Santé : Le VIH/Sida en phase de recul au Burkina Faso

lundi 28 mai 2012 à 01h46min

La 11ème session du Conseil National de Lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS-IST), s’est tenue le 25 mai 2012 sous la Présidence du Chef de l’Etat, président du CNLS-IST. Les participants ont fait le bilan de la mise en œuvre du plan annuel de lutte contre le sida et ont formulé des recommandations et des suggestions pour la riposte de l’année 2012. Ce fut une nouvelle occasion de partage d’idées et d’expériences sur la question de la réduction de la prévalence de cette pandémie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Dès l’entame des travaux, le Président du Faso a indiqué que depuis plus d’une décennie, le Conseil national s’est attelé à travers des rencontres périodiques à un examen minutieux des stratégies développées en réponse à la maladie et à l’identification d’actions novatrices à même de renforcer son efficacité dans la promotion de la santé des populations. Pour cette onzième session, la centaine de participants ont passé en revue les actions menées en 2011 dans le cadre de la mise en œuvre du plan national multisectoriel.

A cet effet, ils se sont penchés d’abord, sur les résultats de mise en œuvre des orientations et recommandations issues de la dernière session ordinaire, ensuite les résultats de la surveillance épidémiologique, et des priorités programmatiques et puis les membres du CNLS tout en faisant le bilan de la mobilisation des ressources en 2011. Il ressort de ces analyses que la riposte contre le Sida présente des résultats satisfaisants malgré un contexte mondial marqué par une crise économique. Le taux de séroprévalence se stabilise à 1,2% et indique une baisse croissante.

Fort de ces acquis, les membres du CNLS accompagnés des partenaires techniques et financiers ont tracé les grandes lignes d’orientations et les priorités pour l’année 2012. « Cette plate forme d’échanges a été une fois encore l’occasion pour nous de prendre des engagements forts en vue de l’atteinte, au cours de cette année 2012, de résultats plus décisifs dans la construction d’une société burkinabè en bonne santé, épanouie et apte à assurer le développement socioéconomique », s’est réjoui Blaise COMPAORE.

Le Burkina joue un rôle majeur dans la riposte contre le Sida. Il s’inscrit dans la dynamique de la vision Zéro de l’ONUSIDA à savoir : « zéro nouvelle infection par le VIH ; zéro décès lié au SIDA ; zéro discrimination ». La concrétisation de ces engagements passe par une mobilisation des ressources et des énergies internes, mais aussi une harmonisation des stratégies de lutte. Le premier responsable du CNLS-IST pense qu’il faut entre autres, « la consolidation des acquis de 2011 ; l’amplification du plaidoyer en vue du respect des engagements pris en matière de financement ; l’intégration effective de la question du VIH dans les plans et projets de développement au niveau des collectivités locales ; la prise en compte effective du genre et des droits humains dans la planification et la conduite des activités ».

Enfin, les participants ont eu droit à des communications sur des thèmes spécifiques relatives à la contribution des partenaires techniques et financiers au financement de la réponse nationale au VIH, les études sur les financements durables, puis de « la cartographie des points chauds de prostitution dans la ville de Ouagadougou ».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso.
www.presidence.bf

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 mai 2012 à 19:31, par Siid-naaba
    En réponse à : Santé : Le VIH/Sida en phase de recul au Burkina Faso

    Voilà une autre rencontre de trop ; tout ce monde sait que depuis bientôt un an, il ya un problème au niveau de la prise en charge ; le problème pour les personnes vivant avec le VIH (ppvih) n’est plus celui des antiretroviraux (ARV) mais celui de la surveillance biologique (Numération des CD4, bilan rénal, hépatique, etc.) qui coûte chère.
    on se rencontre pour se chatouiller et rire ; vraiment ridicule, personne n’ose dire la vérité (à l’exception de certaines associations de lutte contre le VIH).
    L’argent donné par Bill&Mélinda Gate est très très mal géré, voilà pourquoi on ne reçoit plus de financement.
    tant que la malgouvernance sera notre mode de gouvernance, les problèmes vont toujours nous assaillir de partout.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2012 à 20:55, par Wend Waoga
    En réponse à : Santé : Le VIH/Sida en phase de recul au Burkina Faso

    À la lecture de ce titre,j’ai parié avec moi-même que quand je ferai monter la page jusqu’à l’image,je verrais le roi Blaise et ses pages au grand complêt !C’est normal !En effet,que cherchent ceux qui ont vécu avec des proches vivant ou ayant vécu avec la maladie,que le fait d’apprendre un de ces quatre que cette maladie perd du terrain ? Que craignent de plus ceux qui croupissent déjà sous la misère de la vie chère,que le fait de se retrouver un jour avec maladie ? Que serait la réaction de tous ces gens,quand ils apprendront que cette maladie perd du terrain ? Bien sûr,c’est une réconnaissance infinie qu’ils ressentiront vis-à-vis des hommes et des femmes qui se sont battus pour la booter hors de notre pays !Il y a eu la nomination de notre Blaiso national "Docteur Honoris causa",l’octroi d’un Siège d’Honneur au Burkina au Conseil des Nations et que sais-je encore qui font honneur au Burkina,sans compter le ballet de Diplômates qui viennent nous chanter à quel point le Burkina est en décollage,tant sur le plan économique que Démocratique !Mais curieusement,tout ces Tralala ont un point commun:quand les élections approchent !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés