Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

DECLARATION • jeudi 22 août 2013 à 21h55min

Le Comité d’Action pour le Peuple s’était signalé à l’opinion publique en avril dernier par une déclaration qui en appelait à une mobilisation populaire. Beaucoup d’observateur s’étaient interrogés sur l’identité des animateurs de ce nouveau mouvement qui surgissait à un moment où la conjoncture nationale est grosse d’incertitudes. Depuis ce jeudi matin, l’on en sait un peu plus sur les animateurs de ce comité qui semble se donner pour priorité l’alternance en 2015. En attendant d’y revenir, voici l’intégralité de leur déclaration liminaire lors de la conférence de presse de ce matin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

Mesdames et Messieurs les journalistes,
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Chers camarades,

Merci à tous pour l’honneur que vous nous faites en acceptant de sacrifier votre emploi du temps pour assister à cette conférence de presse.

Le Président Blaise COMPAORE doit partir à l’échéance de 2015, après 26 ans de règne.

C’est pourquoi, nous du CAP – Comité d’Action pour le Peuple, avons lancé l’appel du 23 avril 2013 pour un engagement citoyen afin que tous les burkinabè se lèvent comme un seul homme pour faire barrière à cette mise sous coupe réglée de notre pays et de notre peuple par un système de gouvernance qui défend essentiellement les intérêts d’une famille et du clan constitué autour d’elle.

En rappel et succinctement, nous en appelions notre peuple à se mobiliser pour :
-  Combattre l’institution d’une dynastie au Burkina Faso ;
-  Refuser toute révision ou modification de l’article 37 de notre Constitution allant dans le sens de la pérennité du pouvoir de Blaise COMPAORE ;
-  Réaliser une alternance démocratique apaisée en 2015 ;
-  Instaurer un véritable Etat de droit républicain.

Mesdames et Messieurs,

Depuis lors, malgré le silence apparent, nous nous sommes attelés à rassembler les forces politiques et diverses associations. Depuis, le nouveau Chef de file de l’Oppositions Politique a été installé. Il a redynamisé l’institution et la lutte des partis politiques de l’opposition. Il a redonné du souffle et de l’espoir à la lutte contre le pouvoir et son système. Des succès ont été engrangés, que nous tenons à saluer ici.

En effet, les marches des 29 juin 2013 et 28 juillet 2013 de par leur succès ont montré que contrairement à une certaine et surprenante affirmation, les marches peuvent faire changer une loi. Les revendications pour le rejet du Sénat participent de la volonté de changement, de l’alternance et du refus de la modification de l’article 37. C’est aussi pourquoi nous nous y associons dans la plénitude de notre engagement.

Depuis, des mouvements et associations divers se sont créés qui montrent que le peuple burkinabè s’inscrit comme nous, dans le sens de l’appel que nous avons lancé, qu’il a soif d’alternance, de plus de justice, d’une meilleure répartition des fruits de la croissance de ce pays. Le peuple dit NON à l’accaparement des richesses du pays par une famille et l’oligarchie constituée autour d’elle.

Mesdames et Messieurs,

Après 4 mois donc, le CAP est devant vous, qui réunit partis politiques et organisations de la société civile. C’est un mouvement en marche, il ira en s’élargissant et se renforçant de tous ceux et celles qui voudront participer à la lutte que mène actuellement notre peuple pour la démocratie et l’alternance.

Constituent aujourd’hui le CAP dans l’ordre alphabétique : l’Association Elites Africaines, le Comité du Peuple pour l’Action - CPA, la Convention pour la Démocratie Sociale - CDS, la Convergence de l’Espoir - ESPOIR, le Faso Autrement, le Mouvement du 21 Avril 2013 - M21, le Mouvement contre la modification de l’Article 37 - M37, NA GNEETI, le Parti pour la Démocratie et le Socialisme / Parti des Bâtisseurs - PDS/METBA, le Parti pour la Renaissance - PAREN, le Parti pour le Développement et le Changement - PDC, le Parti pour l’Unité Nationale et le Développement - PUND, le Prit Lannaya, l’Union des Démocrates pour le Progrès Social - UDPS et l’Union pour la Renaissance / Parti Sankariste - UNIR/PS.

C’est un mouvement ouvert, qui se compose, s’étoffe et se renforce en avançant. C’est donc dire que nous attendons tous ceux qui voudront bien mener avec nous ce combat, sans aucun à priori, sans exclusive autant que nous sommes ouverts à toute association pour un front plus large. En outre, le CAP a pour ambition de se constituer en structure de veille pour la défense des valeurs et libertés démocratiques.

Depuis notre appel, la situation nationale a évolué et la peur a changé de camp après :
-  Les marches des 29 juin 2013 et 28 juillet 2013 organisées par les partis politiques de l’opposition et le CFOP ;
-  La déclaration des évêques, les prises de positions explicites d’autorités religieuses et coutumières qui se sont affichées clairement aux côtés du rejet de la mise en œuvre du Sénat et pour une meilleure et judicieuse utilisation de nos ressources financières.
-  Le meeting de la Coalition Contre la Vie Chère où les organisations syndicales se sont particulièrement impliquées ;
-  L’échec patent de la contre marche organisée par le pouvoir malgré la forte distribution de billets de banque.

Mais, la nature du pouvoir reste la même : la répression continue contre toute remise en cause du système clanique et antipopulaire de gouvernance. En dernière date, on s’attaque à la jeunesse que l’on réduit à l’état de mendicité. Sous ce régime on refuse aux étudiants le logement, le restaurant et on a des milliards pour instaurer un Sénat rejeté par le peuple !

Pendant que le monde aspire à la démocratie (cf. situations au Mali, en Egypte, en Tunisie, etc.), voilà que le pouvoir de Blaise Compaoré s’obstine à refuser l’alternance et cherche à gagner du temps par un recul et des manœuvres éventuellement dilatoires qui ne doivent pas nous faire baisser la garde. Restons VIGILANTS et sur nos gardes !

Aujourd’hui, nous appelons à nouveau les organisations politiques et autres organisations de la société civile, les citoyens et citoyennes à une unité d’action. Le ras-le bol des citoyens que l’on taxe de manquer de civisme est un signe, une alarme qui tinte à nos oreilles ; mobilisons nous donc pour que l’alarme ne soit pas remplacée par les larmes. Voilà les raisons qui nous ont conduits à lancer le CAP. Il attend votre adhésion, votre engagement, vos critiques et contributions.

Jeunes, étudiants, femmes, hommes, travailleurs, le CAP vous attend !
-  En avant pour une mobilisation agissante de toutes les forces démocratiques !
-  En avant pour un véritable Etat de droit républicain !
-  NON à l’instauration du Sénat !
-  NON à la modification de l’article 37 !
-  OUI à la libération immédiate et sans condition des étudiants incarcérés !
-  OUI à la réouverture des cités et restaurants universitaires !
-  OUI pour l’alternance en 2015 !
-  OUI à l’unité d’action pour le changement !
Merci à tous pour votre attention.

C A P (Comité d’Action pour le Peuple)

le_capburkina@yahoo.fr
70 65 22 07 / 70 26 08 81 / 70 20 82 20

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 août 2013 à 15:42
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Soyons sérieux les amis. Que vient faire dans ce groupe PRIT Lannaya qui était pourtant partant pour le sénat sachant bien ce que cette institution sous entendait ! Que vient-il faire encore en votre sein ?

    Répondre à ce message

    • Le 22 août 2013 à 20:53, par Logique
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      parce qu’on peut être pour le Sénat mais contre la modification de l’article 37. Et comme l’affaire du Sénat est presque passée, il ne reste plus que le cap de 2015. Comme le CAP voudrait que le cap de 2015 soit un bon cap en luttant contre la modification de l’article 37, c’est pour cela que ce parti est dedans

      Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 15:50
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Bravo et courage a tous ceux qui se refusent a la résignation .... Il est temps qu’au sein du CDP ceux qui ont encore a cœur l’intérêt du peuple sortent de leur torpeur pour abandonner le navire de guerre en perdition

    Répondre à ce message

    • Le 23 août 2013 à 03:52, par Qui-vivra- verra
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      Ah ça ! L’heure est grave et même excitante. La grande bataille idéologique entre pro et anti-Blaise a commencé. Bientôt je parie que les dynosaures du CDP (Rocko, Garba, ...) vont réapparaître pour affronter les stratèges tacticiens et concepteurs "oubliés ou ignorés" d’une certaine REVOLUTION. En effet, les ASSIMI et assimilés sont un menu frétin (ou comme des baignées de Dano) devant les politiciens et politologues de la trame des Hommes de valeur comme Valère.
      Nous aurons la meilleure bataille politique de l’Afrique entière ici au Faso, sans violence exacerbée à cause de la CPI, ni rancune car les acteurs se connaissent bien et même très bien. Seuls ceux qui vivront verront cette bataille de Waterloo à l’Africaine. A bon entendeur, salut !

      Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 17:05, par LE TOCARD
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    en 1932 nos grands parents ont manifesté leur colère pour retablir les frontieres,de la HAUTE-VOLTA.en 1966,MAURICE YAMEOGO a ete evincé par une manifestation populaire.Sachez que la dignité est heriditaire,nous portons les memes genes de nos braves parents.L’homme ne vit pas pour manger sur le dos des autres.C’est du parasitisme,c’est ce que le CDP fait
    il ya 26 ans.Pour tuer un parasite,il faut un insecticite puissant.Cet insecticide ,nous l’avons ,C’EST LE PEUPLE, oui LE PEUPLE.le CDP sera pulverisé

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 17:31
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Bravo ! Nous voulons bien nous engager à vos côtés mais le serpent semble être déjà dans la maison. Suivez mon regard vers des cubes maggi comme Prit Lannaya...

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 17:38
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Bravo ! Nous voulons bien nous engager à vos côtés mais le serpent semble être déjà dans la maison. Suivez mon regard vers des cubes maggi comme Prit Lannaya...

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:01, par désiré
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Ah bon, vous continuez de composer avec ce PRIT LANNAYA. Mais c’est une taupe au sein de l’opposition ! Débarrassez-vous de lui. Qui a déjà trahi trahira. Vous ne voyez pas avec Hermann ; Kabré est un spécimen en matière de trahison.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:04, par TITE
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Les choses deviennent serieuses, il ya de la crédibilité !!!! on est tous unis pour l’atteinte des objectifs que vous vous êtes fixé, on va y arriver pourvu qu’il n’y ai pas de traitres à la dernière minute. la population vous soutien, on attend juste les mots d’ordre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:09, par Yero Salomon
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Que Dieu aide la verite ! We shall overcome.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:10, par ni blaise tara an sara
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    laissez nous tranquille seul le referendum peut trancher la question de art 37 et du sénat .donnons la chance au peuple de s’exprimer et vous ferez que le oui va l’emporter à 80%. vous êtes là Blaise dégage ! Blaise dégage ! dites moi qui peut le remplacer valablement .Sans Blaise Compaoré le Burkina sera comme Égypte. que dieu donne longue vie à papa Blaise compaoré ,maman Chantal Compaoré et à notre petite sœur Jamila. vive le Burkina vive le CDP .

    Répondre à ce message

    • Le 23 août 2013 à 09:34
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      attends-toi à disparaître avec Blaise et son regime puisque pour toi il n’ya pas de Burkina Faso sans Blaise.

      Répondre à ce message

    • Le 23 août 2013 à 09:45, par Pank ya Wende
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      Salut ni blaise tara an sara ; meme si je ne comprend pas bien votre nom, je voudrais que je prefère une faim effroyable que un effroi sans fin. ce n’est pas les 80 pour cent qui ne vont pas l’emporte, car vous avez les moyens pour encore acheter nos pauvres parents ignorants. Du meme coup vous aurez 80 pour cent d’echec social. sachez bien que plus on a une tres grandes majorité dans les ellections on est tres loin de la realité sociale. c’est en Afrique qu’on a ses score, si non donnez moi un example de démocrattion europeenne ou americaine ou on a ces pourcentage.

      Répondre à ce message

    • Le 23 août 2013 à 10:06, par seydou
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      Il ya des gens qui refusent d’evoluer mentalement.C’est insulter notre intelligence de dire qu’il n’ya personne pour remplacer valablement Blaise.il n’est pas eternel comme certains voudraient le souhaiter.c’est à cause des resignés que notre pays est toujours à la traine.personne ne fera la lutte à notre place alors levons nous pendant qu’il est temps.

      Répondre à ce message

    • Le 28 août 2013 à 16:51, par Mukere
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      Malheur à celui qui remet son destin à un mortel. Le destin d’une nation toute entière ne peut être lié à Blaise COMPAORE. Seul Dieu est indispensable.

      Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:20, par IPSO
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Je ne vois pas l’UPC sur la liste.ce parti n’est pas partant ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 août 2013 à 08:28, par Faso de nous tous
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      Oui, j’ai juste eu la même remarque. Est-ce une manière encore pour l’opposition de se diviser pour des miettes lancées par les gars du CDP qui sont bien visibles dans leurs rangs ? Est-ce à dire que nos luttes sont prises en otage ?
      J’ai aussi vu les gens de l’opposition comme du parti au pouvoir défiler devant la communauté musulmane pour demander la conduite à tenir. C’est inquiétant à mon avis de mélanger la politique avec la religion de cette manière. Je sais que tout croyant est un homme engagé mais de là à organiser des rencontres, ça sent les coups foireux. A l’issue des rencontres, tout le monde dit vouloir préserver la paix. Parce que vous avez croisé un burkinabé qui veut la guerre ? La lutte s’est toujours imposée aux peuples et visiblement le peuple burkinabé est en lutte actuellement.

      Répondre à ce message

    • Le 25 août 2013 à 09:12, par BEN
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      Tous des opportunistes. Fouillez un peu leur parcours . Aucun homme intelligent et séreux ne peux composer avec eux.

      Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:23, par RV
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Gardons le CAP avec conviction, détermination et dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:25, par DAO
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Il faut exclure le PRIT Lanaya du CAP. Monsieur KABRE s’est montré un homme de non confiance lors d’une émission télévisée sur BF1.

    Il a dit qu’il a participé au CCRP pour des raisons de marketing politique. Il a oublié que la publicité cherche à faire vendre un produit ou à le faire connaitre positivement.

    Pendant que le monde aspire à la démocratie (cf. situations au Mali, en Egypte, en Tunisie, etc.), voilà que le pouvoir de Blaise Compaoré s’obstine à refuser l’alternance et cherche à gagner du temps par un recul et des manœuvres éventuellement dilatoires qui ne doivent pas nous faire baisser la garde. Restons VIGILANTS et sur nos gardes !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:30, par Max
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Plus de 100 partis politiques au Faso ! La plupart n’étant que des groupuscules ou des amicales. Dans ces conditions, aucune alternance n’est possible.
    Le seul parti structuré et implanté (c’est le moins quand on tient le pays depuis si longtemps !) reste le CDP...
    Tout ce qui permet de constituer un bloc structuré et cohérent face au CDP est donc une bonne chose.
    A condition que ce bloc se donne les moyens d’avoir une vraie implantation locale et un programme qui dépasse le simple départ de Blaise Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:33, par LE TOCARD
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    en 1932 nos grands parents ont manifesté leur colère pour retablir les frontieres,de la HAUTE-VOLTA.en 1966,MAURICE YAMEOGO a ete evincé par une manifestation populaire.Sachez que la dignité est heriditaire,nous portons les memes genes de nos braves parents.L’homme ne vit pas pour manger sur le dos des autres.C’est du parasitisme,c’est ce que le CDP fait
    il ya 26 ans.Pour tuer un parasite,il faut un insecticite puissant.Cet insecticide ,nous l’avons ,C’EST LE PEUPLE, oui LE PEUPLE.le CDP sera pulverisé

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:53, par eliane
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    C’est le printemps des déclarations ,c’est le printemps des alliances contre nature , c’est le printemps des opportunistes de tout bord,c’est le printemps des regroupements lanaya,unips,udps,pund et autres tous des enfants d’une meme bergerie qui se sont bagarres derrière l ’héritage de Sankara montrant ainsi leur incapacité a diriger un pays

    Répondre à ce message

    • Le 22 août 2013 à 20:31, par le cadre
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      trop de declaration sans action concrète,burkinabè aime sa vie seulement.je suis sûr que le jour que sa va chauffé dans ce pays tous ses oreilleteurs vont fuire,en egypte il n’y a pas de declaration,ils sont sur terrain mais chez chacun appel les journalistes et parle au hazard,on ne fatigué de vous opposants,vous pouvez rien faire si blaise decide.

      Répondre à ce message

    • Le 22 août 2013 à 21:13, par jojo
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      c’est louable l’initiative. mais à mon sens l’union faisant la force on ne doit pas dispercer nos force en créant d’autres mouvements. faisant bloc autour de l’opposition dirigé par zef . merci la victoire sur le mal est déjà proche car mon président disait ceci : l’esclave qui ne cherche pas à se défaire ne mérite pas qu’on s’appitoie sur son sort.

      Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 18:56, par le clairvoyant
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    courage !

    Nous sommes ensemble

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 19:52, par eliane
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    mr kabre cherche de l’argent pour terminer sa maison, c ’est a la recherche du marketing qu il a orchestrer un putsch dans une école et s arroger le titre de président ape avec la complicité de la présidente diocésaine et candidat de son parti aux législatives 2012, quand des laïcs utilisent des organes de l église, pour assouvir leurs desseins politiques et inavoues

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 20:00, par Inoussa verite USA
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Du courage au CAP, nous sommes unis derriere vous. Non a patimonialisation du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 20:24, par Ilma
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Le PRIT Lannaya doit se taire. Ce sont les partis cube maggi de ce genre qui ont donné l’occasion à Monsieur Blaise et à son CDP de pouvoir faire 26 ans au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 20:32, par Levisionnaire
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Ca commence à bien faire. C’est ce qu’on attendait.Un ramassi de chèvres et d’hyenes. Dieu aime le Burkina. Bientot ils vont se manger et nous laisser tranquile. Ce que vous critiquez aujourd’hui avez vous enlevé votre part de responsabilité. Ce CAP est plein d’aigris et de revanchards. N’est ce pas le même Etienne qui insultait Zéphirin tout de suite.Le CDP va se restricturer et aller au front. Comme vous pensez que ce sont les conférences de presse qui peuvent changer quelque chose. Qui d’entre vous à une base électorale ? Etienne a été battu à plate couture dans la Kossi. Valère ne connait même plus la route de son village. On vous attend de pied ferme. Rêvez et le reveil sera douloureux. Le peuple burkinabè veut la paix et la stabilité c’est pourquoi il votera toujours CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 20:56, par tchièè
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Du courage à M. Somé Valère. J’apprécie votre combativité.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 21:19, par Optimiste
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Chapeau au CAP. La brise légère du mouvement pour l’alternance deviendra une grande tornade irrésistible. Unies ensemble, les fourmis peuvent déplacer un gros éléphant.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 21:23, par PASSAKE
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    c’est un mouvement hétéroclite, en quelque sorte un cliquetis de mouvement pour l’alternance au Burkina .Ce qui est très étonnant pour moi, je ne vois pas dans votre liste l’UPC de Zeph. Dans tout ce cafouillage vous voulez prendre le pouvoir, vous auriez du chemin à faire car le CFOP d’abord cherche ses marques et le CAP ne pourra pas tenir le cap de la contestation avec ce fourrre-tout. Bonne chance à vous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 22:20, par frank
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    A l’issue de cette déclaration, on se demande qui sont les auteurs au-delà du rassemblement des mouvements associatifs et politiques. Qui sont ceux qui figurent sur la photo, en lien avec les signataires ?
    La presse ne devrait pas publier ces genres d’articles sans signataires atittrés.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 22:53, par VERGES
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    C’EST VRAIMENT DU N’IMPORTE QUOI ! LES MEMES CAIMANS DU MEME MARIGOT. QUI NE CONNAIT PAS VALERE SOME ? QUI NE CONNAIT PAS ETIENE TRAORE ? ET FIRMIN DIALLO ? CE SONT LES MEMES QUI ONT MANGE DANS LE PLAT AVEC BLAISE COMPAORE DEPUIS LA REVOLUTION......QUE PEUVENT ILS APPORTER DE NOUVEAU ? UNE BANDE D’OPPORTUNISTES AFFAMES QUI TENDENT LA BEQUILLE. FOUTEZ NOUS LA PAIX !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 23:10
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    au moins les choses sont claires Il y a des points clairs et tout le mode sait ce qu’on veut
    mais on connait les specialistes en tuug guili dans la scene politique du burkina. Il y a des groupuscules qui ne representent rien du tout, et qui ne se créés que pour leur prore ventre tout en chantant , belant et meuglant pour le peupe !! Avoir quelques cameleons equilibristes opportunistes sans honte qui retournent vite leur veste dans les secondes où le vent tourne et même avant que le vent ne tourne, tout le reste. Ils viennent juste pour detruire toute avncée : on les connait depuis les diverses luttes (norbert zongo, université, jeunesse, etc) Il y en a meme qui se disent sankaristes alors qu’ils sont les meilleurs assassins du sankarisme...On sait qui est qui et qui fait quoi. Le peuple a appris a connaitre Occupons nous de blaise, apres on s’occupera de vous. Le peuple n’est plus cette vache docile
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2013 à 23:15
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    au moins les choses sont claires Il y a des points clairs et tout le mode sait ce qu’on veut
    mais on connait les specialistes en tuug guili dans la scene politique du burkina. Il y a des groupuscules qui ne representent rien du tout, et qui ne se créés que pour leur prore ventre tout en chantant , belant et meuglant pour le peupe !! Avoir quelques cameleons equilibristes opportunistes sans honte qui retournent vite leur veste dans les secondes où le vent tourne et même avant que le vent ne tourne, tout le reste. Ils viennent juste pour detruire toute avncée : on les connait depuis les diverses luttes (norbert zongo, université, jeunesse, etc) Il y en a meme qui se disent sankaristes alors qu’ils sont les meilleurs assassins du sankarisme...On sait qui est qui et qui fait quoi. Le peuple a appris a connaitre Occupons nous de blaise, apres on s’occupera de vous. Le peuple n’est plus cette vache docile
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 00:36, par Yélbédo
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Le loup sort enfin du bois ! Les dirigeants du CAP ne sont pas crédibles ! Certains, dont Valère SOME et Etienne TRAORE, sont impliqués dans des crimes de sang sous la Révolution Démocratique et Populaire tout comme ceux qu’on veut chasser ! Soyons vigilants pour éviter la récupération par des opportunistes et des sanguinaires ! A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 01:40, par Xerses
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    L’ objectif est noble mais il y a des fréquentations inopportunes. PUND-PRIT...discréditent fortement votre mouvement. En dehors de l’ Unir, qui dans ce groupe peut mobiliser 100 personnes à Ouagadougou ? Courage tout de même.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 01:43
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Na n lara an sara

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 06:45, par dani6969
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Comme Valère Somé est dedans, j’ai confiance. Il maîtrise tous les contours de la politique de ce pays. C’est un vrai idéologue et très intelligent. Blaise doit commencer à trembler puisqu’il le connait bien.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 07:12, par maat et thot
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    VALERE tu perds ton temps ! Cest toi et les autres qui avez conduit tout droit SANKARA au mur ! SI tu crois que l heure de ton putsh est enfin arrivé tu te trompes ! Le senat sera bel et bien installé ! Ca passe ou ca casse ! On ne peut pas faire des omelettes sans casser les œufs ! Le coassement des crapauds m empêchent pas la panthere d y boire son eau

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 08:17, par le cibal juriste
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    ce regroupement ne m’inspire pas confiance, sinon, pourquoi ne pas mettre vos efforts en commun et attaquer la même cible, de plus, c’est un regroupement fourre-tout, à mon humble avis, il faut qu’on s unisse autour du CFOP, sinon, le chemin que vous empruntez à présent est sans issue et vous met nez à nez face au monstre bléssé et donc plus dangereux qu’est le CDP

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 08:30, par Le PRINCE
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Vive le CDP,vive le Président du FASO. Le SENAT sera mis en place ici au BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 08:49, par Labess
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Merci a vous gens courageux et conscients.
    Certains ont préféré monnayer leur dignité
    Par une prostitution intellectuelle régulière et
    Constante en broutant quotidiennement l’herbe fraîche
    A Kossyam parce qu’ils se sont faits ligotés la bas ,
    compromettant l’avenir de leurs
    Enfants et petits enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 08:54, par Rwalian
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Vous avez dit : "les partis politiques de l’opposition et le CFOP". Pour mémoire, le CFOP est une institution regroupant les partis d’opposition dignes de ce nom. Raison pour laquelle les partis n’ayant pas signé le communiqué marquant leur désaccord avec l’institution du Sénat en ont été exclus. Pourquoi donc cette distinction ?Je ne vois dans votre CAP que la dispersion des forces de l’opposition, l’opportunisme politicien et l’égoïsme. Par cette démarche isolée, vous sapez les efforts consentis jusqu’à lors. S’il s’avère que la coalition d’hier s’est déjà effritée, c’est que vous recherchez chacun une place au soleil et le peuple est en droit de se demander si vous ne seriez pas pires que ceux que vous combattez. Soyons sérieux ! Seul l’unité d’action paie. Le CAP, pour quel cap ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 09:19, par Parimyéllé
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Bonne question Jojo. Où est l’UPC dans le CAP ? Va t-on encore désigner un coordonnateur de l’opposition en dehors du CFOP ? Les gars mettez vous au sérieux même si la fin est proche.......

    Répondre à ce message

    • Le 23 août 2013 à 09:47, par le philosophe
      En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

      Voilà une coalition d’individu qui ne peut même pas fait le plein d’une salle de 200 personnes et qui prétendre représente l’opposition.L’UPC a raison de se mefier de ces hiboux au regard gluant.Que vaut l’opposition aujourd’hui sans l’UPC.

      Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 09:32, par kabore, faya
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    ds tous ça le parti ADf_rda est ou ? il se manifeste pas et après il va vouloir se poster en 2015 Pr la presidence ? c’est faut qui va le voter du momment mème que c’est un faut type ! voila que HERMANE Yaméogo est entrain de délirer ;c’est les deux inconscients du pays comme ça

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 14:28, par Parimyéllé
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Le débat est clos que les questions sur le Sénat et sur l’article 37 sont purement politiques. Et tous les patriotes sincères savent comment régler ces 2 questions en réalité constitue une et une seule. S’il y a 1 Cap à donner à ce mouvement, c’est seulement sous la houlette du CFOP. Vous faites bien de reconnaitre que l’institution CFOB a connu une dynamisation. Ou alors, il faut aussi reconnaitre que cette dynamisation a fait perdre des cartes à certains, qui certainement n’étaient pas honnêtes et surtout sincères en se faisant reconnaitre comme un parti d’opposition par cette institution. Même quand on est de l’opposition, toutes les opportunités ne sont pas à prendre, en tout cas , quand on veut être légalistes.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2013 à 14:44, par minallahi
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    enfin la renaissance du Burkina Faso notre cher patrie debout tout le monde... ,a l’horizon l espoirs s affiche mais la vigilance surtout car avec ce régime tout est possible.félicitation au CAP nous somme avec vous ier aujourd’hui et demain ;la lutte continue

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2013 à 13:16, par Benedo
    En réponse à : Situation nationale : Le CAP se dévoile enfin.

    Valere et son groupe profitent de la crise pour régler leursvieux comptes avec le blaiso .on veut l,alternance mais pas pour ressasser les vieilles querelles des vieux politiciens. Paix à l’âme de Thomas sankara. On est jeunes on se tourne vers l,avenir

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés