Crise au Mali : Tragédie humanitaire à Damba

vendredi 3 août 2012 à 17h21min

Suite à la visite d’Antonio Guterres et de Anne Richard aux réfugiés maliens du site de Damba, l’ambassade des Etats Unis d’Amérique a organisé une conférence de presse ce jeudi 02 aout 2012, à Ouagadougou. Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les Refugiés et la Secrétaire adjointe à la Population, aux Refugiés et à la Migration ont dit aux hommes de média leur gratitude au peuple burkinabè et fait un appel à la communauté internationale, pour plus de solidarité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En effet, pendant que les tractations pour former un gouvernement d’union nationale se poursuivent à Bamako, il se joue, sur les sites d’accueils des refugiés fuyant les troubles, une très grave crise humanitaire. Plus de 250 milles refugiés sont aujourd’hui hébergés dans des sites au Niger, en Mauritanie et au Burkina. Ce pays à lui seul, malgré une insécurité alimentaire due à la mauvaise pluviométrie de l’année passée, compte 109 milles refugiés. Face à cette générosité qui s’exprime dans la difficulté, Antonio Guterres trouve admirable l’effort du peuple et du gouvernement burkinabè. D’où son appel à la communauté internationale à plus de solidarité vis-à-vis des refugiés maliens mais également vis-à-vis des pays hôtes.

Avec des fonds disponibles estimés à seulement 54 millions de dollars et des besoins en financement estimés à 153,7 millions de dollars, Antonio Guterres déplore la situation, compte tenu du drame que vivent les populations touchées ». Il estime qu’aujourd’hui, les organisations internationales, les medias, les grands fora, se concentrent sur la crise en Syrie. Même si la crise syrienne préoccupe grandement le Haut Commissaire des Nations Unies pour les Refugiés, il pense qu’ « il faut que la communauté internationale prenne conscience de l’importance et du dramatisme de la crise au Mali ». Il appelle a un plus fort engagement du monde dans l’appui des programmes d’aides au refugiés mais également dans la recherche d’une solution politique à « la tragédie que connait le sahel ».

Les Etats Unis à travers la Secrétaire adjointe à la Population, aux Refugiés et à la Migration, étaient là pour rappeler leur participation à l’effort de recherche de solutions à la crise. Si l’engagement financier à travers le don de 10 millions de dollars du président se fait ostentatoire, l’engagement politique se fait timide. « Oui, les Etats Unis sont engagés politiquement ». Foi de Anne Richard. « L’engagement politique des Etats Unis peut-il résoudre la crise à 90 pourcent ? « Non », a- t- elle conclu. Pour Antonio Guterres, que ce soit par « générosité » ou par « égoïsme intelligent », la communauté internationale ne peut pas se permettre de ne pas réagir face à cette crise aux conséquences désastreuses sur la paix et la sécurité dans une région aussi vaste.

Aminata OUEDRAOGO (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 août 2012 à 16:55, par jelgel
    En réponse à : Crise au Mali : Tragédie humanitaire à Damba

    je trouve votre titre demesurer !et la population autochtone de Damba ne vit t-elle pas un drame avec 1 sac de 100kg à plus de 30000 et en plus introuvable.Des refugiés exigeants et emmerdants tous les intervenants ! avec des faux chiffres de personnes et de bétail(mm pas le 1/3 du nombre declaré ne peut etre retrouver).A Djibo les SPAI,le Riz ,les baches tout es vendus !il y a des gens en difficultés mais aussi de faux refugiés tres insolants et insuportables.je vis ts les jours avc ces gens a Djibo,Damba ,Mentao........

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés