CONCOURS DIRECTS 2012 : La chasse à l’emploi est ouverte

jeudi 10 mai 2012 à 01h54min

En vue de résorber le problème du chômage des jeunes, le gouvernement burkinabè met chaque année à la disposition de la jeunesse de nombreux emplois de la Fonction publique. Cette année encore, la règle n’a pas été dérogée puisqu’ils étaient des milliers de candidats à travers tout le pays à prendre d’assaut les centres de dépôt pour y déposer leurs dossiers. Nous avons fait un tour dans quelques centres de la capitale notamment au Stade municipal, au stade du 4-Août et à l’ISTIC pour constater de visu l’effectivité du démarrage des dépôts de dossiers pour les concours directs 2012. C’était le mardi 8 mai 2012.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Des parkings bondés d’engins à deux roues, des candidats couchés sur des nattes, certains assis sous des arbres, d’autres s’affairant à écrire leurs demandes. Puis des colonnes de candidats étaient formées devant les guichets. Si devant certains guichets comme ceux de la Douane et de l’ENEP, les candidats ne se bousculaient pas et cela au regard du nombre suffisant de guichets, tel n’était pas le cas devant les guichets de l’ENAREF cycle C et des Secrétaires administratifs. Tel a été le constat fait ce 8 mai dans quelques centres de la capitale notamment au Stade municipal, au stade du 4-Août et à l’ISTIC.

Nous y étions pour constater de visu l’effectivité du démarrage des dépôts de candidatures pour les concours directs 2012. Pathé Ouédraogo en fin d’études puisqu’il possède sa maîtrise en Sciences économiques et gestion de l’Université de Ouagadougou, rencontré au stade municipal, a souligné être là pour déposer son dossier pour le concours des Administrateurs civils. Ce dernier qui est à sa deuxième fois pour les concours directs de la Fonction publique, après avoir échoué l’année dernière. Il a salué la bonne organisation des concours directs de la Fonction publique. Selon lui, les candidats ne se bousculent plus devant les guichets comme par le passé. En plus des Secrétaires administratifs, M. Ouédraogo, lui, compte faire l’ENAREF cycle B et les Affaires économiques.

Juste à côté de lui, Félicité Bako, étudiante en 1re année de Géographie à l’UO, assise pensive sur un caillou est également venue pour déposer son dossier pour le même concours que Pathé Ouédraogo. Félicité Bako a laissé entendre qu’elle va déposer pour trois concours et cela au regard du manque de moyens. « Je voulais faire beaucoup de concours, mais vu le manque de moyens, je vais me limiter à trois ». Elle poursuit : Je me suis retournée vers les concours pour être indépendante et pouvoir m’occuper de ma famille. Elle a souhaité une augmentation du nombre des guichets pour le poste des Secrétaires administratifs pour, dit-elle, éviter les longues files d’attente. Deux guichets pour les Secrétaires administratifs, tel est le constat qu’on pouvait faire au Stade municipal. « Je suis là depuis 8 heures et jusqu’à 9 heures, le rang n’avance pas », a-t-elle lancé. Boureima Traoré, étudiant en 4e année Lettres modernes et aide-soignant dans un centre de santé privé a salué le nombre suffisant de guichets au niveau de la douane. 12 guichets sont effectivement mis à la disposition des candidats.

Pour lui, cela évite les encombrements et permet un accès rapide des candidats aux guichets. Ce dernier a confié être là depuis 5 heures du matin et a abondé dans le même sens que Pathé et Félicité en nous confiant que cette année, les candidats n’auront pas à dormir sur les lieux pour déposer leurs dossiers. « C’est ma troisième année que je tente ma chance et j’espère que cette fois sera la bonne ». Il mentionne que son objectif est d’aller loin dans les études académiques mais faute de moyens, il se retourne vers les concours pour avoir un emploi et être socialement indépendant. Boureima Traoré a déploré le fait que le gouvernement ait supprimé certains concours cette année. 50 concours cette année contre une centaine l’année dernière. Pour lui, avec cette suppression, la compétition sera encore plus rude et le choix très difficile. C’est un scénario similaire à celui du Stade municipal qui nous a été donné de voir au stade du 4-Août. Zacharie Ouédraogo, 1re année de Géographie et agent commercial des produits cosmétiques, dit être là depuis 10 heures 30 minutes pour déposer son dossier pour le concours de l’ENAREF cycle B. Lui déplore la lenteur. Une lenteur qu’il impute au nombre très élevé des candidats pour ce concours. Pour le compte de l’ENAREF cycle B, quatre guichets sont disponibles.

« Cela fait un bon nombre d’années que je cherche à intégrer la Fonction publique, j’espère que cette année sera la bonne », a-t-il confié. « Le privé, c’est bien, mais ce n’est pas sécurisant, d’où mon grand souhait de réussir à un concours de la Fonction publique ». Il demande que le gouvernement fasse des efforts pour permettre à un grand nombre de jeunes de gagner de l’emploi. Le dernier site de dépôt des dossiers qui nous a accueillis a été l’ISTIC. Abdou Rahim Gouho, étudiant en 4e année de Géographie est venu pour le concours des Conseillers en sciences et technique de l’information et de la communication (section programme). A ce niveau, c’est une file d’attente très réduite que nous avons trouvée. Abdou Rahim Gouho pense que cela est dû au fait que c’est un concours d’un certain niveau. Il a confié que c’est la troisième fois qu’il passe les concours et que cette année, il y a mis du sérieux dans la préparation. Pour augmenter ses chances, Abdou Rahim Gouho a déposé des dossiers pour cinq concours.

« Avec l’âge, les conditions difficiles de vie et la pression de la famille, j’ai décidé de me retourner vers les concours de la Fonction publique, seul gage pour un avenir meilleur », fait-il savoir. Abdou Rahim Gouho a salué la bonne organisation des concours. Il dit remarquer une professionnalisation dans la préparation des concours contrairement aux années antérieures. Qu’en est-il de l’organisation pratique du présent concours 2012 ? A cette question, nous avons rencontré Noufou Rabo, président du jury de l’ENAREF cycle C basé au stade du 4-Août. Ce dernier nous a confié que sur le plan organisationnel, tout se passe très bien. « Nous n’avons pas de difficultés majeures, nous avons ouvert les guichets à 8 heures précises pour les fermer à 14 heures. A notre arrivée, ce matin à 6 heures, nous avons constaté de longues files d’attente, toute chose qui prouve l’intérêt que les candidats accordent à ce concours ». Pour les candidats qui se plaignent de la lenteur, Noufou Rabo rassure que toutes les dispositions ont été prises pour que tous les postulants puissent déposer leurs dossiers. Il a précisé que dix guichets sont ouverts pour la réception des dossiers avec une trentaine de réceptionnistes. Il a invité les candidats à être patients et à avoir un bon comportement envers les réceptionnistes car, dit-il, les membres du jury sont là pour satisfaire les candidats.

Ambèternifa Crépin SOMDA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 mai 2012 à 13:15, par la paix
    En réponse à : CONCOURS DIRECTS 2012 : La chasse à l’emploi est ouverte

    je remercie mr Somda pour la realisation de cet article.ce qu’il faut ajouter c’est le fait que le ministere ait decide de ne plus remettre les anciens dossiers.Autrefois ce retrait nous permettait de gagner en temps et meme sur le plan financier.J’ai ete personellement dans un centre pour ce dit retrait et l’agent qui m’a recu laissait entendre ces mots :"Vous avez laisser entendre votre voix dans l’emission AFFAIRAGE qu’on vous fait de l’injustice en prenant 100f pour un dossier et le ministre Soungalo a dit de ne plus donner" Meme si c’etait le cas mr le ministre, regarder plutot la portee de ces retraits. Par exemple les attestations de niveau Tle que l’on recommande pour les concours des IDE et SAGES FEMMES D’ETAT, pour quelqu’un qui a frequente en province cela devient difficile, et si celui ci tient coute que coute a ce concours il sera oblige de passer par d’autres mesures ce qui n’est pas d’ailleurs integre. merci

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2015 à 09:40, par Koama solange
    En réponse à : concours direct 2015

    Bonjour je veux la liste des différents concours de l’ISTIC.Merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés