Palais de justice : Une femme « marabout » détectrice de voleur

jeudi 30 mai 2013 à 08h53min

Le ministère public a fait comparaître Abdoul Karim, 23 ans, pour vol de 400 000FCFA appartenant à Adama. A la police, chez le procureur, tout comme à la barre le lundi 27 mai dernier, le prévenu a contesté les faits. Il dit ne pas être l’auteur du vol commis dans une gare de transport en commun. Pour sa défense, il raconte qu’il revenait du Mali et Adama du Sénégal.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Leurs chemins se seraient croisés et vu que les deux étaient des Burkinabè, ils se sont tout de suite familiarisés. Adama lui aurait confié, avec deux autres amis, qu’il possédait sur lui une importante somme d’argent. Demandait-il alors de l’aide pour sécuriser sa fortune ? Une requête qu’Adama et les deux autres amis ont honoré jusqu’à l’arrivée au Burkina Faso, à Bobo-Dioulasso. Malheureusement, au cours de la nuit l’argent va disparaître et les premiers soupçons vont porter sur Abdoul Karim. Une visite chez une femme marabout « détectrice de voleur » confirmera ces soupçons-là. Que de déclarations contradictoires faites par le prévenu au cours des débats ! Ces indices, selon le parquet, ne suffisent cependant pas à le culpabiliser. C’est pourquoi, il a requis la relaxe pure et simple d’Abdoul Karim. Ce qu’a fait le Tribunal avant de mettre les dépens à la charge du trésor public.

Quand des cousins règlent leur différend en justice

Ils sont deux cousins. Ils dormaient dans la même maison. Jusqu’au jour où pour une première fois Bessinané subtilisait la somme de 11 000 FCFA à son cousin qui l’hébergeait. Célibataire et père de deux enfants, Bessinané est un vendeur d’eau fraiche. Il était poursuivi, pour justement répondre de ces faits de vol de numéraires portant sur la somme suscitée et d’un portable appartenant à son cousin. En effet, après l’acte de vol, passé sans bruit du fait d’un doute, il va voler le portable du même cousin que celui-ci lui donnait pour copier de la musique. En effet, le portable a subitement disparu sans que l’on ne sache où il est rentré. A la police, le prévenu donne une autre version. Celle d’avoir volé le portable pendant que son cousin dormait. Mais, avant toute procédure policière et judiciaire, les deux cousins sont d’abord allés chez un marabout pour voir qui a volé le téléphone et l’argent. « Le marabout a confirmé la culpabilité de Bessinané », soutient la victime qui s’est par ailleurs constitué partie civile pour réclamer la somme de 35 000FCFA. Ces faits, indique le substitut du procureur, relèvent de la qualification des textes relatifs aux articles 449 et 450 du code de procédure pénale. Bessinané s’est bien rendu coupable, à entendre le parquet, des faits à lui reprochés. D’où la requête de 12 mois de prison avec sursis. Le tribunal l’a donc condamné à 12 mois de prison avec sursis. En recevant la constitution de la partie civile, le tribunal l’a déclaré partiellement fondé. Bessinané doit payer à son cousin la somme de 25 000FCFA.

Trois mois fermes pour vol de moto

En sollicitant sa motocyclette, l’ami d’Ignoré ne pouvait imaginer qu’il pouvait la troquer. En effet, orpailleur de profession, Ignoré a comparu devant les juges du TGI pour répondre des faits de vol. Il ne réfute pas son acte. Mais, soutient les avoir reconnus sous les coups de fouets des forces de l’ordre et de sécurité. A entendre le parquet, Ignoré avait sollicité la moto de son ami pour se rendre dans une autre localité près de Dissin (dans le Sud-Ouest). Mais, il va aller la garantir contre 12 500 FCFA chez un mécanicien et promet de revenir le lendemain. Ce qu’il ne fera pas. Il a été arrêté à la frontière lorsqu’il tentait de quitter le territoire burkinabè. La non-cohérence dans les déclarations, la mauvaise volonté du prévenu ont convaincu le parquet à lui infliger six mois de prison ferme. Depuis le mardi dernier, Ignoré a entamé son séjour à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso.

Rassemblés par Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 mai 2013 à 11:58, par K. Yamyélé
    En réponse à : Palais de justice : Une femme « marabout » détectrice de voleur

    - C’est la pauvreté des citoyens qui fait prospérer les marabouts et les sectes. Et dans le Burkina Faso de M. Blaise COMPAORÉ, aujourd’hui les marabouts et les sectes prospèrent.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Le 31 mai 2013 à 14:57, par leu
    En réponse à : Palais de justice : Une femme « marabout » détectrice de voleur

    le maraboutage est une science irrationnelle ne peut jamais se substituer à une science exacte qu’est la justice .le maraboutage a son monde , ses clients ,ses croyances ,ses forces et ses dérives qui sont les plus nombreuses .Ses génies qui aident la bonne dame sont aussi faillible par d’autres entités .

  • Le 31 mai 2013 à 17:38, par Les sénateurs vont diriger des dingues
    En réponse à : Palais de justice : Une femme « marabout » détectrice de voleur

    On comprend pourquoi les gars se battent pour être sénateur au burkina façon pays de dingues tchrrrrrrrrrrrr

  • Le 31 mai 2013 à 17:44, par Les sénateurs vont diriger des dingues
    En réponse à : Palais de justice : Une femme « marabout » détectrice de voleur

    On comprend aisément pourquoi les gars se battent pour être sénateur au Burkina façon ce pays de dingues !! où les voyous les racoleurs les proxénètes les pédophiles les pédés les transsexuels les transporteurs d’urnes les bandits les assassins les infanticides lesavorteurs les etc pilulent à souhait bref un paradis terrestre pour psychopathes et autres malades mentaux Cthrrrrrrrr

  • Le 31 mai 2013 à 17:51, par cool
    En réponse à : Palais de justice : Une femme « marabout » détectrice de voleur

    On comprend rien au dernier reportage. Vous ttirez ’’trois mois fermes...’’ et en fin de reportage vous parlez de six mois fermes sans mentionner si c’est cette peine ou les trois mois qui one été finalement retenus contre le prevenu.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés