Liberté provisoire à Ousmane Guiro : « Ce n’est pas parce que c’est M. Guiro que nous avons pris cette décision » dixit le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou

mercredi 25 juillet 2012 à 00h02min

Affaire Ousmane Guiro, du nom de l’ancien directeur général de la Douane, les tueries de Guenon, les manifestations violentes à Boussouma et d’autres dossiers en suspens à la justice étaient au centre, ce mardi 24 juillet 2012, d’une conférence de presse animée par le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou, Honorine Perpétue Méda/Dabiret. Qualifiés de « dossiers sensibles » de la justice, il s’est agi pour Mme Méda d’y apporter des éclaircissements sur les dernières évolutions. Morceaux choisis.

Affaire Guiro : Incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) depuis le début de l’année pour détenir 2 milliards de francs CFA, l’ancien directeur général de la Douane, Ousmane Guiro, jouit, selon le procureur, d’une liberté provisoire pour des raisons de santé. « M Guiro est malade et est resté longtemps en clinique. Nous avons jugé qu’il était mieux pour lui d’aller se soigner afin de pouvoir répondre à l’audience au moment venu », a expliqué Honorine Perpétue Méda/Dabiret. De l’avis du conférencier, Ousmane Guiro a subi un interrogatoire de fond avant d’être mis en liberté provisoire.

Ce n’est cependant pas une faveur faite à Ousmane Guiro. « D’autres détenus ont déjà bénéficié de la mise en liberté provisoire. Ce n’est pas parce que c’est M. Guiro que nous avons pris cette décision. A tout moment de la procédure, tout détenu peut faire la demande de la liberté provisoire », a-t-elle ajouté. Tout en soutenant que le dossier Guiro n’est pas vide, le procureur a promis qu’il y aura un jugement parce qu’il est poursuivi pour « enrichissement illicite ». « Mais je ne peux pas vous donner une date pour l’instant », a-t-elle précisé.
Concernant le cambriolage des bureaux des avocats de M. Guiro, le procureur a indiqué que les enquêtes suivaient leurs cours et qu’aucun suspect n’a été arrêté pour l’instant.

Tueries de Guenon : Les affrontements qui ont eu lieu en début mars dans le village de Guénon situé à quelques bourgades de Tiébélé ont fait, selon les sources officielles, 12 morts, des pertes matérielles et plusieurs déplacés. Le gouvernement y a dépêché une mission afin de ramener la paix dans cette localité où les populations s’entredéchiraient à cause de la chefferie. Après le retour de la paix, les deux chefs protagonistes ainsi que d’autres ont été déférées à la MACO. N’est-ce pas un double discours tenu par le gouvernement ? « Non ! L’apaisement dont parlait le gouvernement ne signifie l’impunité. Ces tueries ne peuvent pas rester sans sanction », a rétorqué le procureur général.

Boussouma : un état de siège instauré par la gendarmerie et la police nationale est actuellement en cours à Boussouma, localité qui a connu des périodes troubles pour exiger le départ du maire accusé de malversation dans l’attribution des parcelles par les populations. Les manifestants avaient contraint le maire à quitter la ville. Selon Honorine Perpétue Méda/Dabiret, l’état de siège est normal et il est fait proportionnellement à la violence des manifestations. Douze personnes ont été interpellées dans cette affaire.
Des maires d’autres localités qui n’ont pas autant fait la Une de l’actualité ont cependant été démis de leur fonction par le gouvernement alors que celui de Boussouma reste toujours à sa place.

Ne serait-ce pas parce qu’il est le frère de Kadré Désiré Ouédraogo, ancien Premier ministre burkinabè ? « Je ne suis pas au courant de ces relations familiales et même si c’est le cas, soyez rassuré que la justice n’en tiendra pas compte dans son travail. D’ailleurs, des enquêtes sont ouvertes pour les griefs que lui reproche la population », a indiqué Mme Méda.

Dossiers connexes à l’affaire Justin Zongo  : Suite à la mort de l’élève de Koudougou, Justin Zongo, d’autres personnes ont perdu la vie dans les manifestations qui ont suivi. Dans ces dossiers, des poursuites avaient été engagées contre X. Selon le procureur général, X a maintenant un visage et un nom. « La procédure suit son cours. Les gens ont l’impression que ces dossiers prennent du temps parce que des officiers de police y sont impliqués. Alors que selon la loi, les officiers de police bénéficient de conditions particulières de jugement », a indiqué le procureur général.

Enquêtes parlementaires : des députés membres de commissions mises en place par l’Assemblée nationale pour enquêter sur des irrégularités dans la gestion des subventions de l’Etat au secteur de la santé et à la gestion des marchés publics. Les limiers ont publié les résultats de leurs travaux pointant du doigt des irrégularités dans les pratiques. Interpellée sur les conclusions des enquêtes par un journaliste, Mme Méda a indiqué prendre note de ces travaux. « Le procureur général n’est pas ampliateur des rapports. J’ai simplement vu qu’il y a des irrégularités dans l’attribution des marchés mais pas d’infractions.

Soyez rassurés que si nous sommes saisis, la justice fera son travail », a rassuré le procureur général qui est également revenu sur l’affaire Aïcha Tassembédo, tuée par balle par un militaire du Régiment de sécurité présidentielle. Ce dossier suit aussi son cours, selon le procureur général. A entendre le conférencier, tous les dossiers suivent leurs cours et ils prennent le temps qu’ils prendront pour aboutir. Car selon l’un des principes de la Justice : « Si jamais il y a un doute, il vaut mieux laisser cent coupables impunis que de condamner un innocent ».

Jacques Théodore BALIMA

Lefaso.net

Messages

  • Il est impérieux que toute la lumière soit rapidement fait sur cette affaire Guiro sinon la justice burkinabé risque de perdre le peu de crédit qui lui reste.
    Ce qui est important aussi c’est que l’enquête soit suffisamment large pour débusquer d’autres milliards cachés dans des villas.
    Burkina, pauvre de toi. Afrique pauvre de toi.

  • Encore au burkina faso,GUIRO est malade ???????pour moi un alibi pour le mettre en liberté.La justice fera un semblant de procès et une condamnation avec surci et l’affaire sera classée.Une justice malade,et sans ame.

  • Bon boulot hono vous avez même trop traîné avant de prendre cette décision.du reste il faudra prononcer le non lieu comme il est de coutume dans ce genre d’affaires.

  • S’il vous plait Mme la procureur, n’insultez pas l’intelligence du peuple burkinabe. On sait que vous etes a la solde du pouvoir et vous pouvez jamais faire un travail transparent. Le jour viendra ou vous rendrez compte au peuple.

  • C’est à ne rien comprendre ! Si pour Boussouma,une enquete est ouverte contre le maire, il faut aussi le demettre et l’incarcerer de façon conservatoire comme les autres accusés sinon il ya deux poids deux mesures !Ce sont ces causes qui ont eu pour conséquences ce que l’on sait ! Ces enquetes contre lui si vraiment elles ouvertes ne le sont que pour etouffer tout et le blanchir pour mieux le proteger endisant vous voyez qu’il n ya rien !On verra vers qui vous irez pour rechercher vos informations alors que les metteurs en cause sont embastillés pour la plupart ! Ce pays est vraiment à l’envers ! Et soutenir que sa filiation(grande fère de Kadré:ils sont meme père meme mère !) n’a rien dedans ne peut convaincre personne et dieu voit voit et l’histoire vous demandera des comptes ! Quant aux enquetes parlementaires, on ne peut reveiller celui qui ne dort pas ! S’il faut des enquetes dans des enquetes, on viendra encore nous dire qu’il faut approfondir les memes enqutes nouvelles et ainsi de suite jusqu’a ce qu’il y ait prescription !Ainsi va la justice des puissants du moment ! Mais demain n’edst pas loin et les choses reprendront à la normale et l’Histoire vous jugera à votre tour !Dieu sauve le Burkina !

  • Ns somm vraimen o BF. Volez 1 poulet é on vs enfermeg Mai volez 2 mds é vs ête libre. Cè ça le Burkina. D qoi soufr t-il ? Avec tt ça on ns dmande d fair confiance a la justice.

  • Rien de consistant, qu’attends t-on pour juger Guiro ? Qu’attends t-on pour rendre justice à feu Justin Zongo. Sérieusement, on a une justice à 2 vitesses. Quand il s’agit de condamner des gens qui marchent pour réclammer des parcelles, vous êtes rapides. Donc sans soutien politique, point de justice. Vraiment déçu par ce comportement et avec ça ils veulent qu’on puisse leur faire confiance.... Franchement, que faire ?

  • Elle ne sert à rien cette femme. Incompétente et fait preuve de malhonnêteté intellectuelle. On vous demande juste de faire votre travail et non la maligne ou la finaude lors des conférences de presse ! C’est inadmissible et tous ces ministres, arrogants et imbus de leur personne m’écoeurent ! Vous vous prenez pour qui ??shrr
    Vous avez une vrai responsabilité et la vie de millions de personne dépendent des décisions que vous prenez. Rendez vous compte de cela et agissez en conséquence bordel !

    • Irrégularité = Action irrégulière, contraire à la loi, au règlement : exemple" On a relevé certaines irrégularités dans les comptes". ( Définition du Larousse en ligne).

      No comment.

    • l’oeil ! sachez pour votre gouverne que le langage juridique et judiciaire est différent du langage employé dans les dictionnaires. référez vous au lexique des termes juridiques pour y lire ce que signifie infraction. le Droit est une science et n’allez pas me faire croire que vous en maîtrisez le langage plus que les professionnels du Droit. un peu d’humilité dans un pays où tout le monde croit tout savoir. ce pseudo intellectualisme n’alimente que la haine et est plus dangereux que l’ignorance. merci

    • pourquoi l’insulter

  • Madame la procureur aime bien la phrase "soyez rassuré" ! Il y’a trop de blabla au Burkina en terme de justice maintenant il faut rendre des verdicts, condamner et nous seront rassuré.
    Il faut arrêtez d’infantiliser le peuple madame, comment tout une instance judiciaire peut déclarer ne pas avoir de date pour juger une affaire aussi crapuleuse que celle Guiro ? vous travaillez sans rétro-planning ? sans agenda ?

  • Quand on voit comment cette dame répond aux questions, cela frise l’insolence. On ne va quand même pas nous faire croire que Guiro est malade, donc on lui accorde la liberté provisoire. Hosni Moubarak est plus vieux et plus malade mais il est en prison.
    Dans un pays où le burkinabè moyen n’a pas 300 francs FCFA par jour pour vivre, un individu vole 2 milliards au bas mot et il est tranquile chez lui.
    Continuez seulement on vous regarde.
    Webmaster, je te suis à l’oeil, faut pas bloquer mon post hein.

  • Bla bla bla ! Dites nous plutot madame le procureur que c’est le règne du diable dans un monde d’impunité qui s’installe dans notre cher Faso. Sachez chère madame que vos affirmations sont un crime contre le peuple burkinabé. Quand on s’adresse à l’opinio nationale, on doit cultiver de l’intégrité, de l’honnété, de la dignité et de la responsabilité. Il faut bien retenir une chose madame, l’histoire , c’est demain seulement... Suivez mon regard madame le procureur !!!!

  • A quand l’arrestation d’autres douaniers aussi mafieux que Guiro ? On ne va pas nous faire croire qu’il était le seul à dealer alors que beaucoup construisent des châteaux dans ce pays...

    • Ne vous cristalliser pas sur les douaniers en matiere des voleurs. Bien vrai c’est les voleurs officiels de la republique mais depuis ils ne sont plus seuls : Il y a les agents des impots, les gens des marches publics, les hauts cadres qi donnent les marches (en milliards) de gre a gre. En somme, tout fonctionnaire qui est milliardaiere dans ce pays est un Voleur peut plus pire que Guiro. Jere vous dis que ce Gouvernenemnt n’ est pas serieux quand il parle de la lutte contre la corruption. S’ il l’ etait, il allait voter une loi contre le delit d’ apparence. Moi mon promotionnaire est entre aux impots avec le bac en 1988, apres plusieurs echecs au meme bac. Il sort de L’ ENAREF en 1990. En 1995 , il avait deja 3 villas. Moi, par "malheur", mes etudes ont marche. J’ai decroche mon bac en 1986 au premier tour avec mention ABien. On m’ oriente en Lettres Modernes en me "flattant" que mon francais est bon,. Aujourd’ hui, je suis professeur de francais. Je continue de voler de credit en credit pour finir mon mur, le mur de ma seule 3 chambres un salon. J’ ai du acheter mon terrain avec mon premier rappel de salaire. Apres j’ai pris credit pour m’acheter une SUZUKI Dame. La Yamaha, je ne pouvais meme plus avec la nouvelle grille salariale de 1987. Nous avons commence a travailler ensemble en 1990, annee ou j’ai fini ma maitrise en Lettres Mdernes. Mais aujourd’ hui, il a deux voitures garrees dans sa cour moi j’ai chute. Je n’ai meme plus ma Suzuki Dame. C’est Yamaha Nigeria, Mat que je chevauche. Je ne suis pas un Fakir, pourtant. Moi aussi j’ aime les bonnes choses. Je suis tres fort mais il y a des moments ou je suis aigri. Parce que je croyais qu’ on devait obliger les gens a vivre selon leur merite. Je sais que ce garcon ne vit pas de la sueur de son front. Mais quand on parle, on ferme votre bouche en disant que tu es jaloux, aigri. Mais qui m’ a rendu aigre ? On ne dit jamais ca. Pourtant ce n’est pas de l’ aigreur mais la prise de conscience qu’ il y a des lois de partage des rssources de ce pays. Que notre administration a des regles et qu’ il suffit de faire semblant de les respecter pour que la chose publique ne soit pas privatisee comme c’est le cas. A ce rythme, m,eme ceux a qui ce desordre profite ne gagneront pas au change. La pagaille n’est pas bien. C’est la loterie. Memes leurs enfants risquent de ne pas s’ en sortir au bout du compte. Si vous voulez, ne me publiez pas. Ca ne fer que renforcer ma nature, celle d’ iun aigri. Mais est-ce que j’ai tord ?

  • Tres bon point de presse. professionnellement irreprochable. courage madame dans une societe ou tout le monde pense connaitre tout mais...

    • Qui est professionnellement ireprochable ? La procureure ou les journalistes ? La procureure ne fait qu’ insulter l’ intelligewnce des burkinabe. On va juger Guiro, soyes rassures. mais on n’a aucune date. Voila encore un beau dossier qui suivra son cours.... d’eau sec jusqu’a ce qu’ on oublie. Je vopus parie que Guiro st libre et bien libre. D’ailleurs qui peut le juger dans ce Faso ? Qui n’est pas milliardaire alors qu’ on roulait toujours en Motobecane ou en Pushoma en 1986 ? Vu a p[artir de ce systeme, Guiro n’est pas le monstre que ses pires semblables veulent le faire paraitre. Il est au moins tres humain meme s’ il fait partie des suceurs de sang du peuple. Parions : Si on doit juger normalement Guiro, ce regime tombe. Parce que Guiro en sait beaucoup de choses. Donc Guiro est libre et bine libre. Cette agitation autour de cette affaire n’aura pas ete inutile. Notre vocabulaire mahthematique s’ en est trouve enrichi : 1 Guiro = 2 milliards dans un pays ou 50 % de la population n’a pas deux repas par jour. C’est ca le progres. Je ne sais pas si c’est aussi le developpment. En tout cas, le pays progresse. Vers ou, ne me demandez pas.
      Jean Marie Vianey Fayama, Ouagadougou.

  • Qui dit mieux sur l’AFFAIRE GUIRO. Soyons attentifs et surtout vigilants car la machine est en marche pour la relaxe pure et simple. Ni voleur ni volé comme si cet argent n’a jamais appartenu à quelqu’un.

  • Ah ! Pauvre de nous ! Guiro n’aura pas longue vie pour faire tombé des ténors de cette république

  • Il finiront avec toi, c’est ainsi qu’ils procède. Mais prend garde !

  • "y a des irrégularités dans l’attribution des marchés mais pas d’infractions." Au sens de la justice burkinabè, irrégularité veut pas dire infraction et le jugement est vite fait : accusés acquittés.

    Voyez vous chers burkinabè pourquoi on ne peut pas faire confiance à notre justice ? c’est une justice de pacotille tout simplement. le dictionnaire définit "irrégularité" comme entre autre "une infraction aux règles de l’art". Sans même se poser des questions sur la nature des irrégularités en questions, Mme le procureur nous donne le verdict de son jugement.
    Je pleurs mon pays

    • y a des gens qui parlent francais mais qui ne comprennent pas francais. Comme dans le hobahoba des refondus ivoiriens dont Gbagal en tete(un Gbagbal, des gabgo). La justice burkinabe est une justice gbagbale. Hobahobahoba mais les filets sont tisses de telle sorte que seuls les petits poissons seront pris et frits. Les loups ne se sont jamais manges entre eux. C’est les enfants des autres qui passeront toujours a la casserole, pardon sous leurs crocs. Demandez aux moutons voir. Tu grattes mon dos, je gratte ton dos. Peuple, tu es le seul cocu dans tout ca.

      Jean Marie Vianey Fayama

  • prenez tous votre temps mais ne laissez pas votre travail,la justice du burkina doit commencer à faire serieusement son travail pour que tout ceci n’arrive plus...

  • conference plate elle n’a rien dit de bon sauf juste que les dossiers suivent leur cours on a entendu ca depuis l’affaire norbert zongo on n’a rien vu et ils continuent de ns embrouiller.

  • Ce qui est sur, l’affaire Guiro ne va pas aller loin. Tout le monde s’est que beaucoup devait être impliquer dans cette affaire. Mais le temps passe et apparemment, rien a évoluer. Ce n’est pas de cette manière que la justice Burkinabè va gagner la confiance du peuple. De toutes les façons, on nous a déjà fait savoir que Guiro n’était pas n’importe qui. Donc, son arrestation à dû surprendre toutes ces personnes ou ça s’est passé de telle sorte qu’ils ne pouvaient plus rien faire. Maintenant, il faut sauver les complices car surement ils sont aussi pas n’importe qui.
    C’est l’état d’avancement du dossier qui intéresse le peuple.

  • Tantie, peut-être une magistrate vraie, mais devrait retourner à l’école de la communication. ça heurte !

    Pour Guenon, on paraît incisif ( y a eu 12 morts etc donc //lèllement à l’amiable la justice si elle s’écrit avec grand J ne peut se taire ; soit). Mais au BF nous avons réalisé que cette même justice fuyait le dossier Norbert ZONGO ; encouragé en celà il s’est trouvé des diplomates experts en balistiques pour lester le dossier, trouvant c’est des balles assassines de chasseurs ou des balles à l’intérieur de la 4X4 qui ont pétaradé après l’incendie magique. ALLAHOO AKBAR ! ALLELUIA ! DIEU EST GRAND.

  • Personnellement je ne crois pas en la justice Burkinabè. Je m’attendais aussi à la libération provisoire de sieur Guiro. Je savais que les dossiers étaient en cours. Ce que je ne sais pas et que manifestement madame Meda aussi ne sait pas non plus c’est le quand ?
    De Thomas Sankara à en passant Norbert Zongo en passant David Ouedraogo on a toujours tenu le même discours.
    Nous attendons que les non lieux maintenant.
    Nous sommes fatigués d’entendre les mêmes discours.
    Je pense qu’à toute situation exceptionnelle, La justice devrait réagir de manière exceptionnelle en mettant les moyens pour diligenter les enquêtes.

    • Mon frere, ils ont edja oublie les gban gban des milosde 2011. Nos gouvernants sont des vrais margouillats(Webmaster, si tu ne comprends pas ma metaphore et me censures pour faire plaisir au pouvoir comme tu en as l’ habitude, ca ne m’ etonnera pas. Je dirai simplement que tu es analpha come la queue d’ un ane). Pourquoi je dis que ce sont de vrias margouillats ? Je ne les injurie pas meme s’ ils ne sont pas a mille injures pres en verite. Parce qu’ ils deconnent. Ils sont des margouillats parce que le margouillat n’a pas de maison. La ou le bat blesse, en saison seche comme en decembre, janvier, fevrier, faut meme pas souhaiter que ton enemi soit un margouillat.Ils dorment dehors dans les arbres et la nuit la temperature peut atteindre 5 degres, parfois meme 2 degres. Alors, ils sont transis de froid, grelottent et jurent qu’ on mne les y prendra plsu, que le lendemain matin seulement, premiere des choses a faire, ils vont se construire une maison bien chaude et dormir la- bas. Mais voila que matin, comme disent nos voisins, le soleil se leve et petit a petit le sang de notre margouillat s’ echauffe jusqu’a devenir tres chaud a treize heures. Alors, ils ont oublie ce qui s’est passe la nuit, continuent de piller, d’ avaler les plus petits insectes, oubliant que la nuit vient encore. Nos dirigeants sont des margouillats. Mais est-ce que le peuple, lui, il va continuer a etre aussi comme le froid du margouiolat qui le chauffe mais le laisse en vie tout le temps ?

      Jean Marie Vianey Fayama

  • Encore un plan de liberation de l’ex gourou de la douane.allez faite ce que vous voulez, 2015 n’est pas loin, on se verra au coin.

  • LIBERTE PROVISOIRE GUIRO J M Y ENTENDAIS GUIRO N SERAPA JUGE AVANT 2015,QUANT A LA POLICE C EST UNE LEçON POUR ELLE DANS LAVENIR QUANT ON ENVERRA REPRIME UNE GROGNE CHERCHE UN COIN DE LA RUE GARE VOUS ET REPOSE TRANKILLEMA APRES RENTRE EN CASERNE CAR LES SEMEURS DE DESORDRE DE NOS JOURS ONT PLUS DE DROIT QUE LA POLICE BYE

    • Madame le Procureur m’a l’air très décontractée sur la deuxième photo (elle a les pieds nus). Ce n’est pas sérieux, et il ne faut pas s’étonner de ses limites et approximations ...

  • Je dirai tout simplement que cette dame n’a du respect pour personne dans ce pays sauf ceux qui l’ont fait roitellette.

    Merci beaucoup madame pour notre infantilisation. Merci encore

  • N’importe quoi... Et ça se dit procureur !

    Les autorités d’ici se croient intelligents pourtant on les voit venir à 10 000 kms

    Tout ça c’est de la foutaise. Mais apparemment jusqu’à présent nous n’en avons pas assez. Je me demande ce que nous attendons pour réagir.

    Chaque Peuple mérite ses dirigeants

    On attend Dieu, c’est ça non

  • Purée ça suffit !!!messieurs et madames les dirigeants,arreter d’emprisonner seulement les voleurs de poulets,car ils ne commettent que des larcins.LE PEULE VOUS REGARDE ET IL EST AU COURANT DE PLUS EN PLUS DE CE QUI SE PASSE ;

  • C’est triste ce que je vais vous dire mais sincèrement je crois que je ne suis plus patriote.

    Avec tout ce que nos dirigeants font le peuple est là, silencieux...

    On nous suce jusqu’à la moelle et on attend quoi ?

    Qu’attendons nous ? qui attendons nous ? qu’espérons nous ?

    Vraiment nous faisons honte à nos Aïeuls

    • Malheur à tous ceux qui baillonnent leur peuple. Un matin on se lèvera tous surpris que le pays a été vendu pour des tests nucléaires.
      Avec cette manière de diriger le pays, je suis vraiment ecoeuré comme tous les internautes d’ailleurs.
      Pensez-vous que le peuple est bête jusqu’à ce point ? non et non......on verra dans peu de temps.....

    • Ecoutez ! dites moi,cette dame est au sèrieux sur ce qu’elle dit ou quoi ? On vole 300 fca pour s’acheter du pain ,on te matte jusqu’à mort à la MACO ; ce monsieur vole des milliards, on parle de liberté provisoire.A cete allure, on doit changer les emblemes de la justice au palais :"CHAQUE SOCIALE A SA JUSTICE".Comme cela on se comprend mieux. N’est ce pas les amis ?

    • mon frère, chaque chose à son tepms. merci et reste vigilant.

    • comme toi aussi, j’ai perdu mon sens de patriotisme ; mais tiens-toi bien, nos aïeuls aussi nous font honte. Qu’est ce qu’ils nos ont laisse comme inspiration ? subordination et subordination aux Francais et aux Ivoiriens

    • Madame le ministre ,juste une question.Vous voulez nous faire comprendre que M Guiro ne mangeait pas seul ?Aviez vous votre part dans la cagnote ?

    • Les moutons eux au moins bêlent quand on en train de les emmener a l’abattoir.

  • Oui c’est bien mais toi tu proposes quoi ?

  • Ce n’est cependant pas une faveur faite à Ousmane Guiro. « D’autres détenus ont déjà bénéficié de la mise en liberté provisoire. Ce n’est pas parce que c’est M. Guiro que nous avons pris cette décision. A tout moment de la procédure, tout détenu peut faire la demande de la liberté provisoire ».
    Si ce n’est pas une faveur, ca y ressemble fortement.
    Si d’autres detenus ont deja beneficie de la mise en liberte provisoire, combien d’entre eux avaient detourne 2 milliards de francs ?
    Rien que des platitudes. Si vous n’avez pas des informations credibles a communiquer, ca ne sert a rien d’organiser une conference de presse.

  • L’Egypte a jugé et condamné Moubarack pendant qu’il était quasi inconscient sur son brancard. ça, c’est une justice. Arrêter de plaisanter avec le gens. Si non, nous érigerons des TPR ici. Et des magistrats y passeront. Si en 2015 François est président du burkina, je change de nationalité.

  • Chaque peuple merite ses dirigeants. Notre salut ne viendra pas que de nous. Autrement il nous faut continuer a subir.

  • On organisent des conferences de presse avec l’argent du contribuable et au finish pour nous raconter des salades. La justice burkinabe ne m’aspire aucune confiance et j’ai bien peur qu’on va finir par entendre "dossier clos" et autres excuses mal intentionnee

  • il etait malade mais cela l’empechait pas d’occuper son poste,,,,,
    il etait malade mais cela ne l’a pas empecher de faire ce qu’on connait,,,,,
    quand il s’agit de repondre a ses actes le peuple a droit a une conference de presse pour savoir qu’il est malade. pourquoi y’a pas eu de conference pour les autres malades ?,,,
    liberer tout le monde parce que dans cette MACO personne n’a la sante dont vous voulez offrir a cet individu,,,
    ON EST DES PAUVRES, DES ANALPHABETES MAIS PAS DES BETES QUAND MEME.

  • Je sens une révolution avancée à grands pas, méfiez vous, on est jamais à l’abri d’une révolte de la population, Ne vous leurrez pas le moment viendra.

  • Il faut libérer Guiro et lui coller la paix. Le justice sait très bien qu’il n’est pas seul dans ce pays. Tous ces châteaux qui poussent appartiennent à qui ? On a laissé trop faire dans ce pays et les gens en ont profité pour faire ce qu’ils veulent. Quand des agents de l’Etat se taillent des châteaux ici comme ailleurs, même aux USA, que voulez-vous ? Les gars, c’est le pays qui est comme ça. Libérez Guiro ou bien demandez aussi des comptes aux autres douaniers de même acabit que lui.

  • Madame le Procureur du Faso a fait savoir que Guiro n’a pas été incarcéré seulement pour une histoire de 2 milliards de FCFA.Est-ce aussi parce que on lui reprocherait d’avoir detenu illégalement par devers lui des armes et munitions ?D’autres ont fait pire que lui.En effet, des enfants de ministres ont été pris en flagrant délit de dilapidation de fortes sommes qu’ils disaient avoir puisé des coffres aux domiciles de leurs parents.En plus , l’ex -épouse de l’ex-ministre Salif Diallo a fui le pays avec une somme de plus de 4 milliards de FCFA et Salif lui-même a été cité par la presse nationale et internationale (Wikleaks, l’Indépendant ...)dans des traffics d’armes au Soudan et en Sierra-Léone avec son avion Faso Airways qui a été dépiecé à l’aéroport de Ouaga.Tous ces faits n’ont pas fait l’objet d’interpellations en justice.Si on l’a fait pour Guiro, il faudrait aussi élucider ces cas s’il n’ya pas une justice à 2 vitesses au Burkina.

  • Cette dame raconte n’importe quoi !
    Elle doit etre demise de ses fonctions.

    "Si nous sommes saisis, la justice va faire son travail" Qui doit vous saisir ? Faut-il réinventer la procedure pénale ? Le parquet peut parfaitement s’autosaisir et enquete : tel est son role, Madame ! Demandez à l’Assemblée Nationale de vous transmettre son rapport et elle le fera avec plaisir ! Un peu de respect pour l’opinion tout de meme !
    Elle feint d’ignorer que l’infraction est en général contenue ou concommittante de l’irrégularité ?

    Pourquoi y a t-il irrégularité ? Quelle est la nature des irrégularités relevées par les députés ? Ce sont des transgressions grossières de la loi sur les marchés publics.
    Qui est l’auteur de ces trangressions ? Ce sont des professionnels des marchés publics qui savent bien les textes.

    En attendant de voir s’il y a eu, en plus, corruption, trafic d’influence, enrichissement illicite et autres..., il est clair qu’il y a en tout état de cause, une coalition de fonctionnaires définie par le code pénal : Art. 149. Sont punis d’un emprisonnement de deux mois à un an, les dépositaires de l’autorité publique qui, soit par réunion d’individus ou de corps, soit par délégation ou correspondance entre eux, concertent des mesures contraires à la loi.
    Art. 150. Si par l’un des moyens exprimés ci-dessus, il est concerté des mesures contre l’exécution des lois ou contre les ordres du Gouvernement, le ou les coupables sont punis d’un emprisonnement de un à cinq ans.
    La juridiction saisie peut en outre prononcer l’interdiction de séjour pour une durée qui ne peut excéder cinq ans.
    Si ce concert a lieu entre les autorités civiles et les corps militaires ou de sécurité ou leurs chefs, les auteurs ou provocateurs sont punis d’un emprisonnement de cinq à dix ans.
    Si le concert a eu pour objet ou résultat un complot attentatoire à la sûreté de l’Etat, les coupables sont punis d’un emprisonnement de dix à vingt ans."

    N’est-ce pas Madame ? Où avez-vos mis votre code pénal ? Dépoussierez-le et faites le sortir ! Lisez, lisez votre code ! y a infraction ! Ouvrez une information et vous découvrirez les autres infractions cachées et qui sont plus graves.

    Sinon, savez-vous que vos collegues du parquet de Paris ont ouvert une information Eric WOERTH parce que soupconné d’avoir passé irrégulièrement un marché public ? Ici, nous sommes au delà du soupcon. Agissez ou dégagez ! Un point c’est tout !

  • et si l’on fermait la MACO ,on aurait fait preuve de plus de justice ET d’équité à l’égard des burkinabè.En dehors des coupeurs de route et des braqueurs la majorité de ceux qui y sont sont des voleurs de poulets ...bref du menu fretin. Aministie pour tous les burkinabè et on est tranquille.

  • Je suis burkinabe resident aux Etats Unis ; je suis tres fier de mon pays mais des derives de ce genre sont a meme de nous rendre apatrides

  • "PAS LA PEINE DE PLEURNICHER POUR UN DG DES DOUANES QUI N’A QUE 2 MILLIARDS CHEZ LUI..."

    C’est ce qu’un douanier "ordinaire" (pas chef) a déclaré au moment de l’arrestation de Monsieur GUIRO. Et il a dit plus loin en s’élevant contre ceux qui l’ont contredit pour dire que "SI JE SUIS DG DES DOUANES ET JE NE PEUX PAS AVOIR MEME 2 MILLIARD A MA DISPOSITION CE N’EST PAS LA PEINE..."

    Après mûre réflexion, je pense que ce qu’il a dit est vrai même si ce n’est pas juste.

    Je vous pose la question à vous qui me lisez : "SAVEZ-VOUS COMBIEN CERTAINS HOMMES DU REGIME (suivez mon regard) ONT CHEZ EUX ?"

    Réfléchissez bien avant de demander qu’on juge Monsieur GUIRO, qui je vous le rappèle, n’est pas à ses premiers pas. Le juge qui avait tenté de le faire arrêter ne s’est plus jamais assi sur un banc au Palais de Justice de OUAGADOUGOU où TOUT se DECIDE. L’avez-vous soutenu dans ses difficultés après cette tentative qualifiée de ZELE pour certains ????

    NOUS SOMMES TOUS COUPABLES.

    Web Master... Si vous voulez, vous censurez ce message comme tant d’autres que je vous ai envoyés. Cela ne changera rien à l’idée qu’ont les BURKINABE HONNÊTES de ce régime. Mais ce serait peut-être ma dernière contribution à votre forum DE SELECTION.

  • à propos de Guiro , arrêtez s’il vous plait denous distraire !!!! il n’y a aucun dossier solide contre lui !!!qui en afrique ne sait de quoi est capable un DIRECTEUR GENERAL des DOUANES !!!! dites plutot qu’il est devenu un os au travers de votre gorge ! chacun de vous est un Guiro. il est en realité devenu encombrant dans vos mains ,or le peuple vous regarde gérer ce dossier !! ouvrez le procès on va voir ! ce n’est pa sle ssensationnel qui nous interesse !!!! mais une vraie lutte contre la corruption !!! est ce à dire que si ses neveus ou cousins ne s’etaient pas "amusés a gaspiller de grosses sommes " rien ne serait arrivé ?? question au PF et au PM. l’enquete parlementaire est la pour dire que Guiro n’est que la partie visible de l’iceberg !!! PATRIA O MUERTE, VINSCEREMOS !!!!

  • Pour moi, l’affaire est simple. Guiro est relahe pour de bon. Naon Baou souffrait serieusement, avairt les pieds enfles, mais il n’ apas eu droit a une liberation provisoire. Parce qu’ il a ose dire que lui, il n’ a pas pas peur de Djenjere.

  • Voila encore une autre dame qui sera grilee tout de suite. C’est ca le fort du regime du Blaisot.Griler les hommes... et les femmes maintenant.

  • "soyez rassuré, si nous sommes saisis nous allons faire notre travail" C’est faut !!!!! elle ment car elle ne peut rien faire par ce que tout lui est dicté. Elle veut nous faire croire qu’elle peut mordre la main qui la nourrit.Pour ce qui est de Guiro ce sera la même tactique:il est libéré, on se précipité de dire à l’opinion que le dossier suit son cour normal. On laisse ensuite le temps faire son effet pour jeter tout aux oubliettes. C’est comme ça que ça marche au FASO

    • Ce que je sais, le regime de Blaise n’aura pas ete le premier en matiere de bonne gouvernance dans ce pays. Pourtant, je me souviens qu’ en aout 1983, on traquait les ennmeis du peuple ensemble. Djaa on avait mal defini ces ennemis.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés