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

        Je ne comprends cette affaire de représenter une communauté religieuse. Croyez vous que si l’Imam ou Mgr fait gaffe leur communauté sera épargnée ? Jamais. La preuve est qu’on dit "Imam" et "Mgr" un tel. A ce titre, ils ne peuvent agir en dehors de leur communauté. Ils ne peuvent s’en séparer. Catholiques Musulmans et hommes de volonté prient pour que il n’y ait pas honte dans cette aventure de recherche de paix initiée. Il y va de leur honneur car en chacun de ses hommes ils se retrouvent eux aussi. Alors dire que c’est le pasteur seul qui représente une communauté religieuse n’est pas juste. Les autres le sont aussi. Le reproche en terme de représentativité que l’on pourrait faire au groupe c’est l’absence de traditionnaliste. Mais normalement, en rien cela ne doit gêner car on ne cherche pas à ce que les religions soient représentées mais à avoir un groupe d’hommes avertis qui nous sortent de cette menace quelque soit leur religion.

        Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 17:48, par DV
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      La Bible dit que notre OUI soit OUI et que notre NON soit NON. ce révirement n’est pas honorable pour l’église évangélique. pas du tout. le pasteur KARAMBIRI avait d’ailleurs prévénu le président de la FEME lorsque celui-ci était allé à KOSYAM rencontrer Blaise au plus fort des manifestations sur le sénat. il n’ ya pas longtemùps, un pasteur d’une petite église avait recu une révélation qui faisait cas d’une confusion provoquée par le président de la FEME. Les fidèles de cette église avaient prié pour contrecarrer la chose. mais apparemment, il va falloir encore jeuner et prier

      Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:27, par Kamélé
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Dans cette même logique le groupe devrait faire appel à Monseigneur Anselme Titiama Sanou, président du collège des sage à l’époque. Il parait que lui, il est capable de dire la vérité et que c’est pour en pas dire la vérité, rien que la vérité et seulement la vérité qu’il n’est pas appelé. il est encore en vie et on peut, on doit l’appeler même si on n’aime pas ses beaux yeux

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:34, par le mortel
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Je suis étonné par ce revirement d’autant plus que ce groupe n’est pas le collège des sages même si quelques membres sont des anciens de ce collège ! Et une personnalité morale de la trempa du pasteur ne devrait pas s’engager pour une si grande cause et se retirer aussi simplement. N’était-il pas convaincu avant de s’annoncer dans le groupe ? Partage-t-il vraiment la position du groupe ? La vraie raison doit être dans le fait qu’il ne partage pas la position des autres membres

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:34
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Voyez-vous,quand je disais que cette affaire sentait l’entourloupe de blaise compaoré pour divertir le peuple,vous avez là un des faits patents.Comment des gens sérieux qui se disent médiateurs "auto saisis" viennent une première fois se présenter à la presse et au moment de rentrer dans les choses sérieuses,il y a des désistements ? cela prouve une fois de plus que c’st un truc non mûrit,fait à la hâte pour amuser la galerie. le pays est il en crise ?NON.Alors une médiation pourquoi faire ?Pour nous divertir pendant un certain temps.Alors qu’il est dos au mur puisque tous ses plans ont échoué lamentablement,le boulanger Blaise Compaoré nous sort son joker JBO pour enfariner les Burkinabè.La ficelle est trop grosse,j’invite donc l’opposition à une très grande vigilance maintenant que la victoire est si proche car le camp d’en face est débousolé avec son navire CDP qui a pris l’eau comme le titanic.Pour être clair,Blaise et le CDP sont aux abois et c’est le moment pour l’opposition d’être très ferme à savoir:Pas de sénat,pas de référendum sur l’article 37,pas de lenga à accorder à Blaise Compaoré.Election présidentielle en novembre 2015 sans bien sûr Blaise Compaoré.Aucune impunité à accorder à Blaise Compaoré et son clan:ils doivent tous répondre de leurs crimes de sang et économiques.Blaise Compaoré n’est pas le nombril pour qu’il nous fasse perdre autant de temps.Qu’il dégage en 2015 et il dégagera en 2015,c’est quasi certain.La patrie ou la mort,nous vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 14:44, par Rakiss’sida
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Mon ami, lis à haute voix les rapports de la médiation entre les différents partis avant de te lancer dans des incantations hystériques.
      « l’adoption d’un mécanisme qui pourrait ménager une sortie honorable à Monsieur le Président du Faso, l’ouverture d’une transition démocratique apaisée au terme de son mandat constitutionnel » ne veut pas dire accorder un bail supplémentaire à Blaise Compaoré. En claire les positions de la médiation sont annoncées et il n’ya pas de closes sécrètes.
      Les raisons profondes du désistement du pasteur sont à chercher ailleurs... un complexe... ou des raisons qui le disqualifient.
      Quid de la médiation de Alassane ?

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 14:50, par lejuriste
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      je suis d’accord avec toi ;cette construction de toute pièce est d’origine compaorose qui aime le dilatoire !N’oubliez pas sa stratégie:le dilatoire en mettant en place des commissions aux natures floues ;

      Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 10:24, par xankyee@yahoo.fr
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Tout a fait d’accord avec ton commentaire. Au debut je commencais a accorder du credit a cette soit-disante mediation. Mais quand j’ai vu que dans leurs recommandations ils proposent une transition, j’ai compris que c’est encore un jeu de Blaise. C’en est fini ; one ne veut pas de cette mediation encore moins ses recommendations avantageuses a Blaise..

      PS : Desole pour le manque d’accents : j’ai un clavier anglais)

      Répondre à ce message

      • Le 6 février 2014 à 12:13, par ELIOPHYTE
        En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

        fair play les gas, c’est vrai que c’est un débat politique mais quand ça implique la sécurité des sociétés et des individus, le politique prend un aspect social, voire religieux et coutumier. Si les religions s’impliquent c’est pour que la paix règne toujours dans notre chère patrie. Je vous demande juste d’aller dans la douceur, car mieux vaut une médiation en hâte(quelque soit ses membres)capable d’éviter une crise, qu’une médiation parfaite qui vient éteindre les flammes.

        Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 11:26, par T PJ
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Je s8 totalma d,accord avec tw l,opposition dw être ferme a leurs Position pas d rvision d l,article 37,pad referendum, pas d Sénat. Et plus y,a kelke chose q j n comprend pas l collège d sage parle du sécurité du président,il va récolter ce qu’il a semé

      Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:35, par Kamélé
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Dans cette même logique le groupe devrait faire appel à Monseigneur Anselme Titiama Sanou, président du collège des sage à l’époque. Il parait que lui, il est capable de dire la vérité et que c’est pour en pas dire la vérité, rien que la vérité et seulement la vérité qu’il n’est pas appelé. il est encore en vie et on peut, on doit l’appeler même si on n’aime pas ses beaux yeux

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:35, par Badpress
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    La julie nationale t’a influencé ou quoi ? C’est pas grave pasteur. La lutte continue ! et nous sommes prêts à verser notre sang comme Jésus que tu as cité l’a fait pour te sauver toi et moi. Malgré ses prières, Jésus a trouvé indispensable de verser son sang pour nous. Retiens ça mon cher pasteur que nous le ferons pour l’avenir de nos progénitures.

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 12:54, par DIORO
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Le pasteur peut avoir raison peut être il voit plus loin que nous l’imaginons.

      Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 10:18, par Le sphinx
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Ce sont les raisons évoquées qui ne collent pas à mon avis.Il ya de l’égoïsme de la part du Pasteur.Quand il s’agit de manger on est toujours prêt pasteur,nous t’avons vu avec cette mascarade d’élection que tu as conduit en son temps.Il faut avoir le courage de dire la vérité à Blaise, c’est ce que le pasteur ne veut pas être témoin ou partisan du groupe qui va lui dire ça.Honte à toi pasteur gâteau !!!!
      La médiation doit dire à Blaise qu’après deux septennats et deux quinquennats c’est trop qu’il nous épargne de la merde.Il n’est pas le seul Burkinabè intelligent ou capable de diriger ce pas ; nous sommes plus de 16 millions et plus d’un million de présidentiables et mieux que lui.Il a dirigé ce pays quand il était jeunes officié, il y’en a combien aujourd’hui si lui il a pu c’est derniers peuvent aussi le faire ; et que dira t-on des officiés depuis qui sont là. Parmi les civils c’est versés.On ne dirige pas un pays avec égoïsme comme Blaise le fait actuellement.

      Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:36, par Mme Barro
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Meme si c’est sous la banniere du college de sages, c’est avant tout a la recherche de la paix et il n’ya pas milles paix selon la bible. la paix c’est la paix. il n’est pas dit dans la bible qu’il faut etre un homme de Dieu pour rechercher la paix non plus. ce qui veut dire que vous n’etes pas a la recherche de la paix. Pour vous, faites vavorable a Blaise c’est ca la paix. Comme Blaise vous ait toujours sucre la bouche, vous ne pouvez plus lui dire la verite. quand on mange dans la poche d’autrui, on devient son exclave. il faut d’abord vouloir la paix avant de prier pour la paix sinon c’est zero.

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 17:13, par Lawankilia
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Mme BARRO, le pasteur veut simplement dire que sa communauté ne doit pas être la seule communauté religieuse a prendre part à ce collège. Soit il y prend part en son nom propre comme tous les autres ou il participe avec la présence des autres communautés religieuses. Ce n’est pas compliqué. Il ne refuse pas de travailler pour la paix. C’est juste une question de procédure. En justice on vous déboute pour une question de procédure. Alors récompensez que c’est important. N’allez pas surtout dire que je suis de sa communauté pour parler ainsi. C’est que sa position est juste et il faut souffrir peut être en reconnaissant qu’il a raison.
      Bonne soirée

      Répondre à ce message

      • Le 6 février 2014 à 09:31, par BENI DE DIEU
        En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

        Mr LANWAKILIA, je suis vraiment désolé pour votre analyse. Le pasteur, au non de la paix, aurait pu invité ses paires, à le considérer, lui entant que YAMEOGO SAMEUL et non représentant de la FEME, afin que ses contributions personnelles soient prises en compte dans la recherche de la paix. Je suis convaincu que le président Jean Baptiste, aussi bien que monseigneur Paul et l’Iman ne sont pas de si mauvaise foi pour vouloir discréditer toute une communauté chrétienne comme la FEME. Le pasteur a certainement d’autres raisons qu’il gagnerait à avancer pour nous permettre de croire que son objectif c’est vraiment la paix pour notre pays et non ses intérêts personnels. Que le seigneur éclaire d’avantage le pasteur Samuel dans sa mission de conduire le peuple de Dieu dans la vérité et de façon désintéressée.

        Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:37
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Franchement, nous comprenons votre position. Car si les decisions que les autres sages prennent n’agage que eux meme, c’est assez dangereux pour vous d’engager a vous seul toute la communauté protestante sans leur avale. Et d’ailleurs les autres sages pourrons se retrouver en porte-a-faux avec leurs communautés respectives s’il n’ya pas eu une concertation auparavant.

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 15:49
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Le pasteur Samuel est assez grand pour prendre lui-même ses propres décisions. En clair il a été été dit que c’est un groupe auto-saisi et qui n’engage en principe aucune communauté religieuse. En tant que croyant je suis totalement déçu du comportement du pasteur Samuel qui n’honore pas du tout sa communauté Chrétienne. Qui a contacté le Pasteur pour qu’il prenne part à ce comité ? les membres ou la communauté ? il aurait du se taire que de faire des déclarations en dehors de toute sagesse humaine. de toute façon son raisonnement ne tient pas la route car il fallait attendre au moins les réponses des belligérants ?les versets cités n’ont rien à voir avec le contexte car le Pasteur aurait pu en tant que sage initier cette concertation sans même impliquer sa communauté. Le pasteur est-il sage lui-même ou sage à travers la FEME. il a été question d’hommes sages et non de communauté religieuse. Il est temps que le Pasteur aille se reposer car il est vraiment diminué. Voila un tollé qui ne sert à personne pas même le pasteur lui-même. Tout est flou dedans cette affaire et je suis persuadé que la vérité est ailleurs,hors de ces versets cités.

      Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:39, par cheicklamenace
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    heuresement que le ridicul ne tue pas sinon il y a bien longtemps qu’il y aurai plus de pasteur au faso

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:47, par la voix du peuple
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Voila un Judas Bon Dieu !Le Christ n’ a t il pas accepter d être crucifier pour la paix et le salut du monde ? Et toi au moment ou votre peuple a besoin de vous l’abandonne parce-que vos c’est intérêts seulement qui vous que vous protégez
    malheur a ceux qui ballonnent leur peuple,

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 13:59, par soubaga foroto
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      "malheureux ceux qui ne procurent pas la paix car ils seront appelés fils de satan" Romain 12-18. Malgré tout ce que Jésus a subit il a accepté se faire crucifier selon la volonté de Dieu afin que soit sauver le monde. Jésus aurait pu dire à Ponce Pilate qu’il n’était pas le fils de Dieu. Mr le pasteur, votre retrait n’a rien de biblique. Au contraire vous vous éloignez de la paix. Et cela est très dommage.

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 14:24
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Moi je pense que le pasteur a eu raison de se desengager ; seulement la version qu’il nous sert ici ne peut pas être la vraie raison de son désistement à mon avis. Je pense qu’il n’est pas d’accord avec une des proposition du groupe de mediation à savoir "accorder une période transitoire à blaise après 2015". Il faut que le pasteur ait le courage de le dire haut et fort, qu’il ne peut pas accepter cela, surtout s’il a été contacté non en tant que simple pasteur ou simple citoyen, mais en tant que président de la FEME. Accepter aujourd’hui une période transitoire c’est emprunter le chemin à l’Ivoirienne comme GBAGBO l’a fait. çà va être une transition sans fin ici. Pasteur, fortifie-toi et prends courage ! Tu n’as rien à craindre ; ton Jésus est avec toi ! Amen !

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 14:38, par Dady2015
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      D’ailleurs, pourquoi la médiation. On est il en crise ? Le pouvoir ne sait pas que sa fin est pour 2015 ? Ou bien le peuple ignore toujours ? la constitution est claire et nette. Il faut pas que des gens soient disant médiateurs se jettent dans l’eau comme si le peuple burkinabé se noyait. Ou étaient ils pendant nos souffrances de 2011, surtout la pauvrété aigue que connaissance le peuple. Que ces mediateurs cessent de distraire le peuple. On en veut pas. La jeunesse est mobilisée et vigilante. je pense que les gymnastiques politiques sont terminés.
      J’invite l’opposition de se retirer de cette fausse médiation. Pourquoi vous preniez part à ça. Le peuple est derrière vous et vous faites comme cela. c’est comme si on connait pas les causes. Je pense que l’opposition ne trahira pas le peuple. sachez que nos marches successives sont reservées du succès. Donc que chacun y prenne garde.

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 14:52, par WENDLASSIDA
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Cher pasteur est ce jésus christ le messie est venu servir les puissants ?
      Si christ était présent physiquement pensez vous qu’il se comporterait comme vous ?En temps normal vous méritez d’être diplomate et non servir du christ, je ne vous ai jamais senti en mission, autour de vous on il y a des pasteur très charismatique et prophétique, vous êtes vieux ressaisissez vous pour mieux témoigner car le témoignage n’est matériel ni financier

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 15:08, par Lenine
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      On verra bien le contenu des discutions ; le groupe parle de départ apaisé. Si judas a encore trahi, pardon pasteur, l’histoire jugera. Jésus n’a t il pas accepter que la femme nettoie ses pieds avec ses larmes. Portant pasteur c’est vous qui étés parti au palais dire au président que vous d’accord avec la mise en place du sénat ? Dieu vous regard, bien avant d’intégrer le groupe vous connaissez sa composition, dons ne venait pas nous dire des balivernes.Emmanuel tu as un grand nom, donc ne le sali.
      LENINE

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 15:14, par Tanga
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      C’est regrettable pour un homme d’église de ne pas savoir ce qu’il veut.

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 15:21, par Femme debout
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Vraiment, c’est pas la peine quoi. Partie du collège des sages ou représentants religieux, c’est quoi ta position.#Tiede ou froid je vous vomirai a dit le Seigneur#. Pas de lengua, fini, finito,vive le changement point. La paix la paix, c’est pas un mot mais un comportement. Le peuple n’a que sa voix donc cela ne blaisse personne on sais qui a les armes pour faire du mal, donc arrêtez de nous bagabaga. Le Mali, la Lybie et autre n’ont rien a voir avec notre cas. AU mali ça été un coup d’état et des opportunistes, en Lybie les gas a tiré sur sa population et ainsi de suite. Nous ont veut prendre en main notre destin. Même si au debut ce sera dure ben on se battra pour un avenir meilleur.

      Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:51, par ferventcroyant
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Et voilà les quoi disant hommes de Dieu qui font penser à ceux des pro Gbabo Laurent qui ont fortement contribué aux tueries que la Côte d’Ivoire a connu.
    Vraiment les protestants, bien que n’étant pas structurés et organisés comme les catholiques, vous pasteurs responsables, faite preuve d’un sens élevé de l’intérêt supérieur pour vous assumer. Bravo aux responsables musulmans, catholiques et ceux de la religion traditionnelle.
    PASTEUR votre explication n’est qu’un fallacieux prétexte non digne d’un PASTEUR.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 12:53, par Koumbem Tipousga
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Bonjour

    Pasteur, merci pour l’explication. Mais sachez que vous jeter du discrédit dans travail des trois autres. Ce n’est pas plus d’une semaine après que vous allez vous rendre compte que vous ne faisiez pas partie du Collège des Sages. Il faut éviter coute que coute qu’à votre âge, vous soyez celui par qui le malheur arrive à votre pays. Qui a dit que c’est le collège des Sages que l’on a ressuscité ? Je crois qu’on dit souvent que quand on est enfant, on ne voit pas loin. Mais je pense aussi que la vieillesse ne confère pas forcement de la sagesse. Ne peut-on pas faire une liaison de votre comportement avec celui de votre cousine Juliette. C’est vraiment pitoyable toutes ces gesticulations pour expliquer votre retrait. Tout le monde connait la Bible.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 13:18, par beooguebiiga
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Mais Pasteur, vous auriez pu aussi rester dans le groupe et faire un communiqué pour indiquer que tout ce qui sera dit et décidé dans ce comité n’engage que vous et non la communauté protestante, oubien vous avez peur de vous mouiller dans cette affaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 13:27, par la paix de dieu
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    si les religions veulent être respecter qu:elle quitte les scènes politique car les politiciens sont des trompeurs et menteur alors que sa soit les chef coutumiers les religions importer y a toujours une base fondamentale tel que la succession est bien détailler a la base avant accès au trône je vous en pris a cause de dieu que nos respectons retirez vous car dans constitution il n.est pas dit la place de l.imams ou prête et pasteur c.est des loi ..évitons la Centrafrique

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 13:53, par Vigile
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Bien que cela soit léger comme argument, je trouve que c’est tout à fait juste ; en effet si les autres membres ne sont pas des représentants de leurs communautés (catholique, musulmane) alors pourquoi le pasteur y serait-il en tant que tel ? Le départ a été biaisé par l’initiateur de ce groupe de médiateurs. Maintenant s’il doit y retourner c’est en son nom propre. Le plus important c’est d’éviter que les décisions de ce groupe engagent la communauté évangélique et j’y adhère pleinement, car ce sont les mêmes forumistes qui risquent de venir écrire ici que les protestants sont ceci ou cela...

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 14:33, par Abdoul salam So
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Bon débarras ! On se demandais ce que lui particulièrement faisait dans ce groupe. Le groupe se sentira mieux maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 14:33, par depuis komssilga
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Un pasteur qui doit rechercher la paix et l’entente dans s communauté et qui demissionne quand ses enfants ont besoin de lui !!!! Vous n’etes pas digne d’etre president de la FEME, vous devez demissionner de cette instance aussi

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 14:45, par BIEN DIT
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Chers lecteurs, ne blâmons pas très tôt le Pasteur. Il a donné ses raisons. Apparemment il a été induit en erreur. Par qui et pour quelle fin ? Il dit qu’il a été invité en tant que représentant de la Communauté protestante alors que les autres ont été invités à titre personnel. Il y’a alors ambiguïté. Ayant constaté cela, il a préféré se retirer. Maintenant, on peut lui demander de réintégrer le groupe, s’il y tient, à titre personnel et apporter ainsi sa contribution pour la paix sociale et la cohésion nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 14:47, par lopes
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Il faut savoir que Samuel est le tonton de Juliette.Donc le flou est une logique chez eux, l’equilibrisme et l’opportunisme aussi.Si Blaise n est pas candidat en 2015,en quoi le pays risque une crise ?foutez nous la paix si vous etes incapables de designer le fauteur de trouble

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 15:18, par Anna’S
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Il y a ceux qui profitent de la bible pour s’enrichir et ceux dont la bible profite dévoiler son contenue pour le bien être des humains... Si vous posez cette question : Pasteur, avez vous combien de villas à ouagadougou ? Il ne pourra jamais vous répondre. A faire à suivre...

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 15:25, par Filsdupaysan
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Romains 12 :18 : « S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. » En me basant sur ton passage biblique, je te dirai de rester et signaler que tu es là pour la paix et non au compte de ta communauté religieuse. En plus je ne pense pas que tous les membres du collège des sages ont été associés. Alors laisse les autres travailler et ne nous trouble pas notre fête

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 15:48, par LE TANSOABA
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    le pasteur yameogo doit comprendre que pour la paix sociale il na pas besoin de l avale de l eglise il doit foncé avec les autres membres pour recherché la paix on na besoin des versets bibliques . SI tu te dit homme de DIEU te devrait pas demmissionné ne dit t on pas que celui qui sert la nation honnetement sert DIEU le tout Puissant ?
    pour la mediation ça sera souhaitable d inviter les coutumiers avec eux pour rechercher la paix tant souhaité et aussi écarte dard dare l ADF RDA qui ne reprente rien ou bien il s oppose ou il se ralie au pouvoir et nous laisse respirer

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 15:51, par LA SAGESSE
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Mon cher pasteur, je crois que c’est une décision sage et courageuse de ta part ! Peut-être que les autres t’avaient pris au dépourvu et tu as enfin réalisé que là où ils veulent en venir sent mauvais. Je te félicite d’avoir osé. Sinon nous autres fidèles évangelistes allions te demander des comptes. Ki t’a envoyé là-bas ? Au nom de ki es-tu entré ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 15:54, par LE CHRETIEN
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    En son temps la FEME avait été représentée par son président : le Révérend pasteur Boinzenwendé Freeman KOMPAORE. Il n’est plus le président de la FEME et semble être en "disgrâce" dans le milieu évangélique. Voulez-vous que l’on se réfère à lui pour représenter la communauté protestante ? Aussi si il a été choisi en son temps c’est sans doute en qualité de président pour représenter la communauté. Je crois sans prétention d’avoir raison que c’est bel est bien au président actuel de la FEME d’être dans le groupe de médiateurs. Il ne devait pas se retirer. En tout cas pas pour les raisons à nous communiquer.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 15:54, par Le trône
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Ce jet d’éponge doit avoir une autre, sinon d’autres explications !! en rappel, le pasteur Samuel Yaméogo a été contacté comme "expert" pour participer à une mission "de consultants indépendants" en matière de médiation. Le profil du consultant est donc sans ambiguité dès le départ qu’il ne répond pas au nom d’une quelconque entité ; religieuse soit elle et il est clair que l’expert Pasteur avait accepté le recrutement sur cette base. C’est donc un "expert individuel"qui a été recruté et non pas un "Pasteur de FEME". Aussi, l’appartenance de certains au collège des sages (un autre consultant pour une autre mission antérieure) n’était pas une condition sine qua non à ce poste d’expert même si cela enrichit leur Cv et favorable à la réussite de la mission. Sur cette base, l’homogeneité du groupe réside donc dans la riche et immense expérience individuelle de chacun des membres et pas autre chose. Qu’est ce qui a pu bien se passer pour que le pasteur jette l’éponge dès le premier jour de sa prise de fonction. Les jours à venir nous le renseigneront.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 16:05, par Jean-Claude Bamogo
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    C’est facile de réciter les versets bibliques. C’est un manque de discernement et de sagesse de votre part pasteur. Avant de prendre part à cette médiation avez-vous demandé à Dieu quelle était sa Sainte Volonté dans cette situation ? Il ne suffit pas de citer les versets bibliques mais il faut agir de façon concrète au Nom de Jésus-Christ pour le meilleur au Burkina Faso. Arrêter de protester en tout temps et d’agir sans aucune concertation des autres églises protestantes. Il faut prêcher par l’exemple ! L’histoire retiendra....cependant, l’histoire passe et Dieu ne passe pas ! RECHERCHER toujours la Volonté de Dieu. Évitons la bataille en rang dispersé. Soyons des artisans de PAIX au Burkina par la grâce de Dieu !

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 16:48, par CibaleXX
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Et Wendé, Dieu,Allah, Dja, Yavhé
    Mr Samuel vous n’êtes pas un disciple de Dieu, vous êtes un disciple du Diable et de Blaise Compaoré. Je prie Dieu que vous payez ne serait-ce qu’une petite partie de votre forfaiture sur terre. Ma femme serait tomber enceinte d’un enfant comme vous, que je lui aurai fait avorter, bien qu’étant fermemant contre l’avortement.

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 19:32, par Wendy
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Cibal, ne soit pas haineux vis à vis du pasteur. Si il demissionne, qu’il s’en aille. Le milieu évangélique comporte des hommes en son sein qui respectent et honorent le Dieu qu’ils servent. Donc quand on aura besoin des communautés religieuses, ces personnes representeront les protestants. Laissez Samuel Yaméogo tranquille et qu’il fasse ce que sa conscience lui conseille. Simplement, j’espère que la verité se saura un jour ou l’autre.

      Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 16:57, par TD
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Trop facile et simplîste comne raison ! Qui vous a contacté ? Parkoi avez acceptez "naïvement" avant de vous en rendre compte ? Mais quelle(s) est/ sont la ou les positions de la FEME dans cette polémique sur les articles 37 et 78 qui risque de plonger le pays dans le chaos ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 17:08, par Quelqun
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Ainsi donc l’auto-saisie etait un vrai mensonge... C’est une manoeuvre politicienne.. Je donne raison à ceux qui doutaient de la bonne foi de ce groupe.

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 17:34, par Filadelfie
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Je questionnait en son temps la representativté de cette mediation ;
      il m’a été repondu qu’il se sont auto-saisi.
      La thèse du Pasteur est donc en contracdiction avec cet auto-saisine puisqu’il parle
      de la FEME . Si la FME ou autre organisation serait impliqué ces learders ne sont plus "auto_saisis"
      En fait Samuel est géné par autre chose et il le sait bien.
      Une parole de Jesus : "Beaucoup me diront en ce jour Seigneur,Seigneur
      et je les repondrai en vérité je ne vous connais pas !

      Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 19:29, par KARFO
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      pasteur je vous en prit ou avez vous fait votre école biblique ? c’est pas du tous sage d’agir ainsi vous êtes entrain de mettre toute la congrégation chrétienne dans la désolation un pasteur fait pas la politique tu fait quoi labà( talfo foogin gingué )arrète de vresé notre visage par terre je suis déçu de ton comportement tu est pasteur ou tu es politicien ?ON NE PEUT PAS SUIVRE MAMON ET DIEU

      Répondre à ce message

      • Le 5 février 2014 à 20:02, par Jose Gracias Panglos
        En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

        L’erreur est humaine c’est y persister qui est diabolique. Donc quelque soit les raisons qui ont conduit le pasteur a adhérer a cette médiation, le fait de se rétracter pour des raisons avouables ou même inavouables ne fait rien. L’essentiel c’est de ne pas être comptable demain des résultats (bons ou moins bons ou carrément mauvais) de cette médiation. Car je suis un disciple de Saint Thomas : Voir avant de croire en cette médiation quelque soit les vrais motivations de ses membres. Pasteur, occupez vous de la foi de vos brebis. Vous savez bien que vos valeurs ne sont pas les leurs !!!! Mais bon, que Dieu bénisse le Faso !

        Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 20:38, par Waougousto
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Le ton que vous utilisez n’est pas non plus digne d’un homme bien éduqué. Le burkinabé est de nature respectueuse et la paix que vous recherchez en dépend de votre comportement. Soyez sages et courtois tout en utilisant votre droit civique pour critiquer. Si vous aimez çe pays, si vous recherchez vraiment la paix, vous sauriez comment utiliser des mots qui encouragent, édifient et communiquent la paix et la grâce.
      La bible dit que tout m’est permis, mais tout ne m’est pas utile. Ayons le discernement.
      Que Dieu vous bénisse et vous accorde sa sagesse.

      Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 17:37, par DV
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Ce qui est regrettable c’est que le OUI du PASTEUR Yaméogo n’a pas été OUI. c’est d’ailleurs le reproche que son collegue le PAsteur KARAMBIRI lui avait fait quand le meme pasteur YAMEOGO était allé rencontrer Blaise à Kosyam

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 17:40, par Kuiliga
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Vraiment cher Pasteur YAMEOGO épargnez nous ce genre de pirouette lorsque la Nation traverse des difficultés.Vous avez constaté dites vous que les autres membres participent au titre de leurs communautés religieuses. Dites nous comment et sur quelles bases votre constat a été fait ? C’est la presse qui rappelle à l’opinion que certains membres des indépendants ont été membres du collège de sages. Les enregistrements de la conférence de presse sont encore disponibles ; votre comité a annoncé qu’il s’apelle "les indépendants". Nul part on ne parle de collège de sages. Les raisons de votre démission sont à rechercher du côté de Kossyam(suivez mon regard).
    Que le Seigneur éclaire et guide la communauté prostestante du Burkina faso afin qu’elle se respecte et qu’elle respecte les différentes composantes de la Nation.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 17:48, par mackiavel
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Si je comprend, JP s’est auto-saisi et a saisi les autres... Ce groupe de Piéd Niklé ne connait pas Blaise. Il va vous ridiculiser avec l’application de vos conclusions et vous allez comprendre

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 18:09, par mackiavel
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Pasteur, tu a été appelé par JB. Il s’est auto-saisi et veut manger son piment dans la bouche des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 18:39, par YAM’S
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Voici l’exemple type de la fuite de responsabilité. C’est ainsi que Blaise a pu faire tant d’années à rouler tout le monde dans la farine. Mais Dieu est constant.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 19:07
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Déjà, quand on regarde la photo de l’article avec les 4 personnes pour la médiation, on se rend compte que le pasteur Samuel n’était déjà pas concerné par le sujet en train de tripoter son portable. Comme si cela ne l’intéressait pas. De part son parcours, il est en réalité assis sur 2 chaises si on regarde son passé et de peur de se faire insulter de toute part ou de peur du ridicule à préféré jeter l’éponge.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 19:14, par Marc
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    la paix que l’Eternel me donne aujourd’hui me permet de dormir à la maison avec ma femme et mes enfants que d’ailleurs je veux voir grandir dans la paix du seigneur. Faites comme moi .j’aime mon pays a la descente du travail je suis chez moi dans un quartier non lotis.je vous aime

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 19:30, par Ayze
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Pasteur, c’est très compliqué tout ça, on a du mal à vous suivre vraiment.Un homme de Dieu ne doit jamais manquer d’occasion d’apporter la paix et la réconciliation entre ses frères.Votre démission ne jette-t-elle pas de l’huile sur le feu en montrant aux Burkinabè qu’il y a des problèmes ? Ne donnez pas raison à ceux qui vous pensent que vous avez mangé à la soupe. Ressaisissez vous, pasteur, vos raisons ne sont pas du tout convaincantes.Et même si vous avez mangé à la soupe et que vous vous sentez un peu mal à l’aise dans les débats du groupe, souvenez-vous qu’il s’agit de paix et du destin de 10 millions de Burkinabè...

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 20:07, par Dj
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Mais je ne vous comprends pas,groupe auto-saisi,qui vs est contacté,qui vs est dit que le pays est en crise,vs pensez pouvoir venir chaque fois jouer au négociateur et à chaque fin de mandat ?puisque vs savez très bien que une fois celle ci faite ,le prochain président demandera pareille.dc pas de groupes interposés.
    Et pourquoi négocier une sortie honorable du président si durant son mandat il a bien administré,il ne doit pas y avoir de crainte ?et c est ça la démocratie,si tt avait été bien géré on a serait pas a ce niveau d alerte.il est temps que les gens comprennent que pendant le mandat on ne doit pas tt se permettre car on n est pas mandaté a vie,et que un jour on cessera de l être et qu on peut te poursuivre un jour,il en est de même pr les Simon et autres,car le peuple vs tient à l oeil.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 20:34
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Dans toutes les tentatives de maintenir le PF, je retiens que les choses tanguent. Hey, les sceptiques ayez foi au changement.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 20:43, par JAMILA
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Pasteur les raisons avancées pour démissionner ne tiennent pas la route. Il faut en chercher d’autres...Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 21:41, par Patriote
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Je suis vraiment déçu par le comportement du pasteur YAMEOGO. L’argument de l’homogénéité est laconique. Il est même la honte de toute la communauté évangélique qui avait une opportunité de participer à la consolidation de la paix au Burkina Faso. Demain si le pays arrive à sortir de cette situation tumultueuse, les Eglises évangéliques n’auraient contribué en rien. N’a t-il pas réfléchit avant de rejoindre le groupe des médiateurs ? Franchement ses explications me laisse encore sur ma faim.il faudrait qu’il s’explique d’avantage. Devons nous se contenter de prier sans poser des actes concrets ? Certainement pas. Je pense même qu’il doit démissionner de la tête du FEME parce qu’il ne voit pas l’intérêt supérieur de la nation dont sa communauté fait partie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 01:23, par La pasteure Fatoum Diendéré
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Pasteur a raison ; il est né protestant ; et doit protester. Il veut pas accepter le leadership des autres. Et avec son complexe d’infériorité, il tremble et doit protester contre le groupe et contre la paix pour se faire mieux voir. Pasteur ! Publiez clairement vos révélations. On verra si elles sont de Jesus ou de satan. Ce qui est sûr, un homme de Dieu qui flotte et qui hésite dans ses positions est une femme du diable ! Jesus, reviens vite !

    Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 06:47, par billy
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Pasteur d’avoir essayer,meme si vous etes parti.nos prieres continuerons avec ceux qui ont choisi de continuer aussi car la reussite d’une telle mission est difficile.
      Puisse le tout puissant benir le Burkina faso.

      Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 09:30, par John parker
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Madame,critique ou dis des observations au Pasteur et ne navigue pas sur un terrain glissant ( Jesus, revient vite) es-tu digne s’il revenait maintenant ou tu ignores le sens ?
      Parle de ce que tu sais et ne blasphemes pas.

      Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 09:39, par observateur
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      pour ma part j’estime que pour une une commission aussi sérieuse que celle-là avec des personnalités ayant l’expérience de ce genre de situation, les bases ont été clairement définies depuis le début à savoir qui est invité et en tant que qui. pourquoi accepter l’invitation, faire partie de la commission et après désister. ce n’est quand mm pas après avoir siégé que monsieur le Pasteur s’est rendu compte du statut des autres membres de la commission.en tant qu’intellectuel, homme de Dieu et représentant de communauté on ne prend pas part à une telle commission sans en avoir cerné tous les contours !de grâce un peu de sérieux monsieur le Pasteur, vos brebis vous regardent et tout le peule burkinabè avec !

      Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 09:45, par coulibaly
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Pendant que vous êtes distraits dans les polémiques et les grèves à répétition, suivez bien les activités de l’Assemblée au quotidien car des surprises vont y sortir ; tôt ou tard !

      Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 10:27, par ben
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Vraiment, collez la paix au pasteur ! Est ce que ce qu’il a dit est difficile à comprendre. Lorsque le pasteur est allé voir le président au nom de la communauté évangélique, tout le monde a pu suivre les protestations qui en ont suivies parce que certains ne se reconnaissaient pas dans ces propos car n’ayant pas donné leur quitus pour cela. Si d’aventure certaines prises de positions des médiateurs étaient contestées, on en voudra aux 3 autres pour leurs personnes, car c’est ce titre qu’ils y sont. Cependant, le pasteur aura engagé la communauté évangélique car c’est à ce titre qu’il y est, alors qu’il n’a pas consulté les autres, qui ne lui ont donc pas donné leur accord pour les représenter. Ce n’est pas parce que le pasteur a commis des erreurs (discutables) par le passé qu’on doit devenir aveugle et pour ne rien comprendre. Les sentiments voilent souvent l’intelligence mais quand même.

      Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 06:42, par Jerekab
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Le caractere sournois de nos responsables religieux-abandonner les autres sur le chemin de la paix,c est la haute trahison.la non participation au CCRP ne tient pas

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 07:40, par En avant le peuple
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Cette communauté religieuse roule pour ceux qui savent écumer leur peuple pour des intérêts personnels (les néolibéraux engendrés par la quatrième république). Ce n’est pas étonnant que son président se retire à partir du moment où la le groupe de médiation tend vers la sincérité pour l’intérêt du peuple entier.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 08:19, par le risto
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Fuite de responsabilités !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 08:45
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Evidemment les cameleons equilibristes nombrilistes sont de retour Mr le pasteur a cru trouver une occasion de chercher un nom. Il nous raconte des histoires : si tu representes une communauté et que tu as été contacté en tant que representant de cette communauté alors pourquoi n’as tu pas informé les autres membres du bureau de ta communauté pour prendre leur avis avant de te presenter a cette rencontre ? Cette demarche est d’autant plus importante que le contexte politique dans lequel tu engages ta communauté est plus que tendue. Tu decides tout seul dans ton coin apres tu recules : qu’as-tu vu et entendu la bas ? Tu ne dis pas la verité. C’est tout !
    Pauvre jesus ! Si ce sont ce genre de personne que tu as laissé pour guider et expliquer ton message, je te plains. Jesus reviens finir ton boulot…
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 09:09, par TRADRA
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Certaines personnes ont toujours brillé par leur inconstance dans leurs prises de position. Comment un pasteur de surcroît un président d’une aussi importante communauté n’ait pas eu la présence d’esprit quand on l’approchait de faire une analyse de la composition et c’est au cours du jeu qu’il range le tablier. Il n’est pas convaincant. Surement qu’il a recu des menace de diffusion de certains de ses comportements. L’avenir jugera chacun de ses actes

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 09:42, par Le zoung
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    L’explication ne tient pas parce que ce n’est pas le collège des sages qui a été reconstitué. on n’a fait que rappeler leur fonction antérieur. Le pasteur aurait pu l’évoquer avant au lieu de se faire embarquer et demander à descendre après. On n’a plus le temps pour ça. "la récréation est terminée". on pourrait vous coller l’étiquète de "fauteur de trouble".

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 10:12, par SomSom
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Il y a aussi le faux-vrai ou le vrai-faut retrait de Mgr. Très diplomatique comme attitude pour rester constant avec la position de l’église catholique.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 11:03, par PATAGAZE
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Papa Samuel, je vous appelle ainsi car vous l’être tant en age qu’en homme de Dieu. Puisse l’éternel, le Dieu d’Amour SOUS éclairer et vous guider sur la voie de la sagesse.
    Papa,
    il s’agit de la paix au Burkina Faso
    du bonheur de vos concitoyens de vos brebis.
    Laissez tomber ce argument comme quoi "vous n’étiez pas dans le collège des sages" . Il n’est jamais tard et maintenant plus que jamais que nous avons besoin de votre sagesse, de votre contribution pour l’aboutissement de la paix dans notre cher pays.
    Non papa, en vérité ce qui vous a fait quitter le groupe, c’est plutôt l’évocation de la non révision de l’article 37 ce qui empêche votre ami Blaise Compaoré de représenter. Oui Papa c’est cela votre problème. Nous vous rassurons que même sans vous Blaise Compaoré Partira un jour et vous, vous vous rentrerez dans l’histoire ; et de quelle manière ? SVP PAPA rejoignez les autres. PAPA. SVP

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 12:07, par nikiema
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    pasteur soyez franc envers vous même et envers nous car cette raison n’est pas valable c’est jouer au cache cache et au hypocrite. je suis sur et certain que vous avez deja opte pour une position ce qui vous empêche de parler mais malheur a celui par qui vient le malheur nous dit Jesus.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 12:17, par Jesus Sauve
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Bravo à Pasteur qui sait mélanger les lecteurs.
    Laisser moi vous dire ce que pasteur veut cacher à travers cette explication.
    En faite il a été saisie en tant que individu sage pour la médiation. Seulement il a manquer de vision avant de se lancer dans le groupe de médiation. Certainement il ne sait pas donner la peine de demander l’avis de la FEME dans cette affaire puisqu’il se dit médiateur individu. or la FEME se voit mal que leur premier responsable soit devant des affaire de ce genre et se reclame individu. donc la FEME à du l’interpeller pour qu’il quitte le navir sans quoi elle prendras des sanction à son encontre. voilà la vraie raison de la démission du Pasteur.
    Pensez-vous qu’il est possible de se réclamer individu dans le groupe pendant qu’il est responsable d’une communauté ? Facile à dire Mais le peuple le feras toujours comme FEME. ET je pense que la FEME n’acceptera pas cette confusion qui pourra salir son image dans des situation pareils(surtout que chaque camp a sa position ferme).
    Pasteurs est certainement interpellé par la communauté. Et il a du choir de rester Président de la FEME que de devenir Médiateur s’auto-saisi

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 14:46, par Figo
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Bonjour,
    Il n’a jamais été question de ressusciter le collège des sages sinon on allait rappeler tous ceux qui sont toujours là. Les termes du communiqué sont clairs, et je ne ferai pas l’injure au Pasteur Yaméogo de l’avoir signé sans le lire, ni d’avoir marqué son accord en se déplaçant sans au préalable avoir prié et demandé l’éclairage du Seigneur. Ils nous ont toujours demandé de le faire avant toute décision importante. Alors, question : "que s’est-il passé après ?"

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 16:40
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Que sert-il de prôner pour la paix tout en créant la division ?

    Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 19:45, par Le Guetteur
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Je comprends bien la position de Pasteur Samuel YAMEOGO que je respecte mais que je trouve insuffisante d’un point de vue intellectuel et suffisamment humain.
      Pasteur, vous aurez juste signalé cela à la première rencontre avec la presse ceci : bien qu’ayant été contacté pour le compte de la FEME, je tiens à préciser que ma présence ici ne peut justifier une quelconque représentation de cette structure mais à titre personnel. Voilà ce qui aurait été mieux compréhensible. Comme d’ailleurs, vous auriez pu envoyer quelqu’un de votre communauté afin de contribuer à l’avènement de la paix dans cette situation nationale de tension politico-sociale aux issues incertaines. Cela aurait témoigné d’un esprit de grandeur et surtout de sagesse !
      Que Dieu vous bénisse !

      Répondre à ce message

    • Le 6 février 2014 à 20:49
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Pour les raisons suivantes, je crois qu’il est plus sage d’être réservé quant à l’avenir de cette médiation.
      1- c’est le Président Jean Baptiste OUEDRAOGO qui a contacté les trois autres pour leur proposer cette initiative de s’auto-saisir pour tenter une médiation pour la Paix. En réalité, c’est lui qui s’est auto-saisi (est-ce une initiative personnelle ??? si non d’où vient-elle ?????....). Et comme l’intention en soi est d’un intérêt supérieur de notre pays, la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME) a accepté l’initiative et s’est engagée à travers son Président qu’est le Pasteur Samuel YAMEOGO. A la compréhension de la FEME, les deux autres aussi étaient contactés en tant que représentant leurs communautés respectives.
      2- Après avoir entamé les travaux de la médiation, le Pasteur comprendra par la suite à travers la signature de leur déclaration, que les autres signent en tant qu’anciens membres du collège des sages et non en tant que représentant leurs communautés. En claire, la communauté évangélique est la seule embarquée dans cette médiation.
      3- Le Pasteur va rendre compte à la FEME de son constat, bien sûr après avoir participé à un certains travaux de la médiation. Alors la FEME s’est rendu compte qu’il y a une vraie subtilité dans cette affaire. La FEME a émis des inquiétudes du fait qu’elle soit la seule à être impliquée et sans le lui dire clairement dans l’invitation initiale. La FEME a souhaité que cette situation soit corrigée. C’est à dire que les deux autres acceptent signer tous les actes de la médiation en tant que représentant leurs communautés et non en tant que simples anciens membres du collège des sages. D’autant plus que ce travail n’est pas celui du collège des sages (dont ils ne sont pas les seuls anciens membres). Cette correction n’a pas eu lieu.
      4- Dans ces conditions, la FEME prend la décision de se retirer de cette médiation créée sur une base floue, même si l’intention est apparemment bonne.
      Cette situation suscite beaucoup d’interrogations, entre autres : pourquoi l’invitation de départ a entretenu ce flou sur la qualité des membres de la médiation, pourquoi les autres refusent d’engager leurs communautés dans la médiation ?
      Je crois très sincèrement que la décision de la FEME est pleine de sagesse. L’avenir nous en dira plus.
      Je demande aux internautes de ne pas se focaliser uniquement sur la personne physique du Pasteur Samuel YAMEOGO, mais derrière lui la FEME. Rappelons le, la FEME est une institution fédérale des Eglises évangéliques au Burkina, donc une personne morale. Le Pasteur Samuel YAMEOGO n’est que le Représentant.

      Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 17:47, par Nabi
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Merci Pasteur. grâce à vous je suis convaincu que cette médiation a été téléguide par une tierce personne et non une auto saisine. le communiqué est claire "vous avez été contacté pour participer" donc c’est pas vous avez décidé de cette médiation.
    vous avez bien fait de vous retirer sagement connaissant les tenants de cette histoire.
    Dieu est avec vous car cette affaire n’est pas du tout nette loin sans faut.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 18:13, par R.A.S.
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    ca commence déjà à demisionner ????????????????

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 04:55, par Serge
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    « Cependant, la FEME qui a été contactée en tant que communauté religieuse pour prendre part à la médiation, a constaté que les autres représentants participent sous la bannière du Collège de Sages qui n’engage pas explicitement leurs communautés religieuses. C’est pourquoi, faute d’homogénéité, la FEME se retire de la Commission » dixit Pasteur Samuel Yameogo.

    Mr Le pasteur, vous insultez l’intelligence des gens avec un tel argumentaire !!! Il est trop plat, trop faux et ne peut même pas convaincre le dernier des idiots. Qu’est-ce que Mr le pasteur entend par ``participer sous la bannière du collège des sages`` ? Le collège des sages n’existe plus. Le collège des sages était composé en son temps de représentants de diverses structures dont les syndicats, les partis politiques, mouvements des droits humains, religieux, magistrats….. et sa mission n’était pas de faire de la médiation… Comment vouloir accuser les autres membres du groupe d’agir sous la bannière d’un collège des sages qui n’existe plus ??! C’est insensé et même ridicule de tenir un tel propos !!!
    Lorsque le groupe de médiation a rencontré la presse pour expliquer les raisons de son auto saisine et sa mission, aucune allusion n’a été faite au collège des sage qui a d’ailleurs produit un bon rapport en son temps.
    Aucun des membres du groupe de médiation n’a dit qu’il participait sous la bannière d’un collège des sages qui n’existe plus…. Et si telle était même le cas, je ne vois pas où se trouverait le problème. Chacun peut bien participer sous la bannière de là où il vient. Le plus important dans cette mission ce n’est pas d’où vous venez mais où vous partez… Et je ne vois pas en quoi le fait que certains soient des anciens membres du collège des sages devrait constituer un problème d’homogénéité pour Mr le Pasteur. Bien au contraire, cette expérience d’anciens membres du collège des sages constitue même un atout pour le groupe, pour peu que ses membres soient de bonne foi. Qu’est-ce que Mr le pasteur entend alors par homogénéité ? Voudrait-il que tous les membres soient des pasteurs membres de la FEME ? Apparemment les mots ``homogénéité`` et ``collégialité`` doivent être bien aimés dans certains milieux pour justifier l’injustifiable…..
    La verité nous la savons tous : Le pasteur Yaméogo est bien connu pour ses accointances assez poussées avec le pouvoir et son lien très étroit avec fille en Christ Juliette Bonkoungou, qui dans ses élucubrations d’opportuniste dans Jeune Afrique affirme que la constitution des USA que nous considérons comme un exemple de démocratie dans le monde date de 1787 alors que ce n’est qu’en 1951 que ce pays à opté pour la limitation des mandats présidentiels… voulant ainsi dire que la constitution du Burkina est encore trop jeune pour vouloir limiter le nombre de mandats présidentiels… Comment une ``intellectuelle`` peut-elle descendre aussi bas dans un raisonnement ! Tube digestif quand tu nous tiens !!! il ne faut donc pas demander à des gens qui ont signer un pacte de mangement avec Blaise d’aller s’asseoir devant lui et lui demander de renoncer à la modification de l’article 37. En acceptant d’être membre du groupe de médiation, le pasteur Yameogo croyait pouvoir amener les autres membres du groupe de médiation à adopter une position favorable à une possible modification de l’article 37 (consultation du peuple) qui pourrait permettre à Blaise de se représenter. A sa grande surprise et déception, le pasteur s’est retrouvé isolé face aux argumentations des autres membres du groupe (qui faisaient souvent référence au rapport du collège des sage) qui ont trouvé que le groupe devrait rencontrer le président et lui demander ouvertement de renoncer à une éventuelle modification de l’article 37. Mr le pasteur ne pouvait donc pas s’associer aux autres membres du groupe de médiation et aller s’asseoir devant Blaise pour lui demander de renoncer à briguer un autre mandat. Il a alors choisi de démissionner. Et face aux interrogations que cette démission continue de susciter, il a inopinément choisit de la justifier par un problème imaginaire d’homogénéité, tout comme le terme ``collégialité`` avait été utilisé en son temps pour justifier la débarque de Salif Diallo du gouvernement… Comme quoi le ridicule ne tue plus au pays des hommes jadis considérés intègres !

    Personnellement je pense que la seule chose que des médiateurs devraient faire au Burkina s’est de simplement demander à Blaise de renoncer à vouloir briguer un autre mandat et le dire ouvertement et officiellement au peuple. Parceque le fond du problème c’est Blaise Compaoré et uniquement Blaise Compaoré avec sa volonté à peine voilée de vouloir chercher à déverrouiller l’article 37 pour pouvoir briguer un autre mandat. Si Blaise renonce officiellement à cela, je ne vois pas où se trouvera la crise. Le reste c’est juste une situation politique assez intéressante marquée par une reconfiguration de la carte politique du pays que nous vivrons. Et cela n’est pas à confondre avec une crise, bien au contraire, c’est une renaissance démocratique au Burkina. Qu’on aille à des élections libres et transparentes en 2015, et que le meilleur gagne. Ce qui est intéressant c’est que rien ne sera encore come avant, car peu importe celui qui remportera la présidentiel en 2015, il aura en face de lui une opposition solide, toute chose indispensable à toute véritable démocratie.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février 2014 à 07:17, par LA VERITE
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      Mr serge, je crois que tu dois avoir un problème avec la personne du Pasteur sinon on t’a déjà dit que :
      c’est le Président Jean Baptiste OUEDRAOGO qui a contacté les trois autres pour leur proposer cette initiative de s’auto-saisir pour tenter une médiation pour la Paix. En réalité, c’est lui qui s’est auto-saisi (est-ce une initiative personnelle ??? si non d’où vient-elle ?????....). Et comme l’intention en soi est d’un intérêt supérieur de notre pays, la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME) a accepté l’initiative et s’est engagée à travers son Président qu’est le Pasteur Samuel YAMEOGO. A la compréhension de la FEME, les deux autres aussi étaient contactés en tant que représentant leurs communautés respectives. 2- Après avoir entamé les travaux de la médiation, le Pasteur comprendra par la suite à travers la signature de leur déclaration, que les autres signent en tant qu’anciens membres du collège des sages et non en tant que représentant leurs communautés. En claire, la communauté évangélique est la seule embarquée dans cette médiation. 3- Le Pasteur va rendre compte à la FEME de son constat, bien sûr après avoir participé à un certains travaux de la médiation. Alors la FEME s’est rendu compte qu’il y a une vraie subtilité dans cette affaire. La FEME a émis des inquiétudes du fait qu’elle soit la seule à être impliquée et sans le lui dire clairement dans l’invitation initiale. La FEME a souhaité que cette situation soit corrigée. C’est à dire que les deux autres acceptent signer tous les actes de la médiation en tant que représentant leurs communautés et non en tant que simples anciens membres du collège des sages. D’autant plus que ce travail n’est pas celui du collège des sages (dont ils ne sont pas les seuls anciens membres). Cette correction n’a pas eu lieu. 4- Dans ces conditions, la FEME prend la décision de se retirer de cette médiation créée sur une base floue, même si l’intention est apparemment bonne. Cette situation suscite beaucoup d’interrogations, entre autres : pourquoi l’invitation de départ a entretenu ce flou sur la qualité des membres de la médiation, pourquoi les autres refusent d’engager leurs communautés dans la médiation ? Je crois très sincèrement que la décision de la FEME est pleine de sagesse. L’avenir nous en dira plus. Je demande aux internautes de ne pas se focaliser uniquement sur la personne physique du Pasteur Samuel YAMEOGO, mais derrière lui la FEME. Rappelons le, la FEME est une institution fédérale des Eglises évangéliques au Burkina, donc une personne morale. Le Pasteur Samuel YAMEOGO n’est que le Représentant.

      Répondre à ce message

    • Le 7 février 2014 à 14:46
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      serge, continue de chercher. tu n’as pas assez d’intelligence. il te faudra des mois pour comprendre ce que les autres comprennent tout de suite

      Répondre à ce message

    • Le 8 février 2014 à 22:45, par Philosophe Compaoré Blaise
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      PAR LE PHILOSOPHE BLAISE COMPAORE :je trouve personnellement que la raison évoquée par le pasteur est juste. si les autres se sont saisi de la bannière du collège des sages, lequel collège a été instituer par la politique, logiquement monsieur Samuel YAMEOGO aurait dû être saisi sous la bannière de son titre d’ancien président de la CENI : voici la logique et la vérité. Avec la religion il faut être extrêmement prudent, en mon sens, religion doit discuter avec religion et la seule condition pour cela était que chaque médiateur se présente sous la bannière de sa religion. Pour ceux qui pense que Monsieur Samuel YAMEOGO faisait des tours chez Blaise COMPAORE et qu’il serait de connivence avec lui, moi je réponds tout simplement que nos archevêques, nos prêtres, nos chefs coutumiers et aussi nos pasteurs passent a kossyam, tout cela pour dire qu’il n’existe point d’innocent ni de saint parmi nos traditionnalistes encore moins parmi nos religieux.
      Adoucissons nos cœurs, nos esprits, pensons rationnellement et de façons logique, prudente et sage. Que l’équipe restante après avoir expliqué au peuple la raison pour laquelle il refuse de se présenter sous la bannière de leurs religions aille de l’avant avec la médiation. L’homogénéité dont il jouit à présent leur est une force mais qu’il n’oublie jamais la volonté souveraine du peuple car nous ne voulons pas de prolongation du mandat présidentiel.
      Je termine pour encore soutenir que la raison évoque par le pasteur est juste et fondée quoique j’émets des réserves pour dire que je ne fait qu’interpréter ce qui m’a été donné de lire et d’entendre. La véritable vérité et la motivation véritable qui sommeil en Samuel YAMEOGO s’il en existe, je ne saurai en juger.

      DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

      Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 08:12, par tout flou
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Pasteur,vous allez en faiseur de paix ou pour vos intérêt ? Vous citez des versets qui vous piège. Si le pays tombe dans le chaos la FEMA serait unitile car les enseignements de JÉSUS ne vous donnent pas le droit de choisir votre camp.Allez donc prêcher la paix et faites nous ces remarques après. Vous êtes PASTEUR non ? Ne vous ont-ils pas fait appel en tant que communauté religieuse ? Ou peut-être que vous ne voullez pas de paix. Peut-être !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 08:26, par Le président
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Je respecte le point de vu du pasteur parce qu’effectivement, tout ce qui sera fait engagera toute sa communauté. Cependant, je regrette que de façon aveugle et irréfléchie, sans même comprendre le contexte d’une mission, une fédération aussi ’’prestigieuse’’ comme la FEME donne son accord et plus désigner un représentant. Ce n’est pas l’absence du pasteur Samuel dans le groupe qui pose problème, c’est son retrait et pour motif qu’il ne savait pas à quoi il s’était engagé qui pose problème. Voila que encore une fois, vous défrayer inutilement la chronique alors que vous n’étiez pas obligé. Sinon, vous n’êtes pas tenu de vous auto saisir d’un dossier. Pasteur vous êtes excusé, mais ne répéter plus sa. Je ne sais pas s’il vous arrive de penser à nous les fidèles, ce que nous ressentons quand des gens vous insultent, vous malmènent ; pas à cause de votre foi mais parce ce que vous n’êtes ni chaud, ni froid. S’il vous plais, choisissez ce qui est bien et définitivement. C’est tout le monde qui gagne, vous en tête.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février 2014 à 11:03, par la colombe
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      je souhaite que nous levions le niveau du débat en évitant de s’apprendre aux individus quels que soient les erreurs que ceux-ci ont commis de par le passé. l’avenir du Burkina est ce qui compte, la construction de la paix passe par d’énormes sacrifices et c’est pourquoi il n’est pas étonnant de voir certaines personnes quitter l’embarcation en cours de route. que Dieu dans sa bonté puisse apaiser le cœur des Burkinabés afin que nous nous donnions la main dans la main pour relever les défis du moment. Bonne journée à toutes et à tous...

      Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 08:48, par Prosper Guigma
    En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

    Mon cher Pasteur, avez-vous eu une revélation divine dont vous avez peur de nous transmettre ou vous vous êtes rendu compte que les trois sont au solde du sachem ? N’ayez pas peur de nous éclairer, vous qui avez confiance en Christ, le sauveur de tous les temps.Amen !

    Répondre à ce message

    • Le 8 février 2014 à 19:20, par philosophe compaoré blaise
      En réponse à : Démission au sein du groupe de médiation : Pasteur Samuel Yaméogo donne ses raisons

      PAR LE PHILOSOPHE BLAISE COMPAORE :je trouve personnellement que la raison évoquée par le pasteur est juste. si les autres se sont saisi de la bannière du collège des sages, lequel collège a été instituer par la politique, logiquement monsieur Samuel YAMEOGO aurait dû être saisi sous la bannière de son titre d’ancien président de la CENI : voici la logique et la vérité. Avec la religion il faut être extrêmement prudent, en mon sens, religion doit discuter avec religion et la seule condition pour cela était que chaque médiateur se présente sous la bannière de sa religion. Pour ceux qui pense que Monsieur Samuel YAMEOGO faisait des tours chez Blaise COMPAORE et qu’il serait de connivence avec lui, moi je réponds tout simplement que nos archevêques, nos prêtres, nos chefs coutumiers et aussi nos pasteurs passent a kossyam, tout cela pour dire qu’il n’existe point d’innocent ni de saint parmi nos traditionnalistes encore moins parmi nos religieux.
      Adoucissons nos cœurs, nos esprits, pensons rationnellement et de façons logique, prudente et sage. Que l’équipe restante après avoir expliqué au peuple la raison pour laquelle il refuse de se présenter sous la bannière de leurs religions aille de l’avant avec la médiation. L’homogénéité dont il jouit à présent leur est une force mais qu’il n’oublie jamais la volonté souveraine du peuple car nous ne voulons pas de prolongation du mandat présidentiel.
      Je termine pour encore soutenir que la raison évoque par le pasteur est juste et fondée quoique j’émets des réserves pour dire que je ne fait qu’interpréter ce qui m’a été donné de lire et d’entendre. La véritable vérité et la motivation véritable qui sommeil en Samuel YAMEOGO s’il en existe, je ne saurai en juger.

      DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés