Milieu scolaire au Burkina : La nécessité d’un dispositif de sécurité s’impose !

mercredi 5 juin 2013 à 18h09min

Au cours de ces dix dernières années, l’école burkinabè fait face à des fléaux d’un genre nouveau  : violences, vols d’engins et de matériels, vente et consommation de drogue dans certains établissements, etc. Un état de fait qui devrait en principe susciter une réflexion orientée vers une prospection de solutions pour une sécurisation de nos établissements scolaires. Aussi cette sécurisation devrait-elle passer par la garantie d’un environnement sain et de sécurité pour un meilleur apprentissage  ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Milieu scolaire au Burkina :  La nécessité d’un dispositif de sécurité s’impose !

L’atteinte de la «  ?violence zéro ? » en milieu scolaire constitue un objectif important de sécurité publique au Burkina Faso. En effet, il ne se passe pas une seule année scolaire sans que l’on ne signale un cas de dispute, de bagarre, de coups et de blessures souvent à mains armées et d’agressions diverses dans des établissements scolaires au Burkina.

La violence en milieu scolaire prend de l’ampleur avec souvent des conséquences dramatiques, parfois tragiques. Pourtant, l’école est un sanctuaire du savoir, d’éducation.

En plus de ces violences, il faut ajouter les cas de vol d’engins, le plus souvent des scolaires, le matériel didactique ou des ampoules ou tout autre objet appartenant à l’école. A cet effet, l’un des défis à relever pour que l’école burkinabè puisse former les véritables hommes de demain est de rendre les espaces d’éducation adaptés pour les apprentissages, c’est-à-dire des espaces de paix et de quiétude.

Le défi de sécurité

Nul doute de nos jours que l’école burkinabè a évolué. Ce n’est plus l’époque des années 70-80 où elle était l’endroit auquel toute la communauté faisait attention. Pas de bruit pendant les heures de cours, pas de cas de vol ni de violence.

Mais avec l’évolution des mentalités, la pauvreté aidant, on assiste à des cas de vols, à des scènes de violences organisées par des groupuscules de scolaires et également, l’école devient le lieu où certains scolaires s’adonnent à la consommation de drogue. Au stade actuel des faits avérés, la réflexion pour sécuriser le milieu scolaire s’impose à toute la communauté éducative burkinabè.

Associations de parents d’élèves, administration scolaire, ministère en charge des enseignements secondaire et supérieur, il importe de mettre en place un dispositif de sécurité, aussi léger sera-t-il, pour prévenir et mettre fin à tous ces maux qui minent l’évolution du processus de développement du système scolaire. Ils constituent un sérieux trouble fait de la paix et de la quiétude de l’environnement scolaire.

Aussi, les établissements scolaires au-delà des clôtures demeurent exposés aux vols d’engins et matériel et à la consommation de la drogue. C’est pourquoi, dans une approche intégrée, la communauté éducative pourrait par exemple signer une convention avec les sociétés privées de gardiennage pour sécuriser au mieux chaque école.

Ce dispositif, loin d’être un moyen de répression, doit permettre de trouver une solution durable aux maux de l’école burkinabè. Car le milieu scolaire au Burkina est le cadre de formation des dirigeants de demain. Il importe de rétablir un climat serein et propice aux apprentissages au sein de tous les établissements.

Abou OUATTARA

Par : L’Hebdomadaire du Burkina

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 juin 2013 à 08:08, par khepry
    En réponse à : Milieu scolaire au Burkina : La nécessité d’un dispositif de sécurité s’impose !

    merci Mr OUATTARA pour cette interpelation. effectivement il ya plusieurs maux qui touchent notre milieu educatif mais il faut signaler que cela est dû en grande partie a nos autorités qui livres les eleves a eux meme. par exple comment comprendre la presence d’un maquis ou d’un kioste qui vent la cigarette a moins de 100m d’un etablissent. on savons tous qu’un enfant qui fume ou qui boit aura toujours besion d’argent et de dose forte d’ou la necessité d’interdire l’ouverture des bars et maquis dans les environnements scolaires et de remener l’ecole a ses deux fonctions principales qui sont l’education et l’intruction. car sans une bonne eduction l’homme instruit est un danger pour la societé. QUE SE REVELE

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2013 à 09:21, par Donmozoun
    En réponse à : Milieu scolaire au Burkina : La nécessité d’un dispositif de sécurité s’impose !

    La police des écoles est plus que nécessaire. Nous ne sommes plus dans les années 80 ou les enfan,ts étaient respetueux, vertueux, bien éduqués. Tout est sujet à deal et ils nhésitent plus pour voler, intimider, violer, faire des bétises comme la drogue et l’alcool. Tant que nous resterons assis, en réagissant timidement, nous nous rendrons compte très rapidement que les choses sont déjà à l"tat de putrefaction et la r&action sera très tardive. Ne jouons pas la politique de l’autruche

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2013 à 15:39, par anta
    En réponse à : Milieu scolaire au Burkina : La nécessité d’un dispositif de sécurité s’impose !

    Au lieu d’envoyer des policiers à l’école, envoyez des entrepreneurs pour construire plus classes, envoyez beaucoup de livres, des professeurs en nombre suffisant, des vivres pour la cantine.C’est plus sain que les gaz lacrymogènes. Pourquoi à chaque fois qu’il y a problème, la solution doit-elle être le sécuritaire ? Je suis de ceux qui pensent que Jésus aurait dû organiser une gigantesque noce de Cana pour sauver l’humanité, au lieu de verser du sang, fût-il divin.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés