Commune de Sanaba : Perpétuer la mémoire du jeune Ismaël Dakyo

samedi 12 janvier 2013 à 10h25min

Le 28 décembre dernier, la Commune rurale de Sanaba dans la Province des Banwa, Région de la Boucle du Mouhoun a accueilli une forte délégation (18 membres) de l’Association ISANABA munie de fournitures scolaires, d’effets d’habillement, de produits alimentaires, de matériels informatiques. La Commune a également bénéficié grâce à cette délégation, de la construction d’une classe dont les travaux sont en cours, et d’un bosquet, toute chose qui participe du développement de la localité. Par ces dons, l’association ISanaba entend perpétuer la mémoire d’Ismaël Dakyo, décédé sur un terrain de basketball.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune de Sanaba : Perpétuer la mémoire du jeune Ismaël Dakyo

Tout est parti du décès accidentel du jeune Burkinabè Ismaël Dakyo, originaire de Sanaba sur un terrain de Basket à Havre en France. Il était âgé seulement de 17 ans lorsqu’il s’est éffondré en plein match ce 18 Octobre 2008. Pour perpétuer sa mémoire et traduire à ses parents leur attachement à ce sportif, ses amis ont créé en 2009 l’Association I-SANABA (Ismaël de Sanaba). Cette association entend contribuer, dans le cadre d’un partenariat, au développement de la Commune de Sanaba. C’est ainsi qu’en 2011, un plateau omnisport a été mis sur pied à Sanaba par l’association et baptisé au nom du disparu.

Cette année, Sanaba bénéficie en plus de matériels mobiliers, d’un bosquet autour du plateau omnisport et d’une école qui devra permettre de transformer le CEG de la commune en Lycée. Et la particularité de la dotation de Sanaba en 2012 tient à l’installation d’une unité informatique (5 ordinateurs en réseau) alimentée par des plaques solaires de capacité énergétique adéquate.

La mère du disparu, Djénéba Dakuyo, voit dans ce partenariat une solidarité qui fait revivre son fils et qui a transformé sa douleur en une énergie positive au profit de sa communauté. Pour Aïssata Sanou, présidente de l’Association pour le développement de Sanaba, ce partenariat est à saluer et à encourager dans la mesure où les populations à la base en bénéficient directement.

Fulbert Paré (stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés