Salubrité à Bobo-Dioulasso : Un coup de balai sur les terre-pleins ne tuera pas…

mercredi 28 août 2013 à 22h19min

Que d’herbes (inutiles ?) sur les terre-pleins des voies dans la ville de Sya. Sur tout le long du boulevard qui traverse la cité, en passant par l’avenue de la liberté à l’avenue de la Nation, bref…l’ensemble des routes cohabitent depuis l’annonce de la saison pluvieuse avec des herbes et des feuillages qui n’ornent point le paysage. Constat !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La présence des herbes sur les terre-pleins et les chaussées dans les rues de Sya ne manque pas de nous interpeller. On pourrait même affirmer que depuis l’installation de la saison des pluies, les usagers des routes à Bobo-Dioulasso circulent sur des herbes, tant elles poussent, meurent, et repoussent au su et au vu des services techniques municipaux de la commune. Et l’on est en droit de se demander si la propreté est vraiment l’affaire des agents commis à l’embellissement de la belle citée de Guimbi Ouattara. Ou encore s’agit-il d’un manque de matériel, comme le clament toujours certains agents de la Voirie ? En tout cas, cette image que donne la capitale culturelle du Burkina Faso n’est pas satisfaisante ou attirante.

l’occasion de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du pays, Bobo-Dioulasso avait changé tant soit peu de profil. Les avenues étaient, presque toutes, parées des couleurs nationales et des fleurs qui ne manquaient pas d’être arrosées et entretenues. Trois ans après, le beau visage semble ridé. Difficile de reconnaître les fleurs souvent entremêlées aux herbes, aux ordures et autres sachets plastiques sur les rues. De toute évidence, et comme l’a si bien dit le chef de l’exécutif burkinabè, Luc Adolphe Tiao, « personne ne viendra développer Bobo-Dioulasso à la place des Bobolais et des Bobolaises ». C’est ainsi dire que personne ne viendra désherber les rues. Que les autorités prennent enfin leurs responsabilités à ce sujet.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 août 2013 à 00:08
    En réponse à : Salubrité à Bobo-Dioulasso : Un coup de balai sur les terre-pleins ne tuera pas…

    Bassératou, je pense que les limites des arrondissements sont connus donc les portions de bitumes qui se trouvent dans certains arrondissements. Alors pour faire simple, pourquoi ne pas laisser les maires d’arrondissement s’organiser pour la propreté sur les voies bitumés de leur arrondissement. Ici à Ouaga c’est la mairie centrale qui s’occupe de toutes les rues si je ne me trompe pas, mais à qui la gestion de des caniveaux dans les arrondissements. Ici à Ouaga il y a des riverains qui déversent les eaux usées dans les caniveaux et quand on sait que les eaux de pluie sont drainées dans les barrages de Ouagadougou, on en déduit que les eaux usées des ménages sont également drainées dans les barrages. L’eau des barrages sont traitées pour la consommation alors là il peut y avoir un problème de santé publique. Le constat peut être fait derrière la MACO, des eaux usées sont déversées dans les petits canaux qui ont été faites pour drainer les eaux de pluies dans le grand canal.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 00:59, par sami
    En réponse à : Salubrité à Bobo-Dioulasso : Un coup de balai sur les terre-pleins ne tuera pas…

    La question de la salubrité à BOBO ne s’arrête pas aux terre pleins seulement,rentrer dans certains quartiers nouvellement lotis,vous serez déçus,les voies sont devenues des ravins et ce sont les gens du quartier qui se débrouillent pour les rendre praticables en mettant des sacs de sable ou des cailloux dans les ravins.Que font nos élus municipaux ? rien !une fois elu,c’est la course pour la vente des parcelles,les problèmes de la cité ne le concernent plus.Ces voleurs d’une epoque nouvelle croit que le peuple ne les surveille pas.Une fois qu’on aurait fini avec cette histoire du sénat et l’article 37,on reglera le compte de certains conseillers et maires,ces voleurs au lieu d’utiliser l’argent du lotissement pour faire des caniveaux,s’achetent des voitures ,des villas et courent les femmes.Même,les espaces réservés pour dispensaire,ecole,terrain de sport ... ont été tous vendus.Ils paieront leurs forfaits,les temps ont changé et le peuple n’est plus pret a subir.Qu’ils se preparent car on ne leur fera point de cadeaux,on usera de tous les moyens afin de rétablir le peuple dans ses droits.A bon entendeur,salut

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 07:24, par Jeanine Debo
    En réponse à : Salubrité à Bobo-Dioulasso : Un coup de balai sur les terre-pleins ne tuera pas…

    Bobo : bad news tout le temps

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 08:13, par Bado
    En réponse à : Salubrité à Bobo-Dioulasso : Un coup de balai sur les terre-pleins ne tuera pas…

    Sam K et Smockey du Mouvement Balai Citoyen doivent y être envoyės pour travailler au lieu de rester crier à Ouaga. Ce serait un bel exemple, n’est ce pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 08:23
    En réponse à : Salubrité à Bobo-Dioulasso : Un coup de balai sur les terre-pleins ne tuera pas…

    A Bobo, l’on confond tous. Vraiment la politique ne marche pas du tout dans cette ville. Les gens sont tellement partisan que ce sont les incapables seulement qui passent. Vivement que les jeunes bobolais instruits s’intéressent à la gestion de la cité.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 09:30, par juninho
    En réponse à : Salubrité à Bobo-Dioulasso : Un coup de balai sur les terre-pleins ne tuera pas…

    c est normal que vous les journalistes interpellent les elus locaux mais sachez que leurs objectiffs c est se remplir les poches courir les filles mineurs vendre et acquerir des parcelles au vu et su du gouvernement qui les façonne a son image. Tant que les bobolais ne feront eux memes les travaux d interets communs ils vont soufrir. A titre d exemple la montagne d ordures juste avant le passage a niveau de colma depuis plus de 6 ans

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés