Sénat : Arsène Bongnessan Yé espère que Blaise Compaoré trouvera des solutions dans le rapport circonstancié.

vendredi 30 août 2013 à 23h50min

Le rapport d’étape circonstancié demandé par le président du Faso sur le processus d’opérationnalisation du sénat a été remis ce vendredi après-midi au commanditaire. A l’occasion, le ministre en charge des réformes politiques, Arsène Bongnessan Yé a salué « la sagesse et la clairvoyance » dont Blaise Compaoré a « toujours su faire preuve afin d’assurer la paix et la stabilité de notre pays ». L’intégralité de son allocution.

Sénat : Arsène Bongnessan Yé espère que Blaise Compaoré trouvera des solutions dans le rapport circonstancié.

Excellence Monsieur le Président,

Le 12 août 2013, dans le souci constant de garantir l’unité nationale, de préserver les acquis démocratiques, et ce conformément à la longue tradition de dialogue et de paix qui ont toujours caractérisé le peuple burkinabè, vous avez donné instruction au Premier Ministre et au Ministre d’Etat, Ministre chargé des relations avec les institutions et des réformes politiques, de convoquer dans les meilleurs délais, le Comité de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre des réformes politiques consensuelles, à l’effet de vous soumettre au plus tard le 31 août 2013, un rapport d’étape circonstancié sur le processus d’opérationnalisation du Sénat avec des propositions et recommandations appropriées dans un esprit de consolidation des institutions républicaines.

Suite à ces instructions, le Comité de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre des réformes politiques consensuelles a été convoqué en session extraordinaire et s’est réuni du 23 au 30 août 2013.

Ses travaux ont porté sur les contributions de toutes les composantes qui ont pris part au conseil consultatif sur les réformes politiques et aux Assises nationales.

Les membres du Comité de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre des réformes politiques consensuelles ont travaillé dans un climat de sérénité, d’écoute et de respect mutuels. Conscients de la gravité de leur mission et des attentes que fondent les populations sur les résultats de leurs travaux, ils ont fait montre d’un sens élevé de responsabilité en faisant de la recherche du consensus un principe cardinal.

A l’issue de ses travaux, le Comité de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre des réformes politiques consensuelles est parvenu à des propositions et recommandations consensuelles contenues dans un rapport d’étape circonstancié sur le processus d’opérationnalisation du Sénat que j’ai l’honneur de vous remettre au nom de l’ensemble de ses membres.

Le Comité de suivi et d’évaluation, salue la sagesse et la clairvoyance dont vous avez toujours su faire preuve afin d’assurer la paix et la stabilité de notre pays. Il fonde l’espoir que l’exploitation des résultats de ces travaux vous permettra de dégager des solutions dont la mise en œuvre favorisera l’opérationnalisation du Sénat dans un climat social apaisé et contribuera au raffermissement de la stabilité, de la cohésion sociale, de la paix et de l’approfondissement de la démocratie au Burkina Faso.

Messages

  • Gros ,gros français là,nous on ne comprend pas.Senat là on n’en veut pas point barre.
    Supprimer purement et simplement le senat si vous tenez réellement à la paix sociale.

  • Mille fois merde. S’il faut qu’on meurt on mourra. Ce sénat là ne sera pas mis en place ici. Le comité n’a vraiment rien compris. Et le contenu du rapport ? Ces gens là n’ont rien compris. Ils n’ont même pas eu le courage de dire siffler la fin du match : mort du sénat !

    • A partir de maintenant meme se, on veut pas, nat on veut pas, a plus forte raison, senat. On veut pas woh on veut pas. Quelque soit la forme. Votre jeu est dehors. On a compris tous vos micmacs familialistes. Le burkina n’est pas un champ familial mais un pays. Cette fois-ci on est pret a se rentrer dedans parce si tu te leves et puis ton adversaire te terrasse, c’est plus digne que de s’ asseoir et puis il va te donner des taloches tout le temps. An segui ni lo !! tuud yas min.Soyons des burinabe et evitons le tampirisme qui va nous couter cher. Personne n’ a jamais reveille des morts avec des journees de table ronde de la paix et de la reconciliation. Economisons nos morts.

  • En considérant la dernière phrase, on peut déduire que le sénat sera mis en oeuvre sous une autre forme. Dieu sauve le Burkina

  • donc ils maintiennent la mise en place du sénat !!!je ne comprend pas ces gens du comité...On vous dit c’est pas bon et vous dites que vous avez fait des propositions pour une opérationnalisation du sénat dans un climat social apaisé ??On ne veut pas du sénat c’est tout c’est pas plus compliqué que ça. On attend le verdict du président puisque vous vous êtes des griots donc trop peu d’importance.

    • salut a tous ne devanssons pas ligoine dans leau.ce qui est sur comme la dit mes devanciers cest gros francais pour rien mais on lit entre les lignes.kel forme encore peut prendre le senat ???? reduire son budget ?reduire le nombre de senateur dont maxime ne fera pas parti ou reduire le batiment qui lhabitera ???? les BURKINABE dans leur majorite a dit quil ne veut pas, dans quelle langue faudra til quon le dise ???
      suivez mon regard : 39 SENATEURS des regions en majorite cdp, 29 elus par le president du faso cdp ou pas ??? mon oncle ou frere ou soeur ne fera pas parti de ses 29 car nest pas cdp, reste 21 COMPOSE de la diaspora,des coutumiers, des religieux, des associations etc.ces 21 sont ils tous des autres partis politique ???donnez moi la differance entre le SENAT et lASSEMBLEE sil vous plait et ne venez plus me parler de 2eme chambre ou yaura toutes les representations et differentes de lassemblee ou il yavait que des paris politiques,quand meme

  • Aider moi, je ne comprends pas cette phrase politico-mystique
    " la mise en œuvre favorisera l’opérationnalisation du Sénat dans un climat social apaisé"

  • Merci au grand Bognessan. Merci à son excellence monsieur le président. Maintenant nous attendons vos décisions qui seront applicable à tous.

  • « ...que l exploitatation des résultats de ces travaux vous permettra de dégager des solutions dont la mise en oeuvre favorisera l opérationnalisation du sénat dans un climat social apaisé... ».Rien de rassurant.

  • Ainsi donc c’est l’operalisation du sénat que vous retenez ? L’histoire retiendra que vous avez allumé l’incendie qui ravagera la cohésion et l’unité nationale et vous en répondrez

  • De toutes les façons ; on n’attendait pas mieux de ce comité. C’est la décision finale du PF qui nous intéresse

  • Ce rapport n’est qu’un leurre et un manège pour gagner du temps.Héééé ablass Compaoré,N’gaw

  • Si dans le sens de l’opérationalisation du sénat on est pas tiré d’affaire !

  • "QUI VIVRA VERRA" nous sommes curieux de prendre connaissance du contenu de ce rapport. Est ce que le laborantin et son équipe ont bien conseillé Mon président ? ou alors, on lui a dit de foncer tête baissée car en face "c’est maïs ".
    Dans tous les cas nous sommes à demain.

  • Il fonde l’espoir que l’exploitation des résultats de ces travaux vous permettra de dégager des solutions dont la mise en œuvre favorisera l’opérationnalisation du Sénat dans un climat social apaisé et contribuera au raffermissement de la stabilité, de la cohésion sociale, de la paix et de l’approfondissement de la démocratie au Burkina Faso.

    Ainsi donc, le SENAT restera maintenu....

  • Quel gâchis pour des discours abscons. Et avec ça, le Président du Faso ose affirmer qu’il a les mêmes droits que tous les burkinabè. Dites-nous quelle est la teneur de votre rapport M YÉ au lieu de garder un mystère discriminatoire par rapport au reste du peuple. Mais j’ai une idée de ce rapport car si M. YÉ parle de "sagesse" de "consensus" de "stabilité" et de "cohésion sociale" c’est que le projet du Sénat est suspendu sine die. Voilà qui honore notre Président Mister Blaise Compaoré, ce Grand Monsieur qui ne va plus se laisser mener en bateau par certains caciques du CDP. Le Burkina Faso, ce n’est pas seulement le CDP, mais les autres composantes. Il reste 2015 pour que le Président annonce son retrait des Présidentielles. Et ce sera un double honneur. Vive le Président Blaise Compaoré pour que vive le Burkina Faso dans la paix et la cohésion sociale.

  • ds tous les cas évité ns des évènements malheureux au burkina

  • Pourquoi ils sont comme ça meme ??? M.reforme èspere toujours l’opérationnalisation du sénat.Sans faute,on vous attend au tournant.

  • Vous tenez toujours à "opérationnaliser" le Sénat ?

  • sans blague. dernier paragraphe " dont la mise en oeuvre favorisera l’opérationnalisation du sénat dans un climat social...... Est ce qu’ils sont normaux ces dirigeants là ?

  • Il fonde l’espoir que l’exploitation des résultats de ces travaux vous permettra de dégager des solutions dont la mise en œuvre favorisera l’opérationnalisation du Sénat dans un climat social apaisé et contribuera au raffermissement de la stabilité, de la cohésion sociale, de la paix et de l’approfondissement de la démocratie au Burkina Faso.

    Ainsi donc, le SENAT restera maintenu.... Quelle tristesse...Tout ça pour rien !!!!

  • Je suis sur que les resultats de ces travaux permettront la mise en place de cette institution, toute chose qui permettra l’approfondissement de notre democratie.

    • félicitation pauvre mendiant Tenko. mon souhait le plus chère c’est un passage en force du blaiso pour la mise en place du CENA. Des que le CENA sera en place. je te donne au plus tard 40 jours pour la chute de la 4em république bien entendu par soulèvement populaire.

    • Tenko vous rêvez comme à la mairie de tenko qui vous à échappé

  • Les propositions du comité de suivi :
    1- sur la composition du sénat, les composantes restent les mêmes. Le nombre de sénateurs passe de 89 à 71 ;

    2- l’âge passe de 45 à 35 ( pas de consensus )

    3- le corps électoral reste les conseilleurs municipaux ;

    4- l’éligibilité est élargie à tout citoyen parrainé ou proposé par un parti politique. Introduire toutefois une mesure transitoire pour la première mandature afin de permettre à toutes les composantes politiques d’êtres représentées ;

    5- prendre des mesures afin de minimiser les coûts du sénat ;

    6- mettre en place une commission mixte paritaire pour régler les relations entre l’AN et le sénat ;

    Toutes ces propositions, si elles sont retenues conduiront nécessairement à l’introduction d’une loi modificative des articles pertinent concernant le fonctionnement du parlement, au niveau de la Constitution, de la loi organique sur le parlement et du code électoral.

    Une recommandation à été faite au président du Faso pour une saisine au Conseil constitutionnel à l’effet de recevoir son avis sur la légalité des lois votées à l’AN.

    Important : la communauté catholique à renouvelé sa position de ne pas participer au sénat en tant que organe délibérante. Toutefois elle n’a pas obtenu l’inscription de sa position dans le rapport. Il faut aussi noter qu’elle a essuyé les critiques des autres communautés de la composante religieuse pour les avoir mis dans une position inconfortable. Des partis comme l’ADF, des représentants de certaine société civile ont clairement montré leur agacement face à la position de l’église catholique.

    • Es-tu une taupe ou un fantaisiste ou bien ces propositions sont vraiment celles du rapport du comité de suivi ? Merde, pourquoi, le rapport n’est pas rendu public. Dois-je conclure que nos journalistes sont à la traîne ?

    • merçi pour votre rapport,le senat sera effectif au bf mais le cout sera reduit.on attend ceux qui veulent gattés le pays.

    • Merci au ccrp pour vos brillantes réflexion vous avez notre soutien felicitations soyez rassurer le peuple vous soutient

    • " CCRP " si c’est vrai ce que toi tu dit moi je sais que mon pays va prendre feu. mais merci de nous informer toi au moins tu as dis quelque chose.

    • en fait blaise n’est pas mauvais ce sont ceux autour de lui qui le met a l’erreure
      et comme le peuple burkinabe a changer la peur ds le coeur il ne font ke exploiter cela il sufira de tuer 100 personnes et ce finis attendons voir

    • On ne peut pas tromper le peuple tout le temps...Rappelez vous cette citation de Fanon "Chaque génération doit... accomplir sa mission ou la trahir." Cette mission cest NON au sénat NON a une révision d l’article 37....

  • Je salue le travail des membres du CCRP qui ont fait de leur mieux pour parvenir à remettre les conclusions de leurs travaux au président. Du reste, je conclue que le sénat reste comme un piedestal pour enraciner la démocratie au Burkina. La mise en oeuvre des conclusions favorisera l’opérationnalisation du sénat dans un climat social apaisé. C’est clair, que le fameux sénat, si ce n’est pas aujourdhui, c’est demain sous le règne de Blaise Compaoré.

  • Que chacun parle pour lui. il y a des gens qui ont été élus comme sénateurs, ceux-là veulent du sénat. Que ceux qui n’en veulent pas ne se prennent pas pour le peuple. Voilà des gens qui ignorent tout de la politique, qui n’ont aucune position pendant les élections et qui au réveil, veulent mourir pour qu’on supprime le sénat. Combien étiez vous à voter contre le candidat du CDP en 2010 ?, Combien étiez-vous à soutenir les candidats de l’opposition aux législatives-municipales ? 2015 arrive, il vaut mieux mourir pour qu’on élise votre candidat que de mourir dès maintenant pour qu’on supprime le sénat. en fait, ça ne se passe pas comme ça et ton candidat risque de n’avoir aucune voix si tous ses supporters font hara-kiri.

  • Vous avez fait trop d éloges au comté de suivi et d évaluation avant meme qu on ne sache le contenu du rapport, vous parlez comme si le rapport sera favorable a l opinion des burkinabes

  • Bonsoir. Je pense qu’ y a un serieux probleme dans ce pays. Combien de siecles faut-il pour savoir que les gens n’ont jamais demandé un senat edulcoré, mais ils disent tout simplement que l’on ne veut pas xe Senat. Meme si on dit que le senateur doit avoir 10 ans et payer à 5000 francs le mois, nous n’en voulons pas caf il servira a modifier l’article 37. La patrimonialisation du pouvoir a trop duré. Il faut que l’Opposition se montre proactive pour ne pas se laisser embrigader. Merci.

  • Humm, l’opérationnalisation du Sénat dans un climat ............... Arsène et tout son derrière n’ont rien compris. Quand la chute est proche, on ne voit plus rien ..........

    • Bien vu Tousida. ça ne m’étonne pas de la part de Monsieur Yé. il a toujours été celui qui a aidé Blaise à nettoyer la merde que lui et son clan ont semé. En bon bwaba il devait éviter d’être un de ceux dont les noms entrera dans l’histoire de notre pays comme étant celui qui a aidé à la mise en place d’un senat qui a mis le pays en mal. j’ai espéré qu’ils allaient vraiment faire de bonnes et sérieuses propositions. Mais en en lisant les dernières lignes de son message, Yé et son comité tiennent à leur sénat comme le porc tient à sa boue. BURKINABE des villes et des campagnes restons vigilants la vraie lutte reste à venir.

  • Pauvre Bognessan ! C’est toi qui es monté au créneau pour expliquer et justifier mort de Lingani et Henri Zongo c’est toi qui te demande combien coûte une vie dans un état d’exception etc .Finalement c’est toi est volontaire pour t’occuper de trouver les voix et moyens pour que Blaise reste au pouvoir. Pauvre de toi

    • Mon frère cela ne doit pas vous étonner, car le laborantin de son excellence Blaise Comparé est en réalité son joker, il le sort au moment opportun. C’est le justificateur à tout moment. L’intrépide, vous avez une bonne mémoire.Pauvre de lui en effet, cela ne doit pas être une gymnastique facile ! Moi je le comprends.
      Que Dieu lui ouvre les yeux et qu’Il le Bénisse.

  • Blaise s’entête à mettre en place son machin. Le fantôme de mobutou plane sur le burkina.

  • l’argent du contribuable a éte perdieme inutilement pour pondre un senat apaisé,on veut pas.Si jamais ya chienat,vous ne serez jamais apaisés

  • Ceux qui sont contre le sénat n’ont aucune légitimité à parler au nom du peuple. Lors des élections des sénateurs , nous avons constaté que les conseillers qui ont voté dépassent le nombre de conseillers du CDP. Ce qui veut dire que les conseillers municipaux ne partagent pas la position de la direction de leur parti. Le pays ne se résument pas aux internautes et autres opposants de salon et de conférence de presse. C’est le pays réel qui confère la légitimité. Et pour cela , nul ne peut (CDP) nous contester notre légitimié et notre supprematie. Même sans sénat , nous maîtriserons toujours le terrain politique national. Arrêtez vos rêveries et retrouvons nous sur le terrain. Que vaut un VALERE ou un ETIENNE ? Rien. Quelque soit notre candidat en 2015 , nous gagnerons toujours. Donc arrêtez de rêver et mettez vous au travail. Si vous pensez que les quelques éclaircies de ZEPHIRIN peuvent changer quelque chose ? Alors rêvez

    • on change tout a tout moment e vous

    • ...Même sans sénat, nous maîtriserons toujours le terrain politique national... Arrêtez vos rêveries et retrouvons nous sur le terrain... Quelque soit notre candidat en 2015, nous gagnerons toujours. Donc arrêtez de rêver et mettez vous au travail... levisionnaire, le rêve est permis. est-ce que tu seras entendu par tes dirigeants du CDP ?

  • Ces vieux veulent endormir la conscience burkinabé.mais qu ils arrêtent de nos provoquer.au nom du peuple burkinabè(presq analphabète mais a quelque chose dans le crane)nous leur demandons de faire pour la 1ère fois ce que le peuple veut et non ce que le pouvoir veut.je vous rapelle si vous aviez oublié que un burkinabè desesperé est pire qu un serpent venimeux.pour le maintient de la paix comme annoncé le 12-08 ,une seule chose:la suppression pure et simple de ce senat budgetivore.

  • Ces vieux veulent endormir la conscience burkinabé.mais qu ils arrêtent de nos provoquer.au nom du peuple burkinabè(presq analphabète mais a quelque chose dans le crane)nous leur demandons de faire pour la 1ère fois ce que le peuple veut et non ce que le pouvoir veut.je vous rapelle si vous aviez oublié que un burkinabè desesperé est pire qu un serpent venimeux.pour le maintient de la paix comme annoncé le 12-08 ,une seule chose:la suppression pure et simple de ce senat budgetivore.

  • Monsieur le visionnaire, on dirait que vous ne voyez rien.Quand vous dites que le pays ne se résume pas aux internautes et autres opposants de salon et de conférence de presse, je suis d’accord avec vous.Mais sachez qu’en 2011 la succession de crise qui a fait fuir Blaise n’est pas le fait des paysans.Mon DIEU, inspire les autorités de ce pays de ta sagesse ! AMEN !

    • YEDIMOANI connais tu les resultats des elections couplée de decembre 2012 malgré ta succession de crise ? C’est ca la realité, la minorité d’intellectuelle tapie dans les salons qui s’accapre de la presse et des reseaux sociaux pour etaler ou vouloir imposer leurs opinions ne connaissent meme pas le chemin de leur village et par consequent ne peuvent mobiliser aucun electeur alors que la politique j’allais dire la democratie ce sont les urnes ,heureusement d’ailleurs .Le peuple a voté Blaise en 2010 et le meme peuple lui a accorder une majorité parlementaire et municipale en 2012 que veux tu d’autre sinon attendre 2015 pour le lancement de la campagne

    • J’ose espérer et je souhaite que les décisions qui seront prises suite a ce rapport par le PF seront en phase, en harmonie, en adéquation avec les aspirations profondes de paix (pas de calme), de sécurité (en ville comme en campagne), de travail (pour les millions de jeunes et d’adultes), de développement (nous avons maintenant des délestages en aout hors avant c’était en mars et avril), de démocratie véritable sans fard ni subterfuges du peuple Burkinabé et pour l’intérêt supérieur des 16 millions de Burkinabé. Une fois les décisions prises, la responsabilité sera pour certains (ceux qui les auront prises) et les conséquences pour les 16 millions de Burkinabé. Bonne chance a nous tous et que Dieu Bénisse le Faso.

  • walay lasser le senat et donner ces fonts aux jeunes qui on fait la formation sur l’entreprenariat 1er solution

  • equiper nos CMA avc des ambulances.soit payer des tracteurs pour les paysants.soit construisez des ecoles pour ls paures eleves

  • Et, on continue avec des propositions soit disant consensuelles... Cela ressemble à une farce que l’on rejoue... et on cire les pompes du chef...et on va opérationnaliser le sénat... donc, sous entendu on y va même si la majorité du peuple n’en veut pas... la rentrée sociale risque d’être agitée à ce rythme... En conclusion, si vous êtes sincère avec votre climat social apaisé, cher Docteur Yé, conseillez Blaise à enterrer votre sénat et occupez vous réellement du développement de ce pays au lieu de nous mettre en retard. A bon entendeur, salut !

  • senat on ne veut pas.laisser le senat cest laisser l bf dan la paix e stabilite.merci d votr comprehension

  • on ne vous demande pas de reviser la maniere de mise en place du SENAT mais plutot suprimer categoriquement cette deuxieme chambre.On a d autres besoins plus presents.La stabilite sociale dont vous evoquez ne restera que par l arret du processus de la mise en place du SENAT.

    ATTENTION AU FILE ROUGE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés