NIANGOLOKO : Un vigile à l’ONATEL retrouvé mort, ligoté dans un WC

dimanche 5 mai 2013 à 20h04min

L’un des deux vigiles de la Société de gardiennage, de surveillance et de sécurité incendie (SOGASSI) en service au bureau ONATEL de Niangoloko, dans la Comoé, a été retrouvé mort à son poste dans la matinée du samedi 4 mai 2013.

NIANGOLOKO :  Un vigile à l’ONATEL retrouvé mort, ligoté dans un WC

C’est tôt le matin, à en croire Alain Koné, le chef de bureau ONATEL de Niangoloko, qu’il a été saisi par un homme qu’il avait commis pour casser du bois à l’intérieur de la cour. Arrivé sur les lieux dès le lever du jour, ce dernier aurait appelé en vain le vigile. Il a alors décidé de contacter au téléphone le chef de bureau. Celui-ci débarque aussitôt sur les lieux. Lorsque le chef de bureau et l’homme accèdent à l’intérieur de la cour, le vigile n’était pas à son poste. Son matériel de travail était éparpillé dans la cour. La chaise sur laquelle il était assis se trouvait par terre, ainsi que sa torche, la matraque et des habits. Et toujours selon Alain Koné, il découvre ensuite des traces de quelqu’un qui a été traîné en longueur. Les deux suivent ces traces jusque dans les toilettes, à une vingtaine de mètres du poste du vigile.

C’est là que se trouvait le corps sans vie et les mains liées de Ardiouma Sanou, le vigile, dans un état macabre. Une fois le vigile neutralisé, le ou les auteurs de ce meurtre ont forcé, selon toute vraisemblance, l’une des portes d’entrée du bâtiment, pour y accéder. Le chef de bureau dit avoir constaté la disparition d’importantes cartes de recharge téléphoniques en stock qu’il évalue à des millions de F CFA et des téléphones portables en vente. Les cambrioleurs auraient tenté selon lui, d’ouvrir le coffre-fort, mais en vain. Alertée après la découverte du corps, la police arrive sur les lieux et procède au constat d’usage. Selon un membre de sa famille, la poitrine et la tête ont été sérieusement touchées. Il a relevé que son cou était cassé et la mâchoire brisée. Toute chose qui dénote de la violence de l’acte.

Frédéric OUEDRAOGO

Sidwaya

Messages

  • ca c’est quoi ça encore ? Vraiment ya des gens qui n’ont pas peur de DIEU...

    Qu’il repose en paix !!!

  • Paix à l’âme du défunt. On a tous interêt à s’engager dans la lutte contre cette criminalité envahissante. Si nous ne le faissons pas, nous pérrirons tous individuellement puisqu’on ne sait pas qui sera le prochain.
    Je crois quand même que l’ONATEL dispose des numeros de série de ses cartes et des telephone emportés.

  • Paix a l’ame du brave vigile qui ne cherchait que son pain quotidien. Il est grand temps de vieux former les vigiles en termes de mieux les equiper (lunettes de vision nocturnes, chiens bergers allemands dresser a detecter et attaquer, gilets pare-balles, armes automatiques d’assault).
    Pour certains services ou postes sensibles, il doit y avoir au moins deux vigiles surtout pour les gardes de nuit.

  • Quelle triste histoire ! Nos condoléances à la famille du défunt. Puisse Dieu les soutenir et apaiser leur cœur dans cette dure épreuve. Rappelons que dans la même zone un bureau de la SONAPOST avait subit à peu près le même sort l’année dernière. Des dispositions sécuritaires doivent être prise pour éviter ces pertes en vies humaines.
    En attendant l’ONATEL et la SOGASSI doivent accompagner la famille éplorée

  • il faut que les autorités réagissent énergiquement dans cette région pour éradiquer ces assassinats afin de garantir la vie des vigiles .il y a 6 mois c’était l’assassinat du vigile de la SONAPOSTE d’un département de BANFORA aujourd’hui c’est celui de l’ONATEL .... je suis choqué de lire cet article :pour des portables on tue un pauvre vigile et on met toute sa famille dans la rue ....je propose qu’on pende en public au moins une fois un assassin de ce genre pour afin dissuader les autres sinon après les vigiles ils vont s’attaquer au domicile.

    • je pense que l’etat doit revoir mème le statut des vigiles comment mème se font leurs recrutements aussi avant de lutter contre le grand banditisme il faut dabord lutter contre l’incivisme qui prend du chemin dans nos cités donner la force a la police et a la gendarmerie pour bien faire leurs travail !mais si ses la police et la gendarmerie l’ennemis de la population comment voulez vous qu’il traquent ces bandits ?

  • pauvre collègue. paix a ton âme.
    DIEU fera la lumière pour toi

  • Le banditistisme va grandissant ici au faso,le plus grave c’est que les brigands n’hésitent plus à tuer pour quelques milliers de francs ,les autorités sont plus que jamais interpellées pour donner plus de moyens aux polices des localités afin de dissuader les bandits.Pauvre vigile que la terre lui soit légère.

  • oh Bon Dieu qu’allons nous faire vraiment ? l’état doit œuvrer pour mettre en place des forces vraiment anti.criminels pour garder les sociétés de grandes envergures. Paix a l’âme du disparu

  • Et dire que le pauvre n’avait peut-être même pas 50 000 à la fin du mois. pauvre famille et pauvre de nous. notre société va de mal en pie.
    qu’il repose en paix et courage à sa famille.

  • Ces bandits continueront à tuer tant que les services de sécurité ne seront pas suffisamment soutenus par les populations.Ils ne peuvent pas travailler sans dénonciations ou autres informations car ils ne peuvent pas être partout en même temps.Collaborons avec eux.Sinon,nous sommes morts.Actuellement,j’évite de voyager de peur de tomber sur des coupeurs de route.

    • Mais n’oublie pas que le vigile n’était pas dans un car de transport. Ici, la faute revient aux défenseurs des droits de l’Homme qui disent que les bandits peuvent tuer le citoyen lamda mais il n’est pas question qu’on touche à un seul de leurs cheveux ; sinon tout le monde se rappelle des tueries de 1993, 1999 et 2001 où ces malfrats ont traversé les frontières à pieds pour échapper à nos braves Hommes de tenue. C’est là où la 4e république aurait pu réussir franchement en tuant ceux qui tuent mais hélas pour une fois c’est histoire de droit là qui a tout gâté, mais pouvoir reprenez on va vous soutenir. Paix à l’âme du défunt. Ces histoires de vigile sont aussi un gagne pain des proches du régime est ce qu’il n’est pas possible de reformer çà ?

    • Si ces bandits ont emporté aussi le phone du vigile on peut les traquer avec bien sûr la collaboration de l’onatel pas besoin d’attendre une réquisition. Courage et paix à l’âme du defunt

  • Quel triste évèvenement survenu à Niangoloko ! J’avoue que la lutte contre ce genre d’acte horrible et inhumain doit être puremment puni et condamné mais malheureusement il n’y a pas de justice sociale au Burkina Faso. J’invite la population à plus de collaboration avec les forces de defense et de sécurité, seule alternative pour traquer ses malfrats.

  • Oh mon Dieu ! Aide notre pays le Burkina Faso. Aide nous s’il te plaît ! Les mots me manquent pour dire ce que je ressens. Dieu, aide nous s’il te plaît !

  • C’est là où la 4e république aurait pu réussir franchement en tuant ceux qui tuent mais hélas pour une fois c’est histoire de droit là qui a tout gâté, mais pouvoir reprenez on va vous soutenir. Paix à l’âme du défunt. Ces histoires de vigile sont aussi un gagne pain des proches du régime est ce qu’il n’est pas possible de reformer çà ?

  • C’est vraiment choquant de voir des grandes entreprises comme ONATEL ne pas avoir au moins 2 vigiles pour la nuit . Qu’est ce qu’un seul ga peut faire avec matraque ? Vous tous des promoteur de l’’insécurité.

  • Que son âme repose en paix. S’il n’y a pas eu de négligence ou de l’amateurisme, la première personne qui ultilisera ces téléphones ou ces cartes serait automatiquement localisé par l’ONATEL, surtout sur le territoire national.

    • Par Moi-meme.Que dieu lui fasse la terre léger.Il faut que les patrons revoient les salaires des vigils.Au Burkina si un vigile a un bon salaire cé 45 000f et ils ne sont meme pas déclaré a la caisse.Cé vraiment decevant.

  • Paix à ton âme Citoyen qui ne faisait que son travail. Condoléances attristées à ta Famille ! Puisse Dieu permettre de mettre la main sur les mains qui t’ont oté la vie ! Repose en paix !

  • COMMENT ON PEUT GARDER DES MILLIONS AVEC UNE MATRAQUE ?

  • plus d’enquête sur ce soit disant crime !
    Comment était la porte d’entrèe principale quand le casseur de bois est arrivé ?
    c’est quel genre de bois ce monsieur devait-il cassé et en plus un samedi ?

  • Paix à son âme et que l’éternel le reçoive dans sa sainte demeure. le métier de vigile est très risquer vous venez de le voir. mais ces hommes qui sont le plus souvent contraint de faire se travail par manque d’un travail plus descend sont le plus souvent confronté à des patrons très véreux qui ne les paie pas bien et qui ne les traite pas bien ! je veux à partir de là lancer le débat sur le traitement de cette catégorie de travailleur et interpeler nos dirigent à plus de vigilance dans les travaux dits de derniers rangs !

    • Et dire que que lorsqu’on arrête des criminelles de ce genre le CSC les protège en demandant qu’on masque leurs visage. c’est du n’importe quoi.

  • nou en avons marre. toujours paix à son âme. Avec tout cela l’état ne dit rien. le comble il veu lutter contre le port des armes. je vais en payer 10 deux pour moi pour ma mère, pour mon père, .........
    si quelqu’un de bizarre passe devant paaafff !!!!!!!!!!! il est mort

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés