Insécurité : Un boutiquier abattu à Niangoloko

dimanche 25 août 2013 à 20h20min

Deux individus armés ont abattu à bout portant un boutiquier du nom de Soumaïla Kagoné devant sa boutique à Niangologo, dans la Comoé, le 23 août 2013 vers 21 heures.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La boutique de Soumaïla Kagoné est très fréquentée et nombreux sont ceux qui y viennent pour prendre le thé. Les derniers visiteurs venaient justement de regagner leur domicile lorsqu’ils ont entendu un coup de feu. C’était le propriétaire des lieux, Soumaïla Kagoné, qui venait ainsi d’être assassiné. Les criminels auraient utilisé une arme artisanale pour commettre leur forfait, selon certains témoignages. Un client qui arrivait sur les lieux au moment des faits a dû prendre ses jambes au cou pour éviter d’être supplicié. Ce crime intervient après une série d’agressions perpétrées dans la ville de Niangoloko. On se souvient de l’assassinat du gardien de l’agence de l’ONATEL en mai dernier dont les auteurs ont été arrêtés et de l’attaque de l’agence de la SONABEL. Tous ces actes ont été commis en moins d’un trimestre. La situation géographique de Niangoloko d’avec la Côte-d’Ivoire (qui sort d’une guerre) et la baisse de l’activité d’orpaillage pourraient être les causes de l’insécurité grandissante dans cette localité.

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 août 2013 à 08:48, par BOUNA TITAO KAGONE
    En réponse à : Insécurité : Un boutiquier abattu à Niangoloko

    PAIX SOIT SUR LUI

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2013 à 09:54, par simien
    En réponse à : Insécurité : Un boutiquier abattu à Niangoloko

    il faut renforcer le nombre de policiers et de gendarmes car la population de cete ville a multiplié depuis la crise ivoirienne, cette ville est trés peuplée plus que banfora de nos jours, il faudra mettre les moyens materiels necesaires à la dispositions des forces de l’ordre
    paix a l’ame du dufunt

    Répondre à ce message

    • Le 26 août 2013 à 11:54, par Fangdha
      En réponse à : Insécurité : Un boutiquier abattu à Niangoloko

      Que sa famille et ses parents soient consolés par la foi au Dieu tout puissant. Voici un secteur où l’état doit maximiser les capacités ,celui de la sécurité ,non pas pour s’en prendre violemment aux marcheurs paisibles qui revendiquent de meilleurs conditions de vie et de gouvernance mais pour traquer les bandits criminels dans leurs derniers retranchements au Faso ici. Paix à l’âme du défunt.

      Répondre à ce message

  • Le 26 août 2013 à 13:23, par le sage cibal
    En réponse à : Insécurité : Un boutiquier abattu à Niangoloko

    je déplore cette mort qui vient encore grossir le nombre de victimes des agressions, que la terre lui soit légère, voici les défis qui attendent nos dirigeants actuels, mais ils préfèrent narguer honteusement leur peuple en voulant créer des institutions au service de leur panse, leur bravoure se mesurera sur ces tâches et non sur rien d’autres, en accomplissant ces, nos autorités auront accompli les tâches à elles confiées

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2013 à 13:59, par ki
    En réponse à : Insécurité : Un boutiquier abattu à Niangoloko

    les fautifs ont été arrêtés ou pas ? le défunt a une famille ou pas ? je propose à tous les internautes de faire ce doua " que le tout puissance rende justice au Boutiquier " si au moins 100 personnes fasse ce doua les fautifs seront appréhendés rapidement .

    Répondre à ce message

    • Le 26 août 2013 à 16:38, par paricdibo
      En réponse à : Insécurité : Un boutiquier abattu à Niangoloko

      que la terre du Burkina Faso lui soit légère merci a tous pour votre compassion envers sa famille car nous savons pas comment vont dire merci à la population de Niangoloko qui se sont mobilise pour lui trouve sa dernière lui demandons aux autorités de faire de leur mieux pour que les coupable soit trouve et puni selon la hauteur de leur crime

      Répondre à ce message

  • Le 26 août 2013 à 16:44, par paricdibo
    En réponse à : Insécurité : Un boutiquier abattu à Niangoloko

    il faut que les voleurs soit chatie à la hauteur de leur forfait car trop c’est trop

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés