Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

lundi 2 décembre 2013 à 18h38min

Le président du Faso est arrivé vendredi à Bobo-Dioulasso où il a présidé la sortie des médecins entièrement formés à l’Université polytechnique de Bobo. Blaise Compaoré a été accueilli par une foule immense à l’aéroport venue lui dire « aw densè, Monsieur le président ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Blaise Compaoré a été chaleureusement accueilli à Bobo-Dioulasso ce vendredi 29 novembre. Le moins qu’on puisse dire au regard de la mobilisation qu’on a connu ce jour à l’aéroport. Ils sont venus de partout : vieux, jeunes, femmes pour témoigner leur reconnaissance à « leur » président. Qui a en retour le leur a bien rendu.

Déjà à l’accueil, à l’intérieur de l’aéroport, ils étaient 19 députés, une vingtaine de maires de commune, des personnalités du monde des affaires, de la société civile, des autorités religieuses et coutumières. Si bien que le protocole a eu du mal à aligner tout ce beau monde. Chacun voulait, naturellement, serrer la main du président. Dans le salon d’honneur, Blaise Compaoré a accordé une interview aux journalistes venus en nombre pour couvrir l’événement. A une question sur l’accueil que lui réservent les populations de Sya, il a dit : « nous sommes là pour rendre hommage à ces vaillantes populations de Bobo-Dioulasso ; une ville qui a toujours été présente dans les grands combats, qu’ils soient sociaux ou de développement de notre pays ».

A sa sortie de l’aéroport, la foule se déchaine. Blaise Compaoré va saluer les personnes âgés qui en guise de bienvenue lui ont offert un bélier et un cop blanc. Symbole de pureté, de paix et de bien-être. Le bain de foule débute. Blaise Compaoré déboutonne sa veste. Tout le monde voulait lui serrer la main. Les troupes d’animation fredonnent. La sécurité, très mobilisée laisse faire, mais reste vigilante pour éviter tout débordement.

La distance à parcourir était si longue (de l’aéroport au tournant route d’Orodara) que Blaise Compaoré a fini par faire le reste en véhicule. Du toit donc du véhicule, il salue, remercie et sourit avec des populations de plus en plus déchainées. Des banderoles aux messages divers, des affiches, des pancartes, ou des tee-shirts à l’effigie du président, chacun a exprimé à sa manière la bienvenue à Blaise Compaoré. Comme quoi, entre les populations de Sya et Blaise Compaoré, « c’est toujours comme ça » : une longue et vieille histoire d’amour.

Séri Aymard BOGNINI

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 décembre 2013 à 23:19, par panse
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Les griots des temps modernes. Comme quoi tous les moyens sont bons pour se faire de la place au ciel. Le président deboutonne sa veste, le journaliste prend sa plume et quoi encore ? Evitez de tomber trop bas avec des articles qui donnent la nausée.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2013 à 23:19, par SIDGOMDE
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Le griot de BLAISE a encore commencer a quemander.Bonne chance

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2013 à 23:34
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    On a même vue l’équipe choc des jeunes de soungalo venue de Ouagadougou pour la circonstance.
    Félicitations au président de l’assemblée pour cette grande mobilisation.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 05:44, par Le Burkina D’abord
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Et puis quoi alors ? C’est de cela que l’on vit ? Juste pour nous dire que Blaise doit renouveler son bail ou poursuivre son forfait ? Parce qu’il est aimé des Bobolais et donc des Burkinabé. Des gens qui ont été savamment convoyés pour battre les tambours et vociférer à coûts de millions ? Soyons sérieux tout de même !!Evitez de verser dans l’hagiographie et l’encensement grossier une fois de plus. Vous faites semblant d’ignorer ce que veulent vraiment les populations bobolaises ou quoi ? Ils veulent travailler, se développer et circuler dans une vraie deuxième capitale loin des nids de poules en centre ville et de l’absence de perspectives ! . Depuis quand se déboutonner parce qu’il fait chaud est un acte à commenter par un journaliste, si ce n’est la preuve d’un manque criard d’inspiration et la volonté de plaire à tous prix. Traitez nous des thèmes pertinents pour nous guider sur le chemin de l’émergence promise ou décrétée par Blaise !! Dis nous par exemple ce que cette visite vaut pour la ville, qu’est ce qui a été mis à profit pour être fait, quels projets pertinents. We want to work in this country, not spend our time wandering and just talking nonsense !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 06:55, par youba
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Reste à faire un autre article pour dire comment blaise à remis les bouton de sa veste ,mon cher journaliste

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 07:01, par Monte Cristo
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Article sans aucun interêt.mon frère on t’a donné combien pour écrire ce torchon ?ces ferveurs populaires sauce Compapré on connait comment ça s’organise.j’espère au moins que les vielles ont retrouvé leur chemin pour rentrer parce que à ces genres de manifestations on vous transporte royalement à l’aller,au retour cherchez vous.faites une étude sociologique de cette foule:il y avait combien de jeunes là-bas ?la Haute Volta est un pays de savane.....

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 07:31, par BILI-BILI
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Moi je vais commencer à ne plus visiter ce site à cause des ecrits de " l’express du FASO" ,’n’importe quoi !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 07:43, par donmozoun
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Mr Bognini, quel rapport entre le titre et le contenu de ton article ? aucun rapport entre les deux. Tu as encore du chemin à faire. Courage.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 08:22, par zadig le sage
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Formidable !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 08:39
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Monsieur BOGNINI, pour ton information c’est logique et normal qu’il se déboutonne pour être plus à l’aise. La veste avec les mouvements qu’il faisait et la foule qui obstrue le passage de l’air ne lui donne pas un grand choix que de se déboutonner pour plus s’oxygéner ou si vous voulez pour plus avoir de l’air à l’intérieur de sa veste. Au pays du soleil levant, cherche l’information sur la tenue vestimentaire du PM quand il veut être à l’aise pour travailler. Tu comprendras que c’est un non événement que le président se déboutonne dans un bain de foule.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 08:47
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Monsieur BOGNINI, pour ton information c’est logique et normal qu’il se déboutonne pour être plus à l’aise. La veste avec les mouvements qu’il faisait et la foule qui obstrue le passage de l’air ne lui donne pas un grand choix que de se déboutonner pour plus s’oxygéner ou si vous voulez pour plus avoir de l’air à l’intérieur de sa veste. Au pays du soleil levant, cherche l’information sur la tenue vestimentaire du PM quand il veut être à l’aise pour travailler. Tu comprendras que c’est un non événement que le président se déboutonne dans un bain de foule.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 09:05, par Nobga
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    C’est la reconnaissance de Soungalo pour son Mentor

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 09:18, par karatyelé
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    quel journaleux ! mon ami, tu es fort. du courage. seulement tes enfants à la maison sont déçus de leur papa griot.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 09:20
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    quand un journaliste a faim ....

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 09:27, par adim
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Ce journal peu faire quoi ur d faire de eloge di pf.fo vomir du sang tout l monde sai que dans tn ventre c e du sang qui est lz

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 09:28, par Le Pacifique
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Cet écrit est vraiment de peu de valeur journalistique. Et que dire du lien entre le titre et le contenu : on s’attendait à tout autre chose ! Je pense cher Bognini que tu gagnerais à retourner à l’école pour entamer plus tard une meilleure carrière.
    Aussi, pour ton info, la distance que tu as qualifié de "si longue" ne l’est pas vraiment. Ce type de distance est parcouru mille et une fois, quotidiennement, par nos populations.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 09:48, par Action
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    "Les personnes âgés qui en guise de bienvenue lui ont offert un bélier et un cop blanc."
    c’est quoi un "cop" blanc ?
    faudra vous relire souvent.
    Je te connais très jeune.Ne commence pas à faire de la politique.Tu as une carrière à défendre.Aussi le chemin est très long pourtant le régime en place n’a pas pour longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 10:23, par seredak
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    ce qui est sûr tout se paie ici bas donc inutile de gaspiller sa bonne humeur pour des choses qui n’en valent pas la peine.

    Répondre à ce message

    • Le 3 décembre 2013 à 11:37, par ami de Blaso
      En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

      La population aime Blaise par qu’elle sait que Blaise va laisser le pouvoir en 2015 en âme de conscience.
      Nous tous nous aimons Blaise car il est inquiet de la paix au Faso et par conséquent il va décider de laisser le pouvoir.
      nous aimons Blaise parce que il a été (a partir de 2015) un brave président, un faiseur de paix, etc.
      Les griot sont entrain chanter les louanges de bravoure de Blaise.
      Moi en tout cas j’aime Blaise car c’est mon président de 1987-2015. Blaise je t’adore, tu seras un bon exemple dans la sous-région comme tu l’a été en faisant la paix.

      Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 11:55, par koro
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    le peuple burkiabè aime son président. La mobilisation de Bobo demontre cette evidence.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 12:18, par akoun bable yoko
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Nous devons remercier le Président du Faso pour cette initiative de son gouvernement concernant la formation de nos étudiants dans des domaines du développement. C’est tout comme comme on construit des écoles, ou lorsque l’on forme les jeunes dans les métiers divers, c’est ca le vrai développement.
    Et nous devons avoir l’humilité de reconnaitre les bonnes actions du politique et l’en félicité.

    Nous attendons d’autres types d’actions, du genre former la moitié de ces médécins dans des domaines de spécialisation.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 12:27, par " AMOUR "
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Reconnaissons que nous avons deux idéologies dans la population burkinabé,une basée seulement sur le développement et ou le changement pour tous et l’autre basée sur une paix remarqué dans ce pays par rapport aux autres.retenons qu’il est très difficile sinon même impossible de se développer dans la paix.TOUS ENSEMBLE PRIONS POUR QUE CE QUE TOUT LE MONDE PENSE IMPOSSIBLE LE SOIT POSSIBLE DANS NOTRE CHERE PATRIE LE BURKINA FASO "LE DEVELOPPEMENT DU PAYS DANS LA PAIX ".
    La balle est vraiment dans les deux camps(population et pouvoir actuel).
    Si "vouloir c’est pouvoir" notre chère patrie se developpera dans sa paix.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 12:30, par le lionceau
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    ces normal que soungalo ouattara remercie blaise pour sa nomination a la tete de l.assemlee nationale a travers cette mobilisation

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 12:53, par Parimyéllé
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    C’est pas lui !!!!! C’est le webmaster. comment vous êtes arrivé à sélectionner un tel article à publier sur votre site j’allais dire notre site. Quel intérêt ??? BC à Bobo. et particulièrement au titre. quel lien avec le contenu. Avec une seule phrase vous aurez pu nous informer d’une visite de BC à BOBO. Exemplaire : "Blaise Compaoré reçu en triomphe à Bobo" Et point barre. cet article ne dit pas plus qu’on a déjà vu à la télé. Alors que le rôle d’un journal de presse écrite c’est d’aller au delà des émotions et des sentiments pour montrer, expliquer, analyser.....

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 13:47, par le bon citoyen
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Ok merci pour l’information. Effectivement si les Bobolais aiment tant Blaise c’est tant mieux. Car je croyais qu’ils allaient lui demander des comptes concernant cette belle ville qui se meurent avec la fermeture des usines.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 22:30, par Salaka
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Encors du gaspillage. Ce qui est sûr on ne veut pas le sénat et respecter l’article 37. Le CDP peut présenter tout candidat sauf baise.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2013 à 23:05
    En réponse à : Bobo : Quand Blaise Compaoré déboutonne sa veste

    Donnez moi les mêmes moyens et je mobiliserai autant autour de moi. Achats de consciences oui !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés