CONSEIL MUNICIPAL DE OUAGADOUGOU : Cinq mois pour rétablir l’ordre avant de partir

mercredi 1er août 2012 à 00h19min

Le président du conseil municipal de la ville de Ouagadougou, Simon Compaoré, a présenté aux journalistes, le mardi 31 juillet 2012, les grandes activités à mettre en œuvre par ledit conseil avant la fin de ce quinquennat qui tire vers sa fin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

A quelques mois de la fin de son mandat, l’édile de la ville de Ouagadougou, Simon Compaoré, entend focaliser ses énergies sur les questions qu’il juge préoccupantes. Il s’agit de l’insécurité routière, les semis en saison pluvieuse, l’occupation anarchique de la voie publique …. « Malgré les efforts consentis par le gouvernement et la ville dans les aménagements divers et l’installation des feux tricolores, la circulation dans la ville de Ouagadougou est devenue un exercice difficile, voire périlleux » a déploré le maire, Simon Compaoré. L’incivisme dans ce domaine, a-t-il dit, a dépassé tout entendement et commande que des mesures soient prises pour rétablir l’ordre. Il a annoncé à ce propos, des actions conjointes avec les forces de sécurité sur les différentes artères de la ville de Ouagadougou.

Toujours dans la perspective des activités de la fin de son mandat, M. Compaoré s’est aussi engagé à lutter contre la divagation des animaux, notamment par la reprise de l’opération d’abattage des chiens errants, la vente et la consommation de boissons frelatées et des médicaments dits de la rue. Sur les opérations d’abattage clandestin dans la région du Kadiogo, le bourgmestre a répondu que de concert avec la brigade de lutte contre les abattages clandestins, une campagne de sensibilisation sera organisée (de août à septembre) pour amener la population à avoir le reflexe d’acheter de la bonne viande. Il a invité les citoyens à être coopératifs avec les forces de l’ordre pour traquer les individus qui ont fait de cette pratique leur activité quotidienne.

Pour plus de confort sur les routes ouagalaises, Simon Compaoré a précisé qu’un programme de réhabilitation des routes en terre est en cours dans les cinq anciens arrondissements du territoire communal. A l’en croire, il permettra de rendre praticables près de 60 km de route. Il a en outre souligné qu’une vaste campagne de curage de caniveaux est en cours sur le territoire communal. Investi dans la fourniture d’eau potable aux populations, le conseil municipal a, selon le bourgmestre, entrepris de revaloriser 8 forages et d’en réaliser 6 à Polesgo. Et de confier que son équipe municipale poursuit la construction des murs et des clôtures des sièges des nouveaux arrondissements ainsi que la réfection d’infrastructures sanitaires et scolaires dans le cadre des fonds transférés par l’Etat, pour la gestion de ces deux secteurs par la commune.

Pour se conformer au respect du principe de la recevabilité qui est applicable aux élus locaux, le conseil municipal a annoncé l’édition d’un livre d’or sur les œuvres du conseil municipal. Ce document-bilan, a souligné Simon Compaoré, couvrira la période 1995-2012 et sera un condensé de ces réalisations en 17 ans passés à la tête de la commune de Ouagadougou. A l’entendre, la CONFEMEN organisera du 4 au 7 septembre prochain, une conférence internationale sur l’enseignement et la formation technique et professionnelle. En prélude à cette rencontre, l’Association internationale des maires francophones (AIMF) tiendra une session préparatoire les 23 et 24 août à Ouagadougou.

Nabaloum Abdel Aziz et Issiaka NANA (emirathe@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er août 2012 à 08:28, par Alexio
    En réponse à : CONSEIL MUNICIPAL DE OUAGADOUGOU : Cinq mois pour rétablir l’ordre avant de partir

    Mr le Maire,je vous pris reformer les canivaux a ciel ouvert avec les dalles mobiles.Cela empechera les nids de moustiques et autres insalubrites volontaires des inconsientsde la cite.Le manque de trottoir devrait etre une preocupation.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2012 à 08:30
    En réponse à : CONSEIL MUNICIPAL DE OUAGADOUGOU : Cinq mois pour rétablir l’ordre avant de partir

    Bonjour à Mr le Maire.Je pense que je dois vous accompagner en vous soumettant seulement deux propositions que je trouve réalisable : 1 Pour ces actions négatives que vous tenez à éradiquer,il faudra responsabiliser les différents Maires d’Arrondissements de la ville.Ces Maires ont toutes les compétentes pour mener à bien ces missions.Ils ont la Police Nationale,la Gendarmerie dans leur localité ,il ya également la Police Municipale dans tous les Arrondissements.C’est à eux de vous proposer un plan de travail à court termes et maintenant,vous allez les accompagner en leur donnant des moyens supplémentaires et en controlant l’exécution.Surtout avec votre état de santé précaire,je pense qu’il vous sera difficile d’actionner comme avant.En cas d’échec,chaque Maire devra répondre devant vous et le conseil municipal.
    2-Pour le problème de la Sécurité routière,il ne faudra rien inventer.Faire appliquer simplement la loi qui existe en matière de circulation.En ce qui concerne les fameux tricycles qui ont profité de votre absence pour envahir la ville,il faudra uniquement leur exiger le Permis de conduire de catégorie A1.Aussi,n’oubliez pas surtout la communiquation par des compte-rendu et autres informations à travers les télévisions.Il faudra prévenir au citoyens de ce qui les attend au cas ou ils agisseraient ainsi.Il ya surtout les ouvertures des débits de boissons anarchiques et autres occupations illégales des réserves par des réligieux à travers la ville.Il va falloir faire recencer les Bar qui sont ouverts sur les parcelles d’habitation non déclassées et faire appliquer la loi.Merci et bonne continuation.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2012 à 08:36
    En réponse à : CONSEIL MUNICIPAL DE OUAGADOUGOU : Cinq mois pour rétablir l’ordre avant de partir

    je soutiens à 100% le maire dans sa volonté de traquer la délinquance routière ; il faut sévir, ça ne peut plus durer ; des accidents partout, des morts et des blessés tous les jours parce que des imbéciles refusent de respecter le feu ! Il faut retirer leur engins et les condamner à des amendes énormes

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2012 à 08:39
    En réponse à : CONSEIL MUNICIPAL DE OUAGADOUGOU : Cinq mois pour rétablir l’ordre avant de partir

    Bravo SImon ! Je ne suis ni CDP ni de la mouvance mais je reconnais que tu as fait du bon boulot et on te regrettera. La lutte contre l’insécurité routière est essentielle. Je suggère qu’en plus des retrait des véhicules et des amendes que soit ajoutée une peine de privation de liberté d’une semaine au moins, en cellule. Vous savez, ces brûleurs de feux et autre motos qui circulent là où il ne faut pas ont en réalité décider de braver les lois et les règles de la société, ce n’est pas par ignorance ! Quoique l’ignorant n’est pas plus excusé : la ville c’est pour les citadins.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2012 à 10:02, par Tiéfotiè
    En réponse à : CONSEIL MUNICIPAL DE OUAGADOUGOU : Cinq mois pour rétablir l’ordre avant de partir

    Pour ce qui est de l’incivisme dans la circulation à Ouagadougou, je me permets de faire quelques propositions ; j’estime que le temps de la sensibilisation a trops duré, et il faut sévir maintenant. Ils faut saisir les engins des bruleurs de feux, les immobiliser dans les commissariats ou brigades de gendarmerie pendant au moins un semaine avant de les libérer contre paiement bien entendu d’une forte amende et des frais de fourrière. 2ème, banir toutes intervention de quelques personnalités ou parents que ce soient. 3ème, marquer par perforation, la carte grise de l’engin d’un trou à chaque fois que l’engin fera l’objet d’une saisie et au troisième trou, confisquer purement et simplement ledit engin pour sa vente au profit du trésor communal.

    Ensuite, j’exorte le Maire à réinstaurer et à faire respecter au tour du grand marché de Ouagadougou "ROODWOKO", la zone piétonne ; aujourdh’ui, nous assistons à un désordre indescriptible au tout de ce fléron économique qui risque de sombrer à nouveau si on ni prend garde. Les taximen y font un véritable ralie à la quête des cliens sans compter les motocyclettes qui se croient obliger de faire de la vitesse. C’est dès maintenant sinon il sera trop tard. Merci Monsieur le Maire d’y penser, et je vous sais capable.

    Courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2012 à 12:06, par aigris
    En réponse à : CONSEIL MUNICIPAL DE OUAGADOUGOU : Cinq mois pour rétablir l’ordre avant de partir

    Foutaises ! Monsieur le maire devait commencer par lui meme parce qu’il ne donne pas l’exemple. Tu roulais à combien de km/h quand tu as fait ton accident. plus de 100 km h en ville. Faut laisser les gens en paix !

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2012 à 12:16
    En réponse à : CONSEIL MUNICIPAL DE OUAGADOUGOU : Cinq mois pour rétablir l’ordre avant de partir

    D’accord avec Tiéfotié. J’ajoute qu’il faut en plus enfermer le délinquant une semaine. Autrement il y aura des petits malins prêts à jouer un mauvais tour à d’heureux propriétaires d’engins.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2012 à 12:42, par Jean Claude
    En réponse à : CONSEIL MUNICIPAL DE OUAGADOUGOU : Cinq mois pour rétablir l’ordre avant de partir

    Monsieur le Maire, vous avez fait beaucoup pour le Faso, et je souhaite que vous restez auprès de la Mairie en tant que "Ambassadeur des municipalités du Burkina". Que votre successeur retienne cette idée si elle est pertinenete. Que DIEU vous garde longtemps pour les vôtres et pour nous.
    Cependant, je vais vous solliciter la réhabilitation d’une pompe forage à l’intérieur de l’unique jardin maraîcher de la trame d’accueil du secteur 43. Un contact au cas où : Dominique 76-02-99-97. Personnellemnt je n’ai rien de près avec le jardin, mais je vois leur souffrance avec la pompe électrique.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés