Chefferie traditionnelle et politique : Rouge bonnet, bonnet rouge

vendredi 30 novembre 2012 à 11h45min

Ils ont sans doute eu un pincement au cœur, j’imagine, en voyant à la télé les images de têtes coiffées en campagne pour le compte de partis politiques. Je veux parler bien évidemment de tous ceux là qui militent ardemment pour la ‘’neutralité’’ de la chefferie traditionnelle dans le débat politique national.

  Chefferie traditionnelle et politique : Rouge bonnet, bonnet rouge

Pour la présente campagne électorale, et au vu de ce qui se passe sur le terrain, les partis et regroupements politiques sont allés directement au contact. Sans se faire prier. Ceux d’entre eux qui en avaient les capacités, ont donc fait le plein de chefs, dont certains sont candidats sur leurs différentes listes. Avec en prime, un positionnement des plus stratégiques.

Dans ce débat passionnant, personne n’est dupe en réalité ; et en entendant donc que la constitutionnalisation du statut dont il est désormais question entre réellement en action, chaque camp profite subtilement de la notoriété, voire de la capacité de mobilisation des ces notabilités, pour tenter d’engranger le maximum de voix.

Il n’y a aucun doute selon moi. Dans la prochaine assemblée nationale qui sera issue des élections législatives du 2 décembre 2012, et à moins d’un tsunami, il risque d’y avoir encore plus de chefs que dans la précédente.

Et que tous ceux qui tentent de leur trouver une autre posture que celle qu’ils adoptent actuellement dans l’arène électorale se le tiennent pour dit. Les bonnets rouges n’entendent pas se mettre aussi facilement en retrait. Surtout s’ils bénéficient à ce point de l’appui des partis politiques.

J. SOME
Lefaso.net

Messages

  • A OUI ! NOS CHEFS COUTUMIERS CEST PAS SIMPLE . DE CETTE MANIERE ILS FONT QUE LES ENFANTS QUI NAISSENT DE NOS JOURS NE CONNAISSENT PAS CE QUON APPELLE CHEF DE VILLAGE ILS DEVIENNENT COMME DES SIMPLE DELEGUES DE QUARTIER. ON NE CULTIVE PLUS LE CHAMP DU CHEF PARCE QUIL NE PLUS NEUTRE DANS LE VILLAGE DONC PAS DAUTORITE . REVENONS UN PEU EN ARRIERE

  • Les chefs politisés ou achetés arrivent à mobiliser beaucoup de paysans illettrés vers le CDP.Merde a l’analphabétisme

    • Merde à toi oui ! Quand les chefs traditionnels militent dans l’opposition, cela ne te pose pas de problème. Il faut être cohérent. Si vous ne voulez pas des chefs dans la politique, il faut le denoncer et pour l’opposition, et pour le pouvoir

  • Les bonnets rouges savent plus que quiconque que leur "institution coutumière" soit constitutionnalisée ou pas,ils n auront pas plus de pain qu en politique.Et comme ils savent aussi que les politiques ont besoin d eux(pour le moment tant que la mentalité d’inféodée ne change) ,la parade est vite trouvée, "tu me tiens ,je te tiens".

  • Quand bonnet rouge se marie bien (bien assorti) avec pagne du CDP, allez y comprendre les dessous de cette confusion

  • moi si je respect un chef traditionnel s est parce qu il est plus agé que moi et le considère comme mon père mais si s est parce qu il est chef je dis non car maintenant on sai qu ils n e disent pas la verité .ce sont des mendiants.

  • On verra ou tout cela nous emenera bien entendu dans le temps et dans l’espace.

  • Vraiment c’est pathétique que nos chefs traditionnels en arrivent la...quand je les vois a la télé j’ai un pincement au coeur car j’ai peur pour notre culture....

  • a ce rythme les bonnets rouges deviendront des nids d’oiseau où dorment la cupidité, l’irresponsabilité et la demission

  • c’est pour cela certains ne veulent pas l ’acceleration de processus du taux d’Alphabetisation.pendant que des enfants attendent leur cathwel le ministre n’a pu que les blaguer.meme si les enfants ne peuvent pas voter,il ya leurs parents qui vont refuser de voter car vous utilisez l’ecole dans votre politique.

  • Les gars, toute chose a une fin.
    Laissez pour vous à Dieu et préparez vous à voter massivement pour le changement.
    En 2015, votons tous un candidat jeune et indépendant pour juste changer les choses.
    Ne vous inquiétez pas pour les chefs et chef-fions, chef-tons et que dirai je encore ? Ils ont atteint leur déclin tout comme le régime actuel.

    • La question de la place et du rôle des chefs coutumiers dans un Etat multiethnique, moderne et laïque est, depuis belle lurette, objet de débats. En attendant que des réflexions plus poussées proposent des solutions idoines, il serait bien sage qu’ils cultivent une certaine réserve et se positionnent au dessus de la mêlée. Dans toutes les régions de notre pays, des chefs coutumiers existent, avec une importance, des rôles et responsabilité variant selon le type d’organisation de la société. Mais ce qui demeure une constante, ce sont eux le ciment social, les repères, les derniers recours. Ils sont les GRANDS CHEFS DE FAMILLE qui n’ont pas le droit d’avoir une préférence quelconque pour l’un ou l’autre de leurs enfants, encore moins le manifester publiquement. Notre histoire très récente atteste que si nous avons pu préserver une relative paix sociale, c’est grâce aux responsables coutumiers, aux leaders religieux et d’opinion et à certaines fortes personnalités connues pour leur intégrité et sens de responsabilité.
      Les hommes et femmes politiques rendraient un véritable service à la démocratie en évitant d’instrumentaliser notre richesse commune, les notabilités coutumières et religieuses. Faisons en sorte que dans les situations difficiles, nous ayons toujours des ressorts et des recours en qui les citoyens ont foi, des personnes « créditées de vertus, d’intégrité et de droiture morale », et surtout d’impartialité. Ce sont ces qualités, que du reste nos responsables coutumiers et religieux doivent tout faire pour préserver, qui font d’eux des symboles de cohésion sociale, de cohésion nationale. SI LES ELECTEURS / ELECTRICES ONT UNE CLAIRE CONSCIENCE QU’UN CHEF DE FAMILLE N’A PAS LE DROIT D’AVOIR DE PREFERENCE PARMI SES ENFANTS, ALORS SEUL(E) DANS L’ISOLOIR, ILS / ELLES VOTERONT SELON LEUR CONSCIENCE.

  • C’est vraiment jonteux c’est las de chef coutumier.pour le mangement ils vent leur conscience ho mon burkina quand la fin de tout ça.

  • Moi, je ne connais pas ce qu’on appelle chef coutumier

  • il est inutil de constitutionnaliser la chefferie traditionnelle.ces bonzes ont toujours avalisé la gestion dictatoriale de ce regime inique.

  • un chef doit rester dans son palais et recoit tous les candidats

  • je pense que nos bonnets rouges doivent rester dans leurs palais et nous foutre la paix

  • A la fin du régime Compaoré on va les destituer et les remplacer par leurs descendants ou ascendants qui n’ont jamais eu d’antécédents politiques. Autrement dit notre culture a mal en ces racines. Dans le passé ces chefs incarnaient dignité,vérité,justice,respect à l’égard de tous.C’est tristant comme disait l’autre .

  • Un chef traditionnel doit etre au dessus de la melee. Pour cela il doit etre tres discret quant a son penchant politique, afficher une neutralite publiquement afin de pouvoir concilier tous les fils du pays quand il ya besoins.

  • Du fait de la politique, je connais le vrai nom (etat civil) de certains chefs coutumiers !!!

  • J’ai vraiment été attristée de voir un chef se trémousser au milieu des femmes sous prétexte de battre la campagne pour un parti. Quand on pense que dans la tradition mossi le naaba ne se déplace qu’en cas d’absolue nécessité...
    La morale a vraiment foutu le camp dans ce pays de misère

  • Toutes nos reconnaissance à ces Chefs Coutumiers qui avaient à l’époque contribuer à la reconstitutions de ce territoire ( Haute Volta ) combien noble et si chère !!!
    Suivant les allures politiques actuelles , il est préférables que les Chefs Traditionnels jouent le rôle de ’ consultant intransigeant ’ pour l’équité et la pérennité de la Société.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés