Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le monde a l’habitude de faire de la place à l’homme dont les paroles et les actions montrent qu’il sait où il va.» Napoleon Hill

VERTUS DES PLANTES : Détar renferme des stérols et des triterpènes

Accueil > Actualités > Environnement • • mercredi 25 juillet 2012 à 23h16min

L’écorce, les feuilles et les racines de Detarium microcarpum (nom scientifique) sont couramment utilisées pour leurs propriétés vitaminées (A, C, K). Préparées en infusions ou en décoctions, elles servent à traiter les rhumatismes, les maladies vénériennes, les infections urogénitales, les hémorroïdes, les caries, les crises bilieuses, les maux d’estomac, les vers intestinaux et la diarrhée, y compris la dysenterie. Elles sont également utilisées contre le paludisme, la lèpre et l’impuissance. La décoction d’écorce en poudre se prend couramment pour soulager des douleurs telles que maux de tête, maux de gorge, douleurs dorsales et règles douloureuses. L’écorce ou les feuilles du Kagedga (appellation en mooré) fraîches s’appliquent sur les blessures, pour prévenir et soigner les infections. En médecine vétérinaire, les feuilles et les racines traitent la diarrhée chez les bovins, et leur constipation.

Le fruit, qui est sucré, se mange couramment frais, et sa pulpe sert à fabriquer des gâteaux et du couscous. Les graines et les feuilles se consomment comme condiment et comme légume. Selon l’Agence pour la promotion des produits non ligneux (APFNL), les fruits du Tamba-Kumba (jula) font l’objet de commerce dans les marchés locaux, le long des axes routiers ainsi que dans les écoles primaires. Le bois, dur et serré, au fil régulier, est facile à usiner. Il s’emploie en charpente, pour confectionner des poteaux pour les clôtures, ainsi qu’en menuiserie. Très durable, il résiste au temps, même sous l’eau. Il est très apprécié comme bois de feu, parce qu’il prend rapidement même lorsqu’il est mouillé.

Detarium microcarpum s’intègre bien dans les systèmes traditionnels d’agroforesterie du Sahel, et il est facile à recéper. Les feuilles et les fleurs servent de fourrage, et les graines de nourriture, aux porcs. Au Burkina Faso, c’est cette plante que les traditionnels utilisent pour confectionner les masques. Le detarium est présent dans la Boucle du Mouhoun, Centre-Sud, Centre-Ouest, les Hauts-Bassins, le Sud-Ouest, etc. Les fruits arrivent à maturité entre février et mai.

Antoine AKOANDAMBOU (akoantoine@yahoo.fr)
Collaboration APFNL :www.apfnl.gov.bf

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée mondiale de l’eau 2019 : Contribution des comités de l’AITB, spécialises dans le domaine de l’eau
Grande muraille verte : Chercheurs et gestionnaires du Sénégal et du Burkina Faso en réflexion à Ouagadougou
Gestion intégrée de l’eau : Le « Musée de l’eau » s’ouvre aux étudiants
Environnement, eau et assainissement : Le Cadre sectoriel de dialogue passe à la loupe les activités de 2018
Société Nestlé : Une journée zéro plastique à Ouagadougou
Hygiène et assainissement : Kombissiri, un exemple dans la gestion des déchets solides
Grande muraille verte : Des journalistes outillés sur la gestion durable des terres
Programme d’investissement forestier : Impliquer les acteurs pour la réussite de la REDD+
Migrations et environnement : L’OIM lance un nouveau programme dans deux communes du Burkina
Préservation de l’environnement : Des parlementaires à l’école de la REDD+
Gestion des ressources en eau : Faso Koom II pour renforcer les capacités opérationnelles de l’Agence de l’eau du Nakanbé
Gestion des ressources naturelles : La sécurisation des corridors biologiques au cœur d’un atelier national
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés