Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

jeudi 17 octobre 2013 à 14h16min

Deux personnes ont été tuées jeudi à Bittou (65km de Tenkodogo) suite à une affaire de mœurs qui avait déjà fait mardi trois autres victimes dans cette ville frontalière du Burkina, a-t-on appris d’une source locale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Les deux victimes, membres d’un groupe de cinq présumés délinquants, étaient activement recherchées depuis mercredi par la population de Bittou accusé d’avoir blessé une jeune fille et poignardé à mort son proche venu leur réclamer des comptes.

Appréhendées jeudi à Bwaku (30 km de Bittou) à la frontière avec le Ghana, ces deux jeunes ont été tuées à la périphérie de la ville, rapporte notre source.

Un cinquième présumé coupable serait actuellement en cavale, précise la même source.

Ces tueries portent à cinq le nombre de victimes (dont quatre présumés coupables) depuis le déclenchement mercredi des troubles nés du refus d’une jeune fille d’obtempérer aux désirs sexuels de cinq personnes réputées être des délinquants spoliant les habitants de Bittou.

La Compagnie républicaine de sécurité (CRS) de Tenkodogo a été appelée à la rescousse le même jour et le maire de Bittou Issoufou Zampaligré avait demandé à la population de rester chez elle jusqu’à ce que la situation se décante.

Il ya une dizaine de jours, la médiation des autorités locales et un couvre-feu de 24 heures avaient permis à la ville de Tenkodogo d’éviter des affrontements entre deux communautés autour d’un différend coutumier.

IZ-TAA/AB

Bittou (Centre-est), 17 oct. 2013 (AIB)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 octobre 2013 à 03:13, par louloute
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    Dieu vient nous en aide !

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 06:10, par GOURYANA
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    D’abord le couvre feux n’a pas dépassé 2 h. C’était pour permettre d’enlever les 2 corps dont le public s’opposait.
    Dans le fond de l’histoire,c’est 5 délinquants très jeunes en âges à un certains moment faisaient à leur tête dans la ville de bittou et au allantour.
    Ce jour là,quand ils ont finit d’agresser la fille la blessant,le frère de la fille à été appelé de rejoindre la maison.
    Chose faite,il a quitté ses amis en ville pour quelques minutes.
    Arrivée à la maison il a amené sa soeur a l’hôpital de bittou et à fait venir l’agresseur qui avait commencé à assurer les ordonnances.
    C’était partit pour un règlement à l’amiable.
    Les amis de l’agresseur on rejoind un à un leur camarade agresseur à l’hôpital pour assister leur ami du mal.
    A un certain moment,la fille était a l’intérieur avec son frère et les autres dehors.
    Un des agresseur est rentré demander au frère de la fille s’ils pouvaient se voir dehors pour mieux s’entendre entre eux frères d la ville.
    Au dehors,le frère de la fille à été engagé par un des agresseurs.
    Un des agresseurs à saisie la fille par derrière et un à fonche le poignard dans la clavicule du Mr a omoins 5 cm qui décède sur le champ.
    Les délinquants sont répartis faire le show dans les maquis .
    La nouvelle s’est rependu vers les 3 h GMT.
    La population à commencé leur recherche.
    Le 1 er à été trouvé chez lui nue en couple. Tabassé à mort derrière sa cour avec capotte au dart.
    Le second était a la gare de ouaga bittou pour bouger avec le car de 05 h du matin.
    Les gendarmes escortant ce car on tenté de s’opposer à son extraction du car en vaim.
    Lui il a été tabassé devant une mosquée collée ala gare.
    Les autres étant en fuite au Ghana,hier la population à pu les récupérer du Ghana dans la ville bokou et conduit dans la brouche de bittou puis tabassé tuer.
    Un du groupe,le plus crains dangereux à arrivé à disparaître des mains de la population qui lamenaient hier soir.
    Ceux qui se reprochaient de quelque chose ou ayant des affinités avec ces délinquants ont délibérément quitté la ville de bittou deux mêmes .
    Apparement ces jeunes étaient les attaquants Ya quelques mois du car ouaga bittou provocant l’escorte du car de nos jr.
    Si tout le monde pouvait faire autant,ça allait aider lea forces de l’ordre et les hommes de droit de l’homme.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 06:25, par kkp
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    il faut que la population sache une choses ceux qui ne veulent pas vivre longtemps et commettent des actes ignobles doit être tués c’est une sélection naturelle . certains malfrats considèrent la prison comme leur " pied à terre " . les mauvaises graines doivent être détruites ....

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 07:31, par LAMIZANA
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    Les auteurs de ce génocide quel qu’en soit leur motivation doivent etre poursuivis par la justice et punis conformément aux lois prévues pour ces genre de crimes, autrement dit cela risquerait d’etre interprété pour l’avenir comme un feu vert à ces genre d’actes

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 08:42
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    qu’est ce que le différent coutumier a à voir avec le les histoires de moeurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 09:15, par ZAMPA
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    je suis vraiment écœuré, Toute la population de Bittou savait que ces jeunes là étaient des délinquants, des braqueurs pourquoi ne pas les avoir dénoncé à la police ou à la gendarmerie. Vous les laissez agresser la petite et tuer son cousin pour rien, c’est maintenant vous vous révoltez. Honte à vous !!! Repose en paix petit frère que la terre de Bittou te soit légère

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 09:16, par TINAK
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    On ne comprend rien à cet article !

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 09:29, par POMME66
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    la justice ne va t-elle pas se reprocher quelques choses dans cette histoire. Quand on sait que les cinq accusés sont des repris de justice que tout le monde connait. Ces coupeurs de route multi récidivistes. Apparemment les gens ont marre des agissements de ce gang qui vit dans l’impunité totale. Meme si je ne cautionne pas cette manière de se rendre justice au Faso. La population est en train de nettoyer la ville de ces etres infestes. Cependant une question me trotte la tete depuis le décenchement de cette histoire. Que faisait cette fille de moins de 20 ans dans la rue à cette heure ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 octobre 2013 à 00:53
      En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

      Ce qu’ elle faisait, c’est moins grave que le fait qu’ elle a ete agressee. Quand on a moins de vingt ans et qu’ on est dans la rue tard, on doit etre viole ? Tchhrrrrrrr...
      La population devait profiter de ce melimelo pour executer tous les malfrats de la ville qui nourrisent les juges acquis pour semer la peur dans les populations. Justice acqueuse oui !!!

      Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 09:31, par tièkadiyé
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    J’ai lu cette histoire sur Le Quotidien. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est bien fait pour ces gens. Des bandits récidivistes !!! Maintenant qu’ils sont morts, que ceux qui leur permettaient de devenir récidivistes n’ont qu’à aller les réveiller pour qu’ils aillent récidiver. Il devrait en être ainsi partout, pour notre plus grande sécurité.

    Pardon Webmaster, je ne comprends pas une chose : depuis un certain temps mon pseudo et l’adresse s’affichent dans les cas en bas. Je n’arrive pas à effacer ça. Même quand je quitte, ça reste à la prochaine ouverture. Peux-tu m’aider ? Sinon je risque. Je ne suis plus anonyme, du moins sur cet ordi.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 11:02, par wobgo
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    très bien fait. si la justice n’est plus juste dans sa défense des honnêtes personnes, que la population agisse ainsi pour sa propre sécurité ! je suis très fiert pour cette population courageuse !

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 12:38
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    L’ évocation de la situation passée de Tenkodogo me semble plus que déplacée : y a t il un lien quelconque entre les deux événements ? Je demande juste à comprendre .

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 14:42, par db
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    bon travail de la population. Des bandits reconnu qui roulent librement dans la ville sans etre inquiété et on parle de droit de l’homme quant on les tue et celui qu’il ont tué n’a pas de droit ? n’importe quoi.
    Que faisait cette fille dehor a pareil moment ? il faut reconnaitre que bittou est une ville ou la prostitution est très avancé parcek que l’argent circule labas y’a les douaniers en premier et suit les transitaires certainnes filles quitte meme d’autre ville juste venir à bittou faire le week end pour dédouaner les douaniers. Je ne dit pas que cette fille fait parti de ce groupe mais pourquoi l’aggresser c’est pas une raison si elle elle veut pas de toi.
    Que son cousin reopse en paix
    Et que le bandit en cavale subissent le meme sort que les autres nos prison n’ont plus de place

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 16:17, par Ib
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    Oeil pour oeil, dent pour dent. c’est la meilleure forme de justice que les Hommes aient mise en place. C’est propre les gars. Vous remarquerez que tous les délinquants et ratés de la société qui bombaient la poitrine vont se cacher maintenant à Bittou.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 21:32, par Alliendé
    En réponse à : Affaire de mœurs à Bittou : Le bilan passe de trois à cinq personnes tuées

    Salut à tous

    Je ne comprends pas le mot "Moeurs" ici. Est ce que le journaliste voulait dire de "Meurtre" à Bittou ? Si oui, c’est que lui aussi a poignardé les journalistes !
    On doit le punir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés