Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

Tribune • lundi 9 septembre 2013 à 23h20min

Dans cette tribune, par une démonstration claire, concise et rigoureusement argumentée, Me Guy Hervé KAM explique pourquoi le sénat reste inopportun et inutile dans le contexte actuel du Burkina. Il explique aussi pourquoi les pro-sénat ont tort dans leurs argumentations car « Au gré de leurs passions et de leurs pulsions instables, ils admettent que l’Assemblée nationale peut légiférer seule ou soutiennent mordicus le contraire », souligne-t-il.

Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

A la faveur de la révision constitutionnelle de juin 2012, le Sénat, fruit des réformes politiques voulues par le Conseil Consultatif sur les Réformes Politiques (CCRP) a été introduit dans le paysage institutionnel burkinabè. Mais, cette institution ne fait pas l’unanimité, loin s’en faut. Au contraire, sa mise en place a donné lieu à des controverses « menaçant gravement la paix et la stabilité nationale » comme l’a relevé fort justement le Comité de suivi des réformes dans son rapport du 30 août dernier.

Au moment où le Président du Faso, en réponse au dit rapport, appelle le Gouvernement à élargir les concertations pour bien asseoir la pertinence du Sénat, il m’a paru indiqué d’apporter ma modeste contribution, dans l’espoir qu’elle inspire les thuriféraires du Sénat.

Ces derniers font valoir, au soutien de leur détermination à mettre en place le Sénat, que cette institution participera au renforcement de la démocratie, qu’elle fait partie des décisions consensuelles du CCRP et qu’elle est déjà inscrite dans la Constitution. Ces arguments ne résistent cependant pas à la critique.

Selon le premier argument, le Sénat participera au renforcement de la démocratie, notamment par l’association des collectivités territoriales, des couches socioprofessionnelles, des autorités coutumières et religieuses ainsi que de la diaspora burkinabè au processus législatif. Mis à l’épreuve de la critique, cet argument fond comme la glace au soleil pour deux raisons essentielles.

La première est que la qualité d’une démocratie ne se mesure pas à l’aune de la nature monocamérale ou bicamérale de son parlement. Ce qui est fondamental dans un Etat de droit démocratique, c’est l’existence du trépied institutionnel constitué du pouvoir législatif qui vote les lois, du pouvoir exécutif qui les met en œuvre et du pouvoir judiciaire qui règle les litiges.

La seconde tient au fait que le bicamérisme n’est pas une nécessité de principe dans une démocratie. La nature monocamérale ou bicamérale d’un Parlement est fonction des moyens et des réalités économiques, sociales, culturelles ou politiques de chaque pays. Dans ce sens, il est à relever qu’en Angleterre, le bicamérisme est né de la volonté des barons et des évêques (Lords) de siéger séparément des élus des communes. C’est d’ailleurs ce cas particulier qui a donné naissance aux appellations Chambre haute et Chambre basse.

En France, lorsque le bicamérisme a été institué pour la première fois en 1795, c’était pour faire barrage à la dictature d’une assemblée unique, en réaction à la terreur érigée en système par Robespierre. En effet, sous son impulsion, la Convention a voté entre 1793 et 1794 des lois dont l’application a fait près de 40 000 victimes (condamnés à mort ou assassinés sans jugement). Selon l’heureuse formule de François-Antoine de Boissy D’Anglas, la seconde chambre (ancêtre du Sénat) a été conçue pour être « la raison » de la république, la première en étant « l’imagination ». Ainsi, le mécanisme mis en place a consisté à donner à la première chambre la mission de proposer des lois et à la seconde, celle de les approuver ou de les rejeter, sans pouvoir les modifier.

Aux Etats unis, le Sénat a été mis en place dans le but essentiel de rétablir l’équilibre entre grands et petits Etats. En effet, parce que le nombre de représentants est proportionnel au poids démographique des États, leur représentation à la Chambre est inégalitaire. A titre d’exemple, alors que la Californie compte 53 représentants, des Etats comme l’Alaska n’en comptent qu’un seul. Ce déséquilibre étant susceptible de menacer la fédération, il a été décidé de le corriger par la création d’un Sénat composé de 2 représentants par Etat, peu importe l’importance du nombre de leurs populations.

Au Burkina Faso, aucune réalité sociopolitique ne parait pouvoir justifier la création d’un Sénat. D’abord, le Burkina Faso étant un état unitaire, l’argument américain, valable pour les états fédérés, ne peut être d’aucun secours. Ensuite, dans notre pays, aucune couche socioprofessionnelle, religieuse ou coutumière, ni aucun Burkinabè de la diaspora, n’est exclu de la vie politique, ès qualité. Tous les citoyens burkinabè, quelle que soit leur appartenance sociale, religieuse ou autres, ont une égale vocation d’adhérer à un parti politique et de mener des activités politiques. Il n’y a donc aucune raison particulière, de leur aménager une entrée particulière au processus législatif.

Enfin, en raison de sa composition telle que déclinée dans la loi organique, le Sénat burkinabè est congénitalement inféodé à la politique et aux partis politiques. Il ne peut donc pas prétendre « élargir à des composantes non partisanes, la production législative » comme l’a indiqué SEM le Président du Faso. En effet, tant dans sa version originelle que dans les aménagements proposés, rien n’indique que les personnalités désignées par le chef de l’Etat, les couches socioprofessionnelles, les autorités religieuses et coutumières et les burkinabè de la diaspora doivent être apolitiques et le rester pendant toute la durée de leur mandat de Sénateur. Ainsi, un sénateur, peu importe le titre auquel il est nommé, peut militer dans un parti politique et mener des activités politiques. C’est donc faux de faire croire que le Sénat sera une institution non partisane et qu’en tant que tel, il pourra être la « raison » de la République.

Quant au deuxième argument tiré du fait que le Sénat est une décision consensuelle du CCRP, il n’épuise pas le débat. Au contraire, il invite à la réflexion, la question de la force obligatoire des décisions, même consensuelles, du CCRP et par voie de conséquence, celle de la légitimité de cette instance. Le CCRP, faut-il le rappeler, a été créé par la seule volonté du Président du Faso en vue de concrétiser son idée de procéder à des réformes politiques, lancée à l’occasion de la fête nationale du 11 décembre 2009. Il n’est donc pas une institution républicaine et pour cette raison, il ne saurait prétendre à aucune légitimité institutionnelle. En conséquence, ses décisions ne peuvent pas obliger erga omnès.

Il en résulte que le consensus du CCRP ne lie que ceux qui y ont participé et personne d’autre. Il en serait autrement, si et seulement si, sa création avait fait l’objet d’un consensus politique. Dans ce cas en effet, toutes les parties prenantes auraient contracté l’obligation d’en respecter les décisions. L’argument tiré du caractère consensuel du Sénat est donc inopérant et ne saurait servir de fondement pour l’imposer à ceux qui n’en veulent pas.

S’agissant du dernier argument qui tend à soutenir que le Sénat étant déjà inscrit dans la Constitution, il n’y a pas d’alternative à sa mise en place, au risque d’exposer le pays à un vide institutionnel, il est trompeur, tant sur le plan factuel que sur le plan juridique.

Au plan factuel, les Burkinabè ont encore en mémoire que bien qu’inscrite dans la Constitution, la Chambre des représentants n’a pas résisté à la furie réformatrice de ceux-là mêmes qui veulent imposer le Sénat aujourd’hui. Son forfait a été de n’avoir pas craint de montrer quelques velléités d’affranchissement, d’avoir tenté d’être la "raison" de la République. Tel un château de sable, elle a été balayée sans autre forme de procès. Certes, la Chambre des représentants était déjà en place et il ne se posait donc aucun problème juridique quant aux modalités de la décision de sa suppression. Mais, le fait que le Sénat n’a pas encore été mis en place ne constitue pas un empêchement dirimant à sa suppression.

En effet, au plan juridique, en l’absence de disposition transitoire réglant la question, il appartient au Conseil constitutionnel d’interpréter ce silence. Or, il a déjà fait de façon implicite cette interprétation en déclarant conforme à la Constitution, la loi organique portant organisation et fonctionnement du Parlement. Cette loi, on s’en souvient, a été votée par l’Assemblée nationale alors que conformément à la Constitution, elle devrait l’être par le Parlement, c’est-à-dire par les deux chambres que sont l’Assemblée nationale et le Sénat. Le Conseil constitutionnel aurait donc pu juger que le texte n’est pas une loi puisqu’il a été voté par une seule des deux chambres du Parlement. Mais, par décision n° 2013-008/CC du 21 mai 2013, il l’a admis comme loi et l’a jugée conforme à la Constitution. Cette décision permet d’affirmer que selon le Conseil constitutionnel, en attendant la mise en place effective du Sénat, l’Assemblée nationale remplit seule les pouvoirs dévolus au Parlement. Le fonctionnement du Conseil constitutionnel dans sa composition actuelle accrédite cette analyse.

En effet, depuis la réforme de 2012, le Conseil constitutionnel doit comprendre 3 membres nommés par le Président du Sénat. A ce jour, cette condition n’est pas remplie, le Sénat n’ayant pas encore été mis en place. Si malgré cette composition incomplète, le Conseil constitutionnel fonctionne toujours, il me parait évident que c’est bien parce qu’il est à admettre que sans la mise en place du Sénat, cette condition ne peut être remplie et que le Conseil constitutionnel n’est donc pas irrégulièrement composé.

Au regard de ce qui précède, la conclusion qui s’impose est qu’en attendant la mise en place du Sénat, tous les mécanismes de recours à cette institution sont suspendus. Refuser cette interprétation, c’est admettre que la loi organique sur le Sénat est anticonstitutionnelle, que le Conseil constitutionnel lui-même est aujourd’hui anticonstitutionnel, etc. Or, c’est justement cette démarche que les doctes glossateurs des pros Sénat, refusent de faire. Au gré de leurs passions et de leurs pulsions instables, ils admettent que l’Assemblée nationale peut légiférer seule ou soutiennent mordicus le contraire. Sinon, comment comprendre que l’on admette que l’Assemblée nationale adopte seule une loi pour mettre en place le Sénat tout en refusant qu’elle puisse adopter une autre pour l’effacer de la Constitution, alors que dans les deux cas le pouvoir appartient concurremment aux deux chambres du Parlement. Comment comprendre aussi, que l’on propose le recours au Conseil constitutionnel, alors que lui-même est anticonstitutionnel selon leur propre démarche ?

La réfutation des arguments en faveur du Sénat, confirme l’inutilité et l’inopportunité du Sénat. En plus de cette inutilité et de cette inopportunité, ou peut-être en raison d’elles, le Sénat est une institution budgétivore. Non pas parce que 36 milliards de francs CFA sont trop pour la démocratie, mais parce que le Sénat, en tant qu’institution, ne présente en lui-même, aucune utilité marginale pour notre démocratie. En effet, de façon intrinsèque, le Sénat n’a aucun apport, aucune valeur ajoutée. L’existence du Sénat n’ajoutera rien à notre démocratie, tout comme son inexistence ne lui enlèvera rien. Dès lors, il n’est pas raisonnable de faire une quelconque dépense pour mettre en place une institution dont on a du mal à percevoir ce qu’elle peut apporter par elle-même.

Un Homme économiquement rationnel se pose la question suivante lorsqu’il veut faire une dépense : qu’est ce que cette dépense m’apportera que je n’ai pas sans elle ? Si l’on accepte de se poser la même question à propos du Sénat, alors il sera facile de comprendre que sa mise en place est un luxe que la situation de pauvreté du Burkina Faso, n’autorise pas. »

Maître Guy Hervé Kam KAM
Avocat à la Cour

Vos commentaires

  • Le 9 septembre 2013 à 12:32, par LAGUI ADAMA En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me Guy Hervé KAM, l’instauration du sénat en un mot c’est la réalisation matérielle de la volonté du PEUPLE burkinabè pour renforcement de sa démocratie ! Vive le PEUPLE Vive le sénat Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa famille

    Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 13:46, par le TOCARD En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Ce texte n’est pas a la portée de LAGUI.Un qui a fait l’ecole coranique ne peut pas comprendre la substance de cet ecrit.raison pour laquelle il divaque ds sa reaction.Il lui faut un interprete ,merci

      Répondre à ce message

      • Le 9 septembre 2013 à 16:52, par le clairvoyant En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        RIRES,rien que des rires.
        Merci le TOCARD !!!
        Vraiment c’est plus costaud que le minable LAGUI mentalement,moralement et intellectuellement très limitée
        Très bonne réaction de la part du toccard le TOCARD

        Répondre à ce message

        • Le 10 septembre 2013 à 03:19, par Naam Tiibo En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

          ahaha ahaha la la ! LAGUI ADAMA me fait péter de rire. Quand on achève la lecture de cet article, on quitte le sérieux, la cohérence et la sérénité de la puissance tranquille d’une réflexion forte, pour tomber brutalement (de très haut) sur la brutalité désordonnée et irrationnelle de la réaction de LAGUI ADAMA, vociférant d’ignorance, ses pauvres slogans irréfléchis.

          Répondre à ce message

      • Le 9 septembre 2013 à 19:18, par Biena En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Mon ami en tant musulman je me sens insulté dans tes propos. Ce n’est parce qu’il a fait l’école qu’il est bête. S’il vous plait même si vous n’êtes pas d’accord avec ceux qui ne pense pas comme vous, respectez au moins leurs liberté de s’exprimer sans pour autant les dénigrer et insulter de la sorte.

        Que vous le vouliez ou non Lagui n’est pas le seul qui soutient le président Blaise Compaoré : qu’on se le dise ils sont des millions dans ce pays.

        Répondre à ce message

        • Le 10 septembre 2013 à 04:36, par Nar6 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

          Bien que je ne sois musulman, j’aimerais neanmoins souhaiter que nous soyons plus prudent a ne pas nous aventurer sur le sentier des considerations religieuses en dedats politiques. Substanciellement, je respecte l’opinion partisanne de LAGUI envers le PF, et c’est son droit. Seulement, vu son argument : ’’l’instauration du sénat en un mot c’est la réalisation matérielle de la volonté du PEUPLE burkinabè pour renforcement de sa démocratie’’, je me demande si le TOCARD n’a pas raison quand il dit que ce texte n’est pas a sa la portée. Bref, esperons qu’avec cette passion grandissante autour de la question du SENAT, notre democratie s’en sortira murie et renforcee pour un mieux-etre de tout le peuple burkinabe. Courage a tous !

          Répondre à ce message

        • Le 10 septembre 2013 à 09:39, par Naam Tiibo En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

          Hééé toi Biena là ! Il ne faut pas venir nous mélanger les choses ici hien !!!! Tu parles de te sentir insulté en tant que musulman ! QUI A PARLE DE MUSULMAN ICI. RELIS et vois on parle du ridicule de LAGUI ADAMA. Ce qu’il dit ne représente pas ce que pense les musulmans. Tout le monde, est libre de dire ce qu’il veut, mais ce que chacun dit montre quel genre de personne il est et cela n’engage que celui qui parle et pas sa famille, ses amis ou ces coreligionnaires. Alors si vous voulez soutenir Blaise, c’est votre problème, mais si cela vous rend ridicule et amuse la galerie, ce n’est la faute personne : on va continuer à rire de vous pour vos absurdités. ALORS LAISSEZ LES MUSULMANS TRANQUILLE ; ils ne sont pas tous comme LAGUI ADAMA

          Répondre à ce message

        • Le 10 septembre 2013 à 11:51, par SCIENCE SANS CONSCIENCE En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

          S IL VOUS PLAIT JE VOUDRAIS QUE VOUS CESSIEZ DE REAGIR A CE MONSIEUR SOIT DISANT LAGUI NE VOUS ENTRENNEZ DANS SON JEUX .FAITES DE VRAIES ANALYSES SUR CETTE REFLEXION ET DONNEZ VOS AVIS.MERCI A CE GRAND MONSIEUR QUI N A MENAGE AUCUN EFFORT POUR NOUS ECLAIRCIR SUR CE MACHIN .QUE DIEU BENISSE LE BURKINA

          Répondre à ce message

        • Le 10 septembre 2013 à 15:08, par Kibessoum En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

          En tant que musulman qui te dis que TOCARD n’es pas musulman ,apprenez un jour a arrêter ces considération religieuse si tu n’as rien a dire sur le sujet viens pas jouer le faux avocat

          Répondre à ce message

      • Le 9 septembre 2013 à 20:03 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Moi qui aime les belles lettres. J’ai déjà collectionné le papier de International Crisis Group, la lettre des évêques, l’argumentation de Me Hermann (pas très littéraire mais bonne réflexion) et voila celui de Me KAM (Je cours reviser mon latin pour "orga omnes"). J’aime lire les augmentations logiques. Même s’il y a du sophisme, j’aime voir comment se déploie l’argumentation. J’admire ceux qui présentent leur pensée avec méthode. La passion c’est autre chose !!!! J’aime les intellectuels qui écrivent !

        Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 14:06, par Omed En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Mon faux petit "lagui adama"(il ne merite même pas de magiscules)...Maître a écrit ici en francais de haut vol..ce n’est pas pour toi...vas chanter tes cantiques ailleur et laisse-nous savourer cette belle analyse digne d’un burkinabè intègre...Le combat continue les gars,ne lâchons rien...Vive le changement.A bon entendeur salut.

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 14:08, par Sidnabiiga En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Lagui, ton dique est rayé,on ne te parle même pas !
      Maître, nous te nommons sénateur a vie sans sénat parce que tu es lucide, patriote et soucieux de l’instruction juridique et politique du burkinabè lamda ! Encore barka ! Dieu sauve le Burkina !

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 14:53, par OADAM En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      D’accord avec Lagui. le sénat est la volonté du peuple et il ne faut pas voir que l’ économiquement rationnel dans la mise en place de cette institution. cet écrit, comme l’autre écrit du journaliste ivoirien est une belle littérature intellectualiste qui, quant au fond, se résume à une petite opinion (pour ou contre le sénat). Partir d’une opinion pour trouver les arguments qui vont avec n’est pas une démarche sérieuse. Me Kam aurait pu observer les choses avec objectivité pour en faire une opinion. mais il a opté une démarche inverse et partisane. Tout ce qu’il faut comprendre dans son écrit, c’est que nous serons dans l’illégalité jusqu’à la mise en place du sénat ou jusqu’à la suppression en toute illégalité, du sénat naissant, afin de revenir à l’ancien ordre. C’est cela tout simplement. de l’histoire des sénats en USA, en UK ou en France, il n’en tire rien sauf se donner l’impression d’être cultivé. lequel de ses pays a une histoire similaire au notre ? Pourquoi faut-il fonder le sénat burkinabè sur les raisons qui ont prévalu à la création des sénats USA, UK ou français ? Pourquoi faut-il approcher le sénat sous l’angle économique ? Pendant que nous y sommes, supprimons le CES, supprimons le tribunal justice militaire, supprimons les médias publics, supprimons le CAPES, supprimons les subventions sanitaires, supprimons le conseil constitutionnel... et confions les boulots aux institutions qu’on aura épargnées. Je suis contre le sénat, contre les gros salaires des élus et des ministres, contre la justice théâtralisée qui engraisse les avocats, contre bien d’autres ; mais j’ai un sens de la vie en commun.

      Répondre à ce message

      • Le 9 septembre 2013 à 16:08, par Ken Power En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        J’interviens très peu dans les forums, mais a vous lire, j’ai la forte impression que vous lisez entre les lignes. Vous êtes sans aucun doute un vrai cancre. vous ne valez pas mieux que les excréments d’âne.
        Merci de vous en tenir souvent à ce qui n’est pas intello.

        Répondre à ce message

      • Le 9 septembre 2013 à 17:13, par un cibal En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Monsieur OADAM de quel peuple parlez vous ? ceux qui sont sortis le 29 juillet ? Le SENAT ne fait même pas l’unanimité au sein du parti au pouvoir. Nous, nous ne parlons pas des autres institutions, mais ce SENAT nous n’en voulons pas. C’est tellement simple. Est ce si difficile à comprendre ?
        NON AU SENAT. MILLE FOI NON.

        Répondre à ce message

      • Le 9 septembre 2013 à 20:03 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Quand on montre du doigt à l’imbécile, au lieu de regarder ce qu’on lui montre, il regarde plutôt le doigt : ou bien OADAM. De même, il n’y pas plus aveugle que celui qui refuse de voir. Ce n’est pas cela avoir le sens de la vie en commun, c’est écœurant à la fin l’argumentaire de vous autre les pro-senat.

        Répondre à ce message

      • Le 9 septembre 2013 à 20:09 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Arrête de faire l’étalage de tes carences,mon cher ; tu fais honte. Cet écrit est hors de ta portée, de même que celle de ton cher pseudo lagui. Vous feriez mieux d’apprendre la connaissance.
        Vous autres, griots de Blaise et du CDP, mettez-vous une bonne fois dans la tête que la volonté de Blaise et de son CDP n’est nullement la volonté du peuple.
        On ne peut se prévaloir d’aucune légitimité quand on n’a été élu que par un million, à peine, de votants (de bétail électoral) sur un potentiel de huit million !

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 10:42, par LECOMMANDO En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Mon chère ami Oadam, je suis stupéfait par ta réaction. En toute démonstration il faut partir de quelque chose pour aboutir au résultat que l’on veut ou au contraire. L’essentiel est d’avoir une démarche logique claire et compréhensible. en l’occurrence la démonstration de Maitre l’est à tel enseigne qu’il n’y a pas à redire. L’exemple des USA ou de la France montre effectivement qu’il est cultivé et toi tu as appris quelque chose aujourd’hui. Mais ce qu’il faut que tu retienne c’est ce qu’il voulait dire a tous, qu’il faut avoir une raison pour instaurer le sénat et actuellement ce n’est pas une urgence. Concernant enfin les institutions, j’ai l’impression que tu n’as pas lu du tout le document car si tu l’avais lu en intégralité tu aurais compris que nous fonctionnons avec des institutions irrégulières mais le peuple se porte bien jusqu’alors. Tu as du chemin à faire mon bonhomme.

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 11:31, par MI PERE En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Mr OADAM !,
        Je ne comprends pas. Quand tu parle de :" Pourquoi Me KAM compare le FASO au USA, à la France ?" par rapport au fondement du sénat : Alors dit toi pourquoi un sénat ? Car c’est encore à ces pays que vous voulez ressembler. Tu vois comment ta réflexion est courte ? Et tu démontre davantage cela dans les dernières lignes de ton texte pas tes vomissures de suppressions : Si tu doit faire tant de suppressions, SUPPRIME LE BURKINA FASO alors.

        Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 15:31, par zongo En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Vivement que Blaise COMPAORE recompense ce mendiant de lagui adama pour qu’on puisse enfin respiré

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 19:51, par Paul Kéré, Avocat au Barreau de NAncy En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Mon Très Cher Confrère et Aîné,

      Permettez-moi, avant tous prolégomènes, de vous contrarier dans votre analyse. Je m’efforcerai, contrairement à ceux qui y verraient maladroitement une scène de prétoire, au nom de la nécessaire confraternité d’être courtois et confraternel, toutes choses devant concourir à un débat loyal, franc, démocratique et dénué de toute haine, de toute violence et, encore moins, d’un pamphlet quelconque.

      Ce postulat posé, je dois fermement attirer votre attention sur le fait qu’en l’état actuel du Code électoral au Burkina Faso, la diaspora burkinabè n’a pas encore le droit de participer aux élections ni législatives ni communales. Le droit de vote de la diaspora burkinabè qui a été consacré ne s’appliquera que pour les prochaines élections présidentielles de 2015, et encore... !!! A l’heure actuelle, aucune opération d’enrôlement n’est intervenue....Il n’est donc pas exact de soutenir dans votre analyse qu’aucun "Burkinabè de la diaspora, n’est exclu de la vie politique, ès qualité...". C’est une contrevérité inacceptable dont je ne vous tiens cependant pas rigeur puisque vous n’êtes pas à l’origine de cette discrimination insensée, voire injustifiée.

      Par ailleurs, les gouvernements successifs depuis plus de 50 ans n’ont jamais créé un Ministère ou même un simple secrétariat d’Etat des burkinabè de l’étranger , laissez-moi, s’il vous plaît, vous conter que les burkinabè de l’extérieur sont donc les "parents pauvres" de la gestion du pouvoir d’Etat alors que dans la sous-région, des pays, moins nantis que nous (Guinée, Mali...) ont des ministères respectifs dédiés à leur diaspora. Pourtant, l’apport de la diaspora est éminemment appréciable (41 milliards de francs CFA en moyenne par an pour le cas du Burkina Faso)

      En outre, vous avez parfaitement compris qu’aucun membre de la diaspora ne pouvant prétendre à la qualité de magistrat au Burkina, les magistrats étant eux-mêmes soumis à l’obligation de résidence dans le ressort de leur Cour d’Appel res pective, là encore, les burkinabè de l’extérieur sont exclus de l’autorité judiciaire, et c’est le moins....qu’on puisse imaginer.

      En conclusion, les membres de la diaspora burkinabè n’ont, jusqu’à présent, le droit, ni d’être député, ni d’être conseiller municipal, ni d’être magistrat. Loin s’en faut.
      C’est la raison pour laquelle, mon intime conviction est que le Sénat "nouveau format" pourrait constituer, le cas échéant, éventuellement, un nouvel essor d’un raffermissement de notre jeune démocratie en associant notre diaspora puisqu’il vient dêtre démontré que jusqu’à présent, ceux-ci ne sont éligibles et électeurs à quoi que ce soit dans le paysage institutionnel ambiant du Burkina Faso, et ce n’’est certainement pas votre faute....Nous ne marcherons pourtant pas pour revendiquer nos droits élémentaires et légitimes...
      Il me semble que c’est compte tenu pourtant des protestations que le Président Blaise Compaoré a vite compris que celui-ci a invité le gouvernement à une large concertation. C’est donc l’occasion tant rêvée pour vous, éminent Confrère et frère, magistrat devenu avocat, de saisir une telle opportunité afin d’apporter votre pierre à la construction de l’édifice. Bien évidemment, les besoins fondamentaux des populations doivent être prioritairement satisfaites (la santé, l’éducation, l’alimentation) avant qu’une telle institution ne voit le jour. Tout le monde s’accorde à le dire et sur ce point, je partage parfaitement votre argumentation. Ceci constitue également ma contribution citoyenne à ce débat devenu passionant par erreur. Les initiateurs de ce Sénat auraient pu privilégier cete large concertation ab initio et en amont. Faute de l’avoir fait, chaque burkinabè devra désormais, en aval, faire preuve de retenue, de sang froid afin d’analyser tièdement l’intérêt d’une telle institution qui a aussi le mérite d’associer la diaspora burkinabè. C’est la rectification nécessaire que je tenais à faire en vous renvoyant respectueusement au Code électoral qui interdit formellement la participation de la diaspora aux élections législatives et municipales. Ce qui n’enlève rien et loin s’en faut, à la pertinence de votre analyse qui a, au moins, le mérite de proposer des pistes même si je ne les partage pas. Ne dit-on pas que nos différences nous enrichissent mutuellement ? Je vous prie de croire à l’assurance de ma sincère confraternité inaltérable et reste bien évidemment votre bien dévoué. Paul Kéré, Avocat au Barreau de Nancy.

      Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 01:29, par LePenseur En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Je ne suis ni avocat, ni fils d’avocat. Je parle en tant qu’informaticien et doté de bon sens, chose étant selon Descartes, la chose la mieux partagée. J’ai juste deux observations ou critiques par rapport à votre apport Maitre Paul Kéré.
        Premièrement, Maitre, en lisant votre introduction, j’ai pu comprendre qu’il s’agirait de contrarier Me Kam. Cependant, je constate avec désolation que vous vous êtes contenté de plaider la seule cause de la diaspora dont vous faites partie pour conclure brutalement à l’utilité du sénat. Avec tout le respect que je vous dois, permettez-moi de vous dire que votre argumentaire me semble un peu squelettique, touffu et confu. Quelle méthode ou métholodogie suivez-vous d’habitude pour contrarier les gens ?
        Deuxièmement, sans minimiser notre diaspora que je ne connais pas bien mais vu le nombre de sénateurs attribués à la diaspora, pensez-vous que 4 ou 5 sénateurs burkinabé de l’étranger sur 71 peuvent-ils changer une donne sur votre sort de pouvoir voter ou pas ? C’est d’ailleurs ce même manque de moyens qui fait que les burkinabé de l’étranger ne peuvent pas voter je pense.
        En somme, il faut avoir plus d’arguments sinon je note que c’est votre sort seul qui vous intéresse alors que nous sommes en République et il convient de privilégier le sort d’un plus grand nombre de compatriotes pour un developpement solidaire.
        J’ai l’impression finalement que le debat sur le sénat est un combat de gladiateurs entre l’égoïsme d’une vraie minorité et l’altruisme d’un grand nombre. Qui sera le vainqueur ? Affaire à suivre. A bon entendeur, salut !

        Répondre à ce message

        • Le 10 septembre 2013 à 08:22, par Le fakir En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

          Je ne suis pas sûr que vous ayez compris l’article de me kéré, encore moins celui de me KAM car il soutient que la diaspora peut participer aux élections natiinal alors que l’article 157 du code électoral que vous ne connaissez pas non plus prescrit le contraire. Prenez le temps de mieux lire pour mieux critiquer. Me kéré parle du cas de la diaspora qu’il connait bien. Ne l’obligez pas à poser un diagnostic dans un domaine qu’il ne connaît pas, m. L’informaticien.

          Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 02:12, par Plotiin En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Bien dit, Me Kéré. C’est un débat d’idée .a mon humble avis et depuis des siècles dans notre pays le pouvoir n’a jamais voulu de la participation de la diasporas aux élections parcequ’il n’est pas certain de pouvoir les conduire en bétail électoral comme il le fait à l’intérieur en raison de la pauvreté ambiante des populations. N’ignorer pas que les burkinabès de la diaspora ont une indépendance financière et donc politique. Alors, il faut d.abord commencer par la. Leur permettre de prendre part au votes, au lieu de leurs donner des sénateur. Dans ce pays, les populations soufrent.prénez l’argent du sénat, pour remplacer les écoles sous payaute

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 04:52 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        maitre Kere’, on ne vous suit plus : vous avez une fois demontre l’inutilite du senat. aujourd,hui vos interets semblent pris en compte et vous demontrez la pertinence de la meme institution que vous avez decriee. Vous semblez boouger au gre de vos interets. Je n’ai pas votre niveau mais vous etonnez quand meme.

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 07:31, par ZIMBY En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Mr KERE. A t-on besoin de mettre en place une institution dont le fonctionnement coutera cher pour les contribuables parce qu’on veut prendre en compte certaines couches de la population ? Je dirait non ! On peut simplement permettre à tous les fils du pays ou qu’ils soient sur cette planète TERRE en demandant au législatif de sauter les verrous excluant des citoyens (candidatures indépendantes, diaspora, etc.)

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 07:56, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Maître Kéré,en France où vous résidez,il y a des sénateurs représentants les français de l étranger.Est-ce pour autant qu il y ait des magistrats français exerçant en France tout en résidant à l étranger ? Jusqu à preuve du contraire,les magistrats sont astreints à résider au siège de la juridiction à laquelle ils appartiennent ou rattachés. Même si des dérogations exeptionnelles à caractère individuels et provisoires existent sur avis favorable des chefs de cour par le ministre de la justice mais est-ce possible hors du territoire français ? Un juriste formé à l étranger qui aspire à intégrer la magistrature burkinabè n a qu à prendre son baluchon et rentrer tranquilement au Burkina à cet effet.Je pense que tous les magistrats de notre pays n ont été formés uniquement au pays.Ceux ’parmi eux formés à l étranger ont fait leur choix. Plutot que de plaider pour un sénat "nouveau format" pour y intégrer des représentants de la diaspora,pourquoi ne pas penser à élargir l assemblée nationale aux expatriés aux prochaines législatures comme c est le cas en France,ce d autant plus que leur nombre a été revu à la hausse à cette législature courante,on pourrait leur reserver 2 ou 3 places parmi les 127,non ? Ne serait-ce pas moins coûteux qu un sénat,fut-il nouveau format ? Pensez-y et bonne journée.

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 08:03, par Neblaneda En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Me Kere, vous ne pouvez pas ne pas savoir que la diaspora burkinabè a tout à fait la possibilité de participer à la vie politique du Burkina, à travers une formation politique ou par tout autre moyen (demandez à Maxime Kaboré comment il fait). Je suis d’accord avec vous qu’il est absurde pour un pays comme le nôtre de s’intéresser si peu à sa diaspora et sa participation aux différents scrutins aurait sans doute été plus pertinente que sa représentation dans un sénat controversé en raison du quota ridicule d’un délégué par continent. Vous le dites si bien, le Chef de l’Etat invite à une concertation autour d’une camisole déjà confectionnée : à chacun d’apprécier cela. Enfin pourquoi ne seriez-vous pas courtois dans vos propos ?

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 10:14 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        M. Kere apres avoir lu votre argumentaire, je peux conclure que vous etes intervenu dans le but de contredire M. Kam. Vous etes pour la mise en place du senat parce que vos interets ont ete pris en compte. N’oubliez pas que la majorite des Burkinabe restes au pays refuse la mise en place de cette nouvelle institution qui divise. Qu’est-ce que l’homme est egoiste ; il ne pense qu’a ses interets !

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 10:38, par Liberté En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Maitre Kéré, est ce parce que le droit de vote de la diaspora n’est pas consacré dans le code électoral au Burkina Faso qu’il faut créer le SENAT ?. Soyons sérieux Maitre Kéré, car quand on veut tuer une mouche on n’utilise pas un char d’assaut. Relisons simplement le code électoral.
        Je tire mon chapeau à Maître KAM pour la pertinence et la complétude de son analyse.
        Vive la pensée libre et détachée de l’estomac.

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 12:35, par le simple citoyen En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Bjr Me KERE, loin d’être un juriste, je suis un simple citoyen de bas niveau. mais votre première phrase me fait douter de votre analyse d’avocat "Permettez-moi, avant tous prolégomènes, de vous contrarier dans votre analyse". or dans votre developpement, ce n’est une contracdiction mais un apport insignifiant dans la pensée de Me KAM ; LA DIASPORAS est belle et bien associée dans le jeux politiqu sinon voir dans club CDP dans plusieur pays serait inutile Me KERE dites seulement que vs avez pas le temps de ces pauvres politiciens sans carnet de bord. je regrette amaigrement la venue de KABORE le belge pour saper l’image de la diasporas. peut etre son attitude pourait vous decevoir vue votre rang dans le barreau de nancy.
        L’analyse de KAM touche le coeur des personnes avouées pour la cause des burkinabè et non les asoiffés de pouvoir et d’argent et du gain facile. le Senat doit reparer une injustice souligne t-il. or dans l’état actuelle du burkina aucune institution ne fonctionne selon ces pérogatives, mais selon la vision du clan présidentielle, trop de pourries institutions dans ce pays. pourqoi en fabriquer des monstres pour menacer la quietude du vieux tinga au village. le BF a besoin d’idées constructives. Bon vent Me KAM, je ne vous connait pas mai vos interventions me laissent croire que vous avé un coeur sensible pour la cause des burkinabè

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 15:03, par Payadé En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Comme d’habitude, ton argumentaire est confu, touffu et assez égoïste. Tu devrais être assez réservé dans ce débat pour deux raisons au moins :
        D’abord, Me KAM n’est pas ton aîné, ce qui veut dire que tu es totalement déconnecté de certaines réalités de ton pays et cela est normal, puisque tu as voulu fuir les problèmes du peuple burkinabè pour te refugier en france ( sous une identité falsifiée d’ailleurs... Car tu sais bien que Pierre n’était pas ton frère jumeau) Mais ayant fuit l’enfer burkinabé pour l’eldorado français, tu n’arrive plus à voir quels sont les besoins vitaux des burkinabés restés au pays. Je suis sur qu’à LOANGA, on te dira qu, ils ont besoin d,une infirmerie plus que d, un sénat dont ils connaissent même l’ orthographe !

        Ensuite, si tu n’arrive pas à voter depuis Nancy, c’est la faute à Barthélémy KERE ton grand Frère même père-même mère comme on le dit. C’est lui le Président de la CNI de Blaise COMPAORE. Il n’avait qu’à penser à toi seul et tous les Burkinabés de la diaspora auraient bénéficié du droit vote ! On n’a pas besoi d’un Sénat pour régler ce petit désagrément que semble transformer en problème d’ État pour défendre le sénat
        Pour finir, je te demanderai de prendre exemple sur Me KERE Barthélémy ton grand frère : lui est très Intelligent, Modéré et très réservé !!!

        Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 15:22, par Tienfola En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Cher maître Kere, j’ai lu et relu le code electoral et nulle part je n’ai vu que les burkinabé de la diaspora ne peuvent être électeur ou éligible. Qu’il y ait des difficultés matérielles pour eux a participer effectivement au vote est une chose, qu’ils en soient exclus de droit est une autre. Je pense donc que Me Kam a raison dans son analyse. Si je me trompe, éclairez ma lanterne en nous donnant la disposition du code électorale qui porte cette interdiction ? Dans le cas contraire votre contradiction serait malvenue.

        Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 20:22, par ziri En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      mon ami ne confond pas le cdp au peuple

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 22:19, par ninda En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      de grâce monsieur lagui,la volonté du peuple est loin d’être un sénat de nos jours.soit vous ne vivez pas au burkina, soit vous êtes un pyromane.

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 09:40 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      LAGUI, j’ai deux requêtes : une personnelle et l’autre spirituelle. Personnellement, je me prénomme Adama. Jusqu’ici, j’étais fier de ce prénom, car Adama et Awa sont les seuls êtres humains que le Créateur a façonnés de sa propre main. Chrétiens et Musulmans sont d’accord là-dessus. Pourrais-tu, s’il te plaît, changer de pseudo afin que je retrouve la fierté de mon prénom ?
      Spirituellement, en tant que croyant, je souhaiterais qu’on évite de mêler le saint nom d’Allah aux sottises des hommes. Surtout quand la probité des gens que tu défends est sujette à caution.
      Tu le vois, je ne suis pas difficile à satisfaire. Et je souhaite bénéficier de ta sollicitude.

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 12:07, par Armand En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      vraiment LAGUI ADAMA !!!! je ne sais pas si tu as relu en âme et conscience ce que tu as écris avant de poster mais il m’a tout l’air que non. cependant, j’ose espérer que tu as publié juste à des fins humoristiques sinon ma foi hein !!!!

      Répondre à ce message

    • Le 12 septembre 2013 à 09:52 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Vous ne connaissez pas le peuple ni sa volonté car vous ne faites pas partir de ce peuple qui trime à longueur de journée pour satisfaire son pain quotidien. Nous savons à partir de votre raisonnement qui vous êtes exactement. Ne vous faites pas de soucies. Mangez avec eux comme vous pouvez, mais mettez vous à l’esprit qu’un temps viendra où vous allez laisser des plumes.

      Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:36, par Passant En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me ! c’est propre !
    un K.O. intellectuel !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:41 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    rien à dire c’est du propre. BRAVO

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:43, par Burkinbi En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bien écrit et argumenté.
    Merci pour cet éclairage.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:45, par Paa liingba En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Me. le combat continue. Mais à y voir aussi de près, on peut dire c’est un processus d’enterrement en douceur du Sénat qui a commence. Puisque le PF lui meme renvoi la question au Gouvernement afin d’élargir les bases concertations ; Ce Dialogue va durer combien de temps alors que le Pays à des priorités autres que le sénat actuellement. Donc Requim pour le sénat mort né. Au camaroun, la constitution avait prévu un sénat, mais c’est après plus de 20 ans qu’il a vu le Jour. Au BF, il ne verra meme pas le jour. On reviendra après 2015 pour effecer purement et simplement cette institution inutile. NON AU SENAT INUTILE ET BUDGETIVORE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:46, par Geronimo En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bien dit maître, mais ce n’est pas la pertinence des arguments qui fait defaut c’est la volonté manifeste du pouvoir de mettre en place son institution(Senat) qui est visible comme dirait l’autre "on ne peut pas reveiller quelqu’un qui ne dort pas". Merci pour votre argumentaire !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:46, par Paa liingba En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Me. le combat continue. Mais à y voir aussi de près, on peut dire c’est un processus d’enterrement en douceur du Sénat qui a commence. Puisque le PF lui meme renvoi la question au Gouvernement afin d’élargir les bases concertations ; Ce Dialogue va durer combien de temps alors que le Pays à des priorités autres que le sénat actuellement. Donc Requim pour le sénat mort né. Au camaroun, la constitution avait prévu un sénat, mais c’est après plus de 20 ans qu’il a vu le Jour. Au BF, il ne verra meme pas le jour. On reviendra après 2015 pour effecer purement et simplement cette institution inutile. NON AU SENAT INUTILE ET BUDGETIVORE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:49, par faweco En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Là, je respecte le Maitre ! Une analyse correcte, rationnelle, logique, cohérente et bien menée !
    Merci Maitre !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:51 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Enfin un homme qui nous réconcilie avec les juristes. C’est technique, mais tout le monde comprend, parce que c’est sans embouillamini. Les autres juristes aussi peuvent le faire. Nous sommes impatients de les lire. Merci Maître !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:53, par le bon citoyen En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Belle analyse.
    Comme on dit en mooré, qu’on ne pas peut reveiller un homme qui ne dort pas.
    Sinon, A quoi sert de dépenses même un million (combien coûte la renovation du siège du Sénat d’abord) pour ne recevoir rien comme valeur ajoutée.

    Mais je pense que les politiciens pensent que ceux qui réfusent sont mobilisés par les politiciens. C’est le peuple qui n’en veut pas et même si tous les partis politiques sont d’accord, le peuple ne se laissera pas faire

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 12:59, par zongo a koudougou En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    felicitation et tres bien dit

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:02, par Le Digne Yarga En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Tres belle analyse Me KAM. Voyez-vous, le probleme au Burkina et comme partout en Afrique, ce n’est pas le manque de cerveaux. C’est l’absence de patriotisme, de sacrifice de soi pour le bien de son pays. Thomas Sankara est mort et le patriotisme avec. De nos jours, c’est l’individualisme, la course pour le gain facile, l’arrogance, la peur. Les Burkinabes ne meritent plus cette appellation. Comment comprendre que dans un pays de 16 millions d’habitants, on se laisse rouler par un ex capitaine niveau BAC sans aucune formation universitaire ? Parceque tous ceux qui occupent des postes de responsabilites dans le pays pensent a s’enrichir. Personne ne se pose jamais la question : "quel pays voudrais-je laisser pour mon peuple qui m’a tout offert" ? on detourne, on pille les ressources qu’on cache ailleurs sans honte. Et quand tu critiques, on te traite de jaloux. Mais bon sang : Qu’y a t-il a etre jaloux d’un voleur ?
    Quelle Honte !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:05, par Centre Est En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Voici des Hommes qu’on devrait avoir devant certaines institutions au Faso ! Rien à dire !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:11 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    felicitation et tres bien dit

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:13, par Filsdupays En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci de nous avoir éclairé. Car c’est bien clair pour tous maintenant. Halte à la délapidation de nos maigres ressources.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:15, par Yaasida Ouédraogo En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Très belle analyse. M. Kam, ces pourfendeurs du Sénat ne sont que de simples ventrologues.Mais on va les laisser grossir pour mieux les rôtir. On n’a pas besoin de s’asseoir sur un banc pour comprendre l’inutilité et l’inopportunité d’une telle chambre au Burkina Faso. Au lieu d’aller finir tranquillement au village, nos vieux veulent honteusement se prostituer en acceptant de si"ger dans une institution décriée par le peuple. En tous les cas, ce sénat ne pourra pas épuiser un quinquennat avant de disparaître rapidement. Même sénat nouveau format, c’est même pipe même tabac, il n’y a pas deux façons de dire NON. Honte à l’ADF-RDA en qui le peuple avait applaudi son opposition, et qui malheureusement est tombé dans le piège tendu par les pro-sénat. Tôt ou tard, l’avenir nous dira.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:20, par zongo a koudougou En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    lagui adama tu a des enfants toi ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:21, par Lakbé En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me Kam a parlé, Me Hermann et autres n’ont qu’à écouter et en prendre de la graine. Le Burkina regorge d’intellectuels dignes de ce pays, il est temps de leur laisser la place, ils ont leur part à apporter.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:22, par elvivo En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bien dit.C’est très clair et net.No comment !!! Un homme de valeur ce Maître KAM.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:24, par zongo a koudougou En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    lagui adama tu a des enfants toi ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:34, par Noyesman En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Félicitation Me KAM, vous êtes un digne fils de ce pays qui souffre de la malhonnêteté intellectuelle et de la déliquescence morale de ses dirigeants en fin de parcours. Quant au robot Lagui Adama qu’il aille…Afin ! Restons convenable.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:38, par MOREBALLA En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Me et que Dieu par l’intermédiaire de tes ancêtres te bénit, comme il a toujours gratifié tous ceux épis de paix et de justice. Norbert ZONGO ne disait il pas : "Le pire n’est pas la méchanceté des gens mauvais, mais le silence des gens biens". La où il n’y a point de vérité, il n’y a point de paix (R. Bratslav).

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:41, par gast En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Dans le senat, les paysans aussi seront consultes sur les lois. Vous avez donc peur de vous mettre sur le meme pied d’egalite que ceux que vous traiter de tous les noms ? Heuresement que les lois ne seront jamais faites par des gens de ton espece : "les soi disant inetellectuel Africains", mais plutot par le peuple que vous traiter de betails ... Aussi Mr. Kam evitons surtout de parler de rationalite (economie rationelle ...). Vous pourriez y laisser votre ...cerveau. Demandez a vos soit disant "grand economistes" et ils/elles vous diront ...Comme vous aimez prendre comptant tout ce qui vient de l’exterieur, peut etre qu’une enquete internationale est necessaire. Quel bebe gate et quelle suffisance.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:44, par LE RESERVISTE En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Voila un intellectuel honnète qui donne une analyse claire de la question du senat ; j’attend maintenant la réaction de Me Herman Yameogo, lui qui se croit le plus aguéri des juriste. si Herman a le courage qu’il reponde car l’écrit ne lui est pas adresser mais contredit son interpretation.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 13:56, par maat et thot En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    CE monsieur est un carriériste ; il ne se pose pas la question suivante :"pourquoi l assemblee en juin 2012 lors de la révision n a t elle pas envisagé des mesures transitoires " ? CEST CA le deficit en matiere de production legislative ! il faut combler ce type de lacune d ou la necessité d une autre chambredes législateurs appelee senat ; c est trop facile de reciter tel un perroquet les lecons apprises en fac ;la démocatie la gouvrnance c est plus que cela pauvre KAM

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:07, par JCB En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bien dit et bien argumenté ! Bravooo
    Quant au fameux ligui adama, ne lui prêtez attention, lui c’est du vent pour son vendre !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:09, par Alexio En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    J accuse Bongnessan d avoir accepter d etre garcon de courses de Blaise Compaore. Qu est ce vous avez construit dans votre region en vous engageant dans cette politique politicienne ? L hopital de Hounde a besoin d une voiture pour la Morgue. Celle ci etant transformee en voiture de transport pour les malades de toute cette region. Pourqoui copier tous ce que les Europeens font ? Le Senat n est pas adapter au cri alarmant des miliers de Burkinabe. Les laissez pour contre et autres marginalises de notre societe. La justice sosiale des plus forts ne cesse de creuser le grand fosse de la discorde nationale qui est au coin.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:12, par le TOCARD En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me vous etes le fils du pays reel.Vs avez dit haut et fort ce que les gens pensent bas.Je suis persuadé que ,meme dans le camp CDP il ya des gens qui pensent comme Me KAM,car le clan CDP aussi regorge des gens conscients,soucieux de l’avenir du pays,tous ne sont pas dans le meme sac.seulement par peur certains refusent de contredire le maitre absolu,il faut aussi les comprendre.granzie !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:14 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Voici quelqu’un qui est logique, consciencieux et pertinent dans sa reflexion. Merci Maitre de nous eclairer. Bon exemple d’un intellectuel

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:18 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    C’est très propre Maitre, il n’ya rien à dire

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:21, par Nesty En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me je vous respecte beaucoup pour votre qualité (je connais bien). Mais supposons comme vous le dites que la suppression du sénat soit soumise à nouveau à la seule AN, ne craignez vous pas que le CDP y étant majoritaire, cette suppression soit impossible ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:30, par LoiseauDeMinerve (MinervaBird) En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Salut ! Good Morning ! Ani sogoma ! Yigéoogo ! Ayo kaka ! Nandadef ! etc.
    Depuis le 4 je suis de service après avoir humé à ma manière de l’air frais sur certaines hauteurs du Burkina, pas en italy en tout cas.

    Après analyse, chers formiste, laissez lagui adama tranquile, ne réagissez pas à sa logorrhée ; il est un chef de partillon politique, venu du pays de la république de Bedoiun et il est le gendre de TOEGUI, rêvant d’être choisi sénateur.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:33, par Conscience du Faso En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Mille fois merci, Mr Kam. Les mots me manquent pour qualifier votre analyse sur le sénat. Serieusement, rien à dire. Je demande à tous les étudiants en droit de la parcourir et d’en faire leur propre débat pour se cultiver davantage. Je demande aussi aux conseillers de notre Président du Faso d’en faire une reflexion très approfondie au bénéfice du président. Ce sont des écrits pareils qui renforcent ma dignité, mon intégrité dans ce Faso. J’espère bien que Mr Kam donne des cours dans les universités ou écoles supèrieures ? Si oui, je me ferai le plaisir de m’y inscrire pour suivre ses cours malgré mes tâches quotidiennes. Mr Kam, je suis fier de vous, je le suis encore plus fort d’autant plus que vous un Burkinabé ; nous en avons encore des substances grises au Faso. Ce n’est pas de votre faute si nos autorités ne veulent profiter de vos connaissances pour ameliorer leur façon de nous gouverner. Mr Kam, je vous respecte très fort !

    Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 17:47, par Nina En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Conscience du faso, j’espere que c’est une blague !!! Tu es quand meme la conscience du Faso. Il est vraiment facile de te berner. Juste pour un truc aussi simple et tu demande au sieur Kam d’aller enseigner a l’Universite. Demande lui pourquoi il n’y va pas. Matiere grise ? Tu es sur que tu sais de quoi tu parle ? Je pense que c’est une blague et je ris en ce moment.

      Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 12:25, par Juriste En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

        Pour ton info, Mme KAM est enseignant à l’Université St Thomas d’Aquin.Il a aussi été moniteur à l’Université de Ouagadougou. J’ignore si ses charges professionnelles lui permettent de continuer mais en tt cas moi j’ai été son étudiant pendant 4ans. Et il a tjrs été un exemple et une référence pour nous.c’est une tête pleine et bien faite comme le démontre encore une fois la pertinence de son écrit.

        Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:37, par burkindi En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Voici des gens qui gardent leur ligne d’intégrité, malgré les multiples tentatives faites à leur égard !

    à cause de toi, suis fier de dire que je suis Burkinabè !!

    Mais à cause de Blaise Compaoré, et surtout des ténors prostitués du CDP, j’ai honte d’être Burkinabè !

    Que chacun travaille dure pour mériter ce qu’il a ! Si Zeph a ses enfants à l’étranger, pour quelqu’un qui a été Chairman Afrique et Moyen Orient de AREVA, ce n’est que petite affaire pour lui . Aussi il a été prof aux USA, ce n’est pas donné à n’importe qui... Demander à Kouanda d’être prof aux USA ??? Peut être que c’est à l’école Coranique de Dassagho qu’on peut l’embaucher !

    Si Me Sankara a ses enfants à l’étranger, c’est normal ! Pour un avocat, il gagne bien sa vie.. Moi qui suis fonctionnaire, même si je ne peux pas envoyer mes enfants étudier à l’étranger, je m’associe à la lutte pour un changement qualitatif, afin que mes enfants demain bénéficient d’un avenir glorieux, et eux ils pourront envoyer leurs enfants à l’extérieur !!
    Il faut comprendre la lutte !! Sinon ce sont les Djamila et autres qui vont piétiner mes enfants, comme Blaise et ses acolytes nous piétines aujourd’hui !

    On veut un pays assez juste !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:39, par Oloman En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Desolé Me Hervé Kam.Derriere votre analyse se cache vos ambitions partisanne.Vous navez pas parlé en temp que juriste mais en tant que partisant d’un camp.Pas d’objectivité dans votre message.Donc defendez bien vos parrains politiques.le senat sera bel et bien instalé pian !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:43, par mtyameogo@gmail.com En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    GUY HERVE, BRAVO ! Rien à dire. Ceux qui sont en face sont sont de mauvaise foi. Il peut donc avoir la vraie democratie au Burkina Faso sant un quelconque Sénat.Son but est autre chose que le renforcement de la democratie. Son but ,c’est le renforcement de la "Blaisemocratie"

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:47, par p-val En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci maître, c’est suffisamment claire pour ceux qui raisonnent. Encore, merci !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:48, par Piiga En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    GUY HERVE, BRAVO ! Rien à dire. Ceux qui sont en face sont sont de mauvaise foi. Il peut donc avoir la vraie democratie au Burkina Faso sant un quelconque Sénat.Son but est autre chose que le renforcement de la democratie. Son but ,c’est le renforcement de la "Blaisemocratie"

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:52, par Mario camps de la vegas En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Kam n’est pas un juriste publiciste. Qu’il laisse ce débat aux publicistes.Par ailleurs il dit des choses qui sont graves sous l’angle de théorie démocratique. bref, halte à la spéculation.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 14:57 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Le journaliste aurait du nous presenter Me Guy Hervé KAM que nous decouvrons.
    Dans ces temps ci ou le Senat rend populaire ; c’est selon nous decouvrons au file du temps des juristes subitement devenus expert de la constition Burkinabé.
    En tant que Burkinabé de la diaspora je ne me sent exclu de la vie politique Burkinabe contrairement aux argumentation de Me KAM ; Car n’appartenant a aucun parti politique et ne souhaitant apartenir a aucun parti politique Burkinabé car la politique chez nous est tout simplement deguelasse et vol tres bas. Ceci vient batter en breche ta premiere argumentation. On sent egalement dans un propos une argumentation assez partisanne laissant penser a un appel du pied a Zeph.mais comme nous somme en pseudo democratie il ’ny a rien de mal a cela. Bonne chance quand meme dans ta recherche de popularité Me KAMavec le Sénat comme catalyseur. Le sénat ca marche au Burkina quand on n’est pas contre.

    Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 16:24, par indjaba En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Si tu n’as pas le niveau pour comprendre ce qu’a dit maître, il ne te reste que les centres De formation pour améliorer ton niveau de culture. Maintenant si tu souffres d’un déficit intellectuel congénital, il ne te reste que les hôpitaux pour les soins ou les lieux de cultes où se réalisent souvent des miracles de guérison.

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 06:45, par SID-PAWALEMDE En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Tu ne comprends rien et ne comprendras absolument rien. Crois-tu que cet éminent Avocat (Juriste) a besoin de ce plateau d’échange pour s faire une popularité ? Détrompes-toi. C’est tout comme beaucoup d’entre nous qui, ayant très soif d’une certaine "Justice Politique", si tu veux, une vraie "Démocratie" nécessaire à notre pays pour avancer, qui partage ses points de vue avec nous, avec toi. Ne serais-tu pas plutôt de l’autre bord qui se voit écorché par ce "développement d’idée" et " d’analyses justes" qui vient ouvrir les yeux du peuple ? Si oui, ben tant pis pour toi, pour vous. Nous, on avance dans notre logique HONNÊTE pour l’intérêt supérieur du Burkina Faso. Merci Cher Maître pour cette analyse qui nous a éclairé. Bonne continuation.

      Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:02, par Faso En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Maitre Kam.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:03, par HHH En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Maître Guy Hervé Kam KAM, Vous méritez votre diplôme d’avocat. Une analyse plein de sens. Merci pour l’apport

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:08, par YA WOTO En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Tous mes respects, Maitre, vous êtes de la génération d’avocats que nous aimerions voir dans nos palais de justice.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:19, par le sage cibal En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    maître, on ne réveille pas quelqu’un qui ne dort pas, merci pour éclairage tant précieux, quant à lagui adama,, il n’a qu’à aller se faire mettre , c’est un élève coranique venu tout droit de kouka, c’est du charabia pour lui, il ne peut que adorer balaise et sa famille, lui n’a même pas de famille, un prostitué et vaurien

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:25, par burki En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me KAM vous faites preuve de carence intellectuelle et de prise de position inutile car c’est pas le role d’un juriste. faites votre travail et laisser la Politique aux Politiciens

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:28, par jelgel En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    en 1 mot comme en millle ceux qui soutiennent le senat ne font qe par interets personnels purs ! et d’ailleurs tous ce que nos dirigeants realisent c’est pr leurs interets immediat .ex : les 11 Dec et les differentes fetes ne profitent qu’aux comités d’organisations ; les moustiquaires (impregnés ? ) a ceux qi donnent et/ou gagnent les marchés(’bel’mere natl).pr un csps construits sans cloture son inauguration coute tj plus chere que les amenagement qon aurai pu y faire !!!!!!!!!!!!! Ou allons ns pour les senat c’est pareil car depuis la creation du CCRP certains ont commencer a manger et s’y voient deja senateur mais des Partillons incapable d’avoir un seul conseil sur les 274000km du territoire se bombe la poitrine pr se faire voir par qi on sait.pauvre de ns habitats d’1 PPTE qe ma honte a fuit depuis .....

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:30, par madisonpalace En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Un adage moaga dit que " quand la vérité se dit, la tête acquiesce d’elle-même." Dans le fond et dans la forme, le raisonnement de Me est propre, n’en déplaise aux Pro Sénat, en fait aux anti burkina

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:32, par Achillo En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bonjour Me KAM
    Comment allez-vous ?et votre famille ?. Bravo, je ne sais pas comment vous remercier j’ai lu très attentivement votre lettre sur le sénat. Je suis Achille TAPSOBA informaticien à Bobo Dsso. Vous êtes un homme très cultivé pétri d’expériences et de sagesse. J’ai été très ravi de vous lire. Vous
    êtes un fils digne et adorable du pays. Je vous remercie très sincèrement pour votre maturité d’esprit. Que le Seigneur vous offre beaucoup de
    santé et de réussite ainsi que votre famille. Qu’Il vous épargne de tous les dangers de la vie. Qu’Il vous bénisse et vous aide.
    Merci merci merci et bonne journée

    Achille TAPSOBA, Bobo Dsso

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:33, par noura En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me KAM c’est déplorable et pathétique votre sortie, elle n’est pas digne d’un intello de votre classe, vraiment je suis decu, on vous empeche pas de faire des critiques mais de ne pas prendre partie car c’est pas votre role. vous etes un juriste soyez professionnel

    Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 16:39, par le dur qui dure En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      que Dieu bénisse Me KAM pour nous avoir éclairer. ce digne fils djan est un vrai enfant béni de Dieu, un éclaireur, un Burkinabè intègre, bon vent à toi, salut

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 17:16, par BAM En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Mr noura, Maitre Kam est un fils de ce pays. De ce fait il a le devoir de prendre une part active dans la construction de ce pays. Qu’est-ce qui vous dérange dans ce qu’il a dit ? Pourquoi vous ne demandez pas aux chefs traditionnels de ne pas faire de la politique ? Ne doivent-ils pas rester neutres ?

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 17:16, par Job En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Noura, pour ta gouverne, saches que dans le débat actuel sur le SENAT, aucun Burkinabè soucieux de l’avenir du pays ne peut se targuer d’être sans parti pris. Ce que je reproche aux pros sénat (ceux qui sont favorables à l’instauration du senat), c’est l’absence d’argumentaire limpide, intellectuel et très référencé comme ce que Me KAM vient de nous gratifier. A la lecture de son développement je sentais mes méninges vibrer. C’est du vrai boulot d’un intellectuel de haut niveau. Rien à dire, c’est du propre. No Comment !

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 17:48, par La voix En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      La voix
      Félicitations Me Kam ! Toute personne raisonnable reconnaît la justesse de votre écrit, la sagesse qu’il incarne et l’interpellation à ceux qui s’entêtent à vouloir conduire le BF au chaos à sursoir à leur élan !
      La grandeur d’un homme se mesure à sa capacité à reconnaître qu’il s’est trompé et à se ressaisir.Vaillants défenseurs du sénat écoutez votre voix intérieure !

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 18:03, par koudou zèpè En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      l’analyse le plus complet, le plus convaincant après celle de M. Sango sur l’inopportunité du senat. c’est du balèze, c’est du propre. qu’ils sortent contre-attaquer on va voir par quel bout ils prendront leur raisonnement.

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 18:43, par Minnayi En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      C’est malheureusement votre problème. Si vous ne partagez pas son analyse, il vous appartient en tant que ... "professionnel" d’apporter des arguments pour démontrer que Me KAM est partisan.

      C’est toujours facile de lire un écrit et de dire tout ce qu’on veut, mais cet exercice intellectuel n’est pas donné à tout le monde. Êtes-vous à mesure de produire une telle analyse ? Peut-être oui mais il faudra bien pouvoir le faire.

      Moi, je pense plutôt que Me KAM a fait preuve d’une rigueur professionnelle, comme il en a l’habitude, sur cet écrit et qui mérite une lecture et une digestion sans passion. Qu’on l’aime ou pas, Me KAM fait partie des meilleurs avocats de notre pays et tous les juristes honnêtes le reconnaissent. Même depuis qu’il était étudiant, il a été à l’origine d’une jurisprudence qui est citée en exemple. Son courage intellectuel ne date donc pas d’aujourd’hui.

      Ma question est toute simple : quels sont, juridiquement, vos griefs contre son analyse ?

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 20:11, par abder En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Une gifle au pseudo_analyste qui preche leur chapelle..Me Kam vient d eclairicir et sur tous les aspects du debat. Le senat n est ni legitime, ni consensuelle encore moins une institution qui apportera une plus value a notre democratie.Aux petits esprits qui ramenent le debat sur sa personne.je me permet de vous dire qu il nest pas un inconnue quant a l analyse des problemes du Burkina. Ce Monsieur a demissione de la Magistrature et explique pourquoi le Conseil Superieur de la Magistrature etait une institution soumise a l Executif.Ceux qui suivent l actualite savent qu il est de la trempe des intellectuelles qui n ont pas besoin de compromission pour s en sortir. Par contre, nos futurs senateurs n ont aucune capacite a se faire valoir , d ou la necessite pour ce regime de les caser.
      Courage Me , le peuple reconnaitra les siens.Le grand ballayage s annonce et cest pour bientot.

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 20:33, par Noyesman En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      En tant qu’avocat à la Cour, Maître KAM n’a t-il pas le droit de prendre position sur une question urgente qui menace la stabilité du pays ? C’est dommage que le mode de pensée dans lequel est formaté les gens du pouvoir n’accorde pas grand intérêt aux éminences grises qui ne sont pas alignées.

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 20:46, par Tonton En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Noura, ta réaction aurait fait vomir si tu représentais quelque chose.

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 23:08, par Liberté En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Juriste ne veut pas dire "mouton". Au contraire, il est dans son rôle quand il met de la lumière dans les" méandres juridiques". Mais malgré cela, je sais que tu es si limité que tu n’as rien saisi. Alors, boucle-là ! : La lutte continue !

      Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2013 à 23:34, par Neblaneda En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Tout de même ! Faut-il expliquer ce qu’est un texte argumentatif ? Ce n’est pas maintenant que Me Kam a choisi son camp et il ne s’en est jamais caché, que je sache. Il a choisi le camp des causes nobles pour ceux qui l’ignoreraient encore. Que les pro-sénats produisent aussi un argumentaire rigoureux, c’est tout ce qu’on leur demande.

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 01:42 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      c’est un juriste qui fait une analyse juridique et politique d’une situation nationale pour éclairer ses concitoyens .Il y a des députés CDP à l’assemblée mais vous n’en parlez pas.

      Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:42, par madisonpalace En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Un adage moaga dit que " quand la vérité se dit, la tête acquiesce d’elle-même." Dans le fond et dans la forme, le raisonnement de Me est propre, n’en déplaise aux Pro Sénat, en fait aux anti burkina

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:52, par nord En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    nous n’avons pas besoin en ce moment de critiques qui peuvent engendrer la haine et menacée la paix sociale, si vous êtes de l’opposition c’est votre choix, mais sachez rester Professionnel, vous etes un intello pas un vulgaire individu

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:56, par GREG Soleil En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    nous en avons assez bu de vos messonges. La marche enclenchée par le peuple vers son salut est irreversible. Economisez les energies que vous deployez pour justifier l,installation de votre senat car vous en aurez besoin devant les tpr nouvelle version. Le peuple se rejouit du dynamisme de ses intellectuels pour l,eclairer sur le droit chemin. Bravo maitre KAM.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 15:56, par Juste En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Rien à dire. je retiens que :..." le Sénat est une institution budgétivore. Non pas parce que 36 milliards de francs CFA sont trop pour la démocratie, mais parce que le Sénat, en tant qu’institution, ne présente en lui-même, aucune utilité marginale pour notre démocratie". Merci Me pour cette analyse aussi limpide que convaincante.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 16:02, par Badpress En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me Hermann alias Kôrô djo, le bri a rencontré garçon Me Kam. Kôrô Djo tu es où ? Sors ta tête et encore un KO. N’gwaw !!! ya Maître et ya Mètre. Qd 2 maîtres se rencontrent le second devient un mètre à mesurer les distances.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 16:12, par YAMEOGO En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Le drame de la situation est l’absence de la dimension honneteté intellectuelle au plus haut sommet de l’Etat. S’attaquer à la "partie la moins cultivée" pour imposer des inepties reste le jeu favori, alors que même sous Lamizana, le debat politique etait de haut vol. La cupidité a tout pris.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 16:12, par YAMEOGO En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Le drame de la situation est l’absence de la dimension honneteté intellectuelle au plus haut sommet de l’Etat. S’attaquer à la "partie la moins cultivée" pour imposer des inepties reste le jeu favori, alors que même sous Lamizana, le debat politique etait de haut vol. La cupidité a tout pris.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 16:25, par SOBOR En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    félicitation Me Guy Hervé KAM. Des burkinabé courageux comme vous, il n’y en a peu. Continué donc d’éclairer le peuple. Merciiiiiiiiiiiiiii

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 16:26 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Au Burkina, on apporte la solution et après on cherche le problème !!comme cela on est paré à tout !
    Je propose l’entrée au sénat sur concours parce que c’est un métier à vie !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 16:28 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Au Burkina, on apporte la solution et après on cherche le problème !!comme cela on est paré à tout !
    Je propose l’entrée au sénat sur concours parce que c’est un métier à vie !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 16:34, par Badpress En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me Hermann alias Kôrô djo, le bri a rencontré garçon Me Kam. Kôrô Djo tu es où ? Sors ta tête et encore un KO. N’gwaw !!! ya Maître et ya Mètre. Qd 2 maîtres se rencontrent le second devient un mètre à mesurer les distances.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 16:51, par Yelbinassa En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Très belle réflexion mon cher Me. J’espère et souhaite qu’elle soit entendue, écoutée et pris en compte.
    J’aurai quand même aimé te lire au sujet des intentions pretées aux pro-senat de modifier l ’article 37 de la costitution. Qu’à cela ne tienne. Blaise pourra réussir à modifier la constitution pour se maintenir au pouvoir à souhait, mais je le défie de pouvoir modifier la constitution humaine pour rester éternellement en vie et au pouvoir.....

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 17:05, par Ah bon ? En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Ca veut dire que le Conseil Constitutionnel lui même ne respecte pas la Constitution ??

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 17:37, par le 15 octobre 1987 vers 16h En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    TRES TRES PROPRE,ça c’est l’analyse d’un maître !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 17:38, par El paysan En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci maitre si d’autres avocats pouvaient nous eclairer de la sorte on gagnerait mieux

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 17:41, par Salaka En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci, et bravo ! Maître merçi encors de dire la vérité rien que la vérité aussi d éduquer et renseigner la population. Nous sommes plus de 96% à dire non au sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:03, par zz En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    LAGUI doit travailler a Faso.net ; il est toujours premier a reagir. Ou bien il a ete recrute par qui de droit pour renifler tous les updates

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:17, par joe En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bjr mes freres et soeurs burkinabes. Je suis heureux de voir qu on peut discuter sur ce site et donner chacun son point de vue pour un seul but , a savoir faire avancer notre cher pays qu on aime ttant.Je voulais aussi dire un mot sur cet article.Qu on le veuille ou non cet article est riche , j ai appris plein de choses. Je lui dis merci . QU IL S invite dans les debats publics et pourquoi pas a la rtb pour eclairer d avantages ceux qui cherche a instorer un senat sans savoir l origine meme de la notion. Je vois maintenant que nous n avons vraiment pas besoin de senat au B F. Pour renforcer la democratie ce regime peut d abord commencer a rendre une egalite de justice a tous les burkinabes d abord car on voit ce que c est que la justice depuis 1987.pas besoin de le repeter. Ensuite soigner le peuple et enfin l eduquer . C est clair et riche ce que vient de faire le maitre. Quand aux autres qui racontent des salades laisser les , c est la bassesse totale et y a toujours ce genre d individus dans chaque societe. J aimerai avoir les contact de l auteur de cette analyse digne d un fils d afrique.pour m enrichir d avantage. L histoire suivra son court avec ou sans ceux qui refusent que ce pays avance.merci

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:23, par un groupe de civils et militaires En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Analyse propre et qui n est pas accessible a certaine personne. l histoire retiendra que nous avions au moins un avocat convaincu de ses points de vue, Me Herve Kam, C est propre, clair et limpide. Le président Compaoré dans son amour propre doit cesser de nous tourner en rond. Prends courageusement et instruit le CC de retirer le SENAT de notre constitution et le tour est joue de terminer avec quiétude ton mandat jusqu’ en 2015 et après nous exigerons qu on vous nomme au titre de REPUBLICAIN NATIONAL POUR LE BURKINA FASO A VIE

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:29, par Nico En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Parce que nous connaissons bien l’intestat de notre timocratie particulièrement avec le régime Compaoré, parce que nous savons bien kil peut pas nous apporter librement ce dont nous avons besoins, alors qu’ils arretent purement et simplement de nous parler encore de sénat. s’ils veulent nous montrer leur bonne foi, leur amour pour le Burkina, d’une bonne démocratie, avant qu’on les suivent dans leur histoire de sénat, qu’on introduisent déjà le dossier norbert Zongo, les différents crimes de sang et économiques à juger. Est-ce que le sénat nous permettra de résoudre ses problèmes. Alors, s’il est inutile, il est budgétivore même les sénateurs payés à o fcfa car de l’argent sera toujours dépensé.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:39, par l’hom d ZOula En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    merci Me pour cette analyse perpicace.l’essentiel est d faire savoir a l’opinion nationale et internationale d la situation d forcing du régime. dieu fera notre bagarre.n’e’ déplaise o lagui adama mat et trot l riche ainsi k tous les irrésistible griots e garibouts e vautours du cdp

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:40, par Le Gondwanais En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Me KAM ! A ceux d’en face voila ce que j’ai a dire : IL EST DIFFICILE DE FAIRE COMPRENDRE UNE CHOSE A UN INDIVIDU QUAND SON SALAIRE DEPEND DE CE QU’IL NE LA COMPRENNE PAS !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:42, par Le Gondwanais En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Me KAM ! A ceux d’en face voila ce que j’ai a dire : IL EST DIFFICILE DE FAIRE COMPRENDRE UNE CHOSE A UN INDIVIDU QUAND SON SALAIRE DEPEND DE CE QU’IL NE LA COMPRENNE PAS !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:44, par Le Gondwanais En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Me KAM ! A ceux d’en face voila ce que j’ai a dire : IL EST DIFFICILE DE FAIRE COMPRENDRE UNE CHOSE A UN INDIVIDU QUAND SON SALAIRE DEPEND DE CE QU’IL NE LA COMPRENNE PAS !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:45, par LE SAGE En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    lentement mais surement le sénat se met en place.nous modifierons notre constitution. Un peu de mil pour les fonctionnaires et le tour est joué. ils oublient vite et bien vite, mon naam est et demeurera éternel.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:46, par la censure En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Je pense que c’est un brilliant exposé sans precedent qui devrait faire attendre raison aux appologistes du sénat. Si après tout vous tennez mordicus, sachiez que par touts les moyens nécessaires je dis bien tous les moyens nécessaire le peuple empêchra la mise en place de ce foutu machin.NB:Les choses n’arrivent pas seulement qu’aux autres.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:48, par la censure En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Je pense que c’est un brilliant exposé sans precedent qui devrait faire attendre raison aux appologistes du sénat. Si après tout vous tennez mordicus, sachiez que par touts les moyens nécessaires je dis bien tous les moyens nécessaire le peuple empêchra la mise en place de ce foutu machin.NB:Les choses n’arrivent pas seulement qu’aux autres.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:48, par Nico En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Parce que nous connaissons bien l’état de notre démocratie particulièrement avec le régime Compaoré, parce que nous savons bien qu’il ne peut pas nous apporter librement ce dont nous avons besoins, alors qu’ils arrêtent purement et simplement de nous parler encore de sénat. S’ils veulent nous montrer leur bonne foi, leur amour pour le Burkina, d’une bonne démocratie, avant qu’on les suit dans leur histoire de sénat, qu’on introduit déjà le dossier norbert Zongo, les différents crimes de sang et économiques à juger. Est-ce que le sénat nous permettra de résoudre ses problèmes. Alors, s’il est inutile, il est budgétivore même les sénateurs payés à o fcfa car de l’argent sera toujours dépensé.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 18:54, par Win toogtar kugri En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Maitre c’est du Propre ! Rien à redire ! Bravo ! C est dommage que des énergumènes fanfarons de la trame de Lagui Adama ne puissent pas saisir la substance de votre argumentation !!! Et le comble c’est que ce sont pareils individus analphabètes(car ignorants l’alphabet comme les ânes !!!)qui décident pour les intellectuels dans ce pays ! Quelle honte ! Re-bravo Me Kam !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 19:03, par Win toogtar kugri En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    noura, juste pour t informer que Me Kam a utilisé son intellect et son expérience d’homme de loi pour élaborer l’écrit ci dessus ! Il ne digère pas son cerveau comme Lagui Adama et toi !Quand les faits sont clairs, point n’est besoin d’élaborer ! Arsène Bongnessan, Lagui Adama et toi faites partie des personnes qui démontrent aujourd hui, en frisant le ridicule que la Terre est carrée ! Honte à votre espèce !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 19:13, par zz En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Maitre !!! C’est clair comme de l’eau de roche.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 19:23, par Jean-Claude En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    le sénat est n’ai pas la volonté du peuple la volonté du peuple est a ailleurs que ce foutu sénat
    on sait bien que ceux qui s entête a la mise en place du sénat voit leurs propre avantage et non pour le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 19:28, par namegeoffroy@yahoo.fr En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    que personne ne repond a ce bouk de lagui,la population jusqu’au confin du petit village attande la goute d’eau de plus,ils en ont mard du CDP maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 19:40, par oy En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    merçi. maître.Que les sangsues et les hypocrites fassent pardon !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 19:55, par kersal En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    petit frère KAM, j’ai beaucoup d’admiration pour toi et ton parcours professionnel mais là tu m’as surpris par cet écrit.on se verra pour en discuter en son temps.
    Mais comme tu es un éminent juriste, je veux juste partager avec toi la reflexion ci-après :
    S’il est vrai la démocratie est le régime politique dans lequel les citoyens exerçent la souveraineté et disposent du pouvoir ; c’est qu’il est vrai aussi que c’est le régime politique dans lequel le peuple élit ses représentants.Aujourd’hui c’est le modèle qui semble le plus réussi pour l’administration du pouvoir politique et c’est la raison pour laquelle il nous a été imposé(afrique noire fancophone ) après le sommet de la baule et chose qu’on est entrain d’imposer au monde arabo musulman(pritemps arabe)aujourd’hui.
    sans entrer dans un jugement de valeur ; je vsux juste dire que comme nous avons fait résolument le choix de la démocratie et du multipartisme…(même si c’est une démocratie imparfaite en devenir).
    je crois que nous devons jouer le jeu de la démocratie jusqu’au bout.comme le peuple a elu ses représentants et que ces derniers se trouvent être à la majistrature suprême Blaise COMPAORE et le CDP au niveau du parlement je crois qu’il leur permettre de mettre en oeuvre leur programme politique pour lequel ils ont été élus.au bilan le peuple qui a donné ses voix saura infliger la sanction qui s’impose en 2015 et en 2019.
    il n’appartient pas à l’opposition de dire comment celui qui est élu doit gérer son pouvoir.c’est aussi son droit de mettre en oeuvre son pogramme.pourquoi l’empêcher de le faire ?
    cordialement !

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 04:16 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Mon cher Kersal, vous développez là une conception bien singulière de la démocratie. La démocratie représentative ne veut pas dire abolition de l’opposition. Parce qu’à vous lire, une fois la femme ou l’homme élu(e), tout citoyen est tenu de s’écraser durant son mandat, et lui laisser faire ce qu’il veut. Je ne sais pas dans quel amphi on vous a enseigné cela. Vous qui vous piquez de juridisme, pourquoi une instance consultative instituée par décret présidentiel (comme l’est le CCRP) viendrait-elle prendre le dessus sur une assemblée constitutionnalisée et constituée d’élus du peuple (comme l’est l’Assemblée Nationale) ? Voudriez-vous avoir l’obligeance de nous expliquer ce qu’est une instance "consultative" ? Vous n’êtes pas tenu de réagir à chaque écrit paraissant sur lefaso.net. Surtout, l’homme avisé doit éviter de parler de ce qu’il ne maîtrise pas.

      Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 19:56, par Zonzon En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Malheureusement les épigones, sans génie et sans vergogne, ne pourront pas, hélàs, saisir la grandeur de cette analyse. Ce sont les inepties débitées par les BOGNESSAN et autres qu’ils peuvent comprendre. Me KAM a été un juge de haut vol. Il a quitté la magistrature pour devenir avocat. Puisse Me Herman Yaméogo avoir l’humilité de se mettre à l’école de son collègue KAM. Je me rappelle avec beaucoup d’amertune ses légèretés infamantes qu’il (Me Herman) a racontées dans la presse à propos du Sénat. Le temps nous départagera

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 20:29, par KANTONI En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    FELICITATION A Me KAM. C’EST MAINTENANT OU JAMAIS QUE LES INTELLECTUELS DIGNES DE CE NOM DE CE PAYS DOIVENT S’AFFIRMER POUR MONTRER AU PRESIDENT ET A SON CCRP QUE LES BURKINABE NE SON PAS TOUS IDIOTS ET QU’IL YA DES GENS QUI PENSENT ET QUI ANYSENT. CELA LEUR PERMETTRA DE REDUIRE LEURS SORTIES HASARDEUSES. VICTOIRE AU PEUPLE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 20:58, par Pokolé En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Me c`est suffisamment claire pour tous.Bravo

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 21:03, par Tenga En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Enfin voici une explication technique qui eclaire cette situation confuse pour nous autres. Merci Maître.
    Je n’avais pas bien compris les explications de Melegué dans la presse qui à mon sens, s’est borné à justifier la mise en place du Sénat parce que prévue par la constitution, sans expliquer le fond jurique au regard des autres situations de jurisprudence déjà existantes comme vous l’avez fait.
    Je voudrais aussi saluer le fait que des itellectuels acceptent de se prononcer sur une situation aussi importante pour la vie de notre nation. S’il vous plaît, ne laissez pas les seuls politiques occuper l’opinion. Nous avons besoins d’analyses de professionnels comme vous l’avez fait pour nous eclairer. J’espére ça inspirera d’autres personnes ressources.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 21:29, par the black En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    lagui ,je t’informe que blaise se cherche. j’espèr que tn presi ne serra pas tetu comme le fu GBAGBO. presi tu a afair o intello.on voi que tn fameu senat n’est pas que pour la democratie. maitre,tu est l’as des avocats.toi au moins tu ose contredire blaise. quelle democratie le senat veut renforcer ?la vraie ou celle du criminel blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 21:43, par gepetto En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Félicitations à vous !! Maitre. Belle analyse...On a besoin d"esprit d ce type pour nous éclairer. Bon courage..

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 21:49, par BILL LE COURAGEUX En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    voici un esclave à affranchir

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 22:04, par KOUMAGNOUMATIGUI En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me KAM, tu es un vrai KOROO. Tu fais honneur au quartier Molomakoté de Bobo, au village de DOLO dans la bougouriba et à tous les Djan du pays. Ton père a mis au monde un vrai fils. du fond de sa tombe il doit en être très fier. FÉ-LI-CI-TA-TI-ON

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 22:14, par wendlasida En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Le riche, il faut suivre quand même l’actualité. ce que tu avances est en total contradiction avec ce que le Président lui-même a annoncé.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 23:05, par un vrai En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    parfait mais où sont passés les 500 millions de faso fani, problablement pour acheter la villa et avec ça ca le culot de l’ouvrir

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 04:21 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      On vous connaît maintenant, et on connaît vos manoeuvres. Comme je ne peux pas valablement contredire tes arguments, je cherche à te salir. Vous saviez cela et c’est aujourd’hui que vous nous servez cette salade ? C’est vous ça ! Ecartes toi du chemin, tu gêne !

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 11:16, par Filsdupays En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Mr "un vrai" ; j’ai pitié de vous et de vos déclarations. Si vous detenez des preuves, c’est l’occasion de nous les montrer. Tout comme vous il a certainement aussi eu des égarement dans sa vie. Mais ne dit-on pas que l’on est "insensé" lorsqu’on ne sait pas apprendre de ses erreurs ? QU’avez vous fait pour corriger les votres. Vous êtes arrivés à térroriser tous vos militants si bien qu’ils n’osent plus intervenir dans les débats constructifs du pays. Car intervenir pour eux contre votre machin de sénat, c’est porter atteinte à sa majesté, le PF. Vous n’avez aucun autre vocable que "on le soutient" même s’il avance ineluctablement vers l’abîme. Tous les intello de votre parti souffrent de ce que l’on peut qualifier aujourd’hui de "constipation intellectuelle" du fait de vos agissements. Libérez -les enfin ?

      Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 23:07, par la villa En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    ce monsieur est fort il a inventé depuis les années faso fani les retro commissions, chapeau bas

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 23:07, par la villa En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    ce monsieur est fort il a inventé depuis les années faso fani les retro commissions, chapeau bas

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 23:10, par coton En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    le griot de l’u p c se dévoile enfin, il a toujours rêvé, pi

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 23:25, par justement En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    expliquez nous comment un fonctionnaire de ce pays peut s’acheter une villa de 65 millions ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 23:28, par narcisse En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    tous pourris pro et anti sénat, le salut de ce pays viendra d’ailleurs pas de ces talibés juristes et autres margouillats opportunistes en mal de visibilité ;

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 23:29, par Tchrr En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    il brasse l’air ce monsieur, conseiller politique de zeph, avocat de l’UPC

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 23:33 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    FELICITATIONS MAITRE ; LE BURKINA FASO TE RESTERA RECONNAISSANT ;

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2013 à 23:50, par Win toogtar kugri En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    noura, juste pour t informer que Me Kam a utilisé son intellect et son expérience d’homme de loi pour élaborer l’écrit ci dessus ! Il ne digère pas son cerveau comme Lagui Adama et toi !Quand les faits sont clairs, point n’est besoin d’élaborer ! Arsène Bongnessan, Lagui Adama et toi faites partie des personnes qui démontrent aujourd hui, en frisant le ridicule que la Terre est carrée ! Honte à votre espèce !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 00:46, par aristide BRIAND En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Inattaquable sur le plan juridik logique et un style plaisant . Je te donne 19.99/20. Me nous permet ici de mobilîser contre le senat. Avant d’etre juriste tu es un burkinabe digne de ce nom. Merci encore et pour toujours

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 03:26, par Plotiin En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci a Me kam, pour nous avoir éclairé la lanterne. Le pays a besoin de ces types d’intellectuel, qui disent tout haut ce qu’ils pensent et d’autres pensent sans pouvoir le dire. Depuis le début de cette affaire de sénat, voilà la réflexion qui m’a éclairer à tout point de vue. J’aimerai que le cdp nous fasse un droit de réponse, avec des argument de droit, comme nous l’a fait Me Kam

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 06:50 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    ce LAGUI n’a rien compris de ce texte.Va et profite !!!et laisse le débat aux intello !Bravo Maître KAM pour ces éclaircissemnts !!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 08:01, par L’opposant En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Je suis contre le SENAT et fondamentalement. Mais je trouve que l’argumentaire du Me Kham que je connais bien est un peu léger. Je m’attendais à des choses plus pertinentes . Il s’est étalé longuement sur des exemples et raisons de la création du sénat en France et aux états unis. Ces vrai mais élevons le débat avec des argumentaires plutôt que des exemples. Une intervention trop longue pour pas d’argumentaire. Ressaisies toi très cher et détaches toi de tes sentiments personnels, tu nous trouveras des arguments béton.

    Mort au SENAT

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 08:17, par balbi En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bravo Me Kam. mettez nous dans la lumière chaque fois qu’il le faut,vous qui êtes éclairés. Que Dieu vous bénisse. Que Dieu sauve le pays des Hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 09:07, par Liking En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Me de votre éclairage.Que Dieu vous bénisse et nous bénisse

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 09:40, par Le Receveur En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Si ce n’est pour des intérêts cachés, on se perd dans leurs motivations. Peut être qu’ils entendront raison.
    le Receveur

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 11:59, par Citoyen comme les autres En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      J’aime le débat intellectuel. J’aime le raisonnement rationnel.J’aime la thèse et l’antithèse ; ce qui permet de trouver le juste milieu pour ne pas tomber dans l’erreur. Que chacun mette de l’eau dans son vin. Le forum se doit être cadre de débat intellectuel. Pour terminer, je voudrais humblement dire que ce qui sont contre la mise en place du sénat pour l’heure au Burkina ne sont pas contre le Président Blaise COMPAORE . Tout le peuple burkinabè aime ses fils et filles. Nous aimons le Président Blaise et nous le protégerons et le défendrons contre toute personne ou toute institution extérieure qui viendrait à l’en vouloir pour quelque raison que ce soit. N’empêche qu’on lave notre linge sale en famille et en toute fraternité. Seulement nous disons et répétons que le sénat est inoportun et inutile pour l’instant au Burkina. Que ce soit Blaise, Zéphirin, ou autre personne quelque soit son bord politique, qui viendrait à vouloir créer un sénat au burkina en 2013,214,2015 ; 2020 au Burkina nous nous opposerons non pas parce que nous n’aimons cette dernière mais pour lui dire ’’arrête , tu déconne". Pour terminer, BLAISE est-il lui même convaincu de la pertinence du sénat en 2013 ? Si oui, qu’il nous le prouve par des arguments qui tiennent. VIVE LE PEUPLE BURKINABE ? VIVE L’UNITE NATIONALE.

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 10:17, par Wendpayangdé En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Vraiment chapeau pour cette mise au point accessible à la masse populaire ! Un intello pareil ca motive. Pourquoi ne pas miser sur l’université et l’education au lieu de vouloir mordicus nous créer un SENAT "inutile" ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 10:21, par belko En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci, Me KAM pour l’argumentaire. Parti au pouvoir et majorité présidentielle que faites vous ! ayez le courage de défendre votre sénat. c’est le moment ou jamais de defendre, défendre et encore défendre la mise en place du sénat. dites à vos intello de sortir et de vous défendre au lieu de rester la à compter sur Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 10:51, par lenoir En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bonjour chers internautes merci pour vos différents commentaires mais je vous demanderait d’etre objectif dans vos critiques, soyez le plus réalistes possible, je ne prendrai pas parti mais je pense que Me KAM a fait preuve d’immaturité parceque vraiment c’est loin d’etre son role de se prononcer sur le Sénat, il a beaucoup Décu

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 10:52, par lenoir En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bonjour chers internautes merci pour vos différents commentaires mais je vous demanderait d’etre objectif dans vos critiques, soyez le plus réalistes possible, je ne prendrai pas parti mais je pense que Me KAM a fait preuve d’immaturité parceque vraiment c’est loin d’etre son role de se prononcer sur le Sénat, il a beaucoup Décu

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 10:54, par lenoir En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bonjour chers internautes merci pour vos différents commentaires mais je vous demanderait d’etre objectif dans vos critiques, soyez le plus réalistes possible, je ne prendrai pas parti mais je pense que Me KAM a fait preuve d’immaturité parceque vraiment c’est loin d’etre son role de se prononcer sur le Sénat, il a beaucoup Décu

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 10:55, par Le citoyen En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    J’admire votre professionnalisme, en effet vous avez circoncis les raisons de la mise en place du senat sans les énumérées. En sommes, on peut conclure que le senat a pour vocation la réelection de mon Président !? Certe, une chose me chagrine...!?, Quel avenir mon Président et ces conseillés veulent ils laisser à la postérité !? Pensez-vous réellement à après vous, ou bien le Burkina Faso doit prendre fin si vous n’êtes pas là...!?
    Voyez-vous, de nos jours le sociale est mort, la pitié est morte, l’entre-aide est morte sans parler de la dignité, l’intégrité, le patriotisme..., et j’en passe. Remarquez que tout cela s’est produit dans votre régime. Aujourd’hui il y a une possibilité de changer de main et de participer avec votre parti qui est une force sûr au processus démocratique du Burkina Faso. Je ne suis pas contre quelqu’un, seulement je souhaite que chacun pense réellement au devenir de notre chère patrie en lui ôtant toutes formes d’égoïsme et d’égocentrisme. Mon Président, vous avez voulu certainement dans votre soucis de servir, élargi la base pyramidale des institutions gouvernementales ; cependant il n’y a pas eu d’echos. Ils n’ont faits que creusé davantage la pauvreté, la discorde sociale, l’incivisme et l’arogance. C’est ceux-là qui vous trahissent. Mon Président, vous avez la main encore, réfléchissez sur les sages conseil des évèques..., je pense qu’ils ont trduit la réalité du peuple.
    Je souhaite que l’Esprit saint vous guide dans cette démarche. Je souhaite également un après 2015 avec vous ; mais sans vous au pouvoir. Je vous souhaite une longévité pour que vous puissiez accompagner notre chère patrie. Mon Président, la gouvernance démocratique est une continuité, il va valoir pour la survie de toutes les institutions et de surcoit de l’Etat, préparer vôtre retrait et aider les autres à construire un Burkina Faso qui gagne dans le temps et dans l’espace.
    Enfin, sachiez que vos conseillés tiennent compte de leurs intérêts qui ne vous arrange certainement pas à long terme. Saviez vous que l’Eglise ne peut pas vous tromper ? En tranchant leurs décisions, ils savent qu’ils sont allés contre toutes favoritismes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 10:56, par adama En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me KAM j’avais beaucoup de respect pour vous, mais la je viens de voire votre carence par cette analyse plate et partisane, en ce moment au Burkina nous devons cultivé la paix , mais vous faites le contraire
    votre analyse est archi-fausse,

    Magistrat Corrompu A-BAS !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 10:58, par adama En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me KAM j’avais beaucoup de respect pour vous, mais la je viens de voire votre carence par cette analyse plate et partisane, en ce moment au Burkina nous devons cultivé la paix , mais vous faites le contraire
    votre analyse est archi-fausse,

    Magistrat Corrompu A-BAS !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:00, par adama En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me KAM j’avais beaucoup de respect pour vous, mais la je viens de voire votre carence par cette analyse plate et partisane, en ce moment au Burkina nous devons cultivé la paix , mais vous faites le contraire
    votre analyse est archi-fausse,

    Magistrat Corrompu A-BAS !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:02, par adama En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me KAM j’avais beaucoup de respect pour vous, mais la je viens de voire votre carence par cette analyse plate et partisane, en ce moment au Burkina nous devons cultivé la paix , mais vous faites le contraire
    votre analyse est archi-fausse,

    Magistrat Corrompu A-BAS !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:05, par Clemenceau En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Maitre Kéré, est ce parce que le droit de vote de la diaspora n’est pas consacré dans le code électoral du Burkina Faso qu’il faut créer un SENAT ?
    Soyons sérieux. Si on veut tuer une mouche on n’utilise pas un char d’assaut. Relisons simplement le code électoral pour permettre le vote de la diaspora au lieu de créer un grand machin.
    Chapeau à Maitre pour la pertinence et la complétude de son analyse.
    Vive la pensée libre détachée de l’estomac

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:07, par Alex En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    L’analyse de Me Hervé KAM est édifiante et pertinente. En tant que juriste il a éclairé ma lanterne. Si le bon sens m’a toujours convaincu de l’inopportunité et l’inutilité du sénat, aujourd’hui cette analyse de l’avocat vient balayer toute forme de doute sur ma position. Plutôt que de tergiverser sur le sénat, que le gouvernement s’attèle à trouver des classes pour les élèves de 6è qui ne savent pas encore où déposer leurs sacs d’écolier pour cette année scolaire dans la dynamique du transfert "prématuré" du post-primaire au mena.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:18, par citoyendufaso En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Le Burkina a besoin d’institution forte pour se construire. Nous n’allons pas construire notre modelé de démocratie en nous basant sur des exemples pris sur la France ou les Etats Unis car les réalités et les contextes sont différents. Le Burkina a besoin de se renouveler ; de partir sur une nouvelle base qui prend en compte toutes les couches sociales pour un pays démocratique et un développement durable effectif...

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:20, par Sam En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Je tire mon chapeau face à ce brillant réquisitoire de Me KAM.
    Comme l’a dit quelqu’un "LE PROBLÈME EST LE SILENCE DES GENS BIENS.
    Si tous les gens biens de ce pays faisaient de la sorte,notre pays en sera grandit.Cette position courageuse fait la différence avec ceux qui ont "ACQUIS" dans son metier et met la honte sur tout ceux qui se taise au nom des intérêts personnels.
    PUISSE DIEU NOUS DONNER BEAUCOUP D’INTELLECTUELS QUI ONT LA CLAIRVOYANCE DU MAITRE KAM.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:22, par le visionnaire En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    LAGUI ; réveille toi sinon quand tu va le faire, il n’y aura aucun centime pour toi dans les caisses de l’Etat.
    La mise en place de ce Sénat est une ruse pour finir avec nous.
    Toi même tu as fait quelle école ? Et puis quel niveau as tu ? LOl !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:26, par lefasoo En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Maitre GUY HERVE KAM, Ya rien a dire et je demande aux pro sénat de bien lire entre les lignes. ce message vient de quelqu’un qui vie la réalité du Faso. merci et bon courage a tous

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:30, par Sam En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Je tire mon chapeau face à ce brillant réquisitoire de Me KAM.
    Comme l’a dit quelqu’un "LE PROBLÈME EST LE SILENCE DES GENS BIENS.
    Si tous les gens biens de ce pays faisaient de la sorte,notre pays en sera grandit.Cette position courageuse fait la différence avec ceux qui ont "ACQUIS" dans son metier et met la honte sur tout ceux qui se taise au nom des intérêts personnels.
    PUISSE DIEU NOUS DONNER BEAUCOUP D’INTELLECTUELS QUI ONT LA CLAIRVOYANCE DU MAITRE KAM.Je défie quiconque à essayer de battre son argumentaire Excusez moi,(je ne parle pas de ceux qui n’ont pas le niveau universitaire)

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:31, par citoyendufaso En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Le Burkina a besoin d’institution forte pour se construire. Nous n’allons pas construire notre modelé de démocratie en nous basant sur des exemples pris sur la France ou les Etats Unis car les réalités et les contextes sont différents. Le Burkina a besoin de se renouveler ; de partir sur une nouvelle base qui prend en compte toutes les couches sociales pour un pays démocratique et un développement durable effectif...

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 11:46, par horizon En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci maître pour votre éclairage. Votre intervention donnera certainement à plus d’un de revoir les copies. Votre argumentaire est plaisant et séduisant. Il est à ma portée. En principe, si le camp en face nous porte dans son coeur de la même manière, il ne nous priverara de sa reaction. Y a t il des motifs pour détruire votre argumentation ? Instruisez moi s’ il vous plait. Nous ne demandons qu’à comprendre et à bien comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 12:03, par Armand En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me KAM, vous êtes un juriste aguéri. votre analyse sur la question est tout simplement pertinente et l’on n’a pas besoin d’être partisan ou non de telle ou autre formation politique pour admettre la clarté, la pertinence est l’exactitude de votre propos. pour revenir en français facile " ya rien à dire, c’est clair et c’est net".

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 12:13, par L’intègre En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Qualité irréprochable de la réflexion. Rien à Dire. On a besoin de telles assertions pour éclairer la population.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 12:40, par le zer En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Je suis content de vous Maître Gui Hervé KAM, Vous aviez fait une bonne analyse de la situation, les arguments que vous aviez avancés sont irréfutables pour celui qui veut comprendre. Je vous félicite pour avoir pris consacré votre temps et votre aptitude sur cette question de Sénat. Il y a plein intellectuels dans ce pays, mais ils ne sont capable d’interpréter les choses aux citoyens lambdas comme vous venez de faire. Merci Maître.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 13:17, par Zallassousra En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

      Merci me KAM, le pays doit avoir à sa tête des gens de bonne foi comme vous. Vous êtes la fierté du pays de par vos analyses pertinentes.Ceux ki défendent bec et ongle le SENAT ne st pas des patriotes,Ils veulent que ce pays brûle et si c’est cela qu’ils veulent eh bien ils l’auront.Ns sommes tous armés jusqu’aux dents assis et nous attendons la moindre étincelle pour faire du pays ce que vous recherchez (le chaos).En bon entendeur, salut !

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 13:31, par JEREKAB En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    belle analyse !ou est le professeur Bado pour eclairer plus ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 14:57, par Yes En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Maître, c’est une réflexion de taille qui mérite d’être prise en compte par les partisans de la mise en place du sénats. Que ces derniers fassent preuve de lucidité et de courage pour renoncer à leur projet "diabolique" !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 15:00, par kelgue En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    on ne peut plus rien dire Meùsuis pas juriste mais je comprends quand meme.que les prosenats fassent le cntreraisonnement appuye de fondement juridique on va voir.surtout pas assamy con da

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 15:24, par soleil En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    ME KAM il faut du tout pour faire un monde. Et le senat rassemblera ttes les couches sociales pour faire du Burkina un pays de paix et de cohésion sociale. arrete ton blabla

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 15:33 En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Chapeau Maitre !Pertinente analyse ! Dans ce debat chacun doit apporter sa contribution et la votre est de belle facture !Merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 15:35, par la paix En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Me Kam vous etes vous relu après avoir redigé cet article qui est partial et mal placé ? venant de vous je suis decu !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:01, par Le Sage. En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    En écrivant "qu’aucun burkinabè de la diaspora n’est exclu de la vie politique", Monsieur Hervé KAM a fait état d’une carence notoire et d’une méconnaissance partielle du sujet qu’il croit traiter. Il en est de même de certains forumistes puisque qu’au pays des aveugles, le borgne est roi. Toutes vos tergiversations ne pourront pas empêcher la mise en place du Sénat et vous avez intérêt à aller au dialogue suggéré par le Président du Faso pour faire des propositions constructives au lieu de passer le temps à insulter et à déifier Monsieur Hervé KAM qui n’a pas la lumière suffisante pour aborder ce sujet. Au Burkina, 0,04% des citoyens burkinabè ont accès à internet. Vous ne pouvez quand même pas prétendre que vous êtes majoritaires si vous êtes vraiment des démocrates. Ce que je doute très fortement.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:36, par woobgo En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Me. Agreable de vous lire tellement les propos sont coherents. Quelque soit la duree de la nuit, le soleil apparaitra. Malheur a ceux qui refuse de voir la lumiere i-e la verite. " Malheur a ceux qui baillonnent leur peuple" dixit Sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 12:03, par lesage En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Merci Maître, pour cet éclairage. Vivement que le Burkina-Faso triomphe à l’issue de ces tractations politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 12:24, par le diable rouge En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    merci maitre pour votre sacrifice pour la paix au Faso. il ont tous maintenant pour savoir ce que le burkinabe veut. un proverbe mossi dit : si les premières pluies ne montre pas le bouc la route de ce lui, c’est le gourdin qui finira par le lui montrer

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin 2014 à 09:29, par Gaby En réponse à : Me Guy Hervé KAM : Pourquoi les pro-sénat ont tort sur toute la ligne.

    Bonjour a tous.D’entrée de jeu je félicite Me KAM pour cet argumentaire aussi brillant,juste que sincère.Pour ceux qui ne sont pas juristes ;ceci est une lumière.Je défie quiconque du CDP d’opposer a ces propos de Me KAM d’autres arguments qui montrent sans difficultés le bien fondé, l’utilité et l’apport exceptionnel qu’aurait le sénat.Toutes ces démocraties européennes et américaine que nous prenons en exemple ont puisé la nécessité et la justification du bicaméralisme de leurs réalités socio-économiques...Améliorons les 3 pouvoirs (législatif,exécutif,judiciaire) en donnant les moyens nécessaires et les mains libres a la justice de rendre une justice vraiment juste pour tous.Que l’exécutif se sépare du business,de l’égoïsme,de la mal-gouvernance et s’oblige a respecter les obligations légales qui sont les siennes.Courage aux vaillants Burkinabè qui luttent sans relâche et avec espoir pour un Burkina débarrassé de nos dirigeants actuels.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés