Nouvel an : « 2014, année de l’abondance »

jeudi 2 janvier 2014 à 16h56min

Comme leurs coreligionnaires, des Catholiques du Burkina ont choisi de faire le passage de 2013 à 2014 dans la foi. Pour cela, ils ont assisté à la messe de la Saint Sylvestre célébrée par l’abbé par Alain W Ouédraogo. Le premier ministre, Luc Adolphe Tiao était avec eux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Entrer dans la nouvelle année dans la foi. C’est l’option faite par plusieurs Burkinabè. Ils étaient soit à la mosquée ou à l’église. A la Cathédrale de Ouagadougou, ils étaient plusieurs centaines à prendre part à la messe de la Saint Sylvestre, peut-être avant de prendre d’assaut les débits de boisson. Cette messe, concélébrée par une dizaine de prêtres, a connu la présence du Premier Ministre, Luc Adolphe Tiao.

Nuit de joie dans la prière, cette messe a duré près de deux heures. Débutée aux environs de 22h 30, elle s’est achevée à 00h30. Mais personne n’est partie avant la bénédiction finale. Les lectures portant d’abord sur le Livre des Nombres et la Lettre de Saint Paul aux Galates ont rappelé l’expression de l’amour de Dieu pour ses enfants. « Mais lorsque est venue la plénitude des temps, Dieu a envoyé son Fils, formé d’une femme, né sous la Loi, pour affranchir ceux qui sont sous la Loi, afin de nous conférer l’adoption », avait écrit Saint Paul Apôtre aux Galates.

L’évangile, tiré du Livre de Saint Luc, relate la visite des Bergers au Petit Jésus. « Et il arriva, lorsque les anges s’en furent allés d’avec eux dans le ciel, que les bergers se dirent les uns aux autres : Allons donc jusqu’à Bethléem, et voyons cet événement qui est arrivé et que le Seigneur nous a fait connaître. Et ils y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. Et l’ayant vu, ils firent connaître la parole qui leur avait été dite au sujet de ce petit enfant ». Ce passage du Nouveau Testament souligne l’Amour de Dieu pour les Hommes. Le prêtre célébrant n’a pas hésité à le faire ressortir. « Dieu nous aime et c’est la raison pour laquelle il a envoyé son Fils pour nous », a-t-il lancé aux fidèles qui étaient à quelques heures de la fin de l’année 2013. L’abbé Alain W Ouédraogo a voulu faire le bilan de ces 365 jours avec les catholiques. « L’année 2013 était pleine de difficultés sur plusieurs plans », a-t-il indiqué.

L’année 2013 avait été déclarée par le Pape comme étant celle de la foi. « Les épreuves ont pour but de vérifier la qualité de notre foi », a affirmé l’abbé Alain W Ouédraogo avant d’ajouter que : « notre foi a été vérifiée et le Seigneur nous a estimés dignes de porter la couronne qui ne se crée pas. Celle de 2014. C’est pour cela que nous sommes convoqués ici ».

2014, année de l’abondance

Moment de joie, ce passage dans la nouvelle année suscite également des questions. « La nouvelle année apporte des incertitudes et des équations à résoudre », s’est convaincu le célébrant. Mais pour lui, passés les moments durs de 2013, viennent ceux de « l’abondance ». « L’année 2014 sera celle de l’abondance. Nous n’allons plus nous contenter des miettes qui tombaient sur la table mais nous serons servis comme les enfants du roi », foi de l’abbé Alain W. Ouédraogo qui se base sur les histoires bibliques de Simon devenu Pierre, de Jacob qui était aussi appelé Israel. « Mais pour avoir la bénédiction de Dieu, il faut croire en Lui », a renchéri le prêtre. Au regard des sacrifices consentis par Jésus pour les Hommes, aucune souffrance ne devait encore exister. « Pourquoi souffrir inutilement. Je suis convaincu que toute souffrance doit avoir un sens car Jésus a tout payé », a-t-il indiqué. Comme Jésus a fait sortir Lazard du tombeau, l’abbé Alain W. Ouédraogo a appelé les Catholiques à quitter le tombeau de l’impureté (corruption, gabegie, vol, mauvaise gestion, etc.)

Pour une année 2014 réussie, il a formulé ses vœux de santé, de succès, de prospérité et de foi aux fidèles.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés