Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

lundi 20 janvier 2014 à 01h33min

Militants de l’opposition Burkinabé,
Citoyens et citoyennes mobilisés pour la justice, l’équité et l’alternance,
Démocrates et Patriotes,
Peuple du Burkina Faso,

Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

1. Avec la nouvelle année 2014, un jour nouveau se lève sur notre pays

-  2013 a marqué de départ de la lutte de notre peuple contre cette construction inutile, artificielle et de gaspillage que signifie le Sénat et contre les velléités de révision de l’article 37 de la Constitution

-  2014 débute avec l’arrivée dans la lutte d’une bonne fraction des éléments conscients du CDP, excédés par l’obstination du Président Blaise Compaoré à être président à vie pour poursuivre sa politique désastreuse de patrimonialisation du pouvoir et de mépris des conditions de vie difficiles du peuple

-  Aujourd’hui, notre grand peuple, par cette mobilisation jamais vue, confirme dans cette marche-meeting sa volonté de vivre débout et fier, et de ne pas servir de paillasson à Blaise Compaoré dans la mise en œuvre de ses prétentions monarchiques

-  Selon les informations qui nous parviennent, les gens viennent de tous les horizons, des zones urbaines et des zones rurales, pour agrandir les rangs de notre lutte, parce qu’elle est juste et parce qu’elle répond aux intérêts du peuple

-  Un jour nouveau se lève donc sur notre pays car très clairement notre people rejette la politique de Blaise Compaoré qui nous a conduits :

-  À la vie chère, au chômage des jeunes, à l’accroissement de la pauvreté et de la misère du peuple
-  A la méfiance et à l’hostilité des peuples voisins par son interventionnisme dans les affaires intérieures de leurs pays
-  A la division de notre people entre ceux qui veulent vivre honnêtement de leur travail et tous les parasites qui veulent vivre de corruption, des détournements, des injustices et des arrangements sur le dos du people

2. Pour faire peur au peuple et lui faire abandonner la lutte, nos adversaires agitent le chiffon rouge du chaos, de l’instabilité et de la misère

A ces oiseaux de mauvais augure, nous répondons ceci :

-  Il n’y aura pas de chaos, car le peuple est uni comme un poing fermé, dans la recherche de la vérité, de l’équité, de la justice et dans son refus de laisser perpétuer à ses dépends la politique criminelle de vie chère, de misère, de détournements et de confiscation de sa souveraineté

-  Il n’y aura pas d’instabilité : l’instabilité, ce sont eux qui l’apportent avec les tripatouillages incessants de la Constitution, leur CCRP dont ils se moquent, que les décisions soient consensuelles ou non, leurs juridictions aux ordres, leur Senat inutile et inutilement couteux, leurs manœuvres pour modifier l’article 37 de la Constitution pour satisfaire la volonté d’un seul homme

-  Il n’y aura pas de misère car ce que nous voulons avec le peuple, c’est la fin de la mise en coupe réglée des richesses du pays par une seule famille, c’est l’équité et la transparence dans la gestion économique du pays, c’est la fin de la corruption et des détournements impunis, des attributions frauduleuses des marchés publics aux frères, aux prête-noms, aux belles-mères, aux copains et aux coquins, c’est la fin des politiques irresponsables qui ne s’attaquent pas aux problèmes véritables de notre développement, c’est un développement qui profite à tous les Burkinabè.

3. CONCITOYENS, CONCITOYENNES, DEMOCRATES ET PATRIOTES, RESTONS UNIS, DEBOUT ET MOBILISES !

Citoyens, citoyennes, démocrates et patriotes, tenons bon : la victoire est certaine !

VIVONS DEBOUT, UNIS ET MOBILISES CAR AINSI NOUS VAINCRONS !

Vos commentaires

  • Le 19 janvier 2014 à 04:11, par Tony En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    Un vrai discours !!! Et on entend des gens dire qu’en dehors de Blaise, il n’ya personne pour diriger le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2014 à 07:26, par Kolbi En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    Blaise devrait en toute humilité reconnaitre qu’il est temps pour lui de ne plus écouter les parasites qui lui demandent de rester au pouvoir. Il doit savoir que toute chose a son temps et la fin de son règne a sonné. Plutôt il partira, mieux ça vaudra pour le pays et surtout pour lui et sa famille.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2014 à 09:28, par SANDOU En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    Merci poulo.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2014 à 11:48, par Ziriga Zoé En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    Contrairement à ce que prédisaient les oiseaux de mauvais augures et autres adversaires du peuple burkinabé, la marche de protestation du samedi 18 janvier 2014, est entrée dans l’Histoire de la plus belle des manières possibles. FÉLICITATIONS AU PEUPLE DEBOUT DU BURKINA FASO.

    À présent, il faut poursuivre la lutte, en sachant que l’adversaire n’a pas encore dit son dernier mot, de plus, il n’a même pas encore été touché. Tout juste s’il a vu le coup passé. Celui que le peuple a en face de lui est un roublard, un rusé et un cynique qui ne reculera devant rien, surtout pas devant la souffrance de la population. Courage !

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2014 à 13:48, par GUESSAD En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    Honte à vous Mr Arba Diallo,la jeunesse voyait en vous un vrai démocrate.
    Elle vous pose ces questions:L’instauration du sénat est -elle prévue par notre constitution ?L’article 37 peut -il être révisé ou est est -ce qu’il fait parti des articles non révisables ?Qu’est ce qui vous empêche de consulter le peuple pour savoir ce que veut réellement les Burkinabés ?
    Nous, jeunesse consciente, pensons que vous devez cesser de manipuler les gens et commencer à battre campagne pour qu’ils votent contre le referendum.
    C’est le meilleur moyen pour vous de rester dans l’histoire pour vos actions dans le passé.
    Un conseil,ne laissez pas ces assoiffés du pouvoir vous salir les mains.
    Que Dieu vous éclaire et aide le Burkina Faso !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier 2014 à 16:38, par Namyinga En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

      le referendum c’est encore gaspiller l’argent du peuple pour l’organiser pour se foutre du peuple car le résultat est tripatouillé d’avance.Et c’est ce qui énerve le peuple.

      Répondre à ce message

    • Le 19 janvier 2014 à 20:04, par Tuk Guili En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

      Guessad tu es vraiment SAD (triste) et SAD (partisan du sadisme) !!
      Le Sénat est prévu dans la constitution par la seule volonté de qui ? Blaise Compaoré dans son dessein d’avoir une caisse de résonnance pour bénir son projet macabre et cynique de patrimonialisation du pouvoir et d’exercice du pouvoir à vie !! Il est issu de quoi ? Le machin de CCRP. Qui n’est rien d’autre qu’une bêtise encore du Blaiso. Pour nous, il n’a aucune légitimité donc !
      L’Article 37 : il y est écrit noir et blanc que le nombre de mandats présidentiels est limité à deux. On s’en tient à cela. Aucune interprétation tendancieuse n’est admise dans la mesure ou cela remet en cause "la nature républicaine du pays (Art.165).
      Donc pour toute personne conséquente, tout démocrate vrai, tout patriote ces questions ne constituent en aucune façon un sujet à débats. Dites plutôt à Blaise de travailler à positionner un dauphin que son parti présentera en 2015. Dire qu’il n’y en a pas au CDP est une insulte crasseuse aux cadres du CDP.
      Que Blaise se soumette à la constitution et non le contraire et qu’à jamais la tradition de l’alternance soit lancée et ancrée pour qu’aucun soi-disant surhomme indispensable ne vienne au pouvoir un jour pour oser confondre son avidité de pouvoir à une quelconque volonté du peuple ! Regardez au Ghana voisin !! Rawlings, Kuffor, Attat Mills, Dramani !!! Et la tradition se perpétue au grand bonheur du pays et de ses habitants ! Qui n’envie pas le Ghana aujourd’hui aussi bien économiquement que politiquement ? Mettons les intérêts du peuple au devant de tous nos actes ! arrête d’être SAD.

      Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2014 à 14:07, par HAMIDOU En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    LONGUE VIE A VOUS EXCELLENCE HARBA HAMA DIALLO

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2014 à 14:13, par Paologo Saydou En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    Good , the blessed people of Burkina Faso is on its way of victory against the corrupted system of CDP. God bless the land of the UPRIGHT

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2014 à 16:56, par beti En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    merci DIALLO tu fait notre fileté et notre honneur.tu a prouver ta capacité avec cette commune de Dori souhaitons que ce acquis serait préservé par les générations futures ;ce qui est sur le peuple est debout se dressera devant même des canons et chars que le pouvoir a payé pour nous écraser

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2014 à 22:40, par Haricot En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    Discours très propre et bien dit TONTON Arba.Le pays a besoin des gens comme vous. Longue vie à Vous

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2014 à 11:49 En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    excellent discours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2014 à 15:44, par dodji marck En réponse à : Journée nationale de protestation : Le discours de Arba Diallo

    ah ! DIALLO tu trop vieux pour nous gouverner .les boeufs sont à DORI et son impatients de vous revoir !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés