Quartier Sarfalao de Bobo : Le caniveau toujours en question

vendredi 3 août 2012 à 00h19min

Le canal en construction dans le quartier Sarfalao fait toujours couler beaucoup d’encre et de salive. Au moindre nuage à l’horizon, c’est l’angoisse totale chez les populations riveraines. Le jeudi 2 août 2012, le maire Salia Sanou de la commune de Bobo-Dioulasso, leur a rendu visite.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Sur le site du chantier à Sarfalao, il était 9 heures 45 minutes, quand le bourgmestre de la commune y a été conduit par les responsables des services techniques municipaux. Informés de la visite du maire, les chefs du groupement d’entreprises FI-AC étaient mobilisés pour la circonstance. La visite de l’hôte commence à la base (au niveau du CSPS de Sarfalao). « Quels sont les problèmes que vous rencontrez sur le chantier ? », a d’entrée de jeu, demandé, le maire à l’entrepreneur. Le problème qui est préoccupant est celui de la confection des dalles pour permettre aux populations d’accéder à leurs concessions. Mais le hic, est que nous sommes en pleine période de pluie. Que faire ?

Quand bien même au jour du 2 août, des dalles sont visibles à l’entrée de certaines portes. Mais force est de reconnaître que beaucoup reste à faire. « Le retard dans l’exécution des travaux est surtout dû à la pluie », explique l’entrepreneur. Contrairement à ce que son prédécesseur avait argumenté lors du passage du ministre délégué auprès des Collectivités, qui a lui situé le problème à un manque de financement. Ce qui s’est avéré faux, car du côté de la commune, tous les fonds ont déjà été débloqués et mis à la disposition de l’entrepreneur.

En ce qui concerne le délai, l’entrepreneur a parlé de deux semaines pour la fin des travaux.

Face à cette période où il pleut constamment, le maire a donné des instructions : l’entrepreneur doit constituer des « équipes doubles » afin d’accélérer les travaux. L’équipe de contrôle de dosage des matériaux doit également être vigilante. Aussi, il a recommandé à l’endroit des populations riveraines d’éviter de déverser les eaux des ménages dans le caniveau.

Zanga Souleymane DAO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 août 2012 à 12:30, par blacky
    En réponse à : Quartier Sarfalao de Bobo : Le caniveau toujours en question

    Le maire dit quoi par rapport à la qualité du travail ? Ce canal n’est pas du tout bon, soyons serieux. c’est un travail nul et de l’argent dilapidé (route bobo-ouaga made by razel 2). Faites un voyage d’étude à ouaga (si vous y passé les yeux fermés), le canal de wemtenga vous ouvrira les yeux. C’est dommage que le peu d’investissement que la ville recoit soit de cette qualité ; j’ai honte à la place du conseil municipal. Les parois du canal s’effondrent déjà mettant les maisons des riverains en danger.

    Répondre à ce message

  • Le 4 août 2012 à 09:35, par Un simple citoyen
    En réponse à : Quartier Sarfalao de Bobo : Le caniveau toujours en question

    merci à Blacky. Moi je suis un habitant du quartier Sarfalao. J’aimerai dire à ce fameux journal d’être plus sérieux.L’image présentée n’est pas celle du caniveau de Sarfalao. Mème hier j’ai fait son tour . Comme le dit Blacky il est effondre a plusieurs endroits. Cet ouvrage est dangereux pour les riverains. Et il est urgent pour la commune de songer a le reprendre immédiatement. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés