Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

jeudi 14 mars 2013 à 21h31min

Dans la salle d’audience du Tribunal correctionnel de Bobo-Dioulasso, le lundi 11 mars 2013, DC, une voyante est à la barre. Elle est accusée d’avoir escroqué plus d’une trentaine de femmes. La somme cumulée s’élèverait à près de quatre millions de francs CFA. Il est reproché à la prévenue d’avoir trompé des femmes venues lui expliquer leur problème, espérant qu’elle les aidera à les résoudre. Mais devant les juges, DC ne reconnaît pas les faits.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Elle dit n’être qu’une intermédiaire et que la vraie voyante serait une certaine CR, également présente au procès comme témoin. Selon les versions, c’est par téléphone que tout se faisait. Même le sacrifice à faire était communiqué au demandeur qui, au lieu de le remettre directement à l’oracle, le donnait à DC qui se chargeait de le transmettre. Une des victimes a même dévoilé lors du procès, les prédictions de la voyante. Selon elle, DC aurait prédit la mort de son père qui venait d’épouser une autre femme, à moins d’un sacrifice. Elle a donc fait ce sacrifice composé d’un mouton et d’une somme de vingt mille francs CFA remis à DC.

Par ailleurs, DC aurait dit à la dame que ce sont des génies qui l’empêchent d’avoir un mari dans sa vie. En tout, cette victime affirme avoir dépensé environ cent quatre-vingt mille francs CFA. C’est celle là-même qui va contribuer à débusquer le manège de la prévenue. En effet, excédée de faire des sacrifices, la victime aurait changé de numéro de téléphone pour ne plus avoir affaire à la voyante. Mais une de ses amies, KI, lui aurait fait savoir que cette dernière demande encore de faire des sacrifices pour conjurer des malheurs qui ne tarderont pas à s’abattre sur sa personne.

Alors, elle a pris l’engagement de rencontrer la voyante elle-même, malgré l’interdiction que DC lui avait faite bien auparavant. Arrivée donc au domicile de CR, elle dit avoir compris qu’il s’agissait d’une escroquerie et a saisi la gendarmerie. Les pandores utilisent un plan pour démasquer et confondre les escrocs.

L’un d’entre eux appelle au numéro donné par DC et explique son problème. Quelques temps après, DC les appelle et leur communique le sacrifice à faire. La somme demandée s’élève à cent quatre-vingt mille francs CFA. Rendez-vous est alors pris pour entrer en possession de l’argent. C’est ainsi que la gendarmerie met la main sur DC et CR. Mais les enquêtes se poursuivent pour situer le rôle de CR dans cette affaire d’escroquerie, car cette dernière indexée par DC comme étant le vrai charlatan, dit n’avoir pas de téléphone portable, et clame son innocence. Les juges ont de ce fait, renvoyé le jugement au 25 mars prochain. Quant à la demande de mise en liberté provisoire demandée par le conseil de la prévenue, la Cour l’a simplement rejetée.


Deux orpailleurs volent trois moutons

TA et SY ont comparu devant les juges du Tribunal correctionnel de Bobo-Dioulasso, le lundi 11 mars pour vol de trois moutons appartenant à ZM. A la barre, les deux prévenus n’ont pas nié les faits à eux reprochés. Ils ont tout simplement soutenu qu’ils ont commis le vol par manque de moyens financiers. En effet TA et SY sont deux orpailleurs qui étaient en partance sur un site aurifère. Mais chemin faisant, ils se rendent compte qu’ils ne disposent pas de suffisamment d’argent. Ils décident alors de voler trois moutons. Le propriétaire ZM, dans ses recherches retrouve ses animaux avec les voleurs qui les transportaient en direction de Bobo-Dioulasso. Ils ont été pris avant que les bêtes ne soient vendues. Chacun d’eux écope de 12 mois de prison avec sursis.


Du cannabis pour avoir la force de travailler

DO, un apprenti chauffeur était à la barre ce lundi 11 mars 2013 pour détention illicite de chanvre indien. Interrogé par les juges, il a vite reconnu les faits. Il ressort de ses explications que c’est lorsqu’il partait pour fumer la drogue qu’il a été arrêté par la police qui procédait à une fouille ce jour. Donc pris en flagrant délit, il a été déféré devant le procureur. Au Tribunal, il dit avoir commencé à consommer la drogue il y a au moins 14 mois de cela, afin d’avoir la force pour bien travailler. Il a écopé d’une peine d’emprisonnement de 12 mois assortis de sursis. Le Tribunal a ordonné la confiscation de la drogue pour destruction.

Rassemblés par
Rabalyan Paul OUEDRAOGO
& Hélène OUEDRAOGO/KADIO
(Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 mars 2013 à 09:55, par YALA
    En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

    Tant qu’il y aura des idiots, les charlatans se feront des sous. Pourquoi ne pas simplement prier Dieu, le tout puissant, ce lui qui peut tout et qui donne tout ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2013 à 10:01
    En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

    han, on rejette la demande de liberté provisoire pour des cas d’escroquerie et on en accorde à des meurtriers (meurtre de la bonne de karpala) !!!!!!!!!!!!!!!! et on veut nous faire croire que la justice est égale pour tous, mon œil

    Répondre à ce message

    • Le 16 mars 2013 à 08:31
      En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

      Tu veux dire que le militaire tueur de la bonne de Karpala a beneficie d’ une liberte provisoire ..definitive comme c’est le cas de Guiro fonctionnaire double- Millliardaire ? Vraiment, ce pays est foutu a jamais. SEM, qu’avez vous fait de vos freres et soeurs ? Dans une societe juste, il est juste et normale qu’ il y ait des milliardaires. Mais dans une societe juste et pauvre, un fonctionnaire qui detient des milliards par devers lui est un voleur. Quelles preuves attend- on encore.? Et c’est celui - la qui beneficie d’ une liberte dite provisoire pour sante. Ce meme se porte bine tout d’ un coup et bat campagne au nom du parti majoritaire qui gouverne. Parfois je me demande si nos autorites se respectent ou si tout simplement ils veulent que les citoyens respectent la loi dont eux memes se moquent. A moins que de facon volontaire et consciente, elles organisent la descente au plus profond de l’ abime(de nous tous malheureuesement) afin que la renaissance ait tout son eclat, dans le genre Thule, quoi. Pour ceux qui l’ ignoreraient, le Thule est l’ ideologie philosophico- mystique que les Hitleriens ont adoptee en pronant la destruction autant massive que possible pour permettre une certaine regeneration.

      Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada

      Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2013 à 10:41
    En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

    Ces femmes sont vraiment naives. Au lieu de croire a Dieu et prier, vous confier votre destin a un charlatant. Si ces femmes charlatantes avait ces pouvoirs, elles n’allaient pas faire ce boulot. Ouvrez les yeux, citoyens, la triche est partout en ces temps de galère

    Répondre à ce message

    • Le 16 mars 2013 à 08:42
      En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

      Ce n’est pas une question de femme naives. Les femmes ne sont pas plus naives que les hommes en la matiere. Tu es peut- etre trop jeune mais n’ oublie ps le TPR de Zaafaar en 1985 avec cette affaire de genies multiplicateurs d’ argent. Ce n’est pas une question de femmes ici. Laisse les femes en paix pour une fois. Les hommes tombent aussi sous le coup des manipulateurs. Meme au plus haut niveau, la plupart de nos autorites politiques ont leur wackman qui sont leur cerveau. Jamais de decision sans consulter ces analphabetes. C’est pourquoiaucune decision politique ne sera prise sans la decision de ces parasites. Et ce n’est pas seulement le cas du Burkina Faso. Dans toute l’afrique superstieuse, c’ est comme ca. C’est toujours les solutions par le mystique, plutot, par l’ occulte, car il faut bien faire la difference entre le mystique et l’ occulte.

      LOP

      Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2013 à 13:11
    En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

    "Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal" Lol, cette voyante, elle n’a pas vu venir le procès ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2013 à 13:51, par Benj
    En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

    Pourquoi ne pas donner le nom de la dite voyante ? Qu’avez-vous a cacher son identité ? Vous protégez son identité pour q’elle fasse d’autres victimes pour vous permettre d’avoir quelque chose à nous raconter encore ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2013 à 15:57
    En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

    Comment vous pouvez prouver que c’est du faux dans une affaire de maraboutage ? Ou est l’escroquerie puisue la femme dit que c’est pour faire le sacrifice. Vous savez que les sacrifices ne donnent pas 100% de resultats. C’est comme nos avocats qui nous bouffent sans devoir de resultats. Est-ce qu’ on les poursuit eux ? Moi j ;ai envie simplement de dire TANT pIS pour ces femmes qui se disent exscroques. Vous avez joue, vouavez perdu, ne nous cassez les couilles avec vos histoires droles. C’est comme ca vous faites pour faire boire des potions nopires a vos maris jusque leur rate eclate. Bien fait pour vous. Quand on plan simpliste monte par la gendarmerie, en quoi cela prouve- - il l’escroquerie de DC ? Un amrabout ne demande- t- il pas de l’ argent pour faire des sacrifices ? Moi je connais une femme qui depense au moins 10000f par jour pour le maraboutage. Elle ne travaille pas mais elle travaile comme wackwoman de sa famile. So mari est debute et ils sont tres supersitieiux. Si vous voulez son nom, envoyee moin 1 million de francs. Allez deposer ca au Cimetierre de Tabtenga a 3 heures du matin. Je donne pas mon cellphone car ces gendarmous que je croyais plus sophistiques que les milos vont me pincer avec leur plan ba-ba. De grace, Faso.net, faut plus nous parler de ces conneries de il s’est fait rouler par un Wackman ou par une voyante. Parfois, tu vas aller consulter un aveugle mais on continue de dire que c’est un voyant. Un voyant qui ne voit rien.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2013 à 18:05, par Ledoul
    En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

    C,est bien fait pour ces femmes qui prennent l,argent de la pôpôte pour aller consulter ou envouter leurs maris

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2013 à 19:03, par Haya !
    En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

    Je comprends maintenant ce qui m’est arrivé au mois de décembre. Une nuit , aux environs de 23h un individu m’appela brusquement et le son de la communication était bizarre : des cris semblables aux bruits de kikirbaga. L’intéressé me demande de le rejoindre le lendemain au cimetière en me citant les éléments de sacrifices que je dois emporter. Il soutint que ma vie était en danger parce que quelques membres de ma famille en voulaient à ma personne physique au regard de certaine aisance que j’amorçais ces temps-ci. A la question de savoir qui était-elle ?( la voix avait fini par se montrer féminine), elle répondit qu’elle était kikirbaga, donc elle avait le pouvoir de connaître parfaitement mon identité qu’elle a d’ailleurs bien déclinée. Notre conversation, sur son appel aurait duré une bonne partie de 10 mn et je coupai aussitôt pour demander l’avis de mon épouse qui en était profondément bouleversée par cette info. d’une voyante. Mais, la bonne femme insistait par les appels. Comme ce qu’elle disait était contraire à ma foi réligeuse, je lui ai rétorqué sèchement ma désapprobation par rapport au problème. Je suis aller directement la traiter d’escroc et que la gendarmerie serait à sa trousse dès lors. Subitement, le numéro devint injoignable. Toutefois, au regard du système mis en oeuvre ; il faut être pas seulement averti mais aussi courageux pour ne pas succomber car tout ce qui a trait avec la vie de l’individu est très sensible.
    C’est une trouvaille pour escroquer les gens ; et je suis sûr que beaucoup ont des expériences similaires à partager.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2013 à 01:37, par JUSTIN ZONGO
    En réponse à : Au coin du palais : Des femmes trimbalent une voyante au Tribunal

    BRAVO A LA JUSTICE BURKINABÉ LES JUGES SONT A FÉLICITER MAIS MON INQUIÉTUDE EST LE PROCÈS DE RISKALA ELIE COMME LUI MÊME LE DISAIT AU BURKINA FASO LE LIBANAIS SONT LES VRAIS BURKINABÉS ET LES NATIONAUX DES ÉTRANGERS LES JUGES BOUFFENT DANS MA PAUME

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés