Journée nationale de protestation du 18 janvier : Le CFOP exhorte les Collectifs des régions et des provinces à se mobiliser

mardi 14 janvier 2014 à 00h01min

Dans l’écrit ci-après, le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) invite les Collectifs de l’opposition politique dans les chefs-lieux de régions et de provinces à se réunir pour dégager la forme de leur participation à la journée nationale de protestation du 18 janvier 2014.

Journée nationale de protestation du 18 janvier : Le CFOP exhorte  les Collectifs des régions et des provinces à se mobiliser

Le Chef de File de l’Opposition Politique
au Burkina Faso

Aux

Collectifs de l’Opposition Politique
dans les chefs lieux de régions et de provinces

Objet : Organisation d’une journée nationale
de protestation, le 18 janvier 2014


Militants et sympathisants de l’Opposition
Citoyennes, Citoyens,
Peuple du Burkina Faso,

Au nom de l’Opposition Politique burkinabè, je vous adresse toutes mes félicitations pour votre engagement sans faille aux différentes activités de lutte de l’Opposition politique notamment aux marches meetings du 29 juin et 28 juillet 2013 qui ont obligé le gouvernement de retarder la mise en place du Sénat et de prendre des mesures sociales qui sont certes insuffisantes.

Comme vous le savez, le Chef de l’Etat, dans l’interview qu’il a accordée à la presse dans le cadre des festivités du 11 décembre 2013, a clairement indiqué sa volonté de mettre en place le Sénat et de modifier l’article 37 de la Constitution pour s’offrir un pouvoir à vie.

L’Opposition politique, fidèle aux principes qu’elle a toujours défendus, a décidé de s’opposer à cette forfaiture.

Pour ce faire, une journée Nationale de Protestation sera organisée le 18 janvier 2014 sur toute l’étendue du territoire national.

A Ouagadougou, elle se fera selon la formule des manifestations du 29 juin et 28 juillet dernier à savoir une marche suivie de meeting à la Place de la Nation.

Je vous invite à vous réunir instamment pour dégager la forme que vous voulez donner à cette protestation dans les provinces et communes de votre ressort et d’en tenir informé le Comité National d’Organisation aux contacts ci-après :
-  SANON Djéjouma, téléphone : 70 20 82 20
-  KABORE Idrissa, téléphone : 70 26 69 01
-  KABORE François, directeur de cabinet CFOP, téléphone : 70 20 54 22.

La lutte contre la mise en place du Sénat, la modification de l’article 37 de la Constitution et la politique du gouvernement doit se poursuivre jusqu’à la victoire finale. Pour garantir le succès de toutes ces manifestations futures et afin d’assurer la plus grande sécurité des participants, éviter les casses et les troubles, et montrer aux burkinabè notre sens élevé de responsabilités.

Vive l’opposition Politique ;
Vive le peuple burkinabè

Zéphirin DIABRE
Président de l’UPC

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés