Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

jeudi 29 août 2013 à 09h33min

« On ne l’a jamais vu de jour ; Il arrive toujours tard dans la nuit, en voiture et repart à des heures tardives ; Jamais il ne s’est présenté à un d’entre nous », l’entourage du propriétaire de ce que l’on qualifie désormais de « maison rouge de Sarfalao » n’en revient pas. Suite à une pluie diluvienne, dame nature a mis à nu la maisonnette atypique de leur voisin. Attisant du coup les commentaires les plus invraisemblables.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

Du rouge. Rien que du rouge pour la maisonnette baptisée « maison rouge de sarfalao » qui continue de faire parler d’elle. Ecroulée suite à une pluie diluvienne, la maisonnette en banco alimente les débats.

Parce qu’à l’intérieur de ce qui apparaissait comme une maison normale d’un quartier non-loti, l’on a retrouvé des objets propres aux sanctuaires. D’abord à l’intérieur de la maisonnette, tout est rouge. Des tissus rouges entourent terrasse, mures et tôle. En plus du tout rouge, l’on retrouvait dans la maisonnette beaucoup de cola, des cornes de bœufs, trois photos, une chaise en rouge, des bouteilles selon les témoignages… Ces bouteilles ont également fait parler d’elles. Parce qu’à l’évidence, elles contenaient des poupées.

Sauf que l’imagination des uns et des autres a transformé ces bonhommes en âme humaines emprisonnées. Croyance oblige, les curieux ont vite fait de faire le lien entre les trois photos retrouvées sur les lieux et les bonhommes emprisonnés dans la bouteille. Bizarre. Tout comme l’attitude du propriétaire qui a eu le courage de revenir sur ses pas pour emporter ce qui était peut être important à ses yeux. Bien avant l’arrivé de la police.

Un propriétaire fantôme

A entendre le voisinage du mystérieux occupant de cette maison, l’édifice a été construit en un temps record. Juste avant le début de la saison pluvieuse. Depuis, l’on a jamais su qui occupait la maison. Le vieux Abdoulaye Bonkoungou dit avoir essayé d’entrer en contact avec le propriétaire pour louer sa maisonnette. Sauf qu’il n’a jamais eu l’occasion de le rencontrer « Il est venu une nuit, dans sa voiture et s’est installé. Depuis, il ne vient que rarement les nuits et repart toujours avant 3 heures du matin. De sorte à ne pas discuter avec quelqu’un ».

Ces derniers temps, il se faisait accompagné par un autre homme, renseigne la voisine immédiate de la mystérieuse maison. Elle dit avoir vu l’occupant égorgé des poules une fois. Mais, à de ses voisins, elle dément les histoires ‘’nollywoodiennes’’ que l’on raconte en ville.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 août 2013 à 22:17
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    vous n’avez jamais vu une maison tombée ?
    votre pays ne peut jamais se développer. Au lieu de travailler vous préférez être tout temps à la maison et à raconter du n’importe quoi. Que Dieu sauve l’Afrique.

    Répondre à ce message

    • Le 29 août 2013 à 09:50, par indjaba
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

      Et si on avait retrouvé, des chapelets, une Croix de Jésus, Une statue de la Vierge, Une ardoise de maitre coranique, une Bible ou un Coran, est ce que l’événement aurait défrayé autant la chronique ? Pourquoi alors vous les Africains vous avez honte de vos fétiches et de leurs accessoires ? Pourquoi ça vous fait bizarre que le monsieur ait des cornes, des queues, des bouteilles et autres dans sa maison ?

      Répondre à ce message

  • Le 28 août 2013 à 23:11, par Inoussa
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Ignorance et croyance d’illétrés. Comme les gens sont capables de déformer les choses pour les mystifier. Pathétique

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2013 à 23:45, par LE TOCARD
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Je ne comprends pas les polemiques que les gens font a propos de cette maison.C’est une maison qui a été ornée d’une maniere particuliére.De grace cessez de sataniser la maison,le tapis rouge ne veut rien dire,c’est le choix du proprietaire.La cola,les poupées constituent des objets pour orner la maison

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 00:06, par SOUBAGA FOROTO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Avec la vie chère manifestée par une misère au Burkina, tous les moyens semblent bons pour sortir de ce carcan. L’on ne sait plus à quel saint se vouer : saint Pierre ? saint Fétiche ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 00:13
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    le sieur est passé chercher ses affaires et aucune explication ne lui a été demandée par les riverains où même comment rentrer en contact avec lui ? Bon nous attendons la suite de cette affaire.

    Répondre à ce message

    • Le 29 août 2013 à 02:58
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

      Ma maison tombe. Je viens chercher mes affaires. je dois expliquer quoi a qui ? Les burkinabe ont vraiment le temps. Tout ca, c’est la misere materielle et morale. C’est ca Blaise aime pour gouverner a vie.

      Répondre à ce message

    • Le 29 août 2013 à 05:44, par Snake
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

      Attend toujours, c’est pour ça que tu va rester toujours derrière. Pathétique !
      Ça prouve au moins que beaucoup comme toi n’ont rien à faire.

      Répondre à ce message

    • Le 29 août 2013 à 06:53, par siècle des Lumières
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

      est-ce qu’il est possible de cesser d’emmerder les gens avec ces histoires qui ne nous regardent pas ....? conneries africaines, on fait des mystères autour de tout et de n’importe quoi .... pitié pour nos enfants qui apprennent à penser, à réfléchir .... assez des superstitions puériles ..................... assez assez ... Basta ! allez comme d’habitude, l’illétré de webmaster à l’esprit coincé va encore censurer ça .... incroyable ....

      Répondre à ce message

    • Le 29 août 2013 à 10:19, par Burkimbila
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

      Il n’y a rien d’extraordinaire dans tout ça. Le propriétaire est libre de mettre la couleu qu’il veut dans sa maison. Il n’est pas obligé de parler à son voisinage. Il est libre d’égorger des poulets, voire des boeufs, des chameaux, ...
      Vous vous préoccuper tellement des autres que tout ce que vous ne connaissez pas d’eux est suspect ! Occupez vous de ce qui vous regarde !
      Travaillez à vous développer car la misère et l’oisivété augmentent la haine, la jalousie et tant de maux !
      Le rôle de la presse devrait être d’éclairer les populations sur la liberté des uns et des autres. Nul n’est condamnable sur le simple fait de votre humeur.

      Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 07:54, par toega
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Combien de fois doit on lire reecrire cet article ne concerne qu’une centaine de personne,
    Passer plutot a autre chose, entrer ds les villages et faitesun micro trottoir sur la saison des pluies
    Aux moins ns serons infrmer de la bouche du paysan de la realité sur le terrain.
    Bon sang,votre article est ecoeurant.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 09:59, par ibra
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Je pense que nous avons plus à faire que de nous occuper des maisons rouges qui tombent.
    Travaillons et prenons de la peine, ...

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 10:39
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    par la start. atention a votre voisin(e). mieu vos tard que jamai, que faisais cè habitant dpui quils ont remarquè le comportemen anormal d leur voisin. j vous rapel que le 1010 è la pr vous falai pa atendr k leau dborde la vase.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 10:58, par yanek
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Vous savez pourquoi l’Afrique n’avance pas ? ce sont ces soient disant intellectuels comme vous qui ne vous posez pas de questions approfondies sur les choses du genre. Si vous étiez si ouverts que cela, vous devez vous poser les questions de savoir :
    Pourquoi la couleur rouge dans la maison ?
    Pourquoi son occupant est inconnu des voisins ?
    Pourquoi des poupées dans des bouteilles ?
    Comment a-t-on pu mettre ces poupées dans ces bouteilles ?
    Au lieu de rester là à traiter les gens d’ignorants, vous n’avez aucun esprit critique. Merci au journaliste qui vous interpelle à la réflexion sur certaines valeurs africaines. C’est parce qu’on ne le fait pas que les blancs continuent de venir faire cela pour nous. A piii tôô..

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 12:04, par Kalaba Zongo
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    hay laisser les gens respirer avec vos affaire de Maison écroulée.Laisser le Monsieur en paix et occuper vous de ce qui vous regarde. Vous n’avez jamais vu l’écroulement d’une Maison ou quoi ?? Mrrrrd

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 13:07, par Wisal
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Un croix, un Coran, une Bible, une ardoise de maitre coranique, cela n’est pas le problème. Mais le problème c’est ce qu’on en fait. Ce monsieur est suspect et il faut l’arreter pour savoir ce qu’il y fait et cela interesse bien les Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 13:10, par NYANGNOWGNOWN
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Il est évident que ce Monsieur fait des pratiques occultes et aucune loi en la matière ne l’ y empêche , de plus le voisinage ne s ’est jamais plaint de quoi que ce soit ! pour ce faire il n y a rien a voir circuler !!!!!!!!
    Haaaa les Burkinabes ils aiment une chose et son contraire. Le wac si tu nous tient !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 13:25, par NYANGNOWGNOWN
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Il est évident que ce Monsieur fait des pratiques occultes et aucune loi en la matière ne l’ y empêche , de plus le voisinage ne s ’est jamais plaint de quoi que ce soit ! pour ce faire il n y a rien a voir circuler !!!!!!!!
    Haaaa les Burkinabes ils aiment une chose et son contraire. Le wac si tu nous tient !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2013 à 20:32, par Mame la woto
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

    Tout le monde sait ce sur quoi peut déboucher le wac en Afrique. Il faut que la police investigue pour savoir les fonds de cette affaire lugubre. Il se pourrait qu’il y ait eu des sacrifices humains. Le wac noir est souvent diabolique (surtout pour les chercheurs d’argent)

    Répondre à ce message

    • Le 30 août 2013 à 03:42, par bouba
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Retour à la « maison rouge de Sarfalao »

      C’est très suspect et la police doit enquêter. Si c’est pour pratiquer la réligion animiste je veux bien mais à notre connaissance la réligion traditionnelle est empreinte de valeurs de sociabilité et de relation cordiales avec ses voisins ! Ou bien ? C’est la société occidentale qui est tournée vers l’individualisme où tu peux ne jamais parler à ton voisin. Vous voyez qu’on ne se retrouve pas pour expliquer le comportement de cet homme. À mon avis seules des pratiques sataniques inavouables genre sacrifices humains peuvent justifier que cette homme se comporte ainsi. Même en lui concédant qu’il pratique sa religion animisme, la question que l’on doit poser est de savoir si les non lotis sont destinés à une zone de construction du fétiche ?

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés